02/07/2022

Les Guerriers Orphelins (Les Enfants des Otori, Tome 1) - Lian Hearn

Titre VO : Orphan Warriors (Children of the Otori, #1)
Titre VF : Les Guerriers Orphelins (Les Enfants des Otori, #1)
Auteur : Lian Hearn
Éditeur : Gallimard Jeunesse
1ère Édition : 2020 (VO) - 2021 (VF)
Genre : Aventure, Historique, Fantastique
Pages : 450


1. Les Guerriers Orphelins || 2. La Révolte Invisible.
SUITE de : Le Clan des Otori.


Sunaomi, le neveu de Kaede, est élevé en guerrier. Mais sa carrière prometteuse est interrompue par la décision de le faire moine au temple de Terayama. Cependant, la Tribu, une puissante organisation secrète, pourrait lui offrir une autre voie.


La saga du Clan des Otori fait partie de celles qui ont bercées mon enfance. Aussi, j'étais assez curieuse de me replonger dans cet univers au travers de cette nouvelle série.

L'histoire se passe quelques temps après la fin de la série originelle. Le peuple des Trois Pays vit en paix, mais celle-ci ne sera que de courte durée. Nous allons retourner au temple de Terayama où Kaede, la veuve de Takeo a trouver refuge. Mais elle n'est pas la seule à s'y trouver. Nous allons nous attarder notamment sur Sunaomi son neveu, rebaptisé Kasho. Ce dernier vit caché au temple avec son frère depuis la mort de son clan. Il va se retrouver peu à peu mêler à des histoires qui le dépassent, notamment quand la célèbre et mystérieuse Tribu compte bien lui faire rejoindre ses rangs.
J'ai été une fois de plus totalement transporté dans l'univers que nous propose l'auteur. Ce fut un vrai plaisir pour moi de retourner dans cette série. Je dois avouer qu'au départ, j'avais un peu de mal à situer quelques personnages, mais les petites notes en début de récit et les quelques rappels à la série originelle m'ont finalement bien aidé à me remettre. J'ai retrouvé avec grand plaisir tout ce qui me plaisir dans cette série : du mystère, des complots, de l'action et un soupçon de magie. Une recette qui a su faire mouche chez moi (il faut dire que je suis assez bon public aussi...). L'histoire de Sunaomi, devenu Kasho, est assez accrocheuse et au fur et à mesure que j'avançais, j'étais assez curieuse de voir de quelle manière les choses allaient évoluer. L'auteur a su nous proposer de nombreux rebondissements qui ont su me surprendre d'un bout à l'autre. Cela m'a donner encore plus envie de me plonger dans le second opus de cette série (qui apparemment serait le dernier d'ailleurs).
L'univers est assez bien respecté et j'ai retrouvé tout ce qui m'avais plu précédemment. On a les querelles entre les différents clans qui sont toujours là malgré la paix relative qui s'est installé, mais aussi la Tribu qui se fait sa place dans l'ombre et qui est bien déterminé à tout faire pour être à son avantage. Leur talens ne seront bien entendu pas en reste afin d'ajouter un petit versus fantastique à la série, chose qui m'avais plu dès le début. 

Côté personnages, j'ai passé un assez agréable moment en leur compagnie.
Sunaomi/Kasho est un jeune garçon qui se contentait plutôt bien de la vie qu'il menait. Il va se retrouver mêler malgré lui à quelque chose de plus grand.  Au fond, il m'a un peu fait penser à Takeo de la première série (qui pour moi restera mon personnage chouchou de cet univers) : un peu perdu au départ, mais qui parviendra à y trouver un place. Il n'en reste pas moins un personnage assez loyal et qui croit qu'il y a du bon en chacun. C'est d'ailleurs à cette philosophie qu'il se raccrochera tout au long de son aventure, je suis curieuse de voir comment vont se terminer ses aventures.
Autour de lui vont graviter de nombreux personnages... un peu trop nombreux d'ailleurs. Mais au fil des pages, j'ai réussi à me remémorer qui était qui (il faut dire que j'avais oublié certains d'entre eux). ais une fois tout ce petit monde remit en place, j'ai passé un bon moment à les voir interagir car tous apporteront leur petit grain de sel à l'histoire.

