jeudi 21 mai 2015

Le Secret de la Duchesse (Les Frères Ténébreux, Tome 1) - Courtney Milan

Titre VO : The Duchess War (Brothers Sinister, #1)
Titre VF : Le Secret de la Duchesse (Les Frères Sinister || Les Frères Ténébreux, #1)
Auteur : Courtney Milan
Editeurs: Milady Romance [Historique]
1ère Edition : 2012 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 432


0.5. La Gouvernante Insoumise || 1. Le Secret de la Duchesse || 1.5. A Kiss for Midwinter || 2. Le Courage de l'Héritière || 3. Le Complot de la Comtesse || 4. Le Scandale de la Suffragette || 4.5. Talk Sweetly to me.
Série complète (?) en 4 Tomes & 3 Nouvelles.


Désirant échapper à un passé scandaleux, Miss Minerva Lane, jeune femme discrète, se réfugie dans une petite bourgade sans histoire. Mais lorsque le séduisant et perspicace duc de Clermont s installe dans le voisinage, Minnie se sent menacée. Intrigué par la jeune femme, il se doute que de lourds secrets se cachent derrière cette attitude énigmatique et il est bien décidé à les découvrir. Mais cette fois, il ne sera peut-être pas de taille face à un tel adversaire...


Wilhemina Purling, Minnie pour les intimes, est une jeune demoiselle plutôt réservé qui vit à la campagne avec ses tantes tout en travaillant à améliorer la vie des ouvriers qu'elle côtoie au quotidien. Les problèmes pour elle vont commencer dès lors qu'une série de pamphlet dont elle serait l'auteur commencent à échauffer les esprits et à mettre en danger son identité même. Elle n'aura pas d'autres choix que de mener l'enquête et de démasquer le véritable auteur de ces textes...C'est de cette manière que sa route va croiser celle de Robert Blaisdell, le duc de Clermont.

Après avoir beaucoup apprécié la novella préquelle de cette série, je ne pouvais que découvrir ce premier opus que j'ai beaucoup apprécié. J'y pu y retrouver la même ambiance que dans le texte précédent et cette fois-ci l'auteur décide d'aller complètement au fond des choses, pour mon plus grand plaisir. On notera que ce premier opus se situe avec les enfants des héros de la novella.
L'intrigue est relativement simple en somme : Minnie va se retrouver mise à mal par l'enquête sur les pamphlets et ses soupçons vont vite se portés sur notre jeune duc. Duc qui de son côté va faire en sorte de courtiser la jeune femme, pour lui venir en aide au départ avant d'y trouver réellement du plaisir et qu'une romance ne naisse entre eux deux. Au final, rien de bien nouveau pour ce genre qu'est la romance historique. D'ailleurs, l'auteur prend le partie de davantage mettre l'accent sur l'univers dans lequel ses protagonistes au détriment de sa romance. En effet, cette dernière passe au second plan à mes yeux durant une bonne partie de l'histoire puisque nous allons surtout suivre Minnie dans sa quête de vérité pour se sauver de la situation dans laquelle elle se trouve. Et pour le coup, c'est un assez bon point dans le roman qui met ainsi en avant une héroïne plutôt active dans son histoire mais qui nous cache aussi beaucoup de choses à son sujet. Mais cette tendance va s'inverser au mesure que l'on avance dans le roman. Une évolution plutôt douce qui n'a pas été sans me plaire.
Au niveau du contexte, l'auteur prend le parti de se placer du côté des ouvriers et du simple peuple. Un aspect que j'ai trouvé plutôt original dans la mesure où dans la majeure parti des titres du genre que j'ai lu, on évolue principalement dans la noblesse ou des castes plutôt élevé. On y découvre alors des personnages qui essaient de vivre comme ils le peuvent aussi bien au niveau financier qu'au niveau hygiène, ce qui est l'un des combat de notre héroïne : permettre aux ouvriers de prévenir certaines maladies par des gestes simples.
La romance de son côté est amené d'une manière plutôt tranquille et assez agréable. Au début du roman Minnie tentera de fuir l'homme qui est bien décidé à l'épouser pour tomber entre les mains de Robert, qui lui propose une pseudo-relation visant à attirer les faveurs des autres hommes à notre héroïne afin qu'elle se trouve une meilleur mari que celui prévu au départ. Au file de l'histoire, nos deux protagonistes vont se rencontrés dans diverses situations et se rapprocher peu à peu, mais la romance à proprement parler n'arrivera que tardivement dans le roman à mon sens. Néanmoins, ça a su me convaincre tout en titillant ma curiosité concernant l'évolution de ce petit couple.

Minnie est une jeune femme que j'ai beaucoup appréciée. Elle est plutôt active dans son histoire et fera tout ce qui est en son pouvoir pour s'assurer une avenir correct tout en se préservant. En effet, la demoiselle nous cache un passé plutôt scandaleux sur lequel elle a voulu faire table rase. Et je dois reconnaître que j'ai été assez surprise de découvrir ce fameux passé qui n'était absolument pas celui auquel je pensais. C'est une jeune femme déterminée et prête à tout mais également plutôt fragile car elle ne supporte pas la foule, rendant ainsi le personnage beaucoup plus humain.
Robert Blaisdell, le Duc de Clermont, est le fils légitime de l’infâme coureur de jupon que nous avons rencontré dans la novella; Il a grandit au sein d'une famille brisé, ce qui l'a conduit à réfléchir sur lui-même assez tôt. Il met tout en oeuvre pour ne pas devenir comme son géniteur et fait en sorte d'être bienveillant avec autrui. Néanmoins, on lui accordera de ne pas user et abuser de ses privilèges, ce qui a su me le rendre sympathique. C'est une jeune homme passionné prêt à tout pour ceux qu'il aime.
Les personnages secondaires qui graviteront autour de notre petit couple seront assez sympathique et sont essentiellement constitué de leur entourage. Nombre d'entre eux apporteront un petit quelque chose à l'histoire et certaines même de bons rebondissements. On notera entre autre :
- la Duchesse de Clermont, mère de Robert. Elle était simple figurante dans la première histoire de la série, mais apparaîtra de manière définitive ici. Elle viendra mettre son grain de sel dans la vie de son fils afin qu'il soit un duc digne de ce nom. Mais c'est une femme complètement déçue par son époux et qui a été désillusionnée.
- Oliver Marshall. Si l'on a lu la novella, on sait d'emblée qui est ce personnage proche du jeune Duc. Les deux jeunes hommes sont aussi proche que des frères et lorsqu'Oliver sera emprisonner à tort, Robert fera tout ce qui est en son pouvoir pour le tirer de là. Oliver m'a beaucoup intriguée et je suis impatiente de lire le Tome 2 de la série qui lui est consacré.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me convaincre. Elle nous propose une histoire simple et plaisante à lire tout en développant un peu mieux le passé de ses personnages et l'univers dans lequel ils évoluent. La narration va s'alterner entre les deux personnages, permettant à l'histoire de garder un certain rythme et de ne pas lasser le lecteur.


Une jolie histoire qui met davantage l'univers, original, en avant que la romance, classique mais qui s'inscrit en douceur. Des personnages sympathique dont on a hâte de connaître les prochaines aventures. Un style d'écriture simple mais efficace.
Sortie le 25 Avril 2015.

samedi 16 mai 2015

La Morsure du Givre (Mercy Thompson, Tome 7) - Patricia Briggs

Titre VO : Frost Burned (Mercy Thompson, #07)
Titre VF : La Morsure du Givre (Mercy Thompson, #07)
Auteur : Patricia Briggs
Editeur : Milady
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 400


1. L'Appel de la Lune || 2. Les Liens du Sang || 3. Le Baiser du Fer || 4. La Croix des Ossements || 5. Le Grimoire d'Argent || 6. La Marque du Fleuve || 7. La Morsure du Givre || 8. La Faille de la Nuit || 9. Fire Touched || 10. Silence Fallen || 11. *Pas de Titre*.
Série en cours.

SPIN-OFF : Alpha & Omega.


Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, Thanksgiving aurait dû être une fête paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que tous ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.


Alors que la sortie du Tome 8 en format poche, arrive à grands pas, il me fallait me mettre à jour dans cette série Bit-Lit que j'apprécie énormément, ce qui est désormais chose faite.
Le récit commence quelques temps après la fin de l'opus précédent. La Fête de Thanksgiving vient de s'achever et notre chère Marcy est en train de profiter du Black Friday avec sa belle-fille, Jesse. Une frénésie d'achat qui va se conclure pour notre héroïne après un accident de voiture qui va être le début des ennuis. En effet, elle n'arrive pas à joindre son époux comme les autres membres de la meute. Quelque chose cloche. Ben, le seul loup rescapé, la retrouve et lui explique que la meute au grand complet s'est faite enlevée pour une obscure raison. Mercy n'hésitera pas trop longtemps avant d’échafauder un plan pour les tirer de là... tout en évitant d'être l'une des prochaines victimes sur la liste.

