vendredi 25 avril 2014

La Secte d'Abaddon (Les Aventures d'Aliette Renoir, Tome 1) - Cecilia Correia

Titre VF : La Secte d'Abaddon (Les Aventures d'Aliette Renoir, #1)
Auteur : Cecilia Correia
Editeur : Rebelle [Lune de Sang], J'ai Lu
1ère Edition : 2012
Genre : Bit-Lit, Fantastique, Comédie
Pages : 301


1. La Secte d'Abaddon || 2. Dans l'Ombre du Roi.
Série en cours.


En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.


Aliette Renoir est une série que je souhaitais découvrir depuis pas mal de temps, aussi lorsque j'ai eu la possibilité de découvrir ce titre via un partenariat avec l'Editeur, je n'ai pas hésité une seule seconde. Et je ne le regrette pas.

Dans ce premier opus, nous rencontrons Aliette, une jeune française qui vit à l'époque de la seconde guerre mondiale. Sa famille est réputé pour être la meilleure des chasseurs de vampires. Nous retrouvons la demoiselle en pleine nuit en train de s'en prendre à des buveurs de sang sauf que les choses ne vont pas exactement se passer comme elle le souhaite puis qu'elle va se réveiller en la créature qu'elle hait le plus. Mais elle découvrira par la suite que beaucoup de choses qu'elle connaissait ne sont pas ce qu'elle semblaient être.
J'ai totalement adoré ce premier opus. L'intrigue nous propose de suivre les premiers pas d'Aliette en tant que vampire. Nous allons ainsi découvrir la société que forment ces créatures ainsi que leur origine, de très bon éléments en perspectives. Il y aura également une histoire de complot auquel la demoiselle va se retrouver mêler, et je dois dire que l'auteur arrive habilement à complexifier son histoire de sorte qu'il est parfois difficile de deviner qui se cache derrière ce complot. La romance ne sera pas en reste puisque nous allons rencontrer les deux prétendants de notre héroïne et surtout celui avec qui elle se liera. Je n'en dit pas plus pour ne pas gâcher la surprise, bien que dans le fond, ce ne soit pas si surprenant. Mais en soi, le triangle amoureux est plutôt bien construit et assez crédible.
Concernant la mythologie vampirique elle a su me convaincre. L'idée de base est assez originale m'a bien plu. Ici les vampires se nourrissent toujours de sang et craignent toujours la lumière (bien que pas autant que le folklore classique), mais la grosse différence c'est leur parenté avec les démons et plus particulièrement Satan himself dont ils sont les enfants. Un aspect que j'ai trouvé assez original et plutôt bien construit dans son ensemble. On notera également que les vampires sont organisé en une société ou plutôt ici une sorte de royaume vivant dans les souterrains parisien (il y a des vampires ailleurs mais l'histoire se déroule complètement à Paris donc...)

Aliette est une jeune demoiselle dont j'ai adoré le caractère. Elle n'a pas sa langue dans sa poche et ses phrases regorgeant d'argot m'on fait sourire à plus d'une reprise. En début de roman, elle va nous offrir de très bonnes situation avec sa nouvelle condition de vampire qu'elle aura du mal à accepter avant de finalement se résigner. Par la suite, elle remontera plutôt bien la pente et deviendra un peu plus actrice dans le monde des vampires, il faut dire qu'il ne lui ont pas laissé le choix. Côté romance, son choix ne 'a pas laissé si surprise que cela encore que elle ne semblait pas du tout pensé à cet aspect de sa vie au départ, ce qui m'a beaucoup surprise.
Lawrence est le 'créateur' d'Aliette. C'est un vampire Américain venu en France pour affaire. C'est un personnage que j'ai plutôt bien apprécié et qui avait le répondant idéal au caractère de notre héroïne. Il lui sera d'ailleurs d'une très grande aide; Comme l'on se doute, c'est l'un des prétendant au triangle amoureux (et je l'avoue, celui qui avait ma préférence).
Sytry est l'ambassadeur de la communauté vampirique. C'est un artiste qui passera une grande partie de son temps à charmer notre héroïne... sans forcément avoir de succès. C'est d'ailleurs, le seconde prétendant du triangle. Mais il nous cachera un bon nombre de choses toutes plus intrigantes quand il sera question du complot dans le monde des vampires.
Les autres vampires et le reste de la famille Renoir ne feront que de brèves apparition afin de faire un peu avancer l'histoire à leur manière. Difficile donc de perler d'eux de manière plus précise, néanmoins, ils ont été assez sympathique dans l'ensemble.

Le style d'écriture de l'auteur m'a complètement charmer. Il est assez simple et fluide à lire de sorte que l'on ne voit pas défiler les pages du roman. L'histoire est plutôt bien rythmée que ce soit avec les scènes d'actions qui ponctuent le livre tout comme les scènes plus posées. Et que dire du parler d'Aliette qui regorge d'argot et qui m'a bien souvent prêté à sourire. Il me tarde de découvrir la suite des aventures de la demoiselle.


Un univers original et bien construit. Une intrigue bien menée. Des Personnages que l'on adore. Un style d'écriture efficace.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Rebelle de m'avoir permis de découvrir ce titre lors d'un partenariat.

mardi 22 avril 2014

Le Coup Sûr (Les Idoles du Stade, Tome 2) - Jaci Burton

Titre VO : Changing the Game (Play by Play, #02)
Titre VF : Le Coup Sûr (Les Idoles du Stade, #02)
Auteur : Jaci Burton
Editeur : Milady Romance [Central Park]
1ère Edition : 2011 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Contemporaine, Romance Erotique
Pages : 480


1. La Courbe Parfaite || 2. Le Coup Sûr || 3. Les Règles de l'Engagement || 4. La Ligne de Touche || 5. La Surface de Contact || 6. Le Tour de Chauffe || 6.5. Holiday Game || 7. La Zone d'Attaque || 8. Double Jeu || 8.5. Le Cercle d'Engagement || 9. Jeu au Sol || 10. All Wound Up || 10.5. Hot Holiday Night || 11. Unexpected Rush || 12. Rules of Contact.
Série en cours.


L'entraîneuse Liz Darnell n'a qu'une seule devise : gagner à tout prix. Lorsque le sex-symbol Gavin Riley menace de quitter l'équipe de baseball, elle est prête à tout pour le retenir. Voilà longtemps que le joueur n'est pas insensible au charme de son coach. Quand il apprend que Liz est prête à donner de sa personne pour le garder, Gavin accepte de reconsidérer sa décision. Et si l'amour s'en mêlait ? Voilà une avancée décisive dans le match qui les oppose, dont, avec un peu de chance, ils sortiront vainqueurs tous les deux.


Malgré mon avis un peu partagé concernant le premier tome de cette série, j'ai voulu malgré tout poursuivre avec ce tome 2 et au final, ça reste dans la même veine.

