vendredi 20 décembre 2013

La 5e Vague (La 5e Vague, Tome 1) - Rick Yancey

Titre VO : The 5th Wave (The 5th Wave, #01)
Titre VF : La 5e Vague (La 5e Vague, #01)
Auteur : Rick Yancey
Editeur : Robert Laffont [Collection R]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Young Adult
Pages : 592


Série complète en 3 Tomes.

ADAPTATION - Film : La 5e Vague (2016).


1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence
La 5e Vague arrive...
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…
À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés… Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.


Lors de la sortie de ce titre, j'avais remporté un exemplaire lors d'un concours organisé par l'éditeur. Depuis, il traînait dans ma PAL et c'est une fois encore à l'occasion d'une LC dans le groupe des Pipelettes que je me suis décidée à l'en sortir.

Au début du roman, nous faisons la connaissance de Cassie, une adolescente qui se retrouve seule suite à un enchaînement de catastrophes provoquées par un envahisseur extraterrestre. Elle va nous raconter comment le monde en est arrivé là tout en essayant de sauver son jeune frère rescapé d'un sort qu'elle imagine plus qu'horrible.
Je dois dire que ce livre a su me surprendre en bien des aspects. L'histoire n'étais pas nécessairement celle à laquelle je m'attendais malgré la lecture de la quatrième de couverture. Le roman en lui même se découpe en différentes parties correspondant chacune à l'histoire d'un personnage bien particulier. Si l'héroïne principale de la série reste Cassie, nous allons avoir droit à certaines parties plutôt centrées sur Sammy son frère cadet ou encore Ben Parish, son ancien béguin lui aussi rescapé. L'intrigue composée par ces différentes parties se découpe en plusieurs axes : 
- tout d'abord, on découvre un peu mieux ce qui est arrivé à notre planète lors des différentes vagues : la disparition de l'électricité (omniprésente), des raz-de-marées qui ont complètement rasé les côté, une pandémie qui a ravagé plus de 90% de la population... Et surtout le fait que personne n'a jamais vu à quoi ressemblait un de ces extraterrestre. Au final, on va donc évoluer dans un monde post-apocalyptique, ravagé où il est à présent difficile de savoir à qui l'on peu faire confiance. Un univers ma foi assez intéressant.
- Puis, les personnages agissent enfin : Cassie part à la recherche de son frère alors que Ben subit un entraînement militaire assez strict. Deux chemins radicalement opposés mais qui vont finir par se rejoindre dès lors qu'il y aura une réelle prise de conscience quand à ceux qui les ont envahit. Une fois les deux protagonistes réunit, j'ai été davantage captivée par l'histoire même si à ce moment-là, on approche de la fin.
J'ai été finalement happé par l'intrigue tant par sa construