samedi 7 mai 2016

Le Tour de Chauffe (Les Idoles du Stade, Tome 6) - Jaci Burton

Titre VO : One Sweet Ride (Play by Play, #06)
Titre VF : Le Tour de Chauffe (Les Idoles du Stade, #06)
Auteur : Jaci Burton
Editeur : Milady Romance [Sensations]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Romance Contemporaine, Romance Erotique
Pages : 472


1. La Courbe Parfaite || 2. Le Coup Sûr || 3. Les Règles de l'Engagement || 4. La Ligne de Touche || 5. La Surface de Contact || 6. Le Tour de Chauffe || 6.5. Holiday Game || 7. La Zone d'Attaque || 8. Double Jeu || 8.5. Le Cercle d'Engagement || 9. Jeu au Sol || 10. All Wound Up || 10.5. Hot Holiday Night || 11. Unexpected Rush || 12. Rules of Contact.
Série en cours.


Il est temps de passer à la vitesse supérieure ! Gray Preston vit de sa passion, la course automobile. Pour réaliser son rêve, il a coupé les ponts avec son père, un riche sénateur. Lorsque la popularité du pilote atteint des sommets, son père, en lice pour la vice-présidence, voit en lui un moyen d’augmenter sa propre popularité. Il lui envoie donc son assistante, la jeune et belle Evelyn, qui réussit à convaincre Gray de se prêter au jeu malgré ses réticences. Gray fait découvrir à Evelyn son univers, et les désirs s’enflamment. Mais tous deux sont farouchement indépendants, et bouleverser leur carrière par amour n’était pas prévu !


C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans l'univers de cette série de romance contemporaine que j'affectionne tout particulièrement. Nous allons nous concentré sur l'histoire de Gray Preston, l'un des meilleurs amis de Garrett le héros du volet précédent. Ce sera également l'occasion pour l'auteur de changer quelque peu de domaine.

Gray est un pilote de voiture participant aux courses de stock-car. C'est un pilote qui a eu la carrière qu'il a aujourd'hui sans rien devoir à personne et surtout par son père le Sénateur Mitchell Preston qui concours pour une place de vice-président. Cependant, même si les liens entre les deux hommes ne sont pas si cordiaux que cela, cela n'empêchera pas l'homme politique d'essayer de récolter des voies supplémentaires grâce à son rejeton. C'est ainsi qu'Evelyn entrera dans sa vie. Elle est au départ l'assistante de Mitchell et va devoir travailler à ses côtés afin d'améliorer l'image du sportif et en le convaincant de participer à la courses aux voix.
L'intrigue de ce nouvel opus va donc se passer dans deux domaines relativement différents et qui n'ont pas encore été abordés jusqu'alors. On change de sport et l'on se retrouve dans le domaine des courses automobiles, un domaine qui ne m'intéresse pas plus que ça à la base. Si Gray est un pilote émérite, il ne sera pas que ça puisque l'écurie pour laquelle il court lui appartient. On découvre donc non seulement l'envers du décor pour les pilotes, mais également pour les propriétaire des équipes de courses. Cependant, l'auteur ne va pas s'étendre en détail sur le sujet, mais suffisamment afin que l'on pusse bien cerner l'univers dans lequel notre héros évolue. C'est de la même manière que nous allons faire incursion dans le monde politique. Là en revanche, nous allons avoir droit à beaucoup moins de détail, on suivra cet aspect d'assez loin malgré la présence d'Evelyn. Mais cet élément sera employé de manière assez logique puisqu'il sera en quelque sorte le point de départ de la relation entre nos deux héros mais également un obstacle ou un élément d'évolution dans certaines relations entre les personnages.
L'histoire en elle-même reste plutôt simple. Gray vit à fond sa passion des voitures, ce qui lui réussi plutôt bien puisqu'il a remporter de nombreuses courses et que son écurie est plutôt bien classée. C'est alors qu'Evelyn fait irruption dans sa vie, lui expliquant les projets du paternel  Preston et en quoi il peut l'aider. Ce n'est qu'après un début de cohabitation professionnelle difficile, nos deux amis vont finir par se retrouver sur la même longueur d'ondes au niveau de leurs métiers respectifs, mais également de leur relation un peu plus personnelle devenant ainsi des sex-friends assez rapidement. Je dois avouer que j'ai assez peu apprécié toute cette période. Tout les prétextes étaient bons pour que l'auteur fasse en sorte qu'ils couchent ensemble, ce qui m'a bien vite lassé. La romance à proprement parler n'arrivera que de manière très tardive. C'est dans surprises que les personnages vont tomber dans les bras l'un de l'autre, mais ils vont se trouver confrontés à un problème les empêchant ainsi d'envisager un avenir commun. En effet, leurs professions et objectifs personnelles ne sont pas si compatibles que ça. Un obstacle qui se ma foi assez vite surmonté  et résolu en quelques lignes. Je trouve ça un peu dommage car cela aurait pu bénéficié d'un développement un peu plus intéressant.
En parallèle à la romance, il y a un autre aspect abordés dans l'histoire qui m'a beaucoup plu. C'est la relation qu'entretiennent le fils et le père Preston. En effet, ces deux personnages sont en froid depuis de nombreuses années pour des raisons qui nous seront exposés au bout d'un long moment, j'ai tout particulièrement apprécié le dialogue à cœur ouvert entre le père et le fils, riche en révélations et émotions. On peut dire que l'auteur réussi à chaque fois avec exploité de manière intéressante ses personnages secondaire de manière à nous offrir des développements vraiment prenants.