Ce second opus commence peu de temps après le premier tome alors qu'Elizabeth 'est fait renvoyée par Mick, le footballer. Liz va donc tout faire pour compenser cette perte mais aussi pour la surmonter et pour cela la jeune femme se concentrera sur Gavin, joueur de baseball reconnu et petit frère de Mick. Liz craint de le perdre non seulement pour une question professionnelle mais aussi relationnelle car elle est amoureuse de lui depuis plusieurs années, malgré leurs différences.
Comme l'on se doute, nous allons suivre l'évolution de la relation entre Gavin et Liz tout au long de ce roman. Et le ton est donné dès le début du roman puisqu'ils deviennent en quelque sorte sexfriends d'un commun accord. Ainsi, nous allons retrouver la tendance du tome 1 avec tout pleins de scènes de sexe, pratiquement 1 par chapitre dès le début du titre. Je reconnais que au fil des chapitres, ça deviendra un peu moins présent mais vraiment un peu. Ca reste l'un des gros défauts de la série pour moins, il y a tellement de scène de sexe qu'on se demande si ça ne vient pas juste combler les espaces pour avoir un roman de taille correcte. Parce que il faut l'avouer, niveau histoire en elle-même, ces scènes n'apportent strictement rien. Ceci dit, j'ai été moins déçue que dans le premier tome car là je m'y attendais du coup c'est peut-être passé plus facilement.
L'intrigue est une fois encore perdue au milieu de ces fameuses scènes olé olé. C'est assez dommage car l'histoire si on sort ces scènes l'histoire devient vraiment intéressante. On découvre de quelle manière Liz et Gavin vont se mettre ensemble alors que ce n'était pas forcément quelque chose qu'il attendaient au départ. Liz garde le silence sur son passé, ce qui nous rend tout aussi curieux que son cher amant à son sujet. Mais ce n'est pas tout, nous allons ainsi revenir un peu sur les événements finaux du premier opus avec le coup que Liz a fait à Mick son ancien client. Ce dernier ne lui a pas pardonné, bien au contraire, et lors de leurs rencontre il le lui fera bien sentir. C'est d'ailleurs l'un des aspect du roman que j'ai beaucoup aimé. J'ai adoré voir la confrontation entre Mick et les héros de ce second opus. C'était des scènes que j'avais plus que hâte de découvrir.
Côté sport, comme l'on se doute, nous allons naviguer dans le monde du baseball. Et je dis avouer que j'ai eu un peu plus de facilité à comprendre les quelques scènes de match qui ponctuent l'histoire. (Ayant joué au Softball quand j'étais au collège, les règles sont sensiblement les même). Mais une fois encore, je déplore que ce passe au troisième rang après les scènes de sexe et l'intrigue.

Elizabeth est une jeune femme assez indépendante et qui a su s'imposer dans un milieu exclusivement masculin. Nous allons la découvrir sous une nouvelle facette dans ce tome. Après nous avoir donné la sensation d'être un requin dans son domaine, elle va nous apparaître plus fragile et surtout plus humaine. Elle a des remords vis-à-vis de son comportement envers la petit amie de Mick. Elle souffre quelque part de son passé. Et surtout, elle a enfouis ses sentiment pour Gavin depuis des années qu'elle va commencer à libérer peu à peu. D'ailleurs, elle est remonté dans mon estime dans ce roman grâce à ça.
Gavin de son côté est une jeun homme célèbre pour la pratique de son sport depuis qu'il est tout gamin. Quand on vient d'une famille de sportif quoi de plus normal. Mais il en a également beaucoup souffert, surtout de devoir grandir dans l'ombre de son aîné, devenu le centre du monde familial. Finalement, je pense que des deux frères c'est à lui que va ma préférence car il semble plus proche de nous que ne l'étais Mick, malgré la faiblesse qu'on lui connait. Sa relation avec Liz le surprendra lui-même au départ, mais au but du compte sera construite d'une assez jolie manière. J'ai adoré le voir se poser des questions entre ses réussites lors de match et la présence de la jeune femme dans les gradins.
En ce qui concerne les personnages secondaires, on notera : 
- Mick, Tara et Nathan. Le trio du tome précédent. Si le premier a du mal à encaisser le coup que lui a fait Liz, les deux autres lui pardonneront dès leur retrouvailles depuis cet indicent. Je dois avouer que j'ai trouvé Mick assez revanchard et limite antipathique. Vu les circonstance, je le comprend mais j'ai trouvé ça peut-être un peu trop exagéré.
- la famille Riley. Pas de surprise là encore, puisque nous sommes toujours dans la même fratrie. C'est vraiment une famille que j'aime beaucoup. Très soudée et unie, elle sera toujours là en cas de besoin. Y compris pour Liz après ce qu'elle a fait. J'ai également pris beaucoup de plaisir à rencontrer une nouvelle fois Jenna, dont je me réjouit de lire les aventures dans le prochain tome.

Le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable à lire. Tout en simplicité, légèreté et fluidité. on ne voit pas forcément les pages tournée à mesure que l'on avance dans l'histoire. Le gros reproche pour moi de ce côté là, c'est le manque d'équilibre entre les scènes de sexe et l'intrigue. Ce que je trouve assez dommage car la seconde aurait pu être mieux développé si les premières étaient moins nombreuses ou plus utiles.


Un seconde tome dans la même veine que le premier : des scènes de sexe en abondance et pas forcément nécessaire. Un intrigue intéressante mais qui se perd un peu à cause des scènes précédents. es personnages agréables et/ou sur qui on révise un peu notre jugement. Un style d'écriture agréable bien que mal équilibré.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.

Sortie le 18 Avril 2014.

jeudi 17 avril 2014

Sans Honte (Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 3) - Gail Carriger

Titre VO : Blameless (Parasol Protectorate, #03)
Titre VF : Sans Honte (Le Protectorat de l'Ombrelle, #03)
Auteur : Gail Carriger
Éditeurs : Orbit, Le Livre de Poche
1ère Édition : 2010 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Steampunk, Bit-Lit, Science-Fiction
Pages : 432


1. Sans Âme || 2. Sans Forme || 3. Sans Honte || 4. Sans Cœur || 5. Sans Âge.
Série complète en 5 Tomes.

ADAPTATION - Roman Graphique : Sans Honte (Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 3) - Gail Carriger & Rem.
SPIN-OFF : Le Pensionnat de Mademoiselle Géraldine de Gail Carriger.
SPIN-OFF (suite) : The Custard Protocol de Gail Carriger.


Miss Alexia Tarabotti, devenue Lady Alexia Woolsey, se retrouve dans une situation délicate. C’est LE scandale de la saison. Elle doit s’enfuir en Italie, à la recherche de réponses. 
Une histoire de vampires, de loups-garous et d’imprévus…


C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans l'univers de notre chère Alexia. Il faut dire que la fin du tome précédent m'avais fait regretter de ne pas avoir celui-ci sous la main. C'est désormais chose faite, et je ne regrette en rien ma lecture.

