mardi 25 mars 2014

L'Alchimiste des Ombres (Les Lames du Cardinal, Tome 2) - Pierre Pevel

Titre VF : L'Alchimiste des Ombres (Les Lames du Cardinal, #2)
Auteur : Pierre Pevel
Éditeurs : Bragelonne, Folio. Existe aussi en Intégrale regroupant les 3 Tomes de la saga paru chez Bragelonne.
1ère Édition : 2009
Genre : Fantasy, Historique
Pages : 402


Série complète en 3 Tomes.


Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont avides de pouvoir et décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire déjà dans les plus grandes cours d'Europe. Pour déjouer leurs sinistres complots, Richelieu a reformé son unité d'élite, une compagnie clandestine d'aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d'élégance et d'astuce. Six hommes et une femme aux talents exceptionnels prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal. Mais alors qu'ils ont rendez-vous, par une nuit d'orage, avec une espionne italienne aussi belle que dangereuse qui prétend détenir les clés d'un complot à venir, ils sont loin d'imaginer l'ampleur de la tragédie qui va s'abattre sur la France et les obliger à affronter leur plus terrible adversaire : l'Alchimiste des ombres...


Il y a un peu plus d'un an Iluze, Nathalie, Thalia et moi-même faisions la connaissance des Lames du Cardinal. Cette année nous avons récidivé avec le second opus de leurs aventures qui nous as accompagné durant quelques semaines.

Ce second opus commence quelques temps après les événements du premier tome. Nous retrouvons une nouvelle fois le groupe des Lames en charge de la sécurité du royaume. Tout va commencé dans ce roman par la rencontre de nos héros avec L'Italienne, une espionne qui est au courant d'un complot qui menace la France. Le Cardinal envoi donc ses meilleurs hommes afin d'assurer la sécurité de la dame mais aussi de la faire parler. en parallèle, nous assistons à l'arrivée sur la capitale du fameux Alchimiste des ombres à qui le roman doit son titre. Nos Lames vont devoir mettre tout leurs talents en oeuvre pour déjouer ce complot duquel les Dragons ne seront pas étrangers.
Découpé en quatre partie, ce second opus a su me plaire. L'histoire se met en place de manière assez calme et posée pour nous arrivé à un final assez explosif (et l'une des scènes de combat finale portera très bien cet adjectif d'ailleurs). L'intensité de l'histoire monte donc crescendo à mesure que l'on avance dans l'intrigue. En effet, cette dernière devient de plus en plus complexe au fil des pages et le complot se révèle bien différent de celui auquel on s'était attendu au départ. Je dois avouer que comme mes copinautes, je me suis prise au jeu de deviner ce qu'il allait se passer ici.
Après avoir découvert l'univers dans lequel nous mettions les pieds dans le premier tome, nous replongeons dans celui-ci avec peu de rappel. Quelques clins d'oeil seront de la partie, ce qui sera assez sympathique. Néanmoins, dans le premier opus, j'avais regretté le manque de présence des Dragons précédemment et je dois dire que ce tome rattrape bien ceci. Nous allons ainsi découvrir un peu mieux l'univers des dragons, ces derniers prenant une part un peu plus importante au fil de l'histoire. Le fait de développé un peu mieux les dragons permettra à l'auteur de nous faire découvrir un quartier de la capitale où ils se sont étalé : Notre Dame des Ecailles. Lorsque l'une des Lames sera infiltré là-bas dans le but d'éclaircir un peu ce complot, on le suivra en ayant la sensation d'être à ses côté dans ce quartier plus mal famé qu'autre chose. On craindra également pour lui car sa progression là-bas ne sera pas de tout repos. Mon seul regret sera qu'on n'y fera qu'un bref passage, j'aurais aimé le visiter davantage.
Ce sera également l'occasion pour l'auteur de faire intervenir un nouveau groupe de personnages : les soeurs de Saint Georges. Ce sont des religieuses qui combattent justement ces créatures écailleuses. Je les ai beaucoup apprécié d'autant plus que l'auteur nous permet de les découvrir d'une assez bonne manière grâce à Agnès, la seule femme des Lames, qui aurait pu en être une si ses choix avaient été différents.

Ce fut un grand plaisir que de retrouver les Lames du Cardinal au complet. On sent dans ce tome que les liens qui les unissent sont très fort. Lors de certaines scènes les concernant, j'ai eu la sensation de me trouver au sein d'une grande famille plutôt que dans un groupe d'amis/collègues. Agnès sera celle qui m'aura le plus plu car j'ai beaucoup aimé en savoir un peu plus sur son passé au sein des soeurs. De plus, elle sera un élément essentiel à la résolution de l'intrigue.
L'Italienne est un personnage qui m'a plutôt intrigué lors de ses première apparitions. Espionne de métier, elle en a tout le profil. Elle sait des choses mais ne les déballe pas de manière si facile et sera prétexte à négociations. C'est une jeune femme plutôt indépendante et qui au final aura assez bon fond.
L'Alchimiste des Ombres est un personnage que j'ai eu du mal à cerner lors de ses premières apparitions, et peut-être encore un peu aujourd'hui. Ses motivations ne sont pas si claires qu'elle auraient pu l'être. Mais ce qui m'a le plus déçu dans ce personnage, c'est qu'on nous le présentait comme le grand personnage méchant de ce tome, et au final, il n'a pas été si grandiose que cela. Le personnage avait un sacré potentiel de départ, mais l'engouement que j'avais vis-à-vis de ses possibilité est vite retombé comme un soufflé.
Parmi les autres personnages, nous allons également faire la connaissance de la Duchesse de Chevreuse, une bonne amie de la Reine chez qui va se dérouler toute la conclusion de la série. Mais également de Aude de Saint Avold, une demoiselle qui va entrer au service de la Reine. Dans ce tome, on peut dire que l'auteur a mit l'accent sur les personnages féminins et je dois dire que j'ai adoré ça. Même si on n'oublie pas les autres protagonistes pour autant, qui apportent chacun un petit quelque chose à l'intrigue.

Le style d'écriture de l'auteur a su une nouvelle fois me transporter auprès de ses personnages. Le découpage en quatre partie de l'histoire permet de nous distiller des informations pour en arriver au final animé que l'on attendait. Les scènes de combat sont juste prenante, j'avais presque l'impression de me battre aux côté des Lames et même de craindre pour certains d'entre eux. Les chapitres sont de la même manière peu nombreux mais découpés en une multitudes de petites partie les rendant ainsi plutôt rythmée.
Quant au chapitre final, ah que celui-ci m'a donner envie de me jeter sur la suite. J'étais limite frustré de ne pas pouvoir enchaîner avec le tome 3 (en même temps, il n'était même pas dans ma bibliothèque à cet instant donc bon). Et surtout les ultimes lignes de ce derniers qui m'intriguent beaucoup bien que rien ne soit encore sur car Pierre Pevel arrive toujours à nous surprendre.


Une intrigue qui se construit au fil des pages et qui n'en reste pas moins prenante. Un univers qui devient de plus en plus fouillé. Des personnages que l'on prend plaisir à retrouver ou rencontrer. Des femmes fortes qui prennent un peu le pouvoir. Un style d'écriture qui fait mouche.

jeudi 20 mars 2014

La Prime (Stéphanie Plum, Tome 1) - Janet Evanovich

Titre VO : One for the Money (Stephanie Plum, #1)
Titre VF : La Prime (Stéphanie Plum, #1)
Auteur : Janet Evanovich
Editeur : Grasset, Pocket
1ère Edition : 1994 (VO) - 1995 (VF)
Genre : Policier
Pages : 320


1. La Prime || 2. Jamais deux sans toi || 3. A la une, à la deux, à la proie || 4. Quatre ou double || 5. Cinq à sexe || 6. Six appeal || 7. Septième ciel || 8. Le Grand Huit || 8.5. Visions of Sugar Plum || 9. Les Neuf Vies de Stéphanie Plum || 10. Dix de Retrouvés || 11. Comme Onze comprend || 12. Les Douze Travaux de Stéphanie || 12.5. Plum Lovin' || 13. Une Affaire Treize Explosive || 13.5. Plum Lucky || 14. Chercher Midi à Quatorze heures || 14.5. Plum Spooky || 15. Finger Linkin' Fifteen || 16. Sizzling Sixteen || 17. Smokin' Seventeen || 18. Explosive Eighteen || 19. Notorious Nineteen || 20. Takedown Twenty || 21. Top Secret Twenty One || 22. Tricky Twenty Two.
Série en cours en VO.

ADAPTATION - Film : Recherche bad boys désespérément (2012).


Adieu froufrous, adieu dentelles.
La lingerie, c'est fini. Stéphanie Plum, trente ans, n'a plus de boulot. Sa télé est au clou, son frigo est vide et elle se désespère. Heureusement, il y a son cousin Vinnie ! Il dirige une agence de cautionnement et cherche un chasseur de primes... Elle décroche le job et se retrouve sur les traces de Joe Morelli, un flic accusé de meurtre. Un malin, un dur, un séducteur... D'ailleurs, ce ne serait pas le même Joe Morelli qui l'a séduite et abandonnée lorsqu'elle avait seize ans ? Une raison de plus pour le retrouver ! " Stéphanie Plum a de l'humour, de la spontanéité, du bagou, de la rancune. Du charme, quoi !


Je l'avoue c'est en partie la petite pastille offre découverte qui m'avais fait craquer pour ce titre lors qu'il a rejoint ma bibliothèque. Après l'avoir laissé en attente pendant bien longtemps, le Chapelier de ce mois-ci m'a proposé de le découvrir et je dois avouer que ce fut une bonne et même très bonne surprise.

Stéphanie est une jeune femme en assez mauvaise posture. En effet, elle a été virée de son ancien boulot il y a peu et survie comme elle peut. Oui survivre, c'est le cas de le dire, son appartement est presque déserté par son mobilier. Et niveau alimentation, je ne crois pas qu'on puisse parler de malbouffe au point où elle en est puisque son frigo est plus que vide. Lors d'un dîner en famille, sa mère va lui suggérer d'aller trouver son cousin Vinnie, qui a réussi dans les affaires, afin qu'il lui trouve un peu de travail. C'est comme ça que notre héroïne va découvrir le monde des chasseur de prime dont elle décide de faire parti et le moins que l'on puisse dire c'est que sa première affaire va être quelque chose de lourd.
Je le dit tout net, je ne suis pas une addicte du genre policier. Loin de là d'ailleurs. Néanmoins, le résumé de ce titre était plutôt alléchant et je dois avouer que l'on a pas la sensation d'évoluer dans un roman de type policier. Nous allons ainsi rencontrer beaucoup de scènes d'humour mais pas seulement, un soupçon de séduction et de sujet girly. Autant dire des éléments susceptibles de me plaire et ça a fait mouche. L'ambiance dans laquelle l'histoire se déroule est assez sympathique, on a plus l'impression de se trouver dans un roman à mi-chemin entre la chick-lit et le policier (bien que a tendance reste quand même sur ce dernier).
L'intrigue est assez prenante en soi. On découvre tout d'abord Stéphanie et tout les ennuis dans lesquels elle se trouve. Puis vient sa rencontre avec Vinnie et son apprentissage en tant que chasseuse de prime. Parce que mine de rien, il faut un certain savoir faire dans ce domaine pour réussir à faire de bonnes prises. Le seul souci c'est que notre héroïne est attiré par les gros gibier : ceux qui vont lui permettre de retrouver un mode de vie correct. Et sa première cible n'est autre que Joe Morelli, un de ses anciens amants... un ex-flic recherché pour meurtre soit dit en passant. Le jeu du chat de la souris entre les deux protagonistes m'a bien plu, j'ai souris à de très nombreuses reprises lorsqu'ils se croisaient l'un l'autre. Mais la situation de Joe n'est pas forcément celle décrite par la justice puisque la cavale du jeune homme visera à prouver son innocence. On devine assez aisément où l'auteur va en venir lorsque cette quête et la chasse se croiseront. Au final, la conclusion m'a plutôt bien plu bien que j'ai trouvé sa résolution un chouia rapide... vraiment un chouia.

Stéphanie est une jeune femme dont j'ai beaucoup appréciée suivre les aventures. elle nous apparaît tout d'abord au fond du trou mais arrivera bien vite à rebondir, c'est l'un des aspect de son caractère qui m'a plu. Elle est également déterminée et ne lâche pas son affaire bien qu'elle voit qu'elle galère comme c'est pas possible dessus. J'ai beaucoup aimé son franc parler et les petites répliques qu'elle nous offre tout au long de son aventure : pleines de spontanéité et de franchise. J'ai d'ailleurs souris à plusieurs reprises grâce à ces dernières... ainsi que certaines situations dans lesquelles elle arrive à se fourrer. C'est son petit côté looseuse, ce qui ne la rendra que plus réaliste.
Autour d'elle vont graviter tout un tas de personnages secondaires qui vont à leur tour faire avancer l'histoire et l'enquête sur laquelle la demoiselle va travailler. Parmi eux, on retiendra surtout :
- Joe Morelli. Un personnage un peu bad boy mais aussi chevalier servant. J'espère vivement qu'on va le retrouver dans les prochains opus car sa relation avec l'héroïne est plutôt sympathique.
- Ranger. Chasseur de prime professionnel, c'est le mentor de Stéphanie dans ce domaine. Il lui sera d'un grand secours à de nombreuses reprises.

Le style d'écriture de l'auteur est plutôt dynamique. Il a su me transporter en compagnie de son héroïne dont j'ai prit beaucoup de plaisir à suivre les aventures. L'histoire se passe principalement dans des scènes d'actions ce qui nous offre un histoire assez rythmée. De la même manière, les descriptions sont assez peu nombreuses, juste assez pour nous donner une idée de l'environnement dans lequel nous évoluons. Cela reste suffisant sans pour autant nous lasser.


Un ambiance mi-girly et mi-policier. Un intrigue prenante. Des personnages bien construit que l'on adore. Un style d'écriture très addictif.

jeudi 13 mars 2014

Le Spectre de la Bastille I (La Rose Ecarlate Missions, Tome 1) - Patricia Lyfoung & Jenny

Titre VF : Le Spectre de la Bastille I (La Rose Ecarlate Missions, #1)
Auteur : Patricia Lyfoung & Jenny
Editeur : Delcourt
1ère Edition : 2013
Genre : Aventure, Historique, Bande Dessinée
Pages : 48


1. Le Spectre de la Bastille I || 2. Le Spectre de la Bastille II || 3. La Dame en Rouge I || 4. La Dame en Rouge II.
Série en cours.