En ce qui concerne les personnages, je les ai globalement apprécié.
Gray est un jeune homme assez solitaire complètement obnubilé par sa passion de l'automobile. Mais c'est également un fiston qui ne peut rien refuser à sa mère malgré son page. Dès que maman Preston entrera en scène, il fera ses quatre volonté, même si au départ il avait tout refuser en bloc. Ce petit côté fils à maman m'a beaucoup fait sourire et au moins permettait à l'auteur de faire avancer son histoire comme elle le voulait. Néanmoins, il n'en restera pas moins un homme passionné, que ce soit au niveau professionnel que dans sa vie amoureuse, lorsqu'il a une idée en tête, il se démènera corps et âme pour qu'elle arrive au
Evelyn de son côté est une jeune femme assez effacée mais qui se démène pour parvenir à ses objectifs. Elle rêve que d'une seule chose : la présidence, même si pour cela le chemin sera long et ardu. Elle fera en sorte de parvenir à ses fins par tout les moyens. Mais elle n'en reste pas moins une jeune femme qui souhaite avoir la vie de famille idéale pour elle : un homme qui l'aime, de beaux enfants et balançoire pneu dans le jardin d'une magnifique maison. Un rêve un peu cliché dans la fond, mais qui sera utilisé en partie pour faire avancer la romance de nos deux héros.
Les personnages secondaires seront dans l'ensemble assez sympathique. La famille de Gray sera d'ailleurs bien mise en avant dans cet opus. Il ne faut pas perdre de vue que la famille est une notion importante pour l'auteur dans la série quand on se souvient des liens qui unissaient les personnages principaux des cinq opus précédent. Ce tome ne fera pas exception puisque au sein de la famille du pilote se cache un personnage que nous allons avoir pour héros dans le prochain tome. J'ai également beaucoup apprécié, comme à chaque fois, les quelques informations sur le devenir des héros des opus précédent.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste dans la même veine que celui des opus précédent. Simple et fluide, l'auteur nous offre une histoire qui se lit rapidement. L'alternance des chapitres entre les deux héros est un élément plutôt bon, donnant ainsi un certain rythme à l'histoire.


Un intrigue intéressante qui nous propose de découvrir un peu mieux deux nouveaux domaines : les courses de stock-car et la politique. Une romance assez sympathique même si la phase sex-friend m'a lassé à la longue. Des héros que j'ai apprécié. Des personnages secondaires biens construits et qui donnent envie de les retrouver dans la suite. Un style d'écriture égal à lui-même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire