jeudi 22 octobre 2009

Les Âmes Vagabondes - Stephenie Meyer

Titre VO : The Host
Titre VF : Les Âmes Vagabondes
Auteur : Stephenie Meyer
1ère Edition : 2008 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Science-Fiction
Pages : 829


ADAPTATION - Film : Les Âmes Vagabondes (2011).


La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?


L'auteur nous fait plonger dans un univers proche de la science fiction avec la terre envahi par des aliens qui s'immiscent dans le corps d'être humains (ou autre créature peuplant les planètes de l'univers d'ailleurs). Au départ, j'avoue que l'idée globale m'a un peu rappelé la série Stargate SG-1 (peut pas dire pour Atlantis, j'ai jamais zyeuter). Cependant, le roman se démarque bien vite avec une orientation un peu plus sur une histoire d'amour qui engendrera de nombreuses concessions pour divers personnages. Le style d'écriture est assez fluide, de plus la séparation entre les voix de Mélanie, son âme ainsi que les différents souvenirs sont assez biens démarqué (tant sur la narration que seul la mise en page).
L'histoire commence d'emblée et les aventures s'enchainent au fur et à mesure (du moins jusqu'à la rencontre du groupe de Jeb*sans vouloir être trop dans le spoiler*). La fin quand à elle reste un peu sans surprise, dans le fond on sait très bien que tout s'achèvera comme une happy end à mesure que l'on avance dans l'histoire. Surtout dans le dernier quart du roman. En revanche, sur le net, se diffuse pleins de rumeurs concernant une suite éventuelle à ce roman (pour lequel pour être franche je n'en voit pas, ça casserai un peu l'ensemble), mais bon comme je l'ai dit il ne s'agit que de rumeurs.


Un roman passionnant et très prenant. A mon sens beaucoup plus que la série des Twilight.

mardi 20 octobre 2009

Ça fait tellement du bien de dire du mal (Gossip Girl, Tome 1) - Cecily von Ziegesar

Titre VO : Gossip Girl (Gossip Girl, #1)
Titre VF : Ça fait tellement du bien de dire du mal (Gossip Girl, #1)
Auteur : Cecily von Ziegesar
Éditeur : Fleuve Noir
1ere Édition : 2002 (VO) - 2004 (VF)
Genre : Chick-Lit
Pages : 250

0.5. Nous étions fait pour nous entendre || 1. Ça fait tellement du bien de dire du mal || 2. Vous m'adorez, ne dites pas le contraire || 3. Je veux tout, tout de suite || 4. Tout le monde en parle || 5. C'est pour ça qu'on l'aime || 6. C'est toi que je veux || 7. Je suis parfaite, et alors ? || 8. Ma Meilleure Ennemie || 9. Même pas en rêve || 10. Comme si j'allais te mentir || 11. T'as pas intérêt à m'oublier || 12. Le Trio Infernal || 13. On n'en a jamais assez ! || 14. C'est quand tu veux ! || 15. C'est toujours mieux ailleurs || 16. On s'aimera toujours.
Série Complète en 17 Tomes.

SPIN-OFF : 'It Girl' de Cecily von Ziegesar.
ADAPTATION - Série TV : Gossip Girl (6 Saisons. Terminée).


Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d'immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus sélectes. nous ne sommes pas toujours des modèles d'amabilité, mais nous avons le physique et la classe, ça compense.
Bienvenue dans un monde de jalousie, d'envie et de trahison où se nouent et se dénouent les amours et les amitiés - le tout sous l'œil de lynx et la langue de p... de la mystérieuse Gossip Girl qui voit tout, entend tout et relate tout sur internet.
Plat de résistance : le retour du pensionnat de la sublime Serena après un an d'absence : elle est la fille que tout les garçons désirent et que toutes les filles désirent être. Le petit monde d'Olivia, son ex-meilleure amie, et de ses inséparables copines risque fort d'être chamboulé. Olivia n'aura plus la vedette, elle ne sera plus la plus belle, la plus convoitée.
Un vent de folie va souffler sur le monde de scandale et de commérage de ces pauvres petites filles riches !


Étant donné que j'avais ENFIN fini de regarder la saison 1 de l'adaptation télé il y a un petit moment (cf le Tag "Gossip Girl" ou les liens à la fin de ce post), je me suis enfin décidé à me plonger dans le premier roman et je doit dire que j'ai été plutôt surprise tellement y a des différences entre les deux. On me l'avait déjà dit avant que je ne m'y lance, mais honnêtement je n'aurai pas cru que les choses soient si flagrantes.
On se retrouve donc propulsé dans le monde des petits enfants de familles de la haute où dans le fond, la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Bon, en même temps, ils peuvent faire réellement tout ce qui leur passe par la tête n'importe quand. On se retrouve ainsi face à de nombreux clichés : le gars toujours défoncé (Nate), la blonde à la réputation de s***** (Serena), le dragueur sournois (Chuck), la calculatrice anorexie et superficielle (Olivia alias Blair dans l'adaptation TV), le poète névrose (Dan) et celle qui essai d'imiter les grande (Jenny) pour ne citer que eux. Ainsi, on se retrouve face à des situation où sont en jeux les relations entre ses personnage et leur réputation au sein de l'Upper East Side. Et au fond, il faut bien le dire ce sont toutes ces choses qui rendent le roman captivant bien loin des romans de Chick-Lit classique où il est couru d'avance que l'héroïne finira avec le héros (pour simplifier hein).

Pour finir, petit avis sur la comparaison entre série TV et roman. On retrouve dans les grandes lignes les caractères des différents protagonistes même si ils sont plus épuré dans la série (au final, c'est compréhensible : censure oblige. Je voit mal la scène finale Chuck/Jenny telle qu'elle était dans le livre portée à l'écran...). Mais au final, on s'y retrouve. Ce qui marque le plus, ce sont tout les personnages qui gravitent autour des héros : il y a un Mr Van Der Woodsen et une Me Bass qu'on ne voit pas dans la série. Erik, le frère de Serena devient plus grand qu'elle et vit sa vie à la fac etc...
Enfin, j'ai l'impression que le personnage qui a subi le plus de modification lors du passage à l'écran est Vanessa : dans le roman elle est présente dès le début en tant qu'élève de Constance Billard mais avec malgré tout son côté décalé qui a été assez bien retranscrit.


Un premier volet passionnant difficile à lâcher et qui nous donne envie de découvrir la suite.

samedi 3 octobre 2009

La Flamme (La Trilogie de Farsala, Tome 1) - Hilari Bell

Titre VO : Flame / Fall of a Kingdom (Farsala Trilogy, #01)
Titre VF : La Flamme (La Trilogie de Farsala, #01)
Auteur : Hilari Bell
Editeurs : Milady. La saga existe également en Intégrale paru chez Bragelonne.
1ère Edition : 2003 (VO) - 2009 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 351


1. La Flamme || 2. L'Epée || 3. La Forge.
Série complète en 3 Tomes.


Les Hrums ont conquis une grande partie du monde connu et sont maintenant aux portes du royaume de Farsala. Pressentant une défaite, le général en chef envoie sa fille, Soraya, dans le désert afin de la protéger. Là, la jeune fille apprendra à vivre auprès des nomades, le peuple magicien. De son côté, le fils bâtard du général, Jiaan, va combattre aux côtés de son père. Mais quand les Hrums vaincront, Jiaan, ivre de vengeance, se retrouvera à la tête d’une armée de rebelles. Kavi est quant à lui un jeune forgeron devenu voleur. Il hait la noblesse et c’est grâce à sa trahison que les Hrums prendront Farsala. Mais il regrettera sa forfaiture et fera le serment de se racheter. Ces trois jeunes gens que tout sépare sont-ils destinés à sauver leur royaume ?


Une autre série de fantasy assez courte cette fois-ci. On est transporté dans le monde de Farsala en pleine préparation de guerre contre les Hrums. On suivra plus précisément les destin de 3 personnage : Soraya, Jiaan et Kavi qui seront sans le savoir des acteurs clé de cette guerre. On découvre donc la préparation ainsi que la guerre en elle-même du point de vue des deux jeunes garçon et ce dans chacun des deux clans en guerre. Quand à Soraya elle nous fait voyager avec le peuple du désert que sont les Suud. Complot, vengeance, trahison, bataille seront le lot de ce roman.
Les personnages sont donc tous suivi en alternance, d'ailleurs pas de souci pour s'y retrouver puisque le nom du personnage que nous accompagnons au cours du chapitre est indiqué au tout début. Mais malgré tout, par moment, il y a la sensation de manque de certains éléments pour mieux cerner la logique de l'histoire. Ceci dit cela reste assez agréable à lire.


Un roman de fantasy agréable avec alternance des personnage principaux malgré quelques sensation de manque.