L'intrigue de ce nouvel opus commence de manière assez tranquille par le shopping entre Mercy et Jesse qui va bien vite venir être perturbé par l'accident et l'enlèvement de la meute. C'est à partir de ce moment que toute l'histoire va vraiment prendre son essor. Nous allons suivre Mercy tout au long de sa quête pour venir en aide au sien, notamment grâce aux Faes et aux Vampires qui lui seront très utiles. L'intrigue va se dérouler sur les chapeaux de roues dans la mesure où notre héroïne ne sera pas laissé en paix par les ennemis de la meute qui la recherche ainsi que tout ceux qui ont échappés au rapt général. Globalement, j'ai plutôt bien apprécié l'histoire dans son ensemble, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tout les moyens que l'héroïne va mettre en oeuvre pour parvenir à ses fins. En revanche, j'ai un peu moins adhéré à la scène du combat final. Si au départ, on nous propose une intrigue qui se consacre davantage sur les loups-garous, on nous propose à la fin une simple querelle de vampire que j'ai trouvé assez mal amené dans le fond et qui manquait assez de logique. J'ai eu beau comprendre de quelles manières les uns et les autres étaient liés, j'ai eu un peu plus de mal à accroché à la fin, un peu dommage en somme.
Une fois de plus, l'auteur en profite pour nous ouvrir un peu plus son univers. On nous propose dans cet opus d'explorer un peu mieux les liens magique au sein de la meute et surtout ceux que couple Mercy/Adam. Une idée plutôt bien construite et surtout bien utilisée au sein de l'histoire, bien que l'on ai encore quelques interrogations une fois la dernière page du roman tournée. Un peu de la même manière, nous allons découvrir encore un peu mieux le monde des Fae, ces derniers ayant des apparitions un peu plus rares désormais. Les vampires en revanche, c'est davantage leur mode de société et les querelles territoriales et de pouvoirs qui seront mises en avant. Un aspect pas mauvais en somme mais sous exploité et pas forcément inclus de manière juste.

Au niveau des personnages, on retrouve beaucoup de protagonistes déjà rencontrés dans les opus précédents. Rien de bien neuf sous le soleil en somme, mais en 7 tomes d'aventures ce n'est guère surprenant. Néanmoins, on parvient à découvrir de nouveaux aspect dans les personnalités de chacun.
Cependant, on notera que l'auteur arrive à inclure de nouveaux personnages dans son univers comme un nouveau maître vampire ou encore un loup dominant de la meute de Bran. Encore que pour ce dernier, ceux qui ont lu le spin-off puisqu'il y a déjà fait une apparition où nous avons bien apprit à le connaître. Il s'agit d'Asil alias le Maure. Dans ce tome, je l'ai trouvé plutôt effacé, donnant un petit coup de patte à l'occasion pour aidé notre héroïne et en observant beaucoup. C'est un peu ce qui m'a déçu avec de personnage alors que je l'avais plutôt bien apprécié lors de son apparition dans Le Cri du Loup.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a convaincue une fois encore. On suit l'histoire du point de vue de Mercy, ce qui nous permet de nous projeter à ses côtés assez aisément. Les membres kidnappés de la meute ne seront pas en reste puisque nous allons avoir droit à une poignée de chapitres du point de vue d'Adam, ce qui fait qu'on ne les sent pas oublier. L'écriture reste assez simple et fluide rendant ainsi le titre rapide à lire et assez captivant.


Un opus qui démarre sur les chapeaux de roues avec une intrigue plutôt bonne, même si la fin me laisse un peu dubitative. Un univers qui continue à être étoffer. Des personnages que l'on prend plaisir à retrouver. Un style d'écriture qui marche une fois de plus.

vendredi 15 mai 2015

Joséphine Impératrice, Tome 3 - Yumiko Igarashi & Kaoru Ochiai

Titre VO : Bara no Josephine, #03
Titre VF : Joséphine Impératrice, #03
Auteurs : Yumiko Igarashi & Kaoru Ochiai
Editeur : Pika
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Shôjo, Historique
Pages : 192


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4.
Série Complète en 4 Tomes.


Après la mort de Robespierre et la fin de la Terreur, Joséphine peut enfin sortir de prison. Elle se retrouve alors propulsée dans la vie mondaine parisienne, et très vite, devient le centre de gravité de l’un des grands salons de la capitale, où elle reçoit des hôtes prestigieux. Un jour, se présente un petit général, le jeune et timide Napoleone di Buonaparte, appelé à un grand avenir. Joséphine saura-t-elle découvrir le cœur d’or qui se cache derrière ces manières un peu brusques ?


C'est en pleine période de la Terreur que nous retournons une fois de plus dans l'univers de Joséphine, ou plutôt celui d'Agathon l'ami d'enfance de la demoiselle. Ce dernier est prêt à tout pour sortir sa maîtresse de la prison dans laquelle elle est enfermé et pour cela il n'hésitera pas à tuer l'un des leader du nouveau gouvernement mis en place.
Rose est donc libérer et arrive à se constituer une nouvelle vie avec ses enfants, grâce notamment à Thérésia Tallien, une de ses camarades détenus qui était la compagne d'un homme assez influent. Les deux jeunes femmes mettent alors en place un des plus grand salon de la capitale. Salon au sein duquel Napoleone di Buonaparte croisera notre jeune héroïne pour qui il va avoir le coup de foudre, le célèbre couple de Napoléon et Joséphine est né.