A la fin du second opus nous avions laissé Alexia dans une fâcheuse posture. En effet, elle découvre qu'elle est enceinte et son loup-garou de mari ne trouve rien de mieux que de la mettre à la porte, la croyant infidèle. Mais si ce n'était que ça... Elle va également devoir esquiver des tentatives de meurtre sur sa personne tout en allant à la recherche de ses origines afin d'en savoir un peu plus sur le désagrément foetal, comme elle l'appelle, et prouvé ainsi à une certaine personne qu'elle ne l'a pas trahit.
Je me suis complètement régalée avec ce troisième opus. Comme je le disais plus haut, le second opus se terminait sur un rebondissement plutôt inattendu qu'était la grossesse de la jeune femme et son abandon par son époux. Nous la retrouvons donc ici dans sa famille qui ne semble pas très ravi de l'avoir à nouveau sur son toit. Il faut dire que les ragots vont bon train à Londres et qu'Alexia a désormais une réputation assez douteuse. L'ensemble de la ville étant persuadée qu'elle a bien été infidèle. Mais ce qui m'a plu chez notre héroïne, c'est le je-m'en-foutisme total avec lequel elle prend ses ragots. Elle sait de qui est l'enfant bien qu'elle ne comprenne pas trop comment il a réussi à pointé le bout de son nez, au vu des connaissances sous les loups (et même les vampires). Sans Honte est donc le titre parfait pour cet opus puisque notre héroïne s'affichera la tête haute tout au long de son voyage n'ayant pas l'attitude honteuse qu'elle devrait avoir selon ses compatriotes.
Mais l'enfant qu'elle porte sera également une source de problème pour la jeune femme. En effet, déjà que son mariage n'était pas forcément vu d'un bon oeil par les communauté surnaturelles. Ici ça devient carrément l'angoisse pour certains qui ne voit qu'une seule solution à ce problème : se débarrasser de l'enfant et pourquoi pas d'Alexia tant qu'à faire. Difficile donc pour notre héroïne de mener ses recherches tranquille. Mais je dois dire, que tout ces événements ont su amener le lot de piquant à l'histoire et je dois avouer que je n'avais pas forcément deviner qui était à l'origine de tout ça du premier coup d'oeil.
Une fois encore, l'auteur en profite pour approfondir son univers sur différents aspects. tout d'abord, nous allons en apprendre un peu plus sur la condition de paranaturelle de notre héroïne, aussi bien au niveau de leur histoire que de certaines de leurs caractéristiques. Il se révèlent finalement plus complexe qu'on ne pouvais le laisser croire au premier abord. Au cours de son enquête, Alexia va rencontrer l'ordre des Templiers. Nous allons également découvrir un peu ces soldats religieux si particuliers. Je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à adhéré à leur croyance et la ferveur avec laquelle ils les appliquent. Ils m'ont limite fait penser à une sorte d'Inquisition lors de la chance aux sorcières avec certaines de leurs réactions qui me paraissaient exagéré. Néanmoins, cela cadrait parfaitement avec le rôle que l'auteur a voulu leur accorder et qui a su me convaincre. Enfin, l'aspect steampunk de la série sera également un peu plus mis en avant. En effet, Me Lefoux accompagnera notre héroïne lors de son voyage où nous allons rencontrés certains de ses amis européens qui baignent dans ce milieu technologique. J'ai adoré.

Alexia sera donc une nouvelle fois au coeur de son histoire. Comme je l'ai dit plutôt son trait de caractère qui fait qu'elle ne se plie pas à ce que la société attend d'elle m'a beaucoup plu. Mais ce que j'ai le plus adoré dans ce tome, ce sont les nombreuses piques qu'elle ne s'empêchera pas de lancer à son époux durant sa grande absence. Je n'ose imaginer les scènes que ça nous aurait fait si elle lui avait balancé tout ça en face... mais en même temps, j'aurai trop aimé les lire. L'époux en question, parlons-en un peu. C'était un loup-garou plutôt fier mais qui va être comme dévasté par la trahison de sa compagne. Du coup, il passera une grande partie du roman à causer du souci à son Béta et à se saouler (oui, même si les loups-garous sont insensible à l'alcool, il y parviendra). Du coup, je l'ai un peu moins apprécié sur ce coup-là. je m'attendais à ce qu'il réalise la vérité plus tôt et qu'il se batte davantage pour la récupérer. Mais bon, tout est bien qui fini bien, donc ça compense plutôt pas mal cet aspect.
Parmi les personnages secondaires, ce seront principalement des retrouvailles avec ceux que nous avons rencontrés précédemment. Au final, ils restent assez peu changé dans leur manière d'être. Mais mention spéciale à Lyall tout de même qui parviendra à faire tenir la meute tant bien que mal suite aux frasques de son Alpha. Mais aussi à Ivy, qui reste toujours la bouffée de fraîcheur de la série bien qu'elle soit très peu présente au final.

J'ai été une nouvelle fois transportée par le style d'écriture de l'auteur. L'alternance entre les scènes d'Alexia et celle de son époux donneront un certain rythme à l'histoire (bien que les secondes soient moins nombreuses) tant l'on est curieux de découvrir de quelle manière les choses se poursuivent. La texte en lui-même est très fluide de sorte qu'il se lit plutôt rapidement bien que l'auteur nous disséminé tout un tas de petits détails qui nous plongent davantage dans son univers.


Une suite qui comble les attentes que j'ai eu avec la fin du tome précédent. Une intrigue prenante qui nous apprend au final beaucoup de choses sur notre héroïne mais aussi l'univers. Des personnages toujours aussi agréable que l'on adore. et un style d'écriture qui arrive encore à me charmer.

mardi 15 avril 2014

Le Businessman et Moi (Les Héritiers, Tome 2) - Ruth Cardello

Titre VO : For Love or Legacy (Legacy Collection, #02)
Titre VF : Le Businessman et Moi (Les Héritiers, #02)
Auteur : Ruth Cardello
Editeur : Milady Romance [Grande Romance]
1ère Edition : 2011 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Contemporaine
Pages : 288


1. Le Milliardaire et Moi || 2. Le Businessman et Moi || 3. L'Ambassadeur et Moi || 4. Saving the Sheikh || 5. Rise of the Billionaire || 6. Breaching the Billionaire : Alethea's Redemption || 7. A Corisi Christmas.
Série Complète en 7 Tomes.


Nicole Corisi perdra son héritage si elle ne trouve pas un moyen de remplir les conditions de son père, mais elle devra s’associer avec le rival de son frère pour y arriver. Alors que les apparences deviennent douloureusement réelles, Nicole devra choisir entre Stephan et la famille qu’il est bien décidé à détruire. Stephan Andrade planifie sa revanche depuis que Dominic Corisi a repris l’entreprise de son père. Alors que Corisi Enterprises joue sa réputation sur le succès d’un nouveau logiciel pour la Chine, Stephan a enfin sa chance de retrouver son héritage. La jeune sœur de Dominic, Nicole, demande de l’aide à Stephan et lui offre l’opportunité de se venger aussi sur un plan personnel. Tout allait bien… jusqu’à ce qu’il tombe amoureux d’elle.


