vendredi 19 juin 2009

Les Contes de Beedle le Barde (Harry Potter, Hors-Série) - J. K. Rowling

Titre VO : The Tales of Beedle the Bard (Harry Potter Universe)
Titre VF : Les Contes de Beedle le Barde (Univers Harry Potter)
Auteur : J. K. Rowling
1ère Edition : 2008 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Fantasy, Conte, Jeunesse
Pages : 124

1. Harry Potter à l'école des Sorciers || 2. Harry Potter et la Chambre des Secrets || 3. Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban || 4. Harry Potter et la Coupe de Feu || 5. Harry Potter et l'Ordre du Phoenix || 6. Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé || 7. Harry Potter et les Reliques de la Morts || 8. Harry Potter et l'Enfant Maudit.
Extras : Le Quidditch à travers les Âges || Les Animaux Fantastiques || Les Contes de Beedle le Barde.
Nouvelles : Poudlard Le Guide Pas Complet et Pas Fiable du Tout || Nouvelles de Poudlard Héroïsme, Tribulations et Passe-Temps Dangereux || Nouvelles de Poudlard Pouvoir, Politique et Esprits Frappeurs Enquiquinants.
Série complète en 8 Tomes + 3 Hors-série + 3 Nouvelles.

Les Contes de Beedle le Barde sont les cinq contes de fées qui bercent l'enfance des jeunes sorciers. Chacun de ces contes a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner.
Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagne chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie à Poudlard.
Un ouvrage magique à garder comme un trésor, enrichi des illustrations originales de J.K. Rowling.

Je pense que le résumé est assez explicite concernant le contenu, c'est donc un court recueil de 5 histoire se lisant très très vite que nous offre JK Rowling. Les contes doivent à peine représenter la moitié du livre contrairement aux commentaire du directeur que l'on ne présente plus (enfin ça doit tout de même en être très poche du genre 40-60%). Les illustrations disséminés au fil des pages mettent en scène les personnages dont nous suivons les (més)aventures dans les contes tantôt amusant tantôt moins.
Cependant, pour apprécier les commentaires qui suivent, mieux vaut avoir déjà une certaine connaissance de l'univers de notre petit sorcier faute de quoi on ne l'apprécie pas pleinement.
Malgré tout, cela reste des histoire assez sympa à lire. D'autant plus qu'ils ne ressemblent en rien à nos contes qu'ils soient de Grimm, Andersen ou autres...

Des contes en décalage avec les nôtres, mais auxquels on accroche malgré tout. Cependant, on n'apprécie pleinement le livre que lorsqu'on connait l'univers.

Plaisirs Coupables (Anita Blake, Tome 1) - Laurell K. Hamilton

Titre VO : Guilty Pleasure (Anita Blake Vampire Hunter, #1)
Titre VF : Plaisirs Coupables (Anita Blake, #1)
Editeur : Pocket, Fleuve Noir, Milady. Existe aussi en Intégrale regroupant les volumes 1 à 3, paru chez Bragelonne.
1ère Edition : 1993 (VO) - 2002(VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 382


0.5. Strange Candy || 1. Plaisirs Coupables || 1.5. Cravings || 2. Le Cadavre Rieur || 3. Le Cirque des Damnés || 4. Lunatic Café || 5. Le Squelette Sanglant || 6. Mortelle Séduction || 7. Offrande Brûlée || 8. Lune Bleue || 8.5. Bite || 9. Papillon d'Obsidienne || 10. Narcisse Enchaîné || 11. Pêchés Céruléens || 12. Rêves d'Incubes || 13. Micah || 14. Danse Macabre || 15. Arlequin || 16. Sang Noir || 17. Jeux de Fauves || 18. Flirt || 19. Coup de Feu || 20. Liste Noire || 20.5. Beauty || 21. Baiser Rebelle || 22. Affliction || 22.5. Dancing || 22.6. Shutdown || 23. Jason || 24. Dead Ice || 25. Crimson Death.
Série en cours en VO.


Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Executrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ça serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang!


Comme de nombreuses série qui sortent ces derniers temps Anita Blake est une de ces énième série de type Bit-Lit, ce n'est d'ailleurs pas la première que j'ai lu (cf d'autres articles plus récents) alors pourquoi donc celle-ci en plus ? tout simplement car d'après de nombreux fans ce serait en réalité l'une des série à l'origine du mythe de la chasseuse de vampire (l'ancêtre de Buffy certains disent même, mais je m'aventurerais pas trop sur ce terrain, je suis pas spécialement fan de la lycéenne blonde...), c'est donc suite à cet engouement que je me suis lancé dans cette série (et bien sur par sa ré-édition chez Milady). finalement, ça a été une très bonne surprise, d'ailleurs je n'aurait pas cru y accroché autant, ça a même été dur les soirs où j'avais cours le lendemain pour refermer le livre x).
On y découvre donc une panoplie de personnages assez varié qui gravitent autour de notre héroïne forte de caractère mais qui contrairement à d'autre n'est pas une super héroïne qui n'a peur de rien... Certes léger détail dans le caractère de Anita que ceci mais étrangement cela rend l'héroïne beaucoup plus réaliste que d'autres. Concernant les autres personnages, il y avait quelques fois où cela devenait confus, difficile de se rappeler qui était qui rien que avec les prénoms mais fort heureusement au bout de quelques lignes la mémoire revenait facilement.
Concernant l'histoire en elle-même les événements s’enchaînent à vitesse grand V, sans description trop riche et trop ennuyeuse. Petit détail que j'ai remarqué, le récit est composé d'une grande partie de dialogue qui rend la lecture facile et assez agréable en soi.


De la bit-lit encore, mais un peu plus réalistes que certaines autres série et avec une lecture prenante et facile accrocheuse.

jeudi 11 juin 2009

Quatre Filles et un Jean (Quatre Filles et un Jean, Tome 1) - Ann Brashares

Titre VO : The Sisterhood of the Traveling Pants (The Sisterhood of the Traveling Pants, #01)
Titre VF : Quatre Filles et un Jean (Quatre Filles et un Jean, #01)
Auteur : Ann Brashares
Editeurs : Gallimard Jeunesse / Pôle Fiction. Existe également en Intégrale comprenant les 4 premiers tomes édité chez Gallimard Jeunesse.
1ère Edition : 2001 (VO) - 2002 (VF)
Genre : Jeunesse, Chick-Lit, Romance
Pages : 377

1. Quatre Filles et un Jean || 2. Le Deuxième Eté || 3. Le Troisième Eté || 4. Le Dernier Eté || 5. Pour Toujours.
Série complète en 5 Tomes.


Quatre filles, Bridget, Carmen, Lena et Tibby, vivant dans la petite ville de Bethesda, aux États-Unis, sont amies depuis toujours : lorsque leurs mères étaient enceintes, elles fréquentaient le même club de gym pour femmes enceintes. Ce qui fait qu'elles se connaissent depuis toujours, elles sont presque sœurs, sont toutes nées le même mois. Pour la première fois de leur vie, elles vont passer l'été séparées chacune l'une de l'autre. Une dure épreuve pour chacune, car elles sont toutes dispersées dans des écoles différentes, l'été était donc le moyen de se retrouver. La veille de la grande séparation, Tibby ressort du placard de Carmen un jean qu'elle avait acheté dans une petite boutique d'occasion. Elle la supplie de lui donner, comme consolation. Carmen accepte, mais demande à chacune de l'essayer. Et le miracle se crée : chacune des filles, aussi différentes qu'elles soient, rentre dans le jean, qui lui va à ravir. Le jean magique est né. Se crée alors un pacte : le jean sera ce qui les relira tout au long de l'été. Chaque fille l'aura une semaine, et l'enverra à la prochaine, ainsi de suite. À la fin de l'été, elles se retrouveraient et inscriraient leurs meilleurs souvenirs sur le jean...