Après un tome 2 beaucoup plus axé sur la période historique dans laquelle nous évoluons, ce troisième opus va davantage s'axé sur la romance naissante entre Rose et Napoleone, qui se renommeront eux-même Joséphine et Napoléon. Un tome assez riche en douceur et insouciance pour nos deux protagonistes. Une romance plutôt jolie en somme mais qui ne sera pas sans obstacle. Aussi bien au niveau des personnages eux-même qu'au niveau de leur entourage. En effet, la famille de Napoleone n'est pas très ravie de son union prochaine avec notre chère Rose.
Globalement j'ai plutôt bien apprécié cet opus car on n'oublie pas pour autant que la période dans laquelle se déroule l'histoire est plutôt importante. On y découvre ainsi l'essor et les coulisses des fameux salons qui ont pullulé à la capitale après la Révolution. De la même manière, les querelles pour une question de pouvoir ne seront pas en reste puisque une nouvelle révolte éclatera... rapidement matée par notre jeune général qui va très vite gravir les échelons.
Agathon en revanche sera un peu plus secondaire dans cet opus. En effet, il s'efface au profit de notre couple naissant dont il participera à sa formation en étant justement effacé tout en continuant à faire office de narrateur malgré tout.

Enfin, le style graphique est toujours aussi sublime et nous propose de découvrir toute cette histoire de manière plutôt agréable.


Un troisième opus qui met davantage l'accent sur la romance entre Joséphine et Napoléon sans pour autant oublier l'environnement historique où nous évoluons.

samedi 9 mai 2015

Workaholic - Morgan Magnin & Rosalys

Titre VF : Workaholic
Auteurs : Morgan Magnin & Rosalys
Editeur : Univers Partagés EBook Only
1ère Edition : 2012
Genre : Bande Dessinée, Nouvelle, Contemporain
Pages : ~32

Note : Cette BD est disponible gratuitement sur toutes les plateformes de téléchargements.


Amina est cadre dans une société de pointe en informatique. Elle a intégré cette entreprise à la sortie de ses études et en a progressivement gravi les échelons. Qui dit responsabilité accrue dit également pression plus importante. Amina ne compte donc pas ses heures supplémentaires. Et il n'est pas rare qu'elle quitte le bureau vers minuit. Mais d'étranges événements vont survenir lors d'un soir d'orage…


Workaholic est une petite Bande Dessinée que j'ai dégoter grâce au site 1livregratuit (pour ceux qui ne connaissent pas,n'hésitez pas à visiter leur site). Il s'agit d'une petite nouvelle qui tient sur une trentaine de pages qui se lit assez rapidement, de ce fait mon avis sera plutôt court.

On nous propose de découvrir le quotidien d'Amina qui à 30 ans est devenue prisonnière de son emploi et ne vit plus que pour ça. Un soir d'orage, elle arrivera au point de non retour à cause d'une sorte d'esprit malfaisant. Après avoir récupérer de son surmenage, elle va se recentrer sur elle-même et décider de vivre sa vie à fond en oubliant les tracas du travail.
Une jolie petite histoire sur un sujet on ne plus sérieux. J'ai trouvé cette dernière assez sympathique bien que trop courte. Le fameux esprit qu'Amina voit dans son ordinateur nous est complètement inconnu. D'où il vient, ce qu'il veut... On l'ignore. C'est assez dommage justement. De la même manière, j'aurais apprécié de découvrir un peu mieux le cheminement d'Amina entre sa vie d'accro du travail et celle un peu plus tranquille après son burn-out.

Le style graphique est assez agréable. Le fait que l'histoire nous est dessinée entièrement en noir et blanc n'est pas sans rappeler le style manga dont les graphismes s'inspire. On sent clairement les influences de la dessinatrice.


Une petite nouvelle sous forme de Bande Dessinée assez sympathique mais qui n'est pas sans défaut.

vendredi 8 mai 2015

A Silent Voice, Tome 1 - Yoshitoki Oima

Titre VO : Koe no Katachi, #01
Titre VF : A Silent Voice, #01
Auteur : Yoshitoki Oima
Editeur : Ki-Oon
1ère Edition : 2013 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Shônen
Pages : 192



Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7.
Série complète en 7 Tomes.

ADAPTATION - Film : Koe no Katachi.


Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable...


Le tome commence par une scène que l'on pourrais presque retrouver dans une simple shôjo : un jeune lycéen qui court après une jeune fille qu'il a connu par le passé pour lui dire quelque chose et soudain l'auteur nous propulse six ans en arrière lorsque ces deux personnages se sont rencontrés alors qu'ils étaient en CM2. Shoya est un écolier assez hyper actif qui cherche à ne plus s'ennuyer dans son quotidien morose. L'arrivée de Shoko, une nouvelle élève, va venir bousculer son quotidien et sans qu'il ne s'en rende compte va finir par lui faire prendre conscience qu'il n'a pas su faire les bon choix envers la jeune fille handicapée. En effet, Shoko est malentendante et Shoya va beaucoup en jouer...

