14/02/2014

Le Duc de Minuit (Les Fantômes de Maiden-Lane, Tome 6) - Elizabeth Hoyt

Titre VO : Duke of Midnight (Maiden Lane, #6)
Titre VF : Le Duc de Minuit (Les Fantômes de Maiden Lane, #6)
Auteur : Elizabeth Hoyt
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 2013 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 376


1. Troubles Intentions || 2. Troubles Plaisirs || 2.5. Clever John || 3. Désirs Enfouis || 3.5. Scandalous Desire Epilogue || 4. L'Homme de l'Ombre || 5. Le Lord des Ténèbres || 6. Le Duc de Minuit || 6.5. A Maiden Lane Christmas Special || 7. Cher Monstre || 8. Garde du Cœur || 9. Le Lion et la Colombe || 10. Duke of Sin || 10.5. Once upon a Moonlit Night || 11. Duke of Pleasure || 11.5. Once upon a Christmas Eve || 12. Duke of Desire.
Série en cours en VO.


La jeune Artemis Greave n'a aucun moyen d'aider son frère interné dans l'horrible asile de Bedlam. Un soir, Artemis et sa cousine Penelope sont sauvées d'une agression par un individu masqué, costumé en Arlequin. Le célèbre fantôme de Saint-Giles ! Quelque temps plus tard, Artemis découvre qu'il n'est autre que le Duc de Wakefield qui courtise sa cousine. Forte de cette découverte, elle le somme de l'aider à libérer son frère sinon elle révélera sa double identité.


C'est avec impatience que j'attendais la sortie de ce roman puisqu'il s'agit de l'une de mes séries du genre favorite. Aussi me suis-je précipité dessus lors de sa sortie pour enfin découvrir l'histoire qui allait mettre en scène Artemis et Maxime Batten, le Duc de Wakefield.

L'histoire commence d'une manière légèrement similaire aux derniers tomes en date avec notre jeune héroïne, Artemis, qui se fait sauver in extremis par le Fantôme de Saint-Giles, ou plutôt le seul Fantôme encore en activité à ce jour dont l'identité diurne n'est autre que celle du Duc de Wakefield : Maxime Batten. Artemis est la dame de Compagnie de sa cousine Pénélope qui a des visée matrimoniale vis-à-vis du Duc, ce qui va au final se révéler réciproque bien que dénué de tout sentiment entre eux. De ce fait, Maxime et Artemis vont donc se retrouvé ensemble à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'une relation naisse entre eux, mais pas forcément de manière facile.
L'intrigue va donc principalement tourné autour de Maxime et Artemis ainsi que de leur relation. Si au départ, le jeune homme a du mal à voir Artemis comme ce qu'elle est : la compagne de sa future épouse. Cette perception changera radicalement lorsqu'il apprendra à la connaître un peu mieux. Artemis va nous montrer un tout autre visage dans ce livre : celui d'une femme libre et qui ne veut que du bien pour son frère. En effet, ce dernier est enfermé, injustement d'après elle, dans un asile. Lorsqu'elle découvrira la double vie du Duc, elle compte bien en profiter pour aider son jumeau, Apollon. Je trouve que ppour le coup, la demoiselle n'hésite pas à faire preuve d'imagination pour arrivé à ses fins, ce qui change radicalement de sa timidité que l'on connaissait jusqu'alors. Elle va également devoir faire face au scandale lorsque sa relation avec le Duc de Wakefield prendra un tout autre tournant que celui auquel la bonne société londonienne s'attendais. J'ai eu un peu de peine pour la jeune femme, mais elle arrive parfaitement à rebondir dessus.
Ce sixième tome va également mettre en scène un nouveau Fantôme de Saint-Giles : Maxime Batten, le Duc de Wakefield. Ce dernier nous fait pensé à certains moment à un certain homme-chauve-souris bien connu. En effet, ce dernier est un homme très riche, ses parents ont été assassiné sous ses yeux lorsqu'il était enfant, il mène une double vie nocturne pour venir en aide à autrui, il est assisté par son très fidèle domestique et il possède un sous-sol aménagé en repère secret. Je l'avoue, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement entre les deux personnages, mais je dois dire qu'Elizabeth Hoyt a parfaitement bien réussi le mélange des deux univers. C'est une chose que j'ai adoré. Maxime a su me convaincre en Fantôme de Saint-Giles, nous allons également en savoir un peu plus sur le trio de Fantôme (dont nous connaissons à présent tout les visages (?)) ainsi que la manière dont ils ont appris leur art. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié les scènes finales des Folies Hartes où les trois hommes étaient réunis.
La fin de cet opus nous offre un épilogue assez classique entre Artemis et Maxime. On s'y attendait. L'ultime chapitre quand à lui va se concentrer sur le personnages d'Apollon, le frère de la jeune femme, nous intriguant plus qu'autre chose et nous donnant un avant-gout de la suite de la série, puisque le septième tome va se concentrer sur Apollon. (L'attente va être plus que longue puisqu'il ne sortira en VO qu'en Octobre 2014).

