jeudi 26 novembre 2015

A Silent Voice, Tome 4 - Yoshitoki Oima

Titre VO : Koe no Katachi, #04
Titre VF : A Silent Voice, #04
Auteur : Yoshitoki Oima
Editeur : Ki-Oon
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Shônen
Pages : 208



Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7.
Série complète en 7 Tomes.

ADAPTATION - Film : Koe no Katachi.


Si les retrouvailles de Shoko et Miyoko se passent à merveille, au grand soulagement de Shoya, les choses sont loin d'être aussi simples quand il tombe sur Naoka en pleine rue... Alors qu'il la ramène chez elle, l'adolescente repère la jeune malentendante dans une boutique, et le premier contact se révèle plutôt explosif !
Mais pour le lycéen aussi, les choses évoluent : sans s'en rendre compte il se constitue peu à peu un petit cercle d'amis. Hélas, lorsque la timide Shoko tente de lui déclarer sa flamme à haute voix, c'est l'échec total.
Un manga pas comme les autres, qui réussit avec brio à parler de handicap de manière juste et touchante !


On continue a avancer gentiment dans cette série. On continue dans cet opus à explorer les relations entre les jeunes adolescents qui commencent à devenir de plus en plus nombreux autour de notre petit couple vedette. Et quoi de mieux qu'une virée dans une fête foraine pour renforcer tout ces éléments.

Le tome trois se terminait avec la déclaration amoureuse de Shoko qui se terminait en désastre car Shoya ne comprenait absolument pas les paroles de notre héroïne. Cette dernière va d'ailleurs s'en vouloir mais sans pour autant renoncer à lui passer son message. Shoya quand à lui ne se sent pas tracasser par cette conversation et continue sa routine de lycéen. Lorsque Tomohiro commencera à parler de son projet de film de nouvelles amitiés vont naître entre Shoya et certains de ses autres camarades de classe et pour les lier encore mieux l'un d'entre eux va proposer une sortie dans un parc d'attraction à laquelle vont être convié les camarades de Shoya mais également Shoko, sa sœur, Miyoko mais aussi Naoka pour qui Shoya n'éprouve que de l'aversion.
Cet pus nous offre donc un moment beaucoup plus léger que ce à quoi nous étions habitué à présent. Ça fait en quelque sorte plaisir de voir la petite bande (qui s'est bien agrandit) dans un contexte plus différent et un peu plus joyeux. En effet, depuis le départ, l'auteur ne cesse d'abord des thèmes sérieux et fort, et c'est donc l'occasion pour nous de souffler un peu. Néanmoins, cette virée va se conclure de manière plutôt animé entre Shoko et Naoka. En effet, on connait à présent l'aversion que cette dernière éprouve pour notre héroïne. Et c'est lors d'un tour de grande roue seules que tout va exploser. Naoka va clairement exprimer ce qu'elle ressent à Shoko tout en lui expliquant les raisons de sa haine et en terminant tout ça à la manière d'une diva. J'ai beaucoup aimé cette scène de règlement de compte qui nous permet de mieux cerner Naoka tout en faisant un peu réfléchir Shoko. D'ailleurs, cette dernière ne se laissera pas abattre et tentera malgré tout de résoudre ses soucis à sa façon.
La seconde partie de ce tome se concentre davantage sur la famille de Shoko. On connaissait déjà sa sœur et sa mère, nous allons découvrir que sa grand-mère est également présente dans la maisonnée et bien plus qu'on ne le crois. Nous allons donc ici nous éloigner de la relation qui uni nos deux héros afin de davantage se concentrer sa la famille de Shoko et le passé de cette dernière. Un passé qui n'a pas été tout rose au cours duquel on découvrira pourquoi il n'est jamais question du père de la demoiselle. J'ai d'ailleurs trouvé ces scènes plutôt dure et l'on comprend mieux pourquoi notre héroïne est si protégée par la famille qui l'a élevé. Yuzuru, la petite sœur, sera également mise en avant au cours de cet axe et notamment grâce à la relation qu'elle entretien avec sa mère et sa grand-mère. Le décès de cette dernière sera une épreuve plutôt difficile pour l'ensemble de la petite tribu qui va rapidement remonté la pente. Cette seconde partie est donc beaucoup plus touchante que ce que l'on a pu lire jusqu'à présent, ce qui n'a pas été pour me déplaire.

A propos des personnages, comme dit plus haut, la petite bande va s'agrandir mais l'on va avoir assez peu de développement concernant les nouveaux protagonistes qui vont faire leur apparition. Néanmoins quelque uns d'entre eux, que l'on connaissait déjà, vont avoir droit à un peu plus d’approfondissement.
Ainsi, Naoka va bénéficier d'un background un peu plus poussé surtout en ce qui concerne sa relation à Shoko. Une relation plutôt houleuse, on sent que Naoka la hait et elle va le prouver. Elle lui reproche de lui avoir gâché son enfance en voulant se faire plaindre par les autres. Au fond, Naoka m'a paru très égoïste à tel point que j'ai eu l'impression qu'elle était resté bloqué à son stade de gamine. Au final, elle reste un personnage que je n'apprécie vraiment pas.
L'autre personnage qui va être approfondie c'est Yuzuru et ce par le biais de la relation qui l'unit à sa grand-mère. On découvre alors que c'est une demoiselle qui a mit sa vie un peu entre parenthèse pour le bonheur de sa sœur mais aussi pour réconforter ses proches. Elle va être profondément affecté par le décès de leur doyenne, ce qui est assez touchante quand on voit la manière dont elle se comporte depuis le début de la série : elle est fière et forte et là elle va nous révéler toutes ses fragilités.