Enfin le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable. De prime abord, il parait simple tout en étant riche, de sorte que l'univers s'en retrouve bien étoffer. 
Après cette nouvelle série est à lire APRES avoir lu Le Clan des Otori afin de mieux cerner l'univers et surtout de mieux comprendre l'enchainement des événements (sans oublier les spoilers, et dieu sait qu'il s'en est passé des choses).


Une suite qui me fait replonger avec plaisir dans un univers que j'ai adoré. J'y ai retrouvé toute l'ambiance qui m'avais plu. Un intrigue riche et prenante. Un univers qui me plait toujours autant. Des personnages nombreux, mais agréables à suivre.

01/07/2022

Bilan de Juin 2022

On se retrouve aujourd'hui pour faire le point sur mes lectures du moins de Juin... avant que le blog ne prennent quelques vacances (mais ça, j'y reviendrais plus tard).

- ROMANS, NOUVELLES & DOCUMENTAIRES LUS EN JUIN 2022 -


> Alors voilà, les 1001 vies des Urgences - Baptiste Beaulieu. [Emprunt Biblio] [Ne sera pas chroniqué]
> Les Etranges Sœurs (Disney Villains, Tome 6) - Serena Valentino [en cours]

- BD, COMICS, MANGA et ALBUMS LUS EN JUIN 2022 -

> Margaux Motin rencontre La Femme Parfaite est une Connasse !, Tome 1 & 2 - Margaux Motin, Anne-Sophie Girard & Marie-Aldine Girard. [Emprunts Biblio]
> Anges et Pigeons (Mamette, Tome 1) - Nob. [Emprunt Biblio]
> L'Âge d'Or (Mamette, Tome 2) - Nob. [Emprunt Biblio]
> Le Temps Perdu (L'Epouvantable Peur d'Epiphanie Frayeur, Tome 2) - Séverine Gauthier & Clément Lefèvre. [Emprunt Biblio] [Dernier Tome]
> Les Royaumes du Nord, Tome 1 - Stéphane Melchior, Clément Oubrerie & Philip Pullman. [Emprunt Biblio]

Petit mois encore une fois pour ce mois de Juin. En même temps, j'ai eu pas mal de choses à faire du coup, j'ai moins lu que ce que je voulais. Malgré tout, j'ai passé un bon moment avec tout ces titres.
J’ai donc plongé mon nez dans 8 titres soit : 2 Roman et 6 BD. Un chiffre encore plus bas que ce que je croyais, aller hop on se motive et je rattraperais ça !
Pas vraiment de coup de cœur ce mois-ci, mais je garderais un bon souvenir de Alors voilà qui m'a rappelé beaucoup de choses vis-à-vis de mon boulot. Si j'ai choisi de ne pas le chroniqué, c'est que c'est assez délicat à faire vu le contenu du titre (à savoir de nombreux témoignages et autres situations vécus), du coup je préfère m'abstenir.

Bisous à vous.

21/06/2022

Les Sept Sœurs, Tome 1 - Lucinda Riley

Titre VO : The Seven Sisters (The Seven Sisters, #01)
Titre VF : Les Sept Sœurs (Les Sept Sœurs, #01)
Auteur : Lucinda Riley
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Contemporain
Pages : 654

1. Les Sept Sœurs || 2. La Sœur de la Tempête || 3. La Sœur de l'Ombre || 4. La Sœur à la Perle || 5. La Sœur de la Lune || 6. La Sœur du Soleil || 7. La Sœur Disparu || 8. Atlas : The Story of Pa Salt.

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Maia d'Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.
Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C'est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Les Sept Sœurs est une saga que je souhaitais découvrir depuis pas mal de temps vu les avis que j'ai pu lire à son sujet. Et je dois avouer que les résumés de chacun des tomes sont très tentant. Aussi il ne s'est pas écouler longtemps avant que je ne jette mon dévolu sur la version poche (dont j'aime beaucoup les couvertures soit dit en passant).

L'histoire de ce premier opus va poser les bases de l'histoire avec une décès de Pa Salt, un milliardaire suisse excentrique qui a recueillie plusieurs petites filles aux quatre coins du globe. L'homme avait tout prévu et à laissé à chacune de ses filles une piste afin de découvrir ses origines. Dans ce début de série, nous allons nous intéressée à Maia, l'ainée de cette famille atypique. Elle est la seule à ne pas réellement avoir quitté le nid.  Après avoir donné des pistes à ses sœurs, elle va enfin prendre son courage à deux mains et découvrir ce qui l'attend à son tour. Son indice va la conduire au Brésil où elle découvrira une histoire qu'elle était loin de s'imaginer.
J'ai été totalement transportée dans l'univers que nous propose l'auteur, mais je dois avouer que j'ai eu mon lot de surprises. On va tout d'abord suivre l'histoire de Maia avec la quête de ses origines. Elle va trouver une maison en ruine dont elle se fera carrément fermé la porte au nez, lui compliquant ainsi la tâche. Mais elle pourra compter une fois sur place sur le soutien de l'une des auteurs avec qui elle travaille, Floriano, qui va lui aussi se prendre au jeu. Au travers du peu d'indice qu'ils auront, le duo parviendra à entrevoir une piste qui va les conduire dans le passé de Rio et de son monument le plus célèbre. 
C'est à partir de ce moment-là que j'ai été le plus happé. En effet, si l'histoire se concentre sur Maia dans la présent. On va également suivre en parallèle celle d'une jeune demoiselle nommée Izabella, Bel de son petit surnom, vivant dans les années 1900. Cette dernière est l'enfant unique d'une famille ayant fait fortune assez récemment et dont le père n'aspire qu'à une seule chose : s'élever toujours plus. Le lecture va alors bien vite comprendre que ce personnage sera forcément lié à l'ainée des sœurs. Et je dois avouer que plus que l'histoire de Maia c'est celle de Bel que j'ai adoré. On va découvrir ainsi une jeune femme qui va tenté de se trouver une place dans un monde très étriqué et régie par des lois patriarcales. Elle ne cherchera qu'à s'émanciper et vivre sa vie comme elle l'entend. Cette histoire aura également une toile de fond (et pas seulement de fond) assez sympathique qui est celle de la création de la statue du Christ Rédempteur qui trône tout en haut au Corcovado. Des éléments célèbres dans le monde entier que l'auteur fera interagir d'une façon assez juste dans son histoire. J'ai beaucoup apprécié de voir de quelle manière le projet naquit et fut construit. L'auteur en profitant pour intégrer des personnages qui ont travaillé de près ou de loin à cette construction, de quoi nous offrir une grosse part de réalisme dans le récit.
Au fur et à mesure que l'on va avancer dans le récit, les histoires de Maia et de Bel vont venir s'alterner l'une avec l'auteur jusqu'au point où elles vont se retrouver liés. L'auteur a su trouver beaucoup d'éléments et autres rebondissements afin de rendre son histoire vivant et accrocheuse et ce que l'on soit dans le présent avec Maia ou bien dans le passé avec Bel. Romance, trahisons et autres secrets de famille seront au programme. Et je dois avouer que nombre d'entre eux m'ont totalement scotché.
Dès le début du récit, on nous met en place l'univers de la série avec la fratrie des Sept Sœurs... dont on ne connaît que 6 d'entre elles. On sait d'ors et déjà que chacune d'entre elle aura son tome qui lui sera consacré, et je dois avouer que je suis curieuse de découvrir ce qui attend certaines d'entre elles dont nous avons déjà un aperçu des personnalité lors de la sépulture de leur père. Elles sont, d'après ce qui nous est dit, lié aux Pléiades : une constellation aux 7 étoiles dont chacune d'entre elle a donné son nom à une des sœurs. Et là je dois avouer que c'est un peu ma petite déception car je ne voit pas encore très bien le lien avec l'histoire. Je pense que cela fera office de fil rouge à la série. A voir par la suite car cela nous réserve encore son lot de mystère.

Côté personnages, je les ai globalement bien apprécié que ce soit des personnages que l'on accompagne dans le passée come dans le présent.
Maia, l'héroïne, est l'ainée de la fratrie et de ce fait a toujours senti comme un poids sur ses épaules. Elle n'a jamais réellement prit son envol même une fois adulte. Ce voyage au Brésil sera pour elle l'occasion de se poser des questions sur sa vie que ce soit ce qu'elle a fait dans le passé et qui la hante ou bien ce qu'elle s'imagine pour l'avenir. Mais elle n'en reste pas moins une femme passionnée comme a pu l'être la seconde héroïne de cette histoire.
En effet, Izabella est une jeune femme qui a grandit dans le carcan imposé par la société brésilienne du début du siècle. Mais elle aspire malgré tout à plus. Elle fera des concession sur différents point qui ne la rendront pas toujours heureuse. Heureusement, elle parviendra toujours à se dénicher de vrais moments de réconfort afin de mieux supporter l'existence qu'elle aura. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas été facile.
Les personnages secondaires seront également nombreux aussi bien dans une époque que dans l'autre, mais surtout dans le passé, car il a davantage été mit en avant. Chacun d'entre eux apportera un petit quelque chose au récit, le rendant ainsi prenant. Je pense que hormis les sœurs de Maia (et leur entourage direct) nous ne reverront pas forcément les autres dans les prochains opus. Mais cela ne m'a pas empêcher de les appréciés dans leur ensemble.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a bien plu. Il est très fluide de sorte que je n'ai pas vu passer les plus de 600 pages de ce joli petit pavé. Il faut dire que le suspense et autres révélations sont bien dosé et donnent envie de découvrir ce qu'il va se passer ensuite. L'alternance entre passé et présent est assez bien mené, même si c'est le premier qui sera finalement le plus mis en avant.
Je suis curieuse de découvrir les histoires des autres membre de la famille d'Aplièse.

Le premier tome d'une saga familiale qui m'a bien plu. Il met en place l'univers tout en nous faisant découvrir une première histoire totalement captivante. On se promène entre le présent et le passé, où ce dernier nous permettra de rencontrer des personnages célèbres. Des personnages dont j'ai adoré suivre l'histoire. Un style d'écriture qui fonctionne bien et qui donne très envie de découvrir la suite.

19/06/2022

Dark Kiss (Devil's Kiss, Tome 2) - Sarwat Chadda

Titre VO : Dark Kiss (Devil's Kiss, #2)
Titre VF : Dark Goddess (Devil's Kiss, #2)
Auteur : Sarwat Chadda
Éditeur : Pocket Jeunesse
1ère Édition : 2010 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Fantastique, Young Adult
Pages : 319


1. Devil's Kiss || 2. Dark Kiss || 3. The Templar's Curse.


À quinze ans, Billie est chevalier des Templiers. Comme son père.
Encore attristée par la mort de Kay, son ami d'enfance et son premier amour, Billie est seule pour affronter d'étranges loups garous, terribles guerriers, venus de l'est.
Leur objectif : réveiller le volcan de Yellowstone et provoquer un hiver si glacial que l'humanité entière sera terrassée. Pour sauver le monde, Billie devra les traquer jusqu'en Russie. Et gagner la confiance d'Ivan Romanov, un jeune soldat qui cultive bien des secrets...


Il y a pas mal de temps, je découvrais le premier opus de ce dyptique (pas loin de 10 ans d'ailleurs...), aussi étais-je assez curieuse de savoir comment l'histoire de Billie se conclue, enfin si l'on veut puisqu'un troisième tome est sorti l'année dernière, je croise les doigts pour qu'il sorte un jour en VF, mais je ne me fais pas trop d'illusion.

On retrouve Billie peu de temps après la fin du tome précédent. Elle a trouvé un semblant d'équilibre entre sa vie normale et celle de templier même si elle reste encore marqué par la mort de Kay. C'est alors que des loups garous vont venir semer le trouble en kidnappant une enfant qu'ils compte utiliser pour réveiller une ancienne déesse et provoquer la fin du monde tel qu'on le connaît. Ni une ni deux, Billie et l'ensemble des templiers s'envolent pour l'Europe de l'est afin d'éviter le pire.
J'ai encore une fois été happée par l'univers que l'auteur nous propose. On va ainsi mélanger le monde des templiers avec celui des loups garous (nommés ici polenitsy) ainsi que des légendes russes comme celle de Baba Yaga. On va s'ailleurs en apprendre beaucoup au sujet de ces dernières, ce que j'ai beaucoup apprécié car ce sont des traditions que je connaît mal. Je trouve que le mélange est assez bien fichu tout en se calant sur des éléments un peu plu connu voire classique.
L'intrigue a su totalement m'accroché, je dois avouer que cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un lire de manière aussi rapide. Il faut dire que j'ai adoré l'histoire de Billie, on la suit alors qu'elle se plonge dans le folklore russe et qu'elle tente d'empêcher la fin du monde. Elle va se retrouver un peu isolée et obligée de se trouver de nouveaux alliés pour réussir sa mission. L'auteur va vite nous donner le ton avec dès le tout premier chapitre avec une attaque de loup-garou qui va être à l'origine de toute l'intrigue. Un démarrage sur les chapeaux de roues qui a su m'intriguer.
Si j'appréhendais quelque peu de me replonger dans cette série, ce qui explique d'ailleurs que j'ai tant tarder à lire ce tome, c'est que je craignais de me perdre dans cet univers n'ayant que peu de souvenirs au sujet de premier opus. Mais l'auteur réussi à habilement nous en faire des rappels, ce qui a su beaucoup me plaire. Aussi ai-je eu peu de mal à me remettre dans cet univers. Les petites références et autres rappels sont assez bien disséminés et amenés de sorte que cela ne fait pas bourrage de crâne pour autant.
Le message de fond qu'on peu retenir est une véritable ode à la nature. En effet lorsqu'on comprend les réelles motivations des "méchants" de l'histoire, on se rend compte que c'est davantage une histoire de purification plutôt que de réelle destruction : l'objectif de Baba Yaga étant de débarrasser la planète de l'Homme qui l'a trop blessé.
Au milieu de l'aspect fantastique de l'histoire qui est quand même majeur, on aura aussi droit à un petit fond d'histoire de mafia/bratva qui amèneront également leur lot d'action. Ca complète le récit sans pour autant prendre le pas sur l'intrigue principale. Cela reste sympathique bien que pas forcément essentiel.

Les personnages ont su me plaire une fois de plus. Qu'il s'agisse de notre héroïne, Billie, ou bien de ses amis templiers ce fut un réel plaisir de les revoir. J'ai également bin apprécié le fait de la voir faire son deuil de Kay, ce qui est un élément qui l'a quand même marqué. Cela ne la rend que plus humaine une fois de plus.
Bien entendu, qui dit nouveaux tome dit forcément nouveaux protagonistes. On va ainsi faire la connaissance de plusieurs petits nouveaux lors du voyage en Europe de l'Est. Il y aura tantôt des alliés comme des ennemis. Je dois avouer que j'ai tout particulièrement apprécié le personnage d'Ivan, le chef actuel de la bratva qui va se rapprocher de notre héroïne. Mais cela n'en reste pas moins un personnage complexe que j'ai beaucoup apprécié.

Le style d'écriture de l'histoire reste assez simple mais parfois un peu trop marqué jeunesse. En effet, les chapitres sont courts et l'on va retrouver quelques facilités dans l'intrigue un peu trop flagrantes (besoin d'une arme pour tuer un méchant ?  Pas de problème, elle apparaitra comme par magie au moment opportun...)? Je trouve ça un peu dommage car le récit avait malgré tout un bon potentiel.
Si la conclusion de cet opus est assez satisfaisante, celle de la série est en revanche moins convaincante. L'idée de base de la série avec les templier qui existent de nos jours et qui sont encore amenés à sauver le monde appelaient à d'autres aventures.


Une intrigue prenante malgré les facilités qu'elle prend. Un univers qui mélange différents folklore plutôt réussi. Un fond d'ode écologique. Une petite touche d'histoire mafieuse. Des personnages que j'ai prit plaisir à suivre. Un style d'écriture un peu trop (?) simple.

18/06/2022

Attachement - Rainbow Rowell

Titre VO : Attachments
Titre VF : Attachement
Auteur : Rainbow Rowell
Editeur : Milady
1ère Edition : 2011 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Romance Contemporaine
Pages : 475

Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les e-mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et Beth, deux copines aussi impayables qu’attachantes. Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble


Rainbow Rowell est une auteur dont j'ai adoré mes précédentes lectures, aussi étais-je assez curieuse de découvrir l'un de ses premiers romans.

L'histoire est celle de Lincoln, un jeune adulte employé d'entreprise, dont le job nocturne consiste, entre autre, à surveiller les mails de ses collègues. Au fil de ses lectures, il va littéralement tomber sur le charme de Beth, l'une des employée de jour,  au travers de ses correspondances avec Jennifer, une autre employée.

J'ai plutôt bien apprécié ce récit même s'il fut légèrement différent de ce à quoi je m'étais attendue de prime abord. On va évoluer entre 2 types de chapitres bien différents : ceux qui concernent Lincoln, assez classique où les événements s'enchainent comme dans un roman classique, et ceux qui touchent Beth et Jennifer sous forme de conversation par mail. On a ainsi une construction assez originale, et je dois reconnaître que pour le coup j'avais un peu l'impression de faire du surplace par moment. Après j'avais une petite préférence pour les chapitres des deux jeunes femmes qui apportaient beaucoup d'éléments et surtout de vie à l'histoire. On voit leurs histoires respectives se dessiner avec leurs craintes et autres interrogations sur leurs vie actuelle. 
Si le livre est étiqueté comme une romance contemporaine, je l'ai trouvé assez atypique et elle a eu beaucoup de mal à me convaincre. Je trouve que leur histoire commune arrive comme un cheveux sur la soupe. Ce n'est qu'en lisant les messages que Beth envoi que Lincoln va s'attacher à elle et éprouver peu à peu de l'affection pour la jeune femme qu'il a l'impression de connaître depuis toujours. Et du côté de Beth, c'est juste en le croiser dans les couloir de leur entreprise qu'elle flashe sur le jeune homme... Le tout sans savoir qu'il lit toute sa correspondance, parce que sinon le récit perdrait le peu de charme qu'il lui reste. Ce qui m'a le plus manqué je pense, c'est le manque de réelle interaction entre les deux personnages principaux, pourtant ce n'est pas faute d'avoir eu des occasions pour cela. 
Après je reste dubitative quand au fait que Lincoln espionne (il n'y a pas d'autre terme) les conversations de ses collègues. Ok, tout est justifié dans les premières pages, mais je trouve ça assez dérangeant. Et quand bien même, est-ce une bonne manière de rencontrer quelqu'un ? Et puis une fois que Bet est au courant de tout, je trouve qu'elle s'en accommode un peu rapidement, ce qui manque de crédibilité pour moi.
En revanche ce qui m'a beaucoup plu dans le récit, c'est l'époque à laquelle il se passe : la fin des années 90 avec le passage à l'an 2000. Une période qui m'a rappelé beaucoup de souvenirs, il faut dire que l'auteur a su disséminé pleins de petits éléments pour nous faire revivre cette époque. J'ai adoré !

Côté personnages, ils sont assez sympathique dans l'ensemble.
Lincoln est un gars un peu paumé qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie. Il a trouvé le job qu'il occupe un peu par hasard et le fait comme il le peut malgré les questions éthiques que ça peut soulever. Il est pas mal influencé par sa mère chez qui il vit encore. Il m'a fait penser à un genre de Tanguy en somme, à avoir du mal à voler de ses propres ailes. Mais après, il a quand même bon fond.
Beth est une jeune femme pleine de vie et globalement heureuse. En couple avec son amour de jeunesse, elle se sent au final enfermé dans une certaine routine et va commencer à se poser de plus en plus de question sur son couple et ce qu'elle en attend. Heureusement, elle peut compter sur son amie Jennifer pour lui remonter le moral et l'aider à voir plus clair dans tout ça.
Les personnages secondaires seront assez peu nombreux au final, il faut dire que le récit se passe un peu dans un univers assez fermé. Après certains apporteront leur petite touche à l'histoire mais ils ne m'auront pas laissé un souvenir impérissable pour autant.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est assez simple et fluide. L'alternance entre les style de chapitres fait qu'on ne voit pas les pages défilés, même si j'ai eu plus de mal avec la temporalité. 
Je pense que je suis un petit peu passé à côté de ce titre, il ne restera pas parmi mes favoris de l'auteur.


Un roman où je suis surement passé à côté. Les idées n'étaient pas mauvaises mais j'ai trouvé l'ensemble assez plat dans le fond avec certains choix un peu discutable. Le seul point positif que j'en retiendrai ? L'époque à laquelle le récit se passe qui m'a rappelé des souvenirs.