Au début de cette année, je découvrais le premier opus de cette série et c'est donc pleine de curiosité que je me suis penchée sur ce second tome qui a su remonté le niveau après un premier opus plutôt superficiel.

L'histoire commence à la même période du premier tome où les Corisi prennent connaissance du testament paternel. Après avoir suivi ce qui arrive à Dominic, nous allons cette fois-ci nous pencher sur sa petite soeur Nicole. Cette dernière était quasiment sûre d'hérité de l'entreprise familiale mais une clause bien particulière en lien avec son aîné l'en empêche. Elle va donc échafauder tout un stratagème pour récupérer son dû, y compris passer un accord bien particulier avec les Andrade, famille rivale des Corisi, et plus particulièrement le beau Stephan.
Pendant donc, une bonne partie du roman, l'histoire va se dérouler en parallèle du premier opus notamment en ce qui concerne l'offre chinoise et son devenir. Mais tout cet axe va passer au second plan au profit de l'histoire de Nicole et de sa volonté pour retrouver ce qu'on lui a pris. Elle va donc aller retrouver Stephan Andrade avec qui elle s'entendait bien il y a des années mais qu'elle a perdu à cause de son frère. Elle lui propose un marché plutôt juteux sous couvert de (fausses) fiançailles entre les deux familles. Comme l'on se doute, la romance va donc tourner autour de ces deux personnages, et ce ne sera pas de tout repos. En effet, chacun campe sur ses positions en début de roman, voulant à tout prix se servir de l'autre pour assouvir une certaine vengeance envers Dominic pour des motifs radicalement différents. Stephen et Nicole vont jouer au jeu du petit couple parfait jusqu'à ce qu'ils aient chacun du mal à discerner la réalité de leur manège. J'ai beaucoup aimé cette manière de construire leur relation. Et à plus forte raison que tout n'est que mise en scène. Là où le premier opus se basait plutôt sur le sexe, ici il est reléguée très loin dans le roman. En toute honnêteté, il y a bien une tension sexuelle sous-jascente entre nos deux héros, mais ils ne passeront réellement à l'acte qu'à la fin du roman ce qui est un très bon point pour le roman. Les querelles entre le petit couple improvisées seront aussi de la partie ce qui m'a amené à sourire à de nombreuses reprise et à être intrigué lorsque la crise finale arrivera et que chacun des personnages devra se remettre en question.
En plus de la romance entre deux individus, l'auteur met également l'accent sur un autre type de relation : celle de famille. En effet, nous allons découvrir un peu mieux l'environnement dans lequel les personnages ont grandi. Côté Corisi, on avait déjà eu un avant-gout grâce à Dominic nous allons le découvrir davantage avec Nicole qui a choisi de rester auprès de son père. Elle a malgré tout eu une enfance assez agréable bien qu'elle soit très loin de ce à quoi elle aspirait... Et qu'elle a trouvé plus tard chez les Andrade. En effet, ces derniers sont très axée famille. Cette dernière prime sur tout y compris les affaires. Ils sont très chaleureux et unis, à tel point que ça donnerais envie de les rejoindre.
Le monde des affaires, dans lequel se déroule le roman, est davantage mis en avant dans ce tome et surtout la concurrence entre les entreprises de nos deux familles rivales. Cela m'a beaucoup plus de voir à quels moyens les protagonistes avaient recours pour être sur de rafler la mise côté affaire.

Nicole est une jeune femme sûre d'elle et indépendante qui a su s'affirmer dans le monde masculin des affaires. Mais d'un autre côté, elle regrette de ne pas avoir réussi à avoir une relation stable aussi bien amoureuse que familiale et ce depuis que Stephan l'a plaquée il y a des années. Mais, elle est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris le convaincre de lui venir en aide sans se douter une seconde qu'il se sert d'elle. Au final, elle deviendra une jeune femme tout a fait charmante qui a du mal à garder ses sentiments et surtout à faire certains choix. Elle a su beaucoup me plaire par tout ces aspect.
Stephan nous apparaît comme un homme plutôt froid dont seules trois choses compte : son business, sa famille et sa vengeance sur Dominic. Il sera d'ailleurs plus centré sur ce dernier aspect, raison pour laquelle il acceptera l'arrangement de Nicole. Peu à peu, il se rendra compte que finalement son raisonnement n'est peut-être pas le bon mais trop tard. Mais heureusement, il fera tout ce qu'il faut pour arranger les choses. 
La romance entre les deux protagonistes est plutôt jolie et je doit avouer qu'elle m'a davantage plu et même convaincue que celles des héros du premier tome. Ce qui a également joué dans ce roman ce sont les personnages secondaires, davantage présent et acteurs de l'histoire à mon sens. On retrouvera principalement le clan Andrade qui saura nous toucher par sa chaleur et son côté amical... ainsi que le côté entremetteur de certains (Maddy la jeune maman en tête de liste). Nous retrouveront également le clan Corisi rencontré dans le premier opus avec grand plaisir, cela m'a bien plu de voir un peu ce qu'ils sont devenu même si dans la durée il n'y a pas beaucoup d'écart entre les deux opus.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste dans la même veine que dans le précédent. Simplicité et légèreté sont les maîtres mots de ce tome de sorte que l'histoire se lise assez rapidement. Peut-être même un peu trop, je le reconnais. Le côté superficiel que j'avais ressenti précédemment s'est totalement estompé et me donne très envie de découvrir la suite des aventures de nos riches personnages.


Un second tome meilleur que le premier plus axée sur les affaires et la romance. L'aspect familial est également mis en avant de manière très jolie. Des personnages très agréables que l'on se plait à suivre, retrouver ou rencontré. Un style d'écriture prenant et moins dans la superficialité.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce titre.
Sortie le 18 Avril 2014.

jeudi 10 avril 2014

Sans Âme (Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 1) - Gail Carriger & Rem

Titre VO : Soulless (Parasol Protectorate, #1)
Titre VF : Sans Âme (Le Protectorat de l'Ombrelle, #1)
Auteur : Gail Carriger & Rem
Éditeurs : Pika Graphics
1ère Édition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Roman Graphique, Steampunk, Bit-Lit, Science-Fiction
Pages : 229


1. Sans Âme || 2. Sans Forme || 3. Sans Honte.
Série en cours (?).



Angleterre victorienne, XIXe siècle. Primo, Alexia Tarabotti n’a pas d’âme. Deuxio, elle est encore célibataire. Tertio, Londres est envahie de créatures fantastiques qui n’en font qu’à leurs têtes comme ce vampire qui a été pris d’une envie soudaine de la mordre, elle, Alexia ! So chocking !
Découvrez les aventures so British et pleines d’humour d’Alexia Tarabotti , jeune femme attirante, indépendante et dotée d’une très forte personnalité ! Le mélange d’enquêtes, de romance et de mystères ravira les fans de gothique victorien et d’ambiance steampunk !


Ayant adoré les deux premiers romans dont est tiré cette adaptation graphique, je me devais de craquer pour cette dernière lors de sa sortie française. Et je dois dire que je ne suis pas déçue, loin de là d'ailleurs.

L'intrigue est sensiblement la même que dans la version roman : on découvre l'univers steamunk dans lequel l'ensemble de la série va évoluer. Nous faisons également la connaissance de notre héroïne, Alexia, qui est bien loin de stéréotypes de l'époque et qui n'est pas non plus une jeune fille normale. Elle va bien vite se retrouvée mêlée à une série de disparitions d'être surnaturels dont l'enquête sera le fil conducteur de ce premier opus. La seule différence notable avec la version originelle est la rapidité avec laquelle se déroule l'histoire. Mais en même temps résumé un roman ce plus de 400 pages en un peu moins de 200 n'est pas si facile et on se doute que certains éléments ont du passer à la trappe. Ceci dit, je doit avouer n'avoir ressenti aucun manque en particulier de ce côté-là puisque les moments réellement clés de l'intrigues ont été mis en image. En soi, j'ai trouvée cette adaptation très bonne et j'en ai té plutôt satisfaite.
Ce que j'attendais avec grande impatience dans cette adaptation était surtout la mise en avant du côté steampunk avec toutes les inventions que l'on doit à ce mouvement. Là en revanche, j'ai été un peu moins emballée car nous n'avons droit qu'à certains éléments par-ci par-là. J'avais souvenir de voir ces éléments-là davantage développées dans la version roman. C'est ma plus grosse déception dans cette adaptation, mais qui ne m'a pas plus gênée que cela dans le fond.
C'est avec grand plaisir que j'ai apprécié retrouver des personnages que j'avais adoré à l'origine. Niveau caractère, ils sont resté plutôt fidèle à ce à quoi je m'attendais. Ce que n'étais pas pour me déplaire, bien au contraire. Ce que m'a surtout charmé, c'est la relation entre Alexia et Lord Macoon qui m'a semblé davantage mise en avant dans cette version que ce soit par des petites piques ou autres expressions que le duo se lancent ou encore les situations dans lesquelles ils se trouvent. On retrouvera également le côté excentrique d'Ivy, la meilleure amie de notre héroïne, mais je trouve que son goût pour les chapeaux... originaux dirons-nous n'est pas trop flagrant. J'ai trouvé ses couvre-chef plus simpliste que ce à quoi je m'attendais (et ça, j'en attendais beaucoup car les descriptions du roman m'avais beaucoup fait sourire). En revanche, le côté excentrique est mis en avant de manière totalement réussi grâce à Lord Akeldama et son monde totalement décalé.

Enfin, venons-en aux dessins. On sent clairement le côté manga de ces derniers, outre le fait que l'oeuvre est en noir et blanc bien entendu. Les personnages ont des visages plutôt expressifs et parfois tout en exagération, ce qui sera la cause de nombreux sourires voire même rires. Les décors et les costumes des personnages sont absolument superbes et collent parfaitement à l'idée que j'en avais à la lecture du roman. Le seul point, en revanche, qui m'a un peu chiffonné en début de ma lecture est que sous leur forme humaine les loups possèdent des oreilles pointues. Ce n'est qu'un détail mais j'ai eu un peu de mal à m'y faire au départ, néanmoins au bout de quelques pages, c'est passé et je n'y ai plus prêtée aucune attention.


Un très bonne adaptation qui saura ravir les fans de la série originelle tout comme convertir ceux qui ne la connaissent pas. L'intrigue comme l'univers et les personnages sont bien respectés. J'ai hâte de me plonger dans les prochains opus.

mardi 8 avril 2014

Orgueil et Préjugés - Jane Austen

Titre VO : Pride and Prejudice
Titre VF : Orgueil et Préjugés
Auteur : Jane Austen
Editeurs : 10-18, Archipoche, Le Livre de Poche, Flammarion, Folio, Milady [Roman]. Existe aussi en version abrégé chez Hachette Jeunesse Black Moon et Le Livre de Poche Jeunesse.
1ère Edition : 1813 (VO) - 1821 (VF)
Genre : Classique, Romance, Romance Historique
Pages : 380


ADAPTATIONS - Films : Orgueil et Préjugés (1940) || Orgueil et Préjugés (2003) || Orgueil et Préjugés (2006).
ADAPTATION - Série : Orgueil et Préjugés (1996 - 6 Episodes)
ADAPTATIONS - Romans para-auteniens : 'Cher Mr Darcy' d'Amanda Grange. (Vu le nombre de roman para-austeniens existant je ne met pour le moment que le seul titre qui se trouve dans ma PAL. J'en ajouterais d'autres en fonction de mes lectures. Je suis d'ailleurs preneuse de vos suggestions).


Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.


Jane Austen est une auteur que je souhaitais découvrir depuis bien longtemps. Appréciant beaucoup la romance de type historique, je ne pouvais pas passer à côté de cette grande dame du genre. C'est principalement grâce à bea que je me suis enfin lancée dans cette lecture et je dois avouer que je ne regrette rien.

L'histoire se passe en Angleterre où nous faisons la connaissance de la famille Bennett comportant 5 filles à marier. Ce dernier point sera un peu une obsession pour la mère de la famille. Lorsqu'un nouveau voisin vient s'installer dans l'un des domaines voisin, elle voit en cela l'occasion de célébrer le mariage de l'une de ses enfants. Mais les choses ne vont pas forcément se passer selon ses souhaits.
J'ai été totalement transporter dans l'histoire de Jane Austen. En près de 400 pages, elle nous offre une intrigue plutôt riche en rebondissement et toujours plus prenant à mesure que l'on avance au fil des pages. Il va y être question de bals, 'héritage, de mariage d'intérêt, de scandale, de voyage, d'enlèvement, de manigances et bien sur d'amour. Cette richesse m'a beaucoup surprise mais surtout énormément plu car l'on découvre ainsi chacun des personnages présents sous un autre jour. J'étais très curieuse de découvrir ce qui attendait les différents protagonistes à mesure que j'avançait dans le roman. Je dois dire que je l'ai trouvé même plus riche en événements que ce qu'il m'a déjà été donné de lire dans ce genre de romance.
On retrouvera bien sur toutes les préoccupations propre à la société de l'époque ainsi que les convenances qui vont avec. Jane Austen est une contemporaine de cette même époque, cela se sent au travers des détails qu'elle nous fait part tout au long de son ouvrage. Ainsi, une jeune fille heureuse est une fille mariée et dévouée envers son époux sans qu'ils soit forcément question d'amour. De la même manière, la réputation des individus est plus que mise en avant car de toutes les unions auxquelles nous allons assister dans ce roman, certaines se verront mise à mal par cette question : l'un des époux n'étant pas assez digne de l'autre selon son entourage.