SPIN-OFF de : La Rose Ecarlate - Patricia Lyfoung.


Depuis peu fiancée à Guilhem, Maud, alias la Rose écarlate, n’a rien perdu de sa fougue, ni de ses convictions, toujours prête à défendre les opprimés. Côté bonnes manières, en revanche, la belle a quelques efforts à faire. En proie à une terrible crise de jalousie depuis l’arrivée d’Adèle, la justicière devra pourtant garder son sang froid afin de démasquer ce mystérieux fantôme tueur de jeunes femmes rousses…


La Rose Ecarlate est une série de bande dessinée que j'aime beaucoup, aussi lorsque je suis tombée nez à nez avec sa série spin off, je n'ai pas pu résister. Au final, ce fut une lecture plutôt positive.

L'histoire se passe à la fin du premier arc de la série principale, Maud et Guilhem sont désormais fiancés et se présentent comme tel à l'aristocratie française tout en continuant d'être Le Renard et la Rose Ecarlate. Lors d'un bal, Guilhem va retrouver l'une de ses amies d'enfance ce qui va commencer à mettre à mal la relation entre nos futurs époux. En parallèle, nous allons suivre une mystérieuse affaire de disparition qui concerne des jeunes femmes rousses enlevées par de mystérieux fantômes.
J'ai plutôt bien apprécié ce premier opus, ce dernier met en place l'intrigue globale en la situant vis-à-vis de la série principale tout en mettant en place les mystérieuses disparitions que, l'on se doute bien, notre petit couple va se faire un devoir de dévoiler le mystère qui se cache là dessous. L'intrigue de cette mission (comme le titre de ce spin off les nomme), va se découper sur deux opus, ainsi tout se met en place relativement rapidement aussi bien au niveau de l'intrigue que des nouveaux personnages qui vont être introduis ici.
La série dégage une certaine ambiance mystérieuse qui va de pair avec l'intrigue qui nous est proposé. Je dois avouer que là où l'on s'arrête, j'ai encore un peu de mal à me faire une idée de là où nous allons aller. L'humour sera également présent dans la série, ce qui est un assez bon point fort. Il est surtout présent lors de la mise à mal de la relation de notre petit couple en grande partie avec les petites piques qu'ils se lancent.
Après, je dois avouer que ce n'est pas forcément une lecture indispensable dans la continuité de la série originelle, mais cela reste toujours un plaisir de suivre nos protagonistes dans d'autres aventures et peut-être plus courte que ce à quoi l'on est habitué dans la première série. Pour vous donner une idée, la première mission de ce spin-off s'étale sur 2 tomes alors que le premier arc de la série originelle est composé de 6 tomes.

En ce qui concerne les personnages, nous allons donc retrouver Maud et Guilhem. Ces derniers conservent les mêmes traits que dans la première série. La demoiselle est plutôt fonceuse et fait bien souvent fi des convenance de son rang. Elle est également très passionnée aussi bien envers ses devoirs que son compagnon. Guilhem quand à lui est un peu la voix de la raison dans ce charmant couple. Il est plutôt posé et assez protecteur envers ceux qui l'entoure.
Parmi les nouveaux personnages qui vont faire leur apparition, c'est surtout Adèle qui retiendra notre attention. amie d'enfance de Guilhem, c'est une demoiselle très fraîche et qui veut aider son prochain. Elle va se retrouver malgré elle lié à ces histoires d'enlèvement, tout simplement parce qu'elle est rousse. C'est une jeune fille plutôt loyale et qui malgré les croyance de Maud ne lui volera pas son fiancé.

Pour ce spin-off, Patricia Lyfoung s'est associée à Jenny (une auteur de manga français). Que ce soit graphiquement parlant ou bien au niveau du scénario, Jenny s'est plutôt bien laissé dirigé par Patricia puisqu'on ne se douterais pas un instant de sa présence tant on reste dans l'esprit de la première série, ce qui est une assez bonne réussite au final.
Les dessins sont plutôt réussit. Ils sont assez jolies et retranscrivent parfaitement les ambiances dans lesquelles nous allons évoluer au fil des pages. Nous passons ainsi tour à tour à des scènes colorés puis des scènes plutôt sombre qui se déroulent dans une ambiance nocturne et/ou mystérieuse. Les personnages sont plutôt bien détaillé et nous offrent à plusieurs reprises des costumes bien travaillés ainsi que des visages très expressifs. J'ai souris plus d'une fois lors de certaines expressions qu'ils ont pu arborer.


Un premier tome assez prometteur pour cette série de spin-off. Un univers et des personnages que l'on retrouve avec grand plaisir. Des dessins agréables et qui rendent parfaitement l'ambiance de l'histoire.

mardi 11 mars 2014

Dung & Drop, Tome 1 - CLAMP

Titre VO : Drug and Drop, #1
Titre VF : Drug & Drop, #1
Auteurs : Clamp
Editeur : Kaze Manga
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (Vf)
Genre : Seinen
Pages : 192



Tome 1 || Tome 2.
Série en cours.

Spin-off de : Lawful Drug.

Kazahaya Kudo et Rikuo Himura travaillent toujours pour Green Drug, tout en faisant leurs missions un peu spéciales la nuit en usant de leurs habilités surnaturelles. Kazahaya et Rikuo sont les seuls à pouvoir s’acquitter de ces missions : par apposition des mains sur une simple photo, Kazahaya peut localiser l’objet ou la personne représentés, tandis que Rikuo a la faculté de détruire de petits objets par la pensée. Au fil des affaires, Kazahaya va peu à peu s’interroger sur les agissements de Green Drug et sur ces implications dans le monde de l’occulte.


Après avoir lu la série originelle Lawful Drug, je ne pouvais pas passer à côté de ce spin-off. Au final, ce fut une lecture plutôt positive dans l'ensemble bien que je me me pose 2-3 petites questions.

L'histoire reste sensiblement la même que dans la première série où nous retrouvions Kazahaya et Rihuo, toujours employé de la pharmacie Midori et qui de temps à autre effectuent des petits boulots supplémentaires. Dans ce premier opus, nous allons ainsi avoir droit à 2 nouvelles missions pour notre duo. Des missions toujours dans la même veine que la série précédente où la fantastique est bien présent. Dans l'ensemble, cela reste quand même assez sympathique mais cela reste quand même nécessaire de connaître un peu l'univers dans lequel on se trouve puisque aucun réel rappel n'est fait à ce sujet. Je ne vous recommande pas de commencer par celle-ci si vous avez le choix (pour ma part, j'ai réussi à les lire dans l'ordre et ça passe bien).
L'univers dans lequel nous évoluons parlons-en un peu. a la base, il se veut réaliste mais va bien vite basculer dans le fantastique par le biais de certaines créatures ou personnages. D'ailleurs, j'ai littéralement adoré retrouver Watanuki (mais là par contre, pour ceux qui ont commencé la série XXXHolic mais qui ne sont pas à jour, je déconseille de lire Drug & Drup pour cause de spoiler) depuis la fin des deux autres séries où il apparaissant il me manquait quelque peu.
Dans l'intrigue, nous allons également replonger dans le passé de nos deux protagonistes principaux, ce qui pour moi était un élément qui faisait un peu défaut au départ. Je me pose beaucoup de question à ce sujet et j'espère vivement avoir mes réponses cette fois-ci. Néanmoins, je me pose un peu la question des choix des auteurs que d'avoir fait une nouvelle série plutôt que de reprendre leur ancienne parce que pour ce qui est du fond et même de la forme rien ne change si ce n'est le titre.

En ce qui concerne les personnages, nous allons retrouver notre cher duo Kazahaya/Rikuo. Dans un sens, ils n'ont pas trop changé vis-à-vis de la série du départ.L'un est un peu naïf et prêt à tout pour se faire de l'argent alors que l'autre malgré son apparence un peu plus sombre est très protecteur.
Nous retrouveront Saiga ainsi que le propriétaire de la pharmacie Midori qui nous feront encore une fois sourire mais qui titilleront notre curiosité lors de certaines scènes. Comme précédemment, je pense qu'ils cachent plutôt bien leur jeu et je suis curieuse de découvrir ce dont il retourne.

Graphiquement parlant, on retrouve le trait plutôt dynamique de Clamp qui arrive à garder une continuité avec sa première série puisque nous n'avons aucun mal à reconnaître les protagonistes ainsi que certains décors. De la même manière, les dessins arrivent parfaitement à retranscrire l'ambiance sombre et mystérieuse dans laquelle nous évoluons.


Un spin-off plutôt réussi qui ravira les fans de la première série. Un univers et des personnages que l'on retrouve avec grand plaisir. Un construction de l'intrigue classique mais avec des éléments qui nous intriguent. Des dessins qui collent parfaitement à l'histoire.

dimanche 9 mars 2014

J'adore New York (J'adore, Tome 1) - Lindsey Kelk

Titre VO : I Heart New York (I Heart, #1)
Titre VF : J'adore New York (J'adore, #1)
Auteur : Lindsey Kelk
Editeur : Milady Romance [Central Park]
1ère Edition : 2009 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Chick-Lit, Romance Contemporaine
Pages : 384


1. J'adore New York || 2. J'aime Hollywood || 3. I Heart Paris || 3.5. Jenny Lopez has a bad week || 4. I Heart Vegas || 5. I Heart London || 6. I Heart Christmas.
Série complète (?) en 6 Tomes + 1 Novella.


Pendant le mariage de sa meilleure amie, Angela surprend son fiancé dans les bras d’une autre. Munie d’une robe de demoiselle d’honneur, d’une paire de Louboutin et de son passeport, elle saute dans un avion à destination de New York. Sur place elle se lie d’amitié avec Jenny, l’adorable réceptionniste de l’hôtel où elle atterrit, s’offre le relooking du siècle, décroche un job de rêve. Sa nouvelle vie n’a pas fini de la surprendre : la voilà bientôt courtisée par un banquier et une rock star…


Plus qu'un titre de romance J'adore New York est le premier opus d'une série plutôt axée Chick-Lit. Lors du mariage de sa meilleure amie, Angela va découvrir que son compagnon la trompe depuis plusieurs mois. Après avoir ruiné la fête nuptiale la jeune femme décide de prendre le large pour souffler, direction New York.

Le roman peu se découper en 3 axes principaux par lesquels notre héroïne va passer. Tout d'abord, nous allons avoir droit à la découverte de la trahison de son homme ainsi que de la manière dont elle va prendre la chose et réagir. J'ai plutôt souris lors de cette partie qui donne assez bien le ton du roman : assez frais et idéal pour se détendre. En deuxième partie, vient donc la décision de partir pour New York ou plutôt sa mise en exécution puisque Angela va donc quitter son Angleterre natale pour les Etats-Unis. Elle arrive assez désemparée dans la grande ville sans aucun repère. On la sent un peu perdu au départ, mais grâce à elle nous allons ainsi découvrir un peu mieux la ville et certaines de ses habitantes avec qui notre héroïne va se lier d'amitié. Enfin, Angela va se remettre un peu en question et va devoir se décidé quand au tournant qu'elle veut faire prendre à sa vie maintenant qu'elle est bien remise de sa brutale rupture. Là en revanche, j'ai un peu moins accroché à cette partie. Je l'ai trouvée assez longuette pour au final un résultat assez couru d'avance.
Comme dans tout bon roman de chick-lit, nous allons retrouver un bon nombre de références à la mode et à certaines marque de prêt-à-porter de luxe. Autant certaines me parlent quelque peu, autant pour d'autre, je reconnais avoir été dans le flou total. J'ai été également un peu lassée par l'adoration qu'Angela voue à son nouveau sac à main Marc Jacobs. D'accord, c'est un des grands créateurs qu'elle affectionne, mais au bout d'un moment, je pense qu'on a compris son attachement.
La romance sera également de la partie dans ce roman, néanmoins, je l'ai trouvé beaucoup plus en retrait d'où ma sensation d'avoir lu de la chick-lit plutôt que de la romance. Après être restée avec le même homme pendant près de 10 ans, nous allons suivre les aventures d'Angela dans sa quête d'une nouvelle relation amoureuse. Assez sympathique au départ, mais à la longue, je dois avouer que le pseudo-triangle amoureux ne me plaisait pas des masses. Je ne dirai pas que le comportement d'Angela m'a fait un peu penser à une garce mais sortir avec un homme juste pour déballer leurs rendez-vous sur un blog alors qu'on en voit un autre en parallèle... c'est pas tip top quoi.

Côté personnages, Angela est une fille qui va subir une rupture plutôt brutale et qui ne va pas la laisser de marbre. Elle est plutôt désemparé, ne sachant quoi faire. Elle m'a laissé une image d'une jeune fille paumé sur tout les plan (relationnel, amical, professionnel...). Ca m'a un peu fait de la peine pour elle car au fond, je pense que c'est quelqu'un de bien. En revanche, même aujourd'hui que j'ai terminé ma lecture, je pense que se trouver une meilleure amie en quasi-24h dans une ville que l'on ne connait pas, ça fait pas très réaliste. après, je conçoit que c'est quelque chose qui a aidé la jeune femme à avancer un peu.
Si Angela sera au centre de l'histoire, les personnages secondaires auront malgré tout un petit rôle à jouer. On notera plus particulièrement : 
- Jenny, la nouvelle meilleure amie de notre héroïne. Une jeune femme pétillante et passionnée qui m'a bien plu. J'aurais aimé la voir intervenir plus souvent car elle est assez terre à terre. Son soutien envers Angela sera (presque) sans faille.
- Tyler et Alex. Le Banquier et la Rock Star seront les nouvelles conquêtes d'Angela qui sortira avec les deux pendant une bonne partie du roman. Les deux hommes sont assez différents tant par leurs caractères que leurs comportement. Je m'attendais juste à ce que la vérité sur ces double relation éclate plus tôt dans le roman (Oui, je l'avoue je crois que c'était ce qu'il me tardait de voir plus que la conclusion).
- Les proches d'Angela à Londres. Un petit tir groupé sur la famille et la meilleure amie fraîchement mariée. Ils ne feront que de brèves apparitions dans le roman et donneront davantage de raisons à notre héroïne pour douter de son futur. Dans un sens, je ne les ai pas forcément trouvé très encourageant.