Enfin, le style graphique est toujours aussi réussi et arrive une fois de plus à nous transporter auprès de ses personnages. Les flash-back sont plutôt réussi et on a aucun souci à faire la distinction entre passé et présent, ce qui est un très bon point.


Un tome qui qui va continuer à mettre en avant l'amitié entre les protagonistes mais qui va un peu délaissé la relation Shoya/Shoko. Une seconde partie beaucoup plus touchante sur la famille de notre héroïne. Quelques personnages secondaires qui bénéficient d'un peu plus de développement. Des graphisme toujours aussi jolis.

BANDE-ANNONCE DU MANGA.
(Chacune étant du point de vue d'un des héros).

mardi 24 novembre 2015

Pour un jour avec toi (Pour un jour avec toi, Tome 1) - Gayle Forman

Titre VO : Just one day (Just One Day, #1)
Titre VF : Pour un jour avec toi (Pour un jour avec toi, #1)
Auteur : Gayle Forman
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Romance Contemporaine
Pages : 428


1. Pour un jour avec toi || 2. Pour un an avec toi || 2.5. Pour une nuit avec toi.
Série complète en 2 Tomes & 1 Nouvelle.


Peut-on tomber amoureux en seulement un jour ?
Allyson « Loulou » Healey, sage Américaine, rencontre Willem de Ruiter, acteur hollandais ténébreux, lors d’une représentation théâtrale en Angleterre. Une étincelle se produit. Elle le suit alors à Paris où ils vont passer une journée inoubliable. Mais, le lendemain matin, quand elle se réveille, Willem a disparu. Allyson commence alors un long voyage afin de guérir de son premier chagrin d’amour, se libérer de ses chaînes et, un jour, retrouver l’amour.


L'année dernière je découvrais l'histoire de Willem grâce au second opus de cette duologie d'une auteur jeunesse que j'affectionne beaucoup. Il était donc plus que temps que je me décide à découvrir comment tout à commencer. Si effectivement, les deux tomes de cette série peuvent se lire de manière indépendante (comme me l'avait affirmer l'éditeur lorsqu'il m'avait proposé de découvrir l'histoire de Willem), je vous recommande malgré tout de les lire dans l'ordre afin d'avoir toute les informations nécessaire au contexte de l'histoire (et je dirai même plus qu'une lecture en parallèle des deux romans doit avoir un impact encore plus magique).

Ce premier volet va nous permettre de faire la connaissance d'Allyson, une jeune américaine venue en Europe pour un voyage organisé. Au cours de long séjour, elle sera amené à croiser la route de Willem de Ruiters, un énigmatique acteur de théâtre ambulant. La demoiselle ne réfléchit pas longtemps avant de suivre cet inconnu dans une virée d'une seule journée à Paris.
Globalement, l'intrigue de ce roman m'a surprise. En effet, suite à ma lecture du second opus je m'attendais à découvrir sur la totalité de ce roman, le séjour que les deux adolescent ont effectuer à Paris. Un séjour qui aurait été raconté de manière détaillé vu le nombre de pages. Mais là où l'auteur a su me surprendre, c'est qu'elle prend le parti de découper son histoire sur plusieurs axes qui vont découler les uns des autres. Et notre fameuse virée à Paris n'en sera que l'un d'entre eux.
On va donc suivre dans un premier temps la rencontre à Londres de nos deux jeunes gens avant de suivre avec eux leur escapade somme toute romantique à partie. Un séjour assez animé et qui m'a bien plu. J'avais un peu peur de voir Willem sous un jour trop positif tel un prince charmant lors de ce voyage, ce qui ne fut absolument pas le cas, pour ma plus grande joie. Puis viens le moment de leur brutale séparation qui va travaillé Allyson tout au long de l'année qui va suivre et au cours de laquelle elle aura du mal à rebondir. Ce ne sera qu'au bout d'un an (tiens, elle aussi ?) qu'elle se décidera enfin à partir à nouveau en Europe afin de retrouver le jeune homme. Et c'est cet aspect qui occupera la majeure partie du roman. C'est quelque chose que j'ai plutôt bien apprécié dans la mesure où notre héroïne devient un peu plus actrice de son histoire qu'elle subissait (de manière positive soit dit en passant) dans les premières parties.
Les recherches de la jeune fille vont être assez difficile dans la mesure où elle ne dispose que de peu de renseignement sur son compagnon. En effet, elle connait tout juste son nom, son métier, à quoi il ressemble, ses origines néerlandaises, le nom de sa mère et... ben en fait, c'est à peu près tout. Je me rappelle d'ailleurs du passage dans le roman où Allyson fait une liste de ces renseignements qui tient sur tout juste cinq lignes. Néanmoins, le hasard et le destin seront plutôt bien copains avec la jeune fille dans la mesure où les pistes qu'elle suivra seront rarement les mauvaises. C'est peut-être le plus gros reproche que je ferais justement au roman : la facilité déconcertante avec laquelle la jeune fille parvient à son objectif. Je ne suis pas nécessairement convaincue que ce roman vise un public jeunesse, alors que c'est un peu le sentiment que j'ai eu en voyant toute cette facilité. De mémoire, j'avais préféré la quête de Willem, que m'avais paru beaucoup plus complexe.
La romance n'apparaît principalement que dans la première partie (celle qui se déroule à Paris) puisqu'elle va se mettre en place entre les deux protagonistes. Si l'héroïne va réfléchir à ce qu'elle ressent envers Willem, ça restera malgré tout assez secondaire en comparaison à ce à quoi je m'attendais au départ. Bon en même temps, leur séparation excuse plutôt bien le fait que l'aspect romantique du roman soit effacé.
En revanche, ce qui m'a beaucoup moins accroché, c'est la fin du roman. Cette dernière est assez abrupte et m'a laissé un gout d'inachevé complet une fois la dernière page tournée. Il me manquait un petit quelque chose pour que ce soit complet. Ici l'auteur amène sa conclusion avec une bonne partie de tension et suspense et là, plouf ! Ça tombe à plat dans la mesure où rien de concret ne s'en dégage. Du mois est-ce ce que j'ai ressenti. Je pense que c'est de là qu'est né la novella qui conclue la duologie et que je pense découvrir un de ces quatre, histoire d'avoir le point final à cette romance.

Concernant les personnages, c'est donc Allyson qui va être au cœur de ce titre. C'est une jeune lycéenne tout ce qu'il y a de plus banal. Très douée et promis à un brillant avenir, sa mère la voit déjà médecin comme son père, elle entre à l'université à la prochaine rentrée. Elle est plutôt timide et peu aventureuse eu départ. Ce n'est que lors de sa rencontrer avec Willem qu'elle va se créer un nouveau caractère qu'elle cachera sous le nom de Loulou, seul nom sous lequel le jeune homme la connait. Un caractère plus aventureux et radicalement opposé à celle qu'elle est de prime abord. Cette dualité de caractère sera bien présente tout au long du récit et même lors de ses recherches. En même temps qu'elle cherche Willem, c'est également elle-même qu'elle recherche.
Willem ne fera que des apparition dans cet opus. Si dans la première partie il s'impose plutôt bien, dans tout le reste, il sera aux abonnés absent. Au fond, ce n'est pas un manque puisqu'on évolue avec le peu de choses que l'on sait à son sujet et au fond on en sait autant que notre héroïne. Ceci nous rend la 'traque' (si on peut l'appeler comme ça) plus captivante. Mon seul reproche reste qu'à aucun moment on a des explications quand au choix de Willem pour la demoiselle (ou alors pardonnez-moi, mais je ne m'en rappelle plus). Dommage.
Les personnages secondaires seront assez peu nombreux dans ce tome. Ils concerneront surtout l'entourage d'Allyson à commencer par sa famille qui la pousse à entretenir son image de bonne élève et qui la pousse sur un chemin bien précis. Les autres protagonistes seront les personnes que la demoiselle croisera au cours de son voyage. Certaines ayant un impact plus ou moins important que d'autres sur le déroulement de l'histoire.

Enfin, j'ai retrouvé avec grand plaisir le style d'écriture de l'auteur. Frais et léger, c'est une lecture détente idéale. Gayle Forman arrive à bien gérer ses surprises dans la mesure où nous avons les mêmes cartes en main que son héroïne. On vit donc l'histoire au plus près de la demoiselle. L'histoire est raconté de manière assez fluide et se lit d'une traite, tout en restant curieux de ce qu'il va arriver par la suite.


Une intrigue bien construite en plusieurs axes qui découlent les uns des autres. Une romance plutôt discrète. Mais une fin trop abrupte. Une héroïne qui se recherche tout en recherchant un jeune homme mystérieux. Des personnages secondaires assez peu présent et parfois effacé bien leurs petits apports à l'histoire. Un style d'écriture simple mais qui fait mouche.

jeudi 19 novembre 2015

A Silent Voice, Tome 3 - Yoshitoki Oima

Titre VO : Koe no Katachi, #03
Titre VF : A Silent Voice, #03
Auteur : Yoshitoki Oima
Editeur : Ki-Oon
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Shônen
Pages : 224



Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7.
Série complète en 7 Tomes.

ADAPTATION - Film : Koe no Katachi.


Après leur dernière rencontre, Shoya parvient à retrouver Shoko. À sa grande surprise, la jeune fille accepte de lui parler et ne semble pas lui en vouloir ! Les deux adolescents commencent à se rapprocher peu à peu, tandis que dans le même temps Shoya se lie d’amitié avec un garçon de sa classe, Tomohiro.
Déterminé à changer pour rendre à Shoko le bonheur qu’il lui a volé, le lycéen décide d’affronter son passé en reprenant contact avec d’anciennes camarades de classe...


Dans ce troisième opus de A Silent Voice, l'auteur va continuer à explorer la relation qui s'établie entre Shoya et Shoko. On va ici se centré davantage sur le passé commun entre les deux protagonistes, mais aussi et surtout sur leurs anciens camarades de classe.

Shoya recommence à trouver gout à la vie et pour continuer sa rédemption, le jeune homme veut rendre à la demoiselle ce dont ses actes l'on privée lorsqu'ils étaient ensemble en primaire. C'est au cours d'une conversation avec la Shoko que le jeune homme aura l'idée de renouer cette dernière avec certaines de leurs anciennes camarades. On va donc suivre de quelle manière tout ça va se faire. Ce seront principalement deux personnages qui vont être concernée et qui vont nous offrir deux cas de figure complètement différents.
Nous allons donc rencontrer Miyoko, une demoiselle souvent absente à l'époque, qui sera plus que ravie de retrouver notre héroïne et qui va se lier très rapidement avec Shoko devenant ainsi deux amis perdues de vue qui se découvrirai presque comme étant des meilleures amies de toujours. Une fois cette amitié mise en place, ce sera au tour de Naoka de faire son entrée en scène. Une entrée qui se fera de manière plutôt houleuse dans la mesure où la jeune fille faisait partie de la bande qui persécutait Shoko à l'époque et elle ne va pas se priver de recommencer dès leurs retrouvailles. On notera également que cette animosité ne sera absolument pas réciproque et cachera tout autre chose concernant Naoka.
L'amitié sera donc l'un des éléments majeurs de ce tome, que ce soit celle avec les anciens camarades de classe, celle que Shoya partage avec Shoko ou encore celle que Shoya commence à avoir avec son entourage actuel. En effet, le jeune homme va se poser bon nombre de question sur ce lien qui uni les gens. Un lien assez fort mais un peu nouveau pour Shoya dans la mesure où durant son enfance il a été trahi par ceux qu'il considérait comme ses amis.
Bien entendu la relation qui unie Shoya et Shoko va peu à peu s'intensifier jusqu'à finir par arriver à la case début de romance. Au fond, c'est une évolution sans surprise que je m'attendais à retrouver dès le début de la série. J'ai beaucoup apprécié la scène de la déclaration de Shoko qui tombe complètement à plat quand Shoya ne comprend pas ce qu'elle dit (car oui, là elle fait l'effort d'utiliser sa voix).
Autre élément que j'ai tout particulièrement apprécié, ce sont les efforts que fait Shoko pour parler avec sa voix. En effet, dans cet opus le langage des signes est quelque peu délaissé par la demoiselle au profit d'une communication plus classique. Ce qui ne va pas forcément l'aider dans son histoire puisqu'il est un peu difficile de la comprendre. Néanmoins, on appréciera ses efforts pour parler autrement. Même si au fond, ce n'est pas dans cet exercice qu'elle sera le plus à l'aise et retournera bien vite dans le langage des signes afin de se faire comprendre plus facilement.

Concernant les personnages, on appréciera les évolutions par lesquelles vont passer nos deux héros qui continue à mûrir peu à peu au fil des tomes. Cet opus centré sur les anciennes amitiés sera l'occasion de nous présenter de nouveaux protagonistes qui vont devenir un peu plus récurrent :
- Miyoko était une jeune fille assez timide et peu présente durant son enfance, alors qu'elle avait commencer à se lier d'amitié avec notre héroïne. Elle restera assez timide dans le fond mais aura grandi et prit en maturité assez rapidement. Elle dénotera dans ses apparitions grâce à sa grande taille qu'elle n'hésitera pas à accentuer par des chaussures à talons hauts. Elle ignore totalement ce qu'il s'est passé à l'école primaire entre Shoko et Shoya du fait de ses absences. Lorsqu'elle finira par l'apprend, elle arrivera à faire la part des choses et à laisser ça derrière afin d'aller de l'avant et de corriger tout ça lors de leurs retrouvailles.
- Naoka sera un personnage un peu plus difficile à cerner de prime abord. Mais une fois cette dernière bien intégrer à l'histoire. On découvre que c'est une demoiselle qui a toujours haï Shoko durant leur passé commun et qui la déteste aujourd'hui encore. La preuve en est qu'elle se comportera comme une gamine en présence de Shoko. Elle sera surtout un personnage proche de Shoya dans la mesure où son côté suiveuse était juste pour attirer l'attention du jeune homme sans pour autant qu'aucune réelle déclaration n'ai pointé le bout de son nez. Lorsqu'elle tentera une réconciliation avec le jeune homme celui-ci n'en aura rien à faire dans la mesure où chacun de ses gestes est dicter par son envie de rendre à Shoko ce qu'il lui a volé.
Les personnages secondaires que l'on connait déjà ne seront pas en reste, mais seront un peu plus effacé dans cet opus.

Enfin le style graphique de ce titre reste toujours aussi agréable à voir. On aime voir ces dessins travaillés qui retranscrivent à merveille les sentiments et émotions des différents personnages.


Un tome qui se concentre principalement sur l'amitié qu'elle soit passée ou présente. Une relation Shoko/Shoya qui s'étoffe. De nouveaux personnages animé qui apparaissent et qui promettent de bonnes choses pour la suite. Des dessins toujours aussi jolis.

BANDE-ANNONCE DU MANGA.
(Chacune étant du point de vue d'un des héros).

mardi 10 novembre 2015

A Silent Voice, Tome 2 - Yoshitoki Oima

Titre VO : Koe no Katachi, #02
Titre VF : A Silent Voice, #02
Auteur : Yoshitoki Oima
Editeur : Ki-Oon
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Shônen
Pages : 192



Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7.
Série complète en 7 Tomes.

ADAPTATION - Film : Koe no Katachi.


Pour Shoya, devenu le nouveau souffre-douleur de sa classe, rien ne change après le départ de Shoko. Pire, le jeune garçon se rend compte qu’elle faisait preuve de gentillesse à son égard et se sent d’autant plus coupable ! Mis à l’écart pendant toute sa scolarité, il ne parvient plus à se lier aux autres. Il se coupe du monde et finit par perdre toute envie de vivre.
Mais l’adolescent n’a jamais oublié la jeune sourde. Il prend donc la résolution de la retrouver pour lui présenter ses excuses avant de mettre fin à ses jours…


Après avoir découvert l'enfance commune de Shoya et Shoko, l'auteur nous propose de découvrir leur histoire dans le présent. Shoya a appris la langue des signes dans l'unique but de faire ses excuses à Shoko avant de se supprimé. Mais ce qu'il n'avais pas prévu, c'est que la réaction de la jeune fille allait changer ses projets.

L'intrigue de A Silent Voice se poursuit tout doucement avec les excuses du jeune homme. Ce dernier reste un peu surpris de la manière dont elles sont acceptés : comme si de rien n'étais et que tout ce qu'il lui avait fait subir n'étais pas si grave que ça. Alors que pourtant la jeune fille ne voulait pas le voir. Après une courte discussion, les deux personnages vont se rendre compte qu'ils éprouvent quelque peu les mêmes sentiments à l'égard de leur passé commun. Un passé que Shoya compte bien rattrapé à présent, changeant ainsi ses projets... surtout lorsque notre héroïne lui proposera de devenir amis. J'ai beaucoup aimé découvrir la relation qui se crée entre les deux protagonistes, chacun est touchant à sa manière. On nous propose de temps à autres des petites piqûres de rappels concernant leur passé. C'est assez plaisant mais pas forcément indispensable car il n'y a franchement pas de nouveauté vis-à-vis du premier opus de la série. J'ai également beaucoup aimé découvrir la naissance de leur réelle amitié dans ce tome qui commence par des petits riens et qui va être plus ou moins mise à mal dès ce tome. En effet, l'un comme l'autre se rendent compte que le temps à passé et que chacun a refait sa vie. Et leurs réactions ont su me faire sourire tout en promettant une jolie histoire entre eux deux.
La famille sera également une notion assez présente dans cet opus. En effet, Shoya va se retrouver confronter non seulement à son entourage mais aussi à celui de la demoiselle. Dans le premier cas, ce sera une sorte de règlement de compte lorsqu'elle se rendra compte des projets de son rejetons qui veut en finir avec la vie. Une scène qui a su retranscrire parfaitement les sentiments et émotions des protagonistes. En ce qui concerne la famille de Shoko, ce sera un peu plus délicat dans la mesure où le comportement passé du jeune homme sera toujours présent dans les mémoire et absolument pas pardonné, même avec les excuses qu'il fournit tout au long de ce tome.

Côté personnage, on retrouvera avec grand plaisir notre duo de héros en la personne de Shoko et Shoya. Ces derniers se retrouvent confronté à l'autre qui représente son plus fort souvenir d'enfance. Shoya est un jeune garçon assez solitaire rongé par le remord et va tout faire pour réparer ses erreurs, notamment celles commises envers la jeune fille. Et c'est à son contact que finalement, il va se mettre à changer quelque peu et notamment à se faire son premier ami parmi ses actuels camarades de classe. Shoko de son côté aura assez peu changer si ce n'est qu'elle mène une vie paisible, l'auteur profitera alors de ce moment pour nous faire davantage découvrir son entourage mais également son passé.
Du côté des personnages secondaires, on reste dans un cercle assez proche de celui de nos personnages principaux avec principalement leurs familles respective (dont l'une d'ailleurs un peu évolué depuis le premier opus). Mais ce sera surtout pour l'auteur l'occasion de faire intervenir de nouveaux protagonistes qui, je l'espère, seront toujours de la partie dans la suite de la série. On notera entre autre :
- Tomohiro, un garçon enveloppé et un peu maltraité par ses camarades sera le premier ami de Shoya. C'est un garçon qui a su amener beaucoup de fraîcheur mais aussi et surtout une bonne dose d'humour dans la série, ce qui est appréciable vu le sujet traité. Il sera également une sorte de conseiller pour notre jeune héros, même si parfois ses conseils ne sont pas toujours judicieux du fait de sa jeunesse.
- Yuzuru, la petite sœur de Shoko. Elle est très protectrice avec son aînée du fait de son handicap allant jusqu'à la couvé un peu trop. Elle nous apparaît de prime abord comme un garçon manqué assez froid, mais sera au fond armée de bonnes intentions. J'ai par ailleurs beaucoup souris en découvrant les stratagèmes qu'elle met en place afin d'éviter un rapprochement (même amical) entre Shoya et Shoko.

Enfin, le style graphique m'a une fois de plus bien plus. Les dessins sont tout en finesse et douceur et l'on arrive parfaitement à lire les expressions des personnages. De même que les gestes qui composent le langage des signes.


Une suite à la hauteur avec les retrouvailles de nos héros plus ou moins animés. Des familles plus que présente. Des personnages qui ont su profiter de l'ellipse temporelle pour mûrir et qui continue encore à évoluer au contact des autres. Des graphismes toujours aussi jolis.

BANDE-ANNONCE DU MANGA.
(Chacune étant du point de vue d'un des héros).

jeudi 5 novembre 2015

Ma Meilleure Ennemie (Gossip Girl, Tome 8) - Cecily von Ziegesar

Titre VO : Nothing can keep us together (Gossip Girl, #8)
Titre VF : Ma Meilleure Ennemie (Gossip Girl, #8)
Auteur : Cecily von Ziegesar
Éditeur : Fleuve Noir
1ere Édition : 2005 (VO) - 2006 (VF)
Genre : Chick-Lit
Pages : 279

0.5. Nous étions fait pour nous entendre || 1. Ça fait tellement du bien de dire du mal || 2. Vous m'adorez, ne dites pas le contraire || 3. Je veux tout, tout de suite || 4. Tout le monde en parle || 5. C'est pour ça qu'on l'aime || 6. C'est toi que je veux || 7. Je suis parfaite, et alors ? || 8. Ma Meilleure Ennemie || 9. Même pas en rêve || 10. Comme si j'allais te mentir || 11. T'as pas intérêt à m'oublier || 12. Le Trio Infernal || 13. On n'en a jamais assez ! || 14. C'est quand tu veux ! || 15. C'est toujours mieux ailleurs || 16. On s'aimera toujours.
Série Complète en 17 Tomes.

SPIN-OFF : 'It Girl' de Cecily von Ziegesar.
ADAPTATION - Série TV : Gossip Girl (6 Saisons. Terminée).

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d'immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus selects. Nous ne sommes pas toujours des modèles d'amabilité, mais nous avons le physique et la classe, ça compense.
Ils sont jeunes, ils sont riches, ils sont beaux, ils ont un penchant immodéré pour l'alcool, la fête, la cigarette... et les grossièretés. Bienvenue dans un monde où jalousie, envie et trahison nouent et dénouent amours et amitiés sous l'oeil de lynx et la langue de p... de la mystérieuse Gossip Girl qui voit tout, entend tout et relate tout sur Internet !
Enfin, on y est ! La remise des diplômes approche à grand pas. En attendant, tout le monde ne pense qu' à s'amuser. Ou presque, car... Olivia refuse de parler à Serena et Nate depuis qu'ils sortent ensemble. Serena s'essaie au cinéma avec succès. Mais cette nouvelle vie de starlette ne peut se conjuguer avec une vie privée : Nate, délaissé, se réfugie une fois de plus dans la drogue, compromettant ses chances d'obtenir son diplôme. De son côté, Dan succombe à nouveau au charme de Vanessa. Seulement, celle-ci est partagée entre son ex et un certain Aaron... Quant à Jenny, elle accumule les visites d'écoles, à la recherche du lieu qui lui permettra d'entamer une nouvelle vie pleine d'aventures. Les retrouvailles des Gossip girl à la cérémonie de remise des diplômes promettent d'être détonantes !

Après 2 ans sans me plonger dans l'univers de Gossip Girl, je me décide enfin à renouer avec cette dernière, bien décidée à l'avancer et qui sait à la finir un de ces jours.
Cet opus est pratiquement une suite directe du précédent où nous retrouvons toute notre joyeuse bande qui se prépare à recevoir leurs diplômes de fin d'études, et qui comptent fêter ça.

L'intrigue est somme tout assez simple et va principalement d'axé sur les différentes cérémonies de remises de diplômes, car il ne faut pas oublier que notre groupe de protagoniste est composé de personnages d'horizons plus ou moins proche et qui évoluent dans des établissements sensiblement différents. On va donc les suivre tour à tour dans la préparation de ces cérémonies, leurs déroulements avant de conduire tout ce petit monde à la grande fiesta qui sera leur dernière avant d'intégrer leurs universités respectives. Une intrigue simple mais qui à su me convaincre dans la mesure où l'on a malgré tout en toile de fond les différentes relations ainsi que leurs évolutions au cours de ce court roman. Histoire de donner un peu plus de piquant, et je dois avouer que j'ai bien aimé, sans cela je pense que j'aurais trouvé le titre assez fade. On notera également que l'auteur prend le partie de ne pas nous raconter les cérémonies de la même manières, certaines sont plus ou moins brève. Une assez bonne idée qui évite un bis-repetita que je craignait un peu. Mon seul reproche restera dans la longueur car au fond, il ne se passe pas grand chose dans cet opus qui aurait pu être regroupé avec ceux qui l'entoure pour avoir quelque chose d'un peu plus complet.
Cependant, on aura également droit à un peu de changement lorsque l'auteur choisir de nous faire suivre le petit devenir de Jenny Humpfrey. En effet, la demoiselle se dissocie peu à peu du groupe de départ et commence à chercher sa voie. Pour cela, et accessoirement parce qu'elle n'a pas trop le choix, elle recherche un établissement scolaire prêt à l'accepter pour sa prochaine année scolaire. Mais ses critères ne sont pas forcément les même que ceux de son entourage. Une intrigue parallèle pas trop mal qui à mon sens sert davantage à faire le lien avec le spin-off qu'autre chose. C'est bien mené mais pas forcément utile dans ce tome-là, ça aurai pu justement faire office d'introduction à It Girl.

Concernant les personnages, on prend les mêmes et on recommence. Peu voire pas de changement au niveau de la petite bande habituelle. Ils savent ce qui les attend l'année suivante et ils ne le cachent pas. Certains tendent malgré tout à essayer d'évoluer et surtout de mûrir, mais ça reste encore en surface alors que le potentiel est là.

Enfin, le style d'écriture est simple et fluide. Le roman, comme ses prédécesseurs est accessible à tous. Ça reste un très bon titre sans prise de tête, idéal pour un petit moment de détente.

Une intrigue assez courte mais pas mauvaise. Une intrigue parallèle qui sert à davantage introduire le spin-off qu'autre chose. Des personnages qui essai de mûrir.

lundi 2 novembre 2015

Cher Monstre (Les Fantômes de Maiden-Lane, Tome 7) - Elizabeth Hoyt

Titre VO : Darling Beast (Maiden Lane, #7)
Titre VF : Cher Monstre (Les Fantômes de Maiden Lane, #7)
Auteur : Elizabeth Hoyt
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 376


1. Troubles Intentions || 2. Troubles Plaisirs || 2.5. Clever John || 3. Désirs Enfouis || 3.5. Scandalous Desire Epilogue || 4. L'Homme de l'Ombre || 5. Le Lord des Ténèbres || 6. Le Duc de Minuit || 6.5. A Maiden Lane Christmas Special || 7. Cher Monstre || 8. Garde du Cœur || 9. Le Lion et la Colombe || 10. Duke of Sin || 10.5. Once upon a Moonlit Night || 11. Duke of Pleasure || 11.5. Once upon a Christmas Eve || 12. Duke of Desire.
Série en cours en VO.


Jeune actrice de talent sans travail, Lily Stump doit quitter son bel appartement pour un logis modeste, dans une propriété à l’abandon. C’est là, dans l’ancien jardin d’agrément, que son fils Indio découvre un monstre ! Ou plutôt un drôle de jardinier, véritable force de la nature, qui arpente les lieux armé d’outils terrifiants. En réalité, il s’agit du vicomte de Kilbourne qui, évadé de l’hôpital psychiatrique, s’est caché ici et s’efforce de restaurer le parc. Eh bien, il doit partir ! lui signifie Lily. Mais le colosse s’incruste, décidé à transformer cette friche en féerie végétale, avec fontaines, gloriettes, et même un labyrinthe où les cœurs s’égarent et se cherchent…


Après avoir suivie les aventures d'Artemis Graves dans le tome précédent, nous allons ici suivre celle de son frère jumeau : Appolon. Ce dernier est accusé du meurtre de ses amis et, puisqu'il a été jugé non sain d'esprit, a été envoyé à Bedlam d'où il s'est échappé il y a peu. A ce jour, il vit en temps que jardinier dans l'ex-théâtre des Folies Hartes qui a été incendié, et travaille à la reconstruction des jardins. C'est là qu'il va rencontrer Lily Stump, une jeune actrice réputé mais sans travail.

J'ai pris beaucoup de plaisir à retourner dans cette série de romance, il faut dire que j'attendais ce tome avec impatience. Si je l'ai un peu laissé traîner dans ma PAL, je me suis enfin décidé à l'en sortir il y a peu.
Nous suivons donc dans un premier temps Lily Stump dont nous découvrons la situation et l'entourage. Et surtout son petit garçon prénommé Indio, un garçonnet espiègle et aventurier. Ce sera en effet le premier à entrer en contact avec le fugitif qu'est Appolon. Peu à peu, ils vont se lier d'amitié et comme l'on se doute fort une petite romance va commencer à naître en l'actrice et l'ancien vicomte. J'ai beaucoup aimé assister à la naissance de cette relation, chacun jouant plus ou moins un rôle envers l'autre jusqu'à ce que les masques tombe. Masques qui vont quand même durer un bon moment pour certain malgré les soupçons qu'il y a à leur sujet.
Mais l'intrigue ne va pas faire que se centrer sur cette romance: la situation d'Appolon sera mise en avant dans cet opus. En effet, le jeune homme a énormément souffert dans l'asile où il était enfermé et compte bien prouver à tous que sa condamnation était une erreur. Ainsi, nous allons suivre de quelle manière il va prendre sa revanche sur la vie et trouver les véritables responsables de sa déchéance. S'il sera épaulé par son ami Asa Makepeace et un peu plus en retrait sa sœur, il trouvera un allié inattendu avec l'ex-capitaine des dragons qui était responsable de son arrestation. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce rapprochement entre les deux personnages, sans surprises pour moi, mais très bien raconté. Comme on se doute également Lily sera d'un soutien sans faille pour le jeune homme.
Mon seul regret concernant cet opus a été l'absence d'apparition du/des Fantômes de Saint-Giles qui ont un peu été le fil conducteur de la série jusqu'à présent. J'espère vivement qu'on les retrouvera dans les prochains opus ! De même, on a un peu moins d'action ici que ce à quoi l'auteur nous avait habitué. certes le roman n'étais pas mauvais en soi bien au contraire, mais on a un peu moins l'impression d'être dans le même univers que celui des six précédents tomes, le seul lien était les personnages rencontrés.

Concernant les personnages, l'auteur nous étoffe un peu plus l'histoire de certains tout en nous en faisant découvrir de nouveaux.
Nous allons donc suivre Appolon dont nous connaissons la tragique histoire depuis plusieurs opus. Depuis, il vit en reclus n'ayant pour seul réconfort que les visites secrètes de sa jumelle. Suite à ce qu'il a vécu à Bedlam, le jeune homme a perdu sa voix (qui va lui revenir assez rapidement). Au contact d'Indio et de Lily, le jeune homme va enfin avoir envie de se battre pour de bon et de redevenir l'homme qu'il était avant. Au fond, c'est un homme qui a été brisé par une erreur qu'il n'a pas commise et qui va finalement trouver le courage et surtout la force de se battre pour quelque chose auquel il tient.
Lily est une actrice talentueuse qui suite à certains choix de carrière se retrouve privé de son travail depuis l'incendie qui a ravagé les Folies Hartes. Néanmoins, elle n'est pas totalement sans le sou puisqu'elle est également auteur de pièce de théâtre... mais pas sous son nom. C'est une jeune femme indépendante qui se bat afin d'assurer la meilleure vie possible à son enfant. Un mère très protectrice qui a su me plaire. Mais au fond, elle n'en reste pas moins une jeune femme comme les autres qui aspire à vivre une belle histoire.
Les personnages secondaires seront assez nombreux et pour la majorité ce seront des retrouvailles. En effet, en ce qui concerne la famille pour ou moins proche d'Appolon, on aura déjà fait le tour d'une bonne partie dans l'opus précédent. Mais néanmoins, j'ai beaucoup aimé voir ce que certains sont devenus après la dernière rencontre que nous avons eu avec eux. Par ailleurs, c'est également l'occasion pour l'auteur de commencer à poser le cadre de ses prochains opus puisque l'un va être consacré au Capitaine Trevilion et un à Asa Makepeace (d'après les résumé VO vu sur goodreads), respectivement les tomes 8 et 9 de la série. On notera également la présence de l'entourage de Lily mais dans un aspect un peu plus moindre. Néanmoins, ils ont su apporter un petit quelque chose à l'histoire à un moment où à un autre, surtout du point de vue de la romance entre nos deux héros.

Enfin, le style de l'auteur a su une fois de plus me transporter auprès de ses personnages. L'alternance des points de vue nous permet de mieux ressentir les émotions de chacun des narrateurs. L'intrigue est bien menée et arrive à nous tenir en haleine jusqu'au bout tant l'auteur arrive à ne pas tout nous déballé d'entrée de jeu. Néanmoins, le texte reste assez simple et fluide à tel point que l'on ne voit pas les pages défilées.


Une suite à la hauteur qui nous propose une intrigue captivante et bien menée accompagné par une jolie romance. Il nous manque quelques éléments clés dans l'ambiance de la série en général. Des personnages principaux agréables et des secondaires dont on a hâte de lire les aventures. Le tout avec le style habituel de l'auteur qui reste plus qu'agréable.