J'avais entendu beaucoup de bien de cette série de roman (même si là j n'ai lu que le tout premier), au final c'était assez sympa mais sans plus. je trouvais que les histoires des quatre filles s'embrouillaient un peu à mesure que j'avançais. Par moment, il m'arrivait même de me demander où j'étais et avec quelques personnages, enfin c'est qu'un détail en même temps ça n'empêchait en rien de bien suivre l'histoire. D'ailleurs,; en elle même ce n'était rien de folichon : 4 filles face à des problèmes qui ressemblent à ceux de toutes les filles de leurs âges (amour, amitié, famille principalement) que des choses bateau en sommes.
Si je me trompe pas, il me semble qu'un film a été adapté à partir de cette série, je pense que j'essayerais de le regarder à l'occasion, à mon avis ça doit mieux rendre en film qu'en roman, enfin ce n'est que mon avis. Mais concernant la suite, je ne sais pas encore si je la lirai (et ce même si je la dégoté, à voir plus tard donc...).


Une série rafraîchissante, mais sans plus.0.

mardi 2 juin 2009

Pour Eloïse & Une Nuit sans Lune (Leïlan, Tome 2 & 3) - Magali Ségura

Titre VF : Pour Eloïse (Leïlan, #2) // Une Nuit sans Lune (Leïlan, #3)
Auteur : Magali Ségura
Editeurs : Bragelonne, Milady. La saga existe également en Intégrale paru chez Bragelonne.
1ère Edition : 2002 & 2003
Genre : Fantasy
Pages : 346 & 351


1. Les Yeux de Leïlan || 2. Pour Eloïse || 3. Une Nuit sans Lune.
Série Complète en 3 Tomes.


Peut-on échapper à une prophétie ? A cause de celle des Trois Fées, le prince Axel ne pourra plus jamais connaître l'amour. Pourtant, il est tombé amoureux des yeux d'Eléa, la jeune justicière qui s'oppose à l'infâme duc Korta. Pour elle, Axel affronte le Monstre de la Forêt Interdite lors d'un duel mortel. Pour elle, les résistants resserrent leurs rangs. Chacun se lance dans un combat contre la mort. Les compagnons de la forêt décident d'armer les villageois pour contrer l'oppresseur. Parmi eux, Chloé, une petite fille de cinq ans, semble douée d'un étrange pouvoir. Est-ce l'atout majeur dont les justes ont besoin ? Car Muht, le chef de guerre allié au duc Korta, pourrait bien devenir l'Adversaire qu'attend Eléa pour l'ultime affrontement... (Tome 2)


Tout comme le premier volet de la série, on retrouve une grande partie de cliché de l'écriture de style fantasy. on est toujours autant accroché à ces derniers avec lesquels on vit jusqu'à la bataille finale tout en suivant en parallèle les mémoires d'Enkil (le tout premier seigneur de Pandème) dont le livre est détenu par un mystérieux voyageur dont l'identité ne sera connu que vers la moitié du dernier volume.
On vit donc avec tout les personnages que l'on avait déjà rencontré dans le premier volume mais on découvre également d'autres peuplades et/ou personnages sans omettre certaines coutumes pas forcément roses (Principalement les Scylèces et leur descendance). Les événements quand à eux s'enchaînent les uns à la suite des autres posant par moment la question du temps qui s'écoule entre chaque "phase" de préparation au combat final.
Enfin, le gros hic que je pourrais trouver est que l'histoire se fini un peu trop "happy end" : en gros le méchant vilain pa beau meurt/perd et les gentils gagnent en obtenant tout ce qu'ils veulent et même plus pour certains. Mais malgré cela l'ensemble de la série se lit très facilement et les deux dernier volent son à mon sens les meilleurs et les plus dur à se détacher (la preuve, je voulais faire une coupure entre les deux et au final elle ne s'est pas faite x)).


Toujours de la fantasy classique, mais accrocheuse malgré une fin un peu trop "bonne".