Artemis est une jeune femme adorable que j'appréciait déjà beaucoup lors de ses apparitions dans les tomes précédents. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir un peu mieux son histoire qui n'est pas si facile que cela. Elle passe le plus clair de son temps à supporter les âneries de sa riche cousine sansn broncher. Et je dois avouer que vu le personnage, il en faut du courage pour la supporter. C'est une jeune femme plutôt simple qui ne se prend pas la tête avec les convenance de la bonne société, du moins lorsqu'elle est seule. Elle a une très grande loyauté envers son frère jumeaux qu'elle aime beaucoup. Sa détermination pour le faire sortir de l'endroit où il est enfermé est sans faille. Sa romance avec le Duc va se mettre en place tout doucement avec un peu de jeu entre eux. Ca m'a beaucoup plu dans la mesure où ça collait parfaitement à la jeune femme que j'ai toujours autant apprécié lors de cet opus.
Maxime est un jeune homme assez froid et solitaire en apparence, hormis avec Phoebe sa jeune sœur. C'est un homme puissant et il le sait, aussi n'hésite-t-il pas à profiter de sa situation pour enrayer certains fléaux de la société selon lui. Lorsqu'il revêt son costume nocturne, c'est un jeune homme totalement différent à qui nous avons affaire puisqu'il n'a qu'une seule idée en tête : la vengeance. Lorsqu'il se rendra compte que la jeune femme ne le laisse pas indifférent, il va avoir du mal à jongler entre toutes ses personnalités, mais au final, il arrivera malgré tout à faire le bon choix.
Concernant les personnages secondaires, on notera plus particulièrement :
- Penelope, la cousine d'Artemis. Une jeune fille frivole et parfois stupide dans ses idées. Elle est le cliché typique de la fille superficielle. Je trouve ça un peu dommage de la voir traité autant comme une cruche, même si je ne l'apprécie pas forcément. J'espère malgré tout qu'elle trouvera une jolie fin dans la série.
- Apollon, le frère d'Artemis. C'est un homme brisé suite à la mort de ses camarades. qui l'a conduit droit dans un asile, pour lui éviter la mort. Il est assez méfiant et renfermé sur lui même. Néanmoins, il a su beaucoup m'intrigué et je suis curieuse de voir ce qu'il va advenir de lui.
- Phoebe, la sœur cadette de Maxime. Une jeune fille absolument adorable qui est touché de cécité (comme nous l'avions appris dans le tome 2). Elle va un peu jouer les entremetteuse entre son frère et Artemis car elle n'apprécie pas Pénélope. C'est une jeune fille que j'apprécie beaucoup.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable à lire. Simple et sans fioriture, il nous transporte auprès des personnages. On alterne les points de vue de Maxime et Artémis, ce qui donne à l'histoire un certain rythme, la rendant ainsi prenante.
En début de chapitre, nous retrouvons une fois encore un petit conte en guise de fil rouge. Une histoire assez agréable dans l'ensemble, mais sans plus.


Une suite captivante. Une intrigue prenante avec des personnages que l'on apprécie. Un clin d'oeil à Batman plutôt réussit. Un style d'écriture qui fait mouche une fois de plus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire