03/09/2013

L'Homme de l'Ombre (Les Fantômes de Maiden-Lane, Tome 4) - Elizabeth Hoyt

Titre VO : Thief of Shadows (Maiden Lane, #4)
Titre VF : L'Homme de l'Ombre (Les Fantômes de Maiden Lane, #4)
Auteur : Elizabeth Hoyt
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 2012 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 345


1. Troubles Intentions || 2. Troubles Plaisirs || 2.5. Clever John || 3. Désirs Enfouis || 3.5. Scandalous Desire Epilogue || 4. L'Homme de l'Ombre || 5. Le Lord des Ténèbres || 6. Le Duc de Minuit || 6.5. A Maiden Lane Christmas Special || 7. Cher Monstre || 8. Garde du Cœur || 9. Le Lion et la Colombe || 10. Duke of Sin || 10.5. Once upon a Moonlit Night || 11. Duke of Pleasure || 11.5. Once upon a Christmas Eve || 12. Duke of Desire.
Série en cours en VO.


Winter Makepeace, le directeur de l'hospice des enfants trouvés, est un homme au sérieux irréprochable, mais les dames patronnesses du comité de soutien lui reprochent son manque d'expérience des mondanités. Aussi, lady Isabel Beckinhall, jeune veuve pleine d'entrain, est-elle chargée de procéder à son éducation. Sous sa férule, Winter est censé apprendre l'art de la conversation et de la flatterie, afin de solliciter les riches mécènes. Il va apprendre tout autre chose. Et Isabel est loin de se douter que derrière sa façade guindée se cache un tout autre personnage...


'L'Homme de l'Ombre' nous propose de découvrir l'histoire du cadet de la famille Makepeace : Winter. Directeur d'orphelinat le jour, la nuit il n'est autre que le tristement célèbre 'Fantôme de Saint Giles'. Mais suite à ses derniers actes dans le volume précédent, il est devenu l'homme le plus recherché, blessé il est recueillit par Isabel Beckinhall, une jeune veuve patronnesse de l'orphelinat, qui est censé lui apprendre à se comporter en bonne société en sa qualité de directeur.

Ce tome est la suite directe de son prédécesseur puisque nous retrouvons le Fantôme de Saint Giles peu après avoir sauver Mickey le Chameur de la potence. Chose qui n'a pas tellement plu aux autorités. Blessé par ceux qui le recherche, il va croiser la route d'Isabel qui le prendra sous son aile afin de le guérir. Mais le jeune homme tient à son anonymat et préservera son identité le temps de son court séjour chez la veuve.
L'intrigue va alors se découper en deux axes : d'un côté le Winter-directeur et de l'autre le Winter-fantôme. Du premier côté, Winter risquera sa place de directeur au vu de son comportement en société. Du moins, selon certains ladies du comité de soutien. Il va devoir prouver qu'il mérite de conserver cette place et pour cela, on lui attribue un mentor qui va lui apprendre les rudiments de cette société. Au fil des pages, nous allons découvrir la naissance de cette romance entre Isabel. J'ai trouvé cette romance assez bien mise en place, mais qui n'en restera pas moins lié à notre fameux Fantôme. Du côté de ce dernier, il va mener son enquête sur des voleurs de petites filles qui seraient enrôlées de force dans un atelier clandestin. Il n'aura alors qu'un seul objectif : faire tomber ce dernier. Cette seconde partie de l'intrigue m'a bien plu, bien que je me sois doutée de certains éléments, d'autres ont su me surprendre, en bien.
La dernière réplique de Winter dans ce tome est celle qui m'aura le plus scotché et à laquelle je ne m'attendais pas (vu que je n'ai pas lu les résumés des suivants). Elle me donne très envie de me plonger dans la suite.

Côté personnage, nous allons donc suivre Winter, le très strict directeur de l'orphelinat. Ce dernier arrive à le diriger d'une manière correcte. Il s'est assez attaché aux enfants pour qui ils représentent tout. En société, il ne cadre pas vraiment avec l'image que ces derniers attendraient de quelqu'un comme lui. Il faut dire qu'il parait parfois assez distant et peu enclin à se 'vendre' à ses nobles. Mais avant tout, c'est un homme relativement jeune et inexpérimenté pour certaines choses. On le découvrira balbutiant dans sa romance avec Isabel, un aspect assez charmant de sa personnalité qui le recadre un peu dans son petit monde. Lorsqu'il enfile son masque d'Arlequin, là il change du tout au tout, comme s'il se libérait réellement. Je dois avouer que j'ai parfois eu envie de le secouer un petit peu lorsqu'il n'était pas costumé, il faut dire qu'il est beaucoup mieux comme ça. J'ai également bien aimé en découvrir un peu sur son apprentissage, bien que j'aurai aimé en savoir encore un peu plus.
Isabel, de son côté, est une jeune veuve absolument charmante. Elle s'attachera profondément à Winter sans se rendre réellement compte de ses sentiments. Elle arrivera néanmoins à ne pas se faire abuser par le Fantôme en découvrant son identité assez tôt, mais en le cachant plutôt bien. C'est d'ailleurs ce petit secret qui va lui permettre de mieux cerner ses sentiments. Isabel est un personnage qui m'a beaucoup plu dans son ensemble, elle est prête à tout pour sauver Winter (que ce soit sa place de directeur ou sa vie) mais elle connait aussi ses limites.
En ce qui concerne les personnages secondaires, on retiendra principalement deux des enfants de l'orphelinat :
- Joseph Tinox, l'aîné des garçons et celui auquel Winter s'est le plus attaché. Leur relation presque de filiation m'a beaucoup plu. Winter n'hésitant pas à se sacrifier pour son bien, même si l'adolescent ne le comprendra pas d'entrée de jeu.
- Pilar/Peach, nouvelle arrivée dans l'orphelinat. C'est grâce à elle que se lèvera une grande partie du voile sur l'histoire de l'atelier clandestin. C'est une jeune demoiselle bléssée par toute cette histoire, craignant de beaucoup les adultes. C'est au contact des autres enfants, et surtout de celui cité précédemment qu'elle s'ouvrira un peu mieux aux autres.

Le style d'écriture de l'auteur a su encore une fois me transporte auprès de ses personnages. On suit l'histoire en alternant les points de vue d'Isabel et Winter, donnant ainsi un certain rythme à cette dernière. Les évènements défilent à grande vitesse et l'on se retrouve pris dans l'histoire au point de vouloir vite connaître son dénouement, bien qu'en lui-même il y aura une seule réelle surprise.
Comme toujours, on retrouve en ouverture de chapitre une petite histoire qui nous sert de fil rouge. Ici, il s'agit de celle du Fantôme de Saint-Giles, le vrai. Une très jolie histoire sur ce personnage, très touchante.


Retour dans un univers que j'aime beaucoup. Une double intrigue captivante. Un couple principal qui plait. Une fin qui surprend. Un style toujours aussi accrocheur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire