13/06/2018

The Book of Ivy (The Book of Ivy, Tome 1) - Amy Engel

Titre VO :  The Book of Ivy (The Book of Ivy, #1)
Titre VF : The Book of Ivy (The Book of Ivy, #1)
Auteur : Amy Engel
Editeur : Lumen, Pocket Jeunesse
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Science-Fiction, Dystopie, Young Adult
Pages : 342

1. The Book of Ivy || 2. The Revolution of Ivy.
Série Complète en 2 Tomes.


Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

'The Book of Ivy' est une série qui me fait de l’œil depuis pas mal de temps. Et j'ai finalement décidé de sauter le pas, il y a peu et mon seul regret est de ne pas l'avoir fait plus tôt.

Au cœur de Westfall, une ville rescapée des Etats-Unis, nous allons faire la connaissance d'Ivy Westfall, fille du fondateur de la ville, qui va assister à son propre mariage selon un rituel bien établi. Le pseudo-hasard voudra que son futur époux soit Bishop Lattimer, le fils unique de l'ancien dirigeant de la ville. Mais la jeune demoiselle est investie d'une mission dans laquelle elle croit dur comme fer. Mais son nouveau quotidien et les liens qu'elle va tisser avec son compagnon vont vite venir changer la donne.
L'intrigue de ce roman a su beaucoup me plaire. On va ainsi suivre la cohabitation des jeunes mariés qui vont peu à peu se dévoiler, tout en gardant (du moins pour Ivy) leurs secrets. On va voir de cette manière que la jeune fille, en quelque sorte endoctrinée par sa famille, commencer à se poser des questions sur ce qui l'entoure réellement. Elle va ainsi se rendre compte que tout n'est pas tout noir ou tout blanc. Son jugement va alors changer peu à peu et mettre en péril les espoirs que sa famille avaient placé en elle. J'ai aimé voir ces changements dans notre héroïne qui vont être étroitement lié à l'évolution du récit en lui-même. En effet, les choix qu'elle va être amené à faire ne seront pas anodins. J'ai apprécié la voir se poser des question, de bonnes questions même, et d'agir en connaissance de cause, quitte à devoir faire des choix. La fin de ce premier opus m'a totalement scotché par ailleurs quand je vois jusqu'où la jeune fille est parvenu à aller en suivant ses idées, et je suis très curieuse de voir ce que l'auteur nous réserve dans la suite et fin de ce diptyque.
L'univers du roman est assez restreint. On va évoluer dans le vase clos qu'est la ville de Westfall. On va ainsi apprendre que l'extérieur de ses murs est loin d'être sur, d'où la punition ultime pour les villageois que d'y être envoyés. On sais qu'il y a eu une catastrophe nucléaire qui a provoqué tout ça, mais ce qu'il y a concrètement de l'autre côté de ces grillages nous est totalement inconnu... comme aux villageois par ailleurs. Malgré tout l'intérieur de cette petite commune de rescapé est déjà bien construit en soi. Nous allons avoir deux factions qui s'y oppose, mais aussi et surtout les famille Westfall et Lattimer pour la direction de la ville. Conflit un peu tempéré en apparence, mais qui ronge les deux camps depuis des années. Le mariage arrangé entre 2 de leurs membres est censé calmer les tensions, mais il va venir jouer un rôle car si les uns voit ce dernier comme une offre de paix, d'autres verront ça comme leur manière de prendre leur revanche. Une univers pas si complexe que ça en somme, mais qui a été relativement bien exploité à mes yeux.
La relation entre Ivy et Bishop sera également au cœur du récit. Une relation qui commencera par leur union 'forcé' suite aux traditions de leurs famille. Leur cohabitation ne sera pas si aisé que ça au début du récit. Mais peu à peu, un peu de chaleur va commencer à naître entre eux, ce qui viendra semer le troubles dans les convictions de la jeune fille. J'ai trouvé leur relation très touchante et assez convaincante.

Côté personnages, ce sont donc Ivy et Bishop qui seront mis en avant.
Ivy est la cadette de la famille Westfall. Depuis son enfance, elle ne cesse d'entre les voix de son père et de sa sœur lui parler de cette idée de revanche sur la famille Lattimer et de leur volonté de retrouver ce pouvoir qui leur a échappé. Elle a cette idée ancré dans son esprit et fera tout ce qu'elle peut pour passer à l'action comme dans le plan que ses proches ont concocté. Mais une fois loin d'eux, elle commencera à se rendre compte tout ce qui l'entoure réellement. Son époux ne sera pas étranger à son ouverture d'esprit. Et ainsi, son esprit va vaciller et elle ne saura plus quel chemin suivre. Une grosse remise en question pour elle et qui a su beaucoup me plaire.
Bishop de son côté nous apparaît un peu énigmatique au premier abord. Il parait très solitaire mais à la fois très droit. En tant que fils unique du leader de la ville, on pourrait s'attendre à un personnage très suffisant et hautain, or on est très loin de ce portrait. Très secret au début de l'histoire, il va peu à peu s'ouvrir à sa nouvelle épouse jusqu'à réellement s'attacher à elle.
Autour de ce couple vont graviter une poignée de personnages secondaire. Majoritairement leurs familles qui joueront un certain rôle dans l'histoire, aussi bien en positif qu'en plus négatif. D'autres personnages viendront également apporter leur grain de sel à l'histoire, ce qui a su beaucoup me plaire dans la mesure où ils parviennent à la faire avancer.

Enfin le style d'écriture de l'auteur m'a beaucoup plu. Il se place du point de vue d'Ivy de sorte que l'on suit son évolution d'une manière assez proche. Il est également simple et fluide, de sorte que le récit avance à vitesse grand V; Je dois reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre une fois ce dernier commencé.


Une intrigue prenante avec une héroïne qui subit une très belle évolution dans sa manière de penser. Une univers clôt mais assez bien construit. Une relation très jolie entre les deux protagonistes principaux. Des personnages que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre. Un style d'écriture simple mais efficace.

11/06/2018

C'est Lundi, que lisez-vous ? #2018-17

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lectures terminées la semaine dernière.
 

¤ L’Étreinte des Flammes (Mercy Thompson, Tome 9) - Patricia Briggs : Une suite de série qui ne m'a pas déçue. J'ai adoré retrouvé toute la petite bande dans cette aventure riche en magie. J'ai trouvé plutôt sympa le retour des faes sur lesquels on apprend de nombreuses choses, d'autant plus qu'ils sont tellement nombreux que ça rend le tout riche.
¤ Bas les Masques ! (La Rose Écarlate, Tome 1) - Sarah K. : Une premier tome plutôt sympathique et beaucoup plu riche que je ne croyais au départ. De mémoire, j'ai eu l'impression que le récit était un peu plus complexe que la BD (mais bon, ça fait très longtemps que j'ai lu les premiers tomes). Un lecture très divertissante. Je ne le chroniquerais pas sur le blog.

Lecture en cours.

¤ Mission Venise (La Rose Ecarlate, Tome 2) - Sarah K. [Dernier Tome] : Comme je l'avais prévu, je me suis lancée dans cette suite (et même fin de série). Aucun réel temps mort entre les deux tomes, du coup je ne regrette absolument pas de les avoir enchaînés. A l'image du premier, l'histoire est une nouvelle fois plus riche que je ne le pensais et se lit rapidement. Il sera sans nul doute achevé ce soir, il me reste un peu plus d'une cinquantaine de pages à lire. Je me régale, même si je sens que je vais regretté qu'il n'y ai jamais eu de suite à cette adaptation.

Lecture à venir.

¤ L'Héritage des Rois Passeurs (Ombre, Tome 1) - Manon Fargetton : Un roman que j'ai faillit sortir de ma PAL à plusieurs reprises tant il me fait envie, sans pour autant sauter le pas (pour des raisons X u Y). Cette fois-ci, c'est sur il va y passer. J'ai hâte !

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

05/06/2018

Juillet (Calendar Girl, Tome 7) - Audrey Carlan

Titre VO : July (Calendar Girl, #7)
Titre VF : Juillet (Calendar Girl, #7)
Auteur : Audrey Carlan
Editeur : Hugo & cie [New Romance]
1ère Edition : 2015 (VO) - 2017 (VF)
Genre : Romance Contemporaine, Romance Erotique
Pages : 147

1. Janvier || 2. Février || 3. Mars || 4. Avril || 5. Mai || 6. Juin || 7. Juillet || 8. Août || 9. Septembre || 10. Octobre || 11. Novembre || 12. Décembre.
Série Complète en 12 Tomes.

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable.
Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.
Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées.
Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.


Suite des aventures de Mia dans le septième opus de ses aventures. Après ce qu'elle a vécu précédemment, j'étais plutôt curieuse de voir comment l'auteur allait poursuivre son histoire.

On retrouve donc notre héroïne rétabli, qui est envoyé à Miami auprès de son nouveau client : Anton Santiago, LE chanteur latino a succès du moment. Pur notre héroïne, ce sera un vrai coup de foudre, du moins sur le plan physique, mais si elle rêve de partager son lit, ce ne sera pas chose aisé. Sans compter qu'elle est censé jouer le rôle d'une femme fatale et séductrice inaccessible dans le nouveau clip de l'artiste. Mais l'ombre de son séjour à Washington la hantera...
J'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans l'histoire de Mia et je n'ai pas été déçue. L'histoire en soi est assez proche de ce à quoi l'on est habitué : l'héroïne est censé jouer un certain rôle auprès de son client, qu'elle remplit sans trop de problème avant la fin de son séjour. Mais là, on sent qu'elle est loin d'être indemne de la tentative de viol qu'elle a vécu précédemment. On va voir que ça va impacter l'ensemble de ses relations avec les hommes dans cet opus. Mais on va également voir de quelle manière elle parvient, avec aide, à surmonter ça pour aller de l'avant. En soi, j'ai plutôt bien apprécié les choix de l'auteur même si je trouve que ça se résout un peu trop rapidement à mon gout. A voir dans les autres opus ce que ça donnera, car mine de rien ce n'est pas rien ce qu'elle a vécu.
Si l'on va s'attarder un peu sur le relation qui va se faire entre Mia et Anton, ce n'est pas celle qui m'a le plus marqué dans cet épisode. On va en effet retrouver Wes, mister Janvier, qui va venir mettre les choses au clair avec Mia concernant leur relation. J'ai adoré les scènes qui nous sont ainsi offerte ainsi que l'évolution de cette relation qui est proposé. J'ai encore plus hâte de voir ce qui nous attend une fois l'aventure de notre héroïne achevée.

Côté personnage, j'ai bien apprécié retrouver Mia. On Sent que quelques chose en elle à changé. Elle est plus méfiante mais aussi et surtout plus fragilisée. Et cela se verra tout au long de cet épisode, en même temps, cela se comprend. Mais je dois avouer que ça m'a fait un peu bizarre de la voir comme ça, elle qui a toujours su faire preuve d'une grande force de caractère et qui a toujours su rebondir avec agilité à chaque coup dur.
Anton, le client du mois, est l'archétype de ce que je me faisait du chanteur latino séducteur à succès. Il sait qu'il est un aimant à femme et il en joue. Peut-être un peu trop, mais ça m'a davantage faire rire plutôt qu'autre chose.Si parfois, il pourra un peu agir comme un connard, je dois lui reconnaître un grand coeur d'or, ce qui a su beaucoup me plaire. Car en effet, sous sa carapace de serial séducteur, il cache une personnalité tout simplement adorable.
Niveau personnages secondaires, ils ne seront pas si nombreux que ça et hormis Wes, ils apporteront assez peu au récit, ce qui m'a un peu déçu car à mon sens il y avait matière à faire.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste égal à lui-même. Il est simple et fluide et laisse couleur son histoire gentiment.


Une suite à la hauteur de mes espérances qui prend compte les événements marquants de l'opus précédent et qui place la reconstruction de l'héroïne au cœur de cet épisode. Une évolution positive dans les relation entre personnages. Mia et ses émotions sont exploités d'une assez bonne manière tandis que son client, véritable cliché sur patte, cachera bien son jeu Enfin, un style d'écriture dans la continuité.

04/06/2018

C'est Lundi, que lisez-vous ? #2018-16

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lecture terminée la semaine dernière.
 

¤ La Petite Boulangerie du bout du monde (La Petite Boulangerie, Tome 1) - Jenny Colgan : Un roman feel good dont le titre et le résumé m'avaient donné très envie. L'histoire de Polly m'a énormément plu. A la fois, douce, amusante, touchant et qui pousse parfois à la réflexion. J'ai totalement adoré. La suite rejoindra ma PAL à coup sur.
¤ Les Questions cons - Hugo : A l'origine Les Questions Cons est une émission de YouTube que j'aime beaucoup regarder. L'animateur répond à des questions tout aussi cons les unes que les autres. Elles sont ici compilés en format livre avec certaines qui ont déjà eu leurs réponses en video et de nombreuses autres inédites, et dont parfois j'ai été surprise. Un bon moment de lecture, même si je ne le chroniquerais pas sur le blog.

Lecture en cours.

¤ L'Etreinte des Flammes (Mercy Thompson, Tome 9) - Patricia Briggs : La suite des aventures de mon héroïne de Bit-Lit favorite. J'approche du tiers du roman et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça démarre sur les chapeaux de roues. Je me régale. Il était temps que je me lance dans cette suite puisque le suivant est enfin sorti en poche et rejoindra ma bibliothèque sous peu.

Lecture à venir.

¤ Bas les Masques ! (La Rose Ecarlate, Tome 1) - Sarah K. : J'ai eu beaucoup de mal à me décider pour ma prochaine lecture, et aller savoir pourquoi j'ai eu la soudaine envie de sortir ce court roman de ma PAL. Je suis curieuse de voir ce que donne cette adaptation en roman d'une BD que j'apprécie. Le tome 2 est aussi dans ma PAL et suivra peut-être car je ne suis pas convaincue de les chroniquer.

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

31/05/2018

Les Dragons de la Cité Rouge - Erik Wietzel

Titre VF : Les Dragons de la Cité Rouge
Auteur : Erik Wietzel
Editeurs : Bragelonne, Milady
1ère Edition : 2009
Genre : Fantasy
Pages : 379


Le prince héritier de Redfelt a été enlevé. La rançon? Une épée magique, jusque-là conservée dans les profondeurs de la citadelle. Sa lame retiendrait prisonnières les âmes des dragons qui ont failli réduire Redfelt en poussière trois siècles plus tôt. Mais les émissaires royaux ont disparu, ainsi que la rançon. La reine Éline se tourne alors vers Alec Deraan, un chasseur de primes. Ils furent amants à l'époque où il était un officier de la couronne promis à un brillant avenir. Aujourd'hui, c'est un loup solitaire dont le seul ami est un dragon. Car Alec cache un secret: il est possédé par une démone aussi séduisante que dangereuse, un succube qui lui prête main-forte en échange de l'exclusivité de ses faveurs. Troublé par ses retrouvailles avec une souveraine qu'il lui est interdit d'aimer, Alec accepte la quête à contrecœur et s'envole vers des contrées lointaines. Le temps presse: les dragons de l'épée pourraient se réveiller et achever la destruction interrompue il y a trois cents ans.

'Les Dragons de la Cité Rouge' est un titre que je souhaitais lire depuis très longtemps. J'ai profiter de sa ré-édition en poche pour craquer. En même temps, la couverture de Magali Villeneuve est totalement à tomber. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai passer un super moment en sa compagnie.

L'histoire est celle d'Alec, chasseur de prime de son état, qui lors de sa dernière mission entre en possession avec un artefact qui va le mettre en relation avec Eline, Reine de Redfelt. Cette dernière va alors quémander son aide pour sauver son fils unique kidnapper quelques temps plus tôt. C'est donc accompagné de son dragon Arkan qu'il va faire ce qui est en son pouvoir pour sauver l'enfant de son ancienne amante.
J'ai totalement adoré cet univers. Il faut dire que dès qu'il est question de dragon, je suis totalement sous le charme. Ils ne sont que peu nombreux au final dans l'histoire, et très souvent relégué au simple état de monture. Heureusement Arkan relève un peu le niveau puisqu'il sera davantage exploité que les autres. Et il sera d'une aide précieuse à notre héros dans sa quête. L'intrigue du sauvetage du prince héritier a su le tenir en haleine d'un bout à l'autre. Il faut dire que les rebondissement seront légion. Ce qui a su aussi me captiver tout au long de l'histoire, c'est que l'on ne va pas seulement se cantonner à l'histoire d'Alec. Ainsi, nous allons voir ce qu'il se passe du côté de Redfelt, où la Reine Eline fait ce qu'elle peut pour rester sauve alors que sa couronne et même son royaume sont menacé tout en ne perdant pas de vue la mission qu'elle a confié au chasseur de prime. Et dans un troisième temps, c'est Nathan, le jeune héritier, et ses ravisseurs qui nous intéresseront. Il s'agira-là d'un peuple aux coutumes assez étranges et qui a capturé le jeune garçon dans un but précis. Mais ce dernier est bien déterminé à ne pas se laisser faire.
La magie sera également présente au cours du récit, mais simplement par petites touches. Une idée plutôt sympathique qui a su me convaincre, même si je le reconnait j'en aurai bien voulu un peu plus. Dans le même genre, il y a un personnage sur lequel aujourd'hui encore je me pose de nombreuses questions et qui, pour moi, aurait mérité de davantage de développement : Shen-Sey. Une démone lié à Alec d'une manière un peu obscure. Où, quand, comment, pourquoi... si l'on a quelques pistes de réponses dans le roman j'en aurai bien voulu un peu plus.

Côté personnages, ils seront assez nombreux et globalement l'ensemble d'entre eux m'ont plu.
Alec est un ancien soldat de Redfelt qui a fui la capitale et qui désormais mène une vie à peu près tranquille de chasseurs de primes. C'est un peu l'archétype classique du guerrier accompagné de son fidèle acolyte. J'ai beaucoup apprécié son côté héros qui veut sauver les personnes en détresse, même si ce n'est pas le premier trait de caractère qu'on l'on découvre chez lui. Il reste un homme au grand cœur, mais aussi et surtout un homme qui veux réaliser son rêve aussi simple soit-il.
Arkan son compagnon dragon est un peu la voix de la sagesse. Au fond, ils ont beaucoup de point commun et s'assortisse assez bien. J'ai trouvé par ailleurs l'histoire du dragon et de sa rencontre avec notre héros assez touchante.
Eline est une femme qui doit composer entre sa position de Reine et celle de mère. Elle va faire preuve d'une sacré force de caractère pour ne pas flancher. Et quand on voit tut ce qui lui tombe dessus, il faut qu'elle en ai.
Nathan de son côté est une jeune garçon qui a du faire preuve de maturité rapidement par la force des choses. S'il se sent un peu perdu au début de son histoire, il va très vite trouver en lui les ressources pour surmonter ça et ne pas attendre de sauveur comme une damoiselle en détresse.
En ce qui concerne les personnages secondaires, ils seront assez nombreux. Vu qu'ils jouent en général sur différents plan, impossible de se mélanger les pinceaux, surtout que nombre d'entre eux joueront un rôle important dans les intrigues que l'auteur a choisi de nous développer.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me convaincre. Il reste simple et fluide, mais il est surtout très accrocheur. L'histoire est assez bien rythmé et a su me tenir en haleine d'un bout à l'autre... malgré une petite déception : une fois la dernière page du roman tournée, j'ai eu comme une sensation d'inachevée. L'auteur a pris le partie de faire un one-shot de son histoire, mais pour moi il y a certains aspects qui reste encore assez floue et qui auraient mérité plus d'approfondissement. Qui sait... peut-être qu'un jour, l'auteur nous prolongera un peu cette histoire dans une suite. En tout cas, pour ma part, je le souhaite de tout cœur.


Une intrigue prenante et riche malgré une fin qui m'a laissé un gout d'inachevé. Un univers qui a su me charmer avec des dragons et un soupçon de magie. Des personnages qui m'ont beaucoup plu. Un style d'écriture simple mais efficace. Un format one-shot qui appelle à une suite.