L'histoire qui nous est relatée dans ce premier tome va principalement se concentrer sur l'enfance commune de nos deux héros. Shoya est plutôt turbulent et n' de cesse de se lancer des défis tous aussi fantasque les uns que les autres au grand dam de sa coiffeuse de mère. Lorsque Shoko débarque dans son école et que son handicap est révélé à ses camarades de classe Shoya va commencer à jouer sur cet aspect de la demoiselle : pousser des cris plus ou moins fort dans les oreilles, baragouiner pour imiter la manière de parler de la jeune fille, lui demander de parler comme une personne lambda... Au fil des pages les actions de Shoya vont devenir de plus en plus brutales avec Shoko jusqu'à ce que cela devienne une véritable forme de persécution, le fameux ijime et tout ceci sans que la demoiselle bronche une seule fois. Réussissant à provoquer le départ de la jeune fille de son école... étant considéré comme coupable, c'est lui qui va devenir la nouvelle victime de son entourage et qu'il commencera enfin à se remettre en question.
C'est donc des sujets assez fort que l'auteur a choisi d'aborder ici et ce de manière assez juste. J'ai détester Shoya de part son comportement de petite brute. J'ai été très toucher par les réactions plus qu'humaine de Shoko qui arrive à tout encaisser sans broncher alors que je pense, à sa place, j'aurais craquer bien plus tôt. Lors de l'annonce de la sortie de ce titre, l'éditeur l'avait annoncer comme l'un de ses chouchou en date et je dois reconnaître que pour ma part ça a été une belle claque. Le titre se trouvait dans ma PAL depuis pas mal de temps et je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt... et encore plus de ne pas avoir la suite sous la main. En effet, la conclusion rejoint la temporalité du début de tome et nos deux héros se font enfin face à face. Une chose qu'il me tarde de voir vu que maintenant je connait mieux les liens qui unissent les personnages.

Les personnages sont vraiment le point fort du roman. Si Shoya sera surtout celui qui sera le plus mis en avant, vu qu'il est le narrateur, Shoko ne sera pas en reste... mais les personnages secondaires également.
Shoya est un garçon assez hyperactif voire parfois un peu brute qui traîne avec ses amis de toujours. Il s'ennui dans son quotidien et cherche un moyen de chasser cet état d'esprit. Néanmoins, il restera assez gamin dans sa manière de se comporter durant une bonne parti de ce premier opus. En effet, il ne considère pas Shoko comme une humaine et poussera ses brimades au delà des limites malgré les avertissements qu'il reçoit en cours de route. Sa prise de conscience de ses actes en fin de tome est nécessaire et lui fait retrouver un peu de son humanité perdu tout en le faisant murir de manière assez rapide. Il me tarde de voir les choix vers lesquels il s'est engagé à présent.
Shoko est une jeune fille malentendante depuis son enfance. Elle a changé souvent d'établissement scolaire car elle avait du mal à s'intégrer et finissait bien souvent victime de brimades. Au fond, c'est une gentille fille qui ne demande qu'à être elle-même et traité comme une personne 'normale' Elle est assez patiente et courageuse de supporter tout les traitements auxquels elle devra faire face, même Shoya n'y résistera pas aussi bien qu'elle. C'est un personnage qui m'a beaucoup touché et dont j'espère on découvrira comment elle a vécu son départ de cette école. Néanmoins, le petit reproche que je lui ferais est qu'elle ne s'exprimera réellement que vers la fin du tome lorsqu'elle se battra (au sens propre) avec Shoya, je m'attendais à un peu plus de réaction de sa part.
Les personnages secondaires seront principalement l'entourage de nos deux personnages principaux :
- la mère de Shoya. Une coiffeuse qui semble élever seule ses enfants (on ne nous a jamais parler du père, donc j'ai fait des déductions...) qui apprécie sa famille mais qui sera la dernière à découvrir ce dont son fils est coupable. Elle s'en sentira également coupable.
- la sœur de Shoya. Elle n'existe qu'au travers de ses petits amis qu'on a vu défilé. Elle existe et au fond c'est quasiment tout ce qu'on sait à son sujet.
- la mère de Shoko. Une femme plus que protectrice envers sa fille à tel point qu'elle veut tout régenter dans sa vie. Néanmoins, vu les antécédent de sa fille dans ses précédents établissement, son côté protecteur se comprend un peu. Mais j'avoue l'avoir trouvé assez antipathique et hautaine.
- les camarades de classe. Au fond, ce ne sont qu'une bande de suiveur. Ils vont dans le sens qui les arrangent le mieux. Il ont beau avoir en partie participer au harcèlement de Shoko, il nieront tout en bloc au moment des accusations pour livrer en pature leur camarade Shoya. Un comportement qui ne m'a pas surpris de leur part au fond.
- le professeur de la classe. Il a eu beau prévenir notre héros de se calmer dans ses actes. Il finira également par le balancer lui aussi à la direction alors qu'il sait pertinemment qu'il n'a pas été seul. Je l'ai trouver malgré tout assez dur avec Shoya sur la fin lorsque le harcèlement se retourne contre lui et qu'il ne le croit pas une seule seconde.

Enfin, le style graphique est très joli. Les dessins sont très agréables dans l'ensemble et l'on voit plutôt bien l'évolution de nos personnages au fil du temps sans pour autant qu'ils ne changent trop. Les expressions des personnages sont assez réussi notamment en ce qui concerne Shoko dont on peu lire beaucoup de choses sur son visage.


Grosse claque avec ce manga qui traite de manière touchante un sujet délicat : le handicap et le harcèlement scolaire. Un premier tome qui introduit la série et la direction que l'auteur veut lui faire prendre. Une début mené avec justesse tant au niveau de l'histoire que des personnages bien construits. L'ensemble servi par des graphismes agréable et très expressifs.

BANDE-ANNONCE DU MANGA.
(Chacune étant du point de vue d'un des héros).

jeudi 7 mai 2015

Le Bal des Dragons (Le Bal des Dragons, Tome 1) - Jessica Day George

Titre VO : Dragon Slippers (Dragon Slippers, #01)
Titre VF : Le Bal des Dragons (Le Bal des Dragons, #01)
Editeur : Albin Michel Wiz
1ère Edition : 2006 (VO) - 2010 (VF)
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 384


1. Le Bal des Dragons || 2. Dragon Flight || 3. Dragon Spear.
Série complète en 3 Tomes.
Note : En France, la parution s'est arrêté au Tome 1.


Creel est sommée d’attendre dans une grotte qu’un des nombreux dragons de la région l’attaque. Forcément un prince fortuné et courageux viendra la sauver, l’épouser et la famille de Creel sera sauvée de la ruine. Rien ne se passe comme prévu ! Theoradus, le dragon censé l’attaquer, se présente de fort mauvaise humeur ! Las d’exercer son rôle, il propose à Creel une paire de chaussures en échange de sa tranquillité. La jeune fille jette son dévolu sur des escarpins bleus, les préférés de Theoradus… C’est le début d’une aventure mouvementée avec une jeune demoiselle pas si en détresse que ça, un dragon acariâtre et une paire d’escarpins magiques !


Le Bal des Dragons est un petit roman jeunesse qui traînait dans ma PAL depuis quelques temps. Je me suis enfin lancée dans sa lecture que j'ai finalement beaucoup apprécié mais avec une pointe de regret quand même.

L'histoire est celle de Creel, une jeune fille élevée par sa tante à la mort de ses parents. Tante qui ne la voit que comme une bouche supplémentaire à nourrir mais qui compte bien profiter de sa nièce pour s'élever dans la société. Il ordonne donc à sa nièce de devenir la captive d'un dragon afin qu'un riche seigneur voire prince la libère et l'épouse. Sauf que tout ne va pas se passer comme sa tante l'avait prévu.
L'intrigue du roman m'a beaucoup plu. On y découvre donc Creel, son passé et ses aspirations, et nous allons la suivre tout au long de ses aventures. Elle va en effet finir par se faire capturer par un dragon enfin si capturer est le bon mot. En passant un marché avec lui, elle pourra quitter sa région natale pour la capitale où elle rêve d'ouvrir une petite boutique de mode. Mais d'autres dragons vont croiser sa route. Vont venir se rajouter à cette histoire, celle d'une princesse étrangère qui vient épouser le prince aîné local mais dont les intentions ne sont pas forcément celles que l'on croit. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé tout cet aspect de relations entre les deux royaumes qui vont être à l'origine de tout l'aspect action de ce roman dans la mesure où Creel va tout faire pour sauver le royaume grâce à ses amis dragons. La conclusion est plutôt correcte mais mon seul petit regret réside dans le fait que la suite de cette série n'est jamais paru chez nous et je dois avouer que j'étais assez curieuse de voir la suite, dommage.
L'univers proposé par l'auteur est assez sympathique? Il m'a beaucoup fait penser à celui d'un monde de conte de fées. Mais ce qui m'a surtout plu ce sont les Dragons. Autant, j'apprécie pas mal les dragons en temps normal, mais je leur ai trouvé ici quelques petites choses assez originales : le fait qu'ils soient organisé en monarchie, les relations plus ou moins houleuses entretenues par les humains, leurs somptueux trésors qui ne sont pas des montagnes d'ors mais d'autres choses tout aussi amusantes... Les dragons nous apparaissent ainsi sous un versant assez humanisé et vont devenir de réels acteurs de l'histoire.

Côté personnages, nous allons principalement suivre Creel, une jeune demoiselle qui tentent de se trouver une place dans son petit univers. C'est une jeune fille très courageuse qui n'a pas hésité à faire face à des dragons tout en connaissant leur mauvaise réputation de départ. J'ai beaucoup apprécié ce personnage dans la mesure où c'était une simple fille/paysanne qui arrive malgré tout à sauver son royaume grâce à ses amis à écailles.
Les personnages secondaires seront également assez sympathiques, on y retrouvera plusieurs dragons mais les humains ne seront pas en reste puisque nous allons avoir également les collègues et amie de la jeune fille. Tous auront leur petit rôle à jouer dans l'histoire mais on notera néanmoins le jeune prince Lucas, second héritier de la couronne, qui va se lier d'amitié avec notre héroïne et qui l'aidera à trouver sa place tout en décidant de partir avec elle à l'aventure à la fin de ce tome.