Les personnages sont plutôt nombreux mais nous avons le temps de découvrir la petite histoire de pas mal d'entre eux. Mais les principaux resteront sans conteste Elizabeth Bennett et Darcy.
Elizabeth est la seconde fille de la famille Bennett. Elle n'est pas la plus jolie, ni forcément la plus douée dans les activités féminines. Mais c'est une jeune femme plutôt posée et réfléchie mais qui pose plutôt facilement des préjugés sur les autres (et Mr Darcy le premier d'ailleurs). Mais je dois dire que c'est quand même le personnage à qui est allée ma préférence. Malgré les préjugés qu'elle peut avoir, elle n'en reste pas moins une jeune femme qui arrive à passer au dessus des convenance de la société afin de faire ses propre choix. Ses refus lors de certaines demande en mariage en seront la preuve la plus flagrante. Et lorsque ses sentiments deviendront de plus en plus importants elle sera capable de les écouter et de les laisser parler sans se soucier de sa réputation.
Mr Darcy est un jeune homme que l'on va découvrir au travers de notre héroïne. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le première rencontre ne s'est pas du tout passé de manière amicale. Durant presque les 2/3 du romans, Darcy va nous donner l'image d'un homme orgueilleux qui se souci plus que tout de son rang et de sa réputation. S'il sera absent à certains moment du roman, ce ne sera que pour mieux revenir et prendre enfin de l'importance. Ce sera également l'occasion, pour notre héroïne comme pour nous lecteurs, de découvrir que la première impression n'est pas forcément la bonne. Il deviendra alors un peu plus chaleureux et amical... humains même si j'ose dire. Et tout ceci lorsqu'il se décidera enfin à prendre en considération les sentiments qu'il va éprouver pour notre héroïne.
Comme je le disais un peu lus haut, nous allons avoir droit à de nombreux personnages qui vont tourner autour de notre petit couple, parmi eux on retrouvera : 
- Mr Bingley, l'ami de Darcy. Le nouveau voisin de la famille Bennett est un jeune homme d'une famille assez aisé et célibataire. C'est un personnage que j'ai plutôt bien apprécié dans l'ensemble, bien que son entourage proche ait un peu tendance à lui dicter sa conduite de manière plus ou moins explicite. Sa sœur Caroline la première. Si cette dernière n'apparaît peut-être pas si souvent que ça dans le roman, c'est assez suffisant pour que l'on ressente une certaine antipathie à son sujet.
- Jane, l'aînée des sœurs Bennett. C'est une demoiselle assez jolie et qui s'entend plutôt bien avec Elizabeth. Elle sera assez attirée par Mr Bingley et leur romance a su bien me plaire malgré qu'elle soit un peu reléguée au second plan par moment. On notera quand même que les autres soeurs seront également très agréable comme personnages bien que Lydia m'ait totalement tapé sur le système avec son côté frivole. Les deux dernières en revanche m'ont un peu donné l'impression d'avoir été oubliées.
- Mrs Bennett, la mère de famille. C'est un personnage qui a su me faire énormément sourire. Ce qui semble essentiel dans sa vie, c'est de voir ses filles se marier. Ce qui lui donnera l'occasion de recourir à divers stratagèmes afin d'arriver à ses fins au grand dam de son époux. Elle fait souvent preuve d'exagération dans ses manière, ce qui nous prêtera à sourire voire rire à plusieurs reprises. 
- Mr Collins, un cousin de la famille Bennett. Il n'est pas forcément bien vu dans la maisonnée Bennett pour une question d'héritage. C'est un homme religieux assez dévoué et surtout pleins de manière et d'emphase. La preuve en est sa manière de s'exprimer. Mais au final, je suis quand même assez contente de la manière dont il termine dans le roman.
- Les Gardiner, l'oncle et la tante des sœurs Bennett; C'est un couple qui va faire assez régulièrement son apparition au sein de l'histoire et où mine de rien ils joueront un rôle assez important. En effet, c'est en grande partie grâce à eux que l'histoire de la famille se termine plutôt bien. Il faut dire qu'ils sont un peu plus réalistes que Mrs Bennett.

Le style d'écriture de l'auteur est ce qui a su le plus me surprendre dans ce roman. Etant un classique, je m'attendais à quelque chose d'assez lourd, riche et dense. Mais au final, ce fut totalement l'inverse. Le roman est très accessible et léger (bien que la majorité des personnages soit bien fouillés et exploités), ce qui rend la lecture d'autant plus agréable. Les chapitres sont plutôt court et se terminent assez souvent sur un note captivante qui fait que l'on a envie de découvrir ce qu'il se passe dans le suivant. Les descriptions sont bien présentes mais sans pour autant venir alourdir le texte, cela reste néanmoins suffisant pour que l'on puisse s'immerger dans l'époque où évoluent nos protagonistes.
Ce que j'ai le plus apprécié, ce sont les différentes lettres et autre messages qui ponctuent le texte et qui viennent changer un peu le rythme de l'histoire. En effet, ce dernier est un peu planplan par moment, aussi cela vient donner un petit coup de fouet à tout ça.

Au final, ce fut une très bonne lecture pour ma part. Je compte bien découvrir les romans qui ont été dérivés de cette histoire ainsi que les autres œuvres de l'auteur (qui n'est pas très loin de faire partie de mes favoris). Si vous n'avez pas encore découvert ce titre, je vous le recommande chaudement.


Un roman classique à l'intrigue prenante et l'univers assez riche. Des personnages agréables dont on apprécie découvrir les aventures. Un style d'écriture plus qu'accessible pour un classique.

vendredi 4 avril 2014

Une Semaine avec lui (Drew & Fable, Tome 1) - Monica Murphy

Titre VO : One Week Girlfriend (One Week Girlfriend Quartet, #1)
Titre VF : Une Semaine avec lui (Drew & Fable, #1)
Auteur : Monica Murphy
Editeur : Milady Romance [Roman]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2014 (VF)
Genre : New Adult, Romance Contemporaine
Pages : 280


1. Une Semaine avec lui || 2. Deux mois sans elle || 3. Trois Secrets entre nous || 3.5. Drew + Fable Forever || 4. Quatre ans plus tard || 4.5. Five Days until you.
Série complète en 4 Tomes + 2 Nouvelles.


Fable travaille d'arrache-pied pour gagner son indépendance, tout en élevant son petit frère. Sa réputation de fille facile lui vaut d'enchaîner les aventures sans lendemain, ce qui arrange bien les affaires de Drew, le meilleur joueur de l'équipe de football de la fac. Alors qu'il s apprête à passer une semaine dans sa famille au passé tourmenté, il lui propose, moyennant finance, d'incarner sa petite amie. Fable ne demande pas mieux que d'entrer dans la peau du personnage. Si seulement cette parenthèse pouvait s'éterniser...


Une semaine avec lui est un roman appartenant à la mouvance des romances New Adult. Je dois dire que le résumé était plutôt tentant, verdict ?

Nous rencontrons Fable une jeune fille qui mène une vie plutôt difficile : sa mère est alcoolique, elle s'occupe de son petit frère Owen afin qu'il ne tourne pas mal, a du abandonner ses études, travaille dans un bar et a une vie/réputation de dépravée. Un soir, elle va se faire aborder par Drew, l'une des vedette de l'équipe de foot locale. Ce dernier lui propose de l'accompagner dans sa famille en se faisant passé pour sa petite amie. Mais ce que ni l'un ni l'autre avait prévu c'est que leur relation prendra un tout autre tournant et sera bien vite mise à mal par les secrets qui entourent le jeune homme.
J'ai littéralement dévorer ce titre. Ce dernier est relativement court mais non seulement se lit très rapidement. Je pense que si je n'avais pas dû travailler lorsque je le lisait, je l'aurais lu d'une traite. J'ai trouvé très l'intrigue plutôt intéressante bien que sans surprise. En effet, le secret que cache Drew est plutôt facile à deviner. Je n'en était pas au tiers du livre que j'avais déjà deviner 95% de ce fameux secret. J'ai trouvé ça un peu dommage en soi car on perd cet effet de surprise qui aurait pu être mieux amené. Du coup, mon engouement pour ce titre est un peu retombé comme un soufflé car ce fameux secret est un peu le pilier central de toute l'histoire. Un peu de la même manière, j'ai eu l'impression que le passé du jeune homme était passé de manière plutôt rapide alors qu'on aurait là encore pu avoir de bonnes choses.
Néanmoins, malgré ce côté trop prévisible de l'intrigue, j'ai beaucoup aimé découvrir la naissance de la relation entre Drew et Fable, sans surprise on sait qu'il va y avoir une romance entre eux. Cette dernière arrive plutôt rapidement, en un sens le titre se déroulant sur une semaine de leur vie pourquoi pas, ce n'est pas quelque chose qui m'a gênée en soi, bien au contraire. J'ai trouvé ça plutôt crédible et ça m'a donné envie de découvrir la suite de leurs aventures. Car oui, la fin n'étais pas celle que je n'attendais au départ (mais lorsque j'ai vu seulement le titre de l'opus suivant en VO, ça ne m'a pas plus étonnée que cela).

Fable est une jeune fille assez indépendante qui a du mûrir un peu trop vite afin de remplacer sa mère, incapable de jouer son véritable rôle. Elle est donc passé à côté de la vie qu'elle aurait aimé avoir; Elle a une réputation de fille facile ce qui sera la cause de sa rencontre avec Drew, néanmoins dans le fond elle reste une fille qui a des regrets vis-à-vis de la vie qu'elle mène avec sa famille. Elle est très proche de son petite frère, Owen, pour qui elle a une réelle affection et dont elle se souci énormément même lorsqu'elle sera loin de lui. C'est d'ailleurs en grande partie pour lui qu'elle acceptera ce travail particulier sans le lui dire. Elle a connu plusieurs jeunes hommes dans sa vie, d'où sa réputation, mais elle sent qu'avec notre héros c'est quelque chose de différent, elle voudra d'ailleurs s'attacher à lui, chose qu'elle n'avais jamais pu concevoir à cause de son vécu.
Drew est une jeune homme qui jouit d'une réputation parfaite : meilleur joueur de l'équipe de football de l'université locale, élevé dans un milieu très aisé voire carrément bourgeois. Mais son comportement est plutôt discret puisqu'il ne s'est jamais mis en avant que ce soit pas ses actions ou les relations avec les autres. Tout ceci est principalement dû à ce fameux secret. En même temps, ça se comprend quand on nous pose les choses à plat... surtout qu'il y a un élément dont il n'est pas au courant mais dont le lecteur devinera aisément, bien que j'ai eu un peu de mal à y croire.
Les personnages secondaires de leur côté seront assez peu nombreux puisqu'il s'agira principalement des familles de nos deux tourtereaux. 
- Adèle et le père de Drew. Je n'ai pas retenu le nom de ce dernier mais il faut dire qu'il ne m'aurai pas plus marqué que cela. D'ailleurs, je trouve dommage son ignorance sur le secret de son fils je serais curieuse de voir sa réaction à ce sujet. Adèle de son côté est la belle-mère du jeune homme (sa mère étant décédé lors qu'il avait 2 ans), cette dernière semble vouloir à tout prix gagner la confiance et l'amitié de son beau-fils mais ses manières ne sont pas forcément louable.
- Owen, le petit frère de Fable. Si il ne fait que des apparitions plutôt courte c'est un petit gars que j'ai su bien apprécié. Lui aussi a du grandir comme il a pu grâce à sa soeur car sa mère ne s'intéresse que très peu à lui. Le quatrième et ultime tome de la série lui est consacré et je dois avouer que c'est celui que j'attend avec le plus d'impatience avec le second.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su beaucoup me plaire. Il est assez entraînant dans la mesure où l'on ne voit pas défilé les pages. L'histoire nous est raconté du point de vue de Drew et de Fable en alternance, et ce au sein d'un même chapitre. Ceci nous permet d'avoir le ressenti de chaque personnage à mesure que l'histoire avance. Après l'histoire nous est raconté de manière assez simple un peu trop par moment ce qui est dommage. Néanmoins, l'auteur a réussi à nous donner envie de lire la suite avec la fin qu'elle nous offre ici, ce que je ne manquerais pas de faire.


Une très jolie romance bien qu'elle soit sans surprise quand au grand secret du héros, ce qui est dommage. Des personnages plutôt intéressant et au passé qui nous intrigue. Un style d'écriture simple mais qui fait mouche avec l'alternance des points de vue. Vivement la suite !
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.
Sortie le 18 Avril 2014.

jeudi 3 avril 2014

La Malédiction de l'Elfe Noir (Les Highlanders, Tome 1) - Karen Marie Moning

Titre VO : Beyond the Highland Mist (Highlanders, #1)
Titre VF : La Malédiction de l'Elfe Noir (Les Highlanders, #1)
Editeur : J'ai Lu
1ère Edition : 2005 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Romance Paranormale, Fantastique
Pages : 431


1. La Malédiction de l'Elfe Noir || 2. La Rédemption du Berserker || 3. La Tentation de l'Immortel || 4. Une Passion hors du Temps || 5. Le Pacte de McKeltar || 6. La Punition d'Adam Black || 7. La Vengeance de McKeltar || 8. Aux Portes du Songe.
Série complète en 8 Tomes.


Après la conclusion du Pacte, le peuple des faës s'est réfugié sur la mythique île de Morar, au large des côtes d'Ecosse. A la cour de Faërie, la reine Aoibheal, fâchée contre son époux, s'extasie avec malice sur le charme d'un mortel du nom de Hawk, qui a le don de séduire toutes les femmes. Aucune ne lui résiste, affirme-t-elle. Pas même elle. Ivre de jalousie, le roi Finnbheara convoque son bouffon, Adam Black, et lui ordonne de trouver une femme d'une beauté parfaite, mais indépendante, qui refusera de se laisser séduire par Hawk. Et c'est ainsi qu'Adrienne de Simone est précipitée du XXe siècle en 1513...


Les Highlandars est une série que je traîne dans ma PAL depuis presque sa sortie sans pour autant décidé à me lancer dans cette série. C'est grâce à bea et au challenge Livra'deux pour PAL'addict que j'ai enfin sauter le pas et mon seul regret... est d'avoir laissé traîner cette série si longtemps.

L'histoire commence dans le monde des faës où nous allons découvrir la réputation de Sideach alias Hawk, un mortel qui ne laisse pas insensible la gent féminine de tout les peuple, y compris la Reine de ce monde magique. Son compagnon, aidé de son bouffon, vont tenter pas tout les moyens de faire tomber Hawk de son piédestal. Pour cela, il vont transporter une femme du XXe siècle, Adrienne, à l'époque de fier Highlander dans le but de le perdre.
Avec ce roman, j'ai découvert de sous-genre de la romance : la Romance Paranormale et la kilt-lit (ou romance mettant en scène des Highlanders) et je dois avouer que l'un comme l'autre je me suis régalée. Le seul hic que j'ai eu avec cette première expérience est que les éléments fantastiques de la Romance Paranormale n'ont pas été assez mis en avant selon moi. Les éléments qui rentre dans cette catégorie sont le peuple des faë, qui seront présent pas 2-3 personnages seulement et par le fait que notre héroïne du XXe siècle naviguera entre les deux époques à quelques reprises. Après, ce manque n'est pas en soi une déception puisque l'auteur a prit le partie de plutôt se concentrer sur la relation entre Hawk et Adrienne, mais j'aurais aimé davantage découvrir le monde des faës, j'espère que les prochains opus combleront un peu mieux mes attentes de ce côté-là. La romance entre nos héros va se faire de manière assez houleuse. Si le final du roman reste sans surprise puisque nous sommes dans une romance, la manière dont on y arrive est assez plaisante. J'ai aimé voir les différentes étapes par lesquelles nos héros vont passer. concernant le côté kilt-lit, en soi c'est plutôt ce à quoi je m'attendais au départ (en même temps, ce n'est pas si compliqué que ça à introduire : des mâles biens bâtis et très peu vêtu...), mais néanmoins cela m'a permis de découvrir un peu mieux cet univers écossais que je connaissait assez peu, mais qui a su beaucoup me plaire.
L'intrigue du roman est assez simple Hawk et Adrienne vont un peu jouer au jeu du chat et de la souris mais en parallèle nous allons découvrir les complot du Roi des faës et surtout de son bouffon, qui visent à séparer nos héros pour que Hawk perde toute sa fierté et surtout sa réputation.

En ce qui concerne les personnages, nous allons découvrir cette histoire grâce au point de vue de nos deux héros : Hawk et Adrienne.
Hawk est une jeune homme assez fier qui passe son temps auprès d'une femme différentes presque chaque jour. C'est un seigneur de clan avec toutes les responsabilité que cela incombe. Il sera tout d'abord plutôt froid avec celle que le destin lui a accordé pour épouse. Pour lui, il n'y a rien de réel entre ex, du moins au départ, ce n'est qu'au fil des événements qu'il va se rendre compte de son attachement pour la jeune femme, bien qu'il doutera de sa réel origine malgré ses aveux répétés. Mais c'est également un personnage qui a un passé pas forcément très glorieux et qui a fait de nombreuses choses contre sa volonté afin de protéger ceux qui dépendent de lui.
Adrienne a connu des désillusion en amour, aussi se méfie-t-elle des hommes trop parfait. Lorsqu'elle va se retrouvée projetée au XVIe siècle où elle va se retrouver mariée à un homme de ce type, sa vie n'en deviendra que plus difficile. Néanmoins, elle m'a laissée assez sceptique sur un point car physiquement Adam et Hawk sont du même acabit et elle préfèrera aller vers l'un plutôt que l'autre au final ses résolutions ne m'ont pas semblées si tenace. Heureusement qu'elle saura faire le bon choix quand il le faudra. La question de son changement d'époque sera quelque chose qui la travaillera durant une bonne partie du roman avant que finalement elle se rende compte qu'elle ne perd pas au change, bien au contraire.
Ils seront entourées par une poignée de personnages secondaires que j'ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer parmi lesquels on retiendra : 
- Lydia, la mère de Hawk. Une jeune femme veuve depuis de nombreuses année et qui tient énormément à son fils. Elle vivra elle aussi une petite romance dans ce tome toute en légèreté et de manière assez discète, ce qui a su beaucoup me plaire dans ce personnage. De la même manière, elle sera d'une aide très précieuse à Adrienne pour affronté cette nouvelle époque dans laquelle elle se retrouve.
- Grimm, l'ami d'enfance de Hawk. Il a toujours été là pour lui et est prêt à tout pour lui épargner certaines souffrances. Il n'hésite pas alors à mettre son grain de sel dans la relation naissante entre nos deux protagonistes et pas forcément d'une façon très aidante. C'est un personnage qui m'a également bien plu. Le second tome de la série lui est consacré et j'ai hâte de le découvrir.
- Adam Black. Le personnage qui sera, en très grande partie, la cause de toute l'histoire. C'est un personnage que j'ai eu du mal à apprécier. Il faut dire que ses manières ne sont pas forcément très encourageantes. Mais dans le fond, il aura ce qu'il mérite à la fin de ce premier opus. Comme le laisse présagé le titre, le tome 6 de la série lui est consacré. Je suis curieuse de voir ce qu'il va lui arriver.

Le style d'écriture de l'auteur m'a bien plu. Dans l'ensemble, il colle parfaitement à l'ambiance de la série avec beaucoup de mystère. On alterne à certains moments de narrateurs oscillant entre Hawk et Adrienne, ce qui nous permet de mieux les connaître et de découvrir leurs pensés. De la même manière, certains des personnages secondaires seront mis en avant afin qu'on ne les oublie pas. Le reste du récit nous est raconté d'une manière assez simple et fluide qui donne envie de découvrir non seulement la suite de cette série mais également les autres titres écrits par l'auteur.


Un premier tome qui nous plonge dans une ambiance mystérieuse réunissant romance paranormale et kilt-lit. Une univers magique plutôt intéressant bien qu'un peu sous-exploité, j'aurais aimé en savoir plus. Des personnages plutôt agréables au passés intéressants. Un style d'écriture qui colle assez bien à l'histoire et qui donne envie de poursuivre.