Enfin, le style d'écriture est plutôt agréable à lire. On sent que l'histoire est légère rien grâce à cela. Je dois avouer que j'ai passé de très bon moment de détente avec ce titre. Néanmoins, j'ai eu un peu la sensation que ça stagnait un peu dans le dernier quart du livre. Un peu dommage, mais dans l'ensemble cela reste une lecture idéale pour ne pas avoir à se prendre la tête.


Une histoire intéressante plus axée chick-lit que romance. Des personnages plutôt pas mal même si certains ne sont pas forcément aidant. Un style d'écriture léger bien que cela traîne quelque peu en longueur sur la fin.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.
Sortie le 21 Mars 2014.

jeudi 6 mars 2014

La Célibataire (La Célibataire, Tome 1) - India Desjardins& Magalie Foutrier

Titre VF : La Célibataire
Auteurs : India Desjardins & Magalie Foutrier
Éditeur : Michel Lafon
1ère Edition : 2012
Genre : Bande-Dessinée, Chick-Lit, Comédie
Pages : 66


1. La Célibataire || 2. Survivante.
Série en cours (?).


À bas les idées reçues ! Une jeune femme célibataire ne passe pas ses soirées en pyjama devant une comédie romantique à manger de la glace.
Dans cet album sans concessions, les auteurs, toutes deux expertes en matière de célibat, prennent à rebours les clichés pour mieux nous décomplexer. Car ne pas être en couple, c’est avant tout mener une vie palpitante, qui n’est pas gouvernée par les horaires des biberons ou les soirs de match. Suivez les tribulations de la Célibataire, personnage haut en couleur qui perd rarement la face ou sa bonne humeur, et apprenez :
– à repérer si le mâle est libre au contenu de son Caddie ;
– à profiter de chaque situation pour montrer à son ex qu’on est beaucoup mieux sans lui ;
– à foncer sur chaque bon plan qui se présente (sans se prendre les pieds dans le tapis du bar)…
Une bonne tranche de rigolade entre copines, et tant pis pour les rides !


La Célibataire est un album dans lequel nous allons faire connaissance avec une jeune femme qui vient tout juste de se faire larguer par son dernier mec. Elle décide alors de prendre les choses avec une positive attitude sans borne. Et si possible, en se trouvant un nouveau jules.

Cette BD me faisait de l’œil depuis un petit moment et c'est lors de la dernier vente privée de l'éditeur que je me suis enfin décidée à sauter le pas. Sans aucun regret. La trame globale de l'album est celle cité un peu plus haut mais l'histoire en elle-même se construit pas des sketchs assez courts (une page voire deux grand maximum) où nous découvrons les aventures de notre jeune demoiselle. Soit dit en passant, je trouve un peu dommage qu'un nom ne lui ait pas été donnée. Néanmoins, cela nous permet de transposer le personnage principal vers ce que l'on peut connaître dans notre entourage et qui sont dans la même situations. Les petites scènes sont pour la majorité assez amusante et m'ont faire rire et sourire à plusieurs reprises. C'est une bande-dessinée idéale pour se détendre sans se prendre le tête.
La demoiselle est plutôt amicale, rêveuse mais aussi réaliste par moment. C'est un personnage que j'ai prit beaucoup de plaisir à suivre durant cette soixantaine de pages. Même si elle fait par moment pensé au cliché type de l'héroïne de chick-lit qui est assez difficile en matière de mâles (genre si sa barbe la pique de trop, elle ne va pas aller plus loin dans une relation...)

Graphiquement parlant, j'ai été plutôt conquise. Les dessins sont, l'image de la couverture, assez jolis et regorgent de couleur. Si la situation de notre héroïne nous fait beaucoup sourire, les dessins arriveront parfaitement à nous faire passer ses émotions et l'ambiance dans laquelle elle se trouve dans telle ou telle scène.


Une BD sans prise de tête qui fait sourire, mais à réserver à des fans de chick-lit malgré tout.

mardi 4 mars 2014

Un Soupçon de Scandale (Fruit Défendu, Tome 2) - Robyn DeHart

Titre VO : A little bit Sinful (Forbidden Love, #2)
Titre VF : Un Soupçon de Scandale (Fruit Défendu, #2)
Auteur : Robyn DeHart
Editeur : Milady Romance [Pemberley]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 288


Série complète en 3 tomes.


Justin Rodale est le fils aussi richissime qu'illégitime du duc de Chanceworth. Éduqué parmi les aristocrates, il maîtrise parfaitement les codes de la bonne société. Clarissa Kincaid a quant à elle reçu une éducation digne des jeunes filles de bonne famille afin de pouvoir épouser un gentleman. Malheureusement, l'homme qu'elle aime semble rétif à l'engagement. Clarissa va donc prendre quelques leçons de séduction auprès de Justin, ami d'enfance et libertin patenté. Contre toute attente, le dépravé s'entiche de la jeune femme et va faire de ses moindres désirs une affaire personnelle.


Ayant beaucoup apprécié le premier opus de Fruit Défendu, il me tardait de découvrir enfin cette suite. C'est désormais chose faite, mais je dois reconnaître que j'ai été un peu déçue par ce seconde opus.
Nous allons suivre ici l'histoire de Clarissa Kincaid (soeur cadette du héros du tome 1) après les événements de l'opus précédent. Cette dernière a réussi à faire tomber dans l'oublie le scandale qui lui tournait autour, grâce notamment à sa nouvelle belle-soeur, mais la jeune fille est bien loin d'avoir dit son dernier mot.

Globalement, j'ai trouvé la construction du récit plutôt intéressante au départ. En effet, nous allons suivre ce qui arrive à Clarrisa peu de temps avant le retour de Marcus à Londres. Nous allons de la même manière découvrir de quelle façon elle amis sa réputation en danger pour avoir parler au mauvais homme au mauvaise endroit. Cela nous permet ainsi d'avoir une bonne vue d'ensemble de la situation dans laquelle se trouve notre demoiselle. Mais cette dernière sait que son destin est d'épouser George et ce malgré les avance que Justin va lui faire tout au long du roman. L'idée était plutôt sympathique et je dois dire que j'ai assez apprécié la manière dont notre petit couple va se former, bien que certains événements vont venir bousculer un peu tout ça... mais dans le bon sens pour eux heureusement. En effet, Justin et Clarissa se retrouve mariés aux alentours de la moitié du roman mais la question des sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre va rester quand même bien présente. Ce qui a su plutôt me plaire dans l'ensemble.
En parallèle, nous allons faire un peu mieux connaissance avec notre héros, Justin. Son passé est assez difficile et le jeune homme a toujours dans l'esprit l'idée de retrouver sa mère. Une quête qui arrivera à son terme dans ce roman... mais que j'ai trouvé réalisé de manière un peu rapide. Justin a passé plusieurs années à travailler là dessus (certes, il n'utilisait pas forcément les bonnes méthodes si on peut dire), et là paf ! En quelques jours tout au plus, c'est résolu. Sans compter que la conclusion final de cet aspect m'a laissé un petit gout d'inachevé. Il me tardait de voir la scène des retrouvailles, mais elle n'y a pas réellement été. Je garde néanmoins un peu d'espoir pour qu'on en voit un peu plus dans le troisième et ultime tome... mais je ne me fait pas d'illusions non plus.

En ce qui concerne les personnages, nous allons principalement suivre Clarissa et Justin.
La demoiselle est une femme déterminée qui veut à tout prix faire preuve d'indépendance. Elle y réussira parfaitement par ailleurs, et ce malgré le petit secret qu'elle cache à tout le monde hormis sa famille proche. Elle est également loyale (envers sa défunte belle-soeur) et passionnée (vis-à-vis de George), deux traits de caractères qui lui vont bien, mais qui vont être pour elle source d'ennui. Justin de son côté a toujours vécu avec une étiquette de bâtard collé dans le dos. Ce qu'il est. Néanmoins, C'est un jeune homme travailleur qui a réussi à avoir du succès en affaires. Affaires qui sont florissantes d'ailleurs. Malgré tout, il reste en quête de sa réelle identité, chose qui le ronge légèrement depuis des années.
Leur romance est plutôt agréable à lire. Elle passe au travers d'un jeu de séduction qui n'utilise pas forcément les acteurs voulu au départ. Leur union plus ou moins forcée les aidera beaucoup à y voir plus clair et à mieux connaître l'autre.
Les personnages secondaires apporteront chacun leur petit quelque chose à l'histoire, parmi eux on notera plus particulièrement :
- George, celui sur qui Clarissa avait des vues au départ. Celui qui malgré lui sera à l'origine de toute cette histoire. C'est un personnages que j'ai trouvé méprisable de par son comportement et sa manière de traiter les femmes.
- Eva, la meilleure amie de Clarissa. Une demoiselle fraîche et pleine de vie. Elle m'a beaucoup plu.
- Marcus et Viviane. Notre charmant petit couple du tome précédent. Il feront plus office de figurant ici, mais ce fut néanmoins très agréable de les retrouver.
- Basil Clipps, l'associé de Justin. Un homme toujours prêt à aider son employeur, ce qui lui sera d'une grande aide d'ailleurs.
- Roe, le 'frère' de Justin. Un aristocrate un peu accro au jeu. Il a plutôt titiller ma curiosité dans ce tome où nous le découvrons; Le troisième tome de la série lui est consacré.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste plutôt agréable à lire. J'ai tout particulièrement aimé le fait qu'elle nous décrive la situation de son héroïne depuis le début. L'alternance des points de vue reste toujours appréciable, donnant un bon rythme à l'histoire.


Un bon tome dans l'ensemble, malgré un aspect un peu trop survolé. Des personnages agréables. Un style d'écriture efficace.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.
Sorti le 21 Mars 2014.