Enfin, le style d'écriture de l'histoire est assez marqué jeunesse. Il est très simple à lire et nous propose des chapitres relativement courts. Creel sera notre narratrice nous permettant ainsi de suivre l'histoire à ses côtés.


Une intrigue sympathique , un univers plutôt intéressant, des personnages agréables et un style marqué jeunesse mais qui se lit plutôt bien.

mercredi 6 mai 2015

16 Lunes (Chroniques des Enchanteurs, Tome 1) - Kami Garcia & Margaret Stohl

Titre VO : Beautiful Creatures (Caster Chronicles, #01)
Titre VF : 16 Lunes | Sublimes Créatures (Chroniques des Enchanteurs, #01)
1ère Edition : 2009 (VO) - 2010 (VF)
Genre : Fantastique, Young Adult
Pages : 640


1. 16 Lunes || 2. 17 Lunes || 2.5. Sublimes Lunes || 3. 18 Lunes || 4. 19 Lunes.
Série complète en 4 Tomes + 1 Nouvelle.

ADAPTATION - Film : Sublimes Créatures.
Série Spin-Off (suite) : Dangereuses Créatures.


J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver... L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?


Lors de sa sortie, il y a quelques années, j'avais plutôt bien apprécié le film qui avait été adapté de cette série de roman qui me tentait depuis quelques temps déjà. Ayant beaucoup envie de connaître la suite de cette histoire, je me suis donc plongée dans ce premier opus que j'ai plutôt bien apprécié.
L'histoire est celle d'Ethan, un jeune garçon tout ce qu'il y a de plus normal, qui vit dans la même ville depuis sa naissance et qui connait tout ce qui la concerne par coeur. Depuis quelques temps, il fait des rêves étranges dans lesquels il voit une jeune fille. C'est alors qu'une nouvelle lycéenne répondant au nom de Lena débarque : elle est le portrait craché de la fille de ses rêves. Mais cette dernière n'est pas ce qu'elle semble être.

L'intrigue de ce premier opus est plutôt bonne dans l'ensemble. Elle nous présente l'univers tout en nous donnant un aperçu de ce qui va être le fil conducteur de l'ensemble de la série. On y découvre alors un roman young adult qui se rapproche pas mal de l'urban fantasy. Ici il n'est pas question de vampires, loup-garous ou autres créatures de ce genre. On nous propose de découvrir des magiciens qui se font connaître sous le nom d'enchanteurs. L'intrigue va surtout tourner autour de Lena, une jeune enchanteresse qui arrive à l'âge où elle va devoir faire le choix de l'orientation de sa magie. Un choix qui l'angoisse au plus haut point. Nous allons ainsi découvrir par le biais d'Ethan principalement toutes les craintes qu'elle nourri envers cela. Bien entendu, il sera également question de romance. Si l'on a aucun doute quand au fait que Lena et Ethan vont finir ensemble, j'ai quand même bien apprécié de voir leur relation se construire petit à petit (bien que rapidement, il faut le dire). Fantastique et romance vont parvenir à plutôt bien s'accorder pour nous proposer une histoire assez jolie en somme et qui a su titiller ma curiosité pour savoir de quelle manière ce premier tome allait se dérouler.
L'univers qui nous est donc proposé ici est celui que nous connaissons auquel la magie vient s'insérer. On va la découvrir grâce à Lena en bonne représentant de ce peuple. En effet, les Enchanteurs sont des individus qui vivent dans le plus grand secret. Arrivé à l'âge de 16 ans, les jeunes enchanteurs doivent faire le choix de devenir Ténèbres ou Lumière selon leur inclination. On va donc sans surprise de retrouver face à un combat assez manichéen dans la mesure où Ténèbres et Lumière vont s'affronter dans une première manche. C'est cette confrontation qui servira de fil rouge à l'ensemble de la série. En somme, si ce n'est pas original dans le fond j'ai plutôt bien apprécié que les auteurs ajoute les liens de famille de notre héroïne qui viendront un peu perturbé ces 'clans'. La magie des Enchanteurs en elle-même reste assez simple dans la mesure où il s'agira principalement de sortilèges qui marche par le biais d'incantations latine et où les livres magiques joueront un certain rôle. Rien de neuf sous le soleil, mais ca marche plutôt bien à mes yeux.
La romance reste assez classique dans la mesure où on retombe sur une trame assez classique du lycéen lambda qui tombe amoureux du nouvel arrivant qui aura des sentiments réciproques. Rien de neuf, ce qui est assez dommage malgré les nombreux : je t'aime mais je ne veux pas te blesser à cause de ce que je suis. Le petit plus, car il y en a malgré tout un, c'est la notion de la relation entre les ancêtres de nos héros. On va ainsi osciller entre l'époque actuelle et celle de la guerre de sécession où ils ont vécu. Une idée plutôt bonne et bien exploité malgré le fait qu'elle apportera que peu de choses à l'histoire en elle-même.

Côté personnage, nous allons surtout tourner autour d'Ethan et Lena.
Ethan est une jeune garçon plutôt bien intégrer dans son lycée mais qui a un entourage familial assez décalé. En effet, sa mère est décédée quelques années auparavant et son père, écrivain, s'enferme de plus en plus dans son bureau pour écrire. Le jeune garçon peu compter sur Amma qui a su remplacer ses parents et qui ne veut que son bien. C'est un garçon assez populaire au lycée dans la mesure où il est membre de l'équipe de basket locale et qu'il traîne avec les pompom girls. Mais tout ceci va changer lors de sa rencontre avec Lena. En effet, la jeune fille est mise à l'écart par les autres lycéen qui la trouve étrange. Plus Ethan va se rapprocher d'elle et plus il va s'éloigner de ceux qu'il considérait comme ses amis. Un héros changeant mais dans le bon sens puisqu'il va ouvrir les yeux sur ce qui l'entoure. C'est un jeune homme courageux et assez rêveur qui ne souhaite qu'une chose : quitter sa petite bourgade où tout le monde connait tout le monde et où les apparences compte.
Lena est la dernière arrivante de la petite ville de Gatlin. Son apparence assez décalé va la mettre un peu à l'écart de ses camarades surtout lorsque tout le monde apprend qu'elle est la nièce du vieux fou qui vit dans le manoir de Ravenwood. Brimades, moqueries et autres seront son lot quotidien et pour le coup niveau intégration c'est pas trop ça. Néanmoins, Lena est une jeune fille assez sympathique et réaliste. Elle nous apparaît sous un versant très humain avec toutes ses fragilités : elle veut avoir une vie normale malgré ce qu'elle est, elle est angoissée à l'idée du choix qu'elle va devoir faire... Une héroïne qui arrive à prendre les devant tout en sachant se reposer sur les alliés qu'elle a malgré tout ce qu'ils lui ont caché parfois.
Les personnages secondaires sont assez sympathique et seront principalement l'entourage de nos deux héros : 
- Amma, la gouvernante (si je peux employer ce terme) d'Ethan. C'est une femme qui verse dans le mystique voire le vaudou. Elle sait pas mal de choses mais ne les révélera qu'au compte goutte. Mais ses intentions seront toujours louables. J'ai beaucoup apprécié ce personnage.
- Link, le meilleur ami d'Ethan. Un jeune homme assez déjanté qui est ami avec notre héros depuis leur jeunesse. Un adolescent qui se veut rebelle vu l'aspect strict et conservateur de sa mère. Il sera d'une grande aide à nos héros pour ce qui concerne le lycée et leur isolement social. Je pense qu'on peut attendre des choses sympa de sa part dans la suite (ainsi que dans le Spin-off où il devient un personnage principal).
- Macoon Ravenwood, l'oncle de Lena. Il vit en reclus dans le manoir de la ville et ne s'entend pas avec bon nombre d'habitants de cette dernière. Au fond ce qu'il souhaite c'est protéger sa nièce à cette sensible qui est celle du choix de son orientation. C'est un personnage assez paternel mais qui a su cacher pas mal d'élément tout au long de l'histoire et qui aura du mal à nous les révéler.
Les autres lycéens, le reste de la famille de Lena et l'entourage d'Ethan seront également bien présent en plus de ces trois personnages qui sont ceux qui m'ont le plus marqué. Un bon nombre d'entre eux sauront apporter un petit quelque chose à l'histoire afin de la faire avancer sur différents plans.

Le style d'écriture est plutôt sympathique dans être pour autant particulier. L'histoire se lit de manière assez simple et fluide, on retrouve malgré tout l'écriture propre au genre qui se concentre surtout sur le point de vue d'un seul personnage. Ici, c'est celui d'Ethan qui sera principalement utiliser, ce que j'ai trouvé plutôt original dans la mesure où ce sont majoritairement les filles qui ont la parole dans ce genre de titres. On notera malgré tout quelques petites longueurs dans le livre, mais rien qui ne m'ai gênée particulièrement juste des passages qui n'apportent pas grand chose voire rien de plus à l'intrigue.

Enfin, un petit mot sur l'adaptation en film. Je l'ai vu il y a plusieurs années maintenant du coup mes souvenirs étaient assez lointain. Néanmoins, elle m'a permis de poser un visage sur pas mal de protagonistes. J'ai également su retrouver certaines scènes/éléments d'un support à l'autre. Niveau intrigue, je l'avoue je ne me rappelais que des grandes lignes, mais de ce que je me souviens du film, il y a malgré tout pas mal de différences entre les deux supports. La conclusion du film était davantage un cliff-hanger que n'était celle du roman.


Un roman Young Adult au final assez classique dans la forme. Quelques petites touches d’originalité par-ci par-là. Un univers plutôt intéressant servi par des personnages assez sympathique. Un style d'écriture assez classique mais qui m'a donné quand même envie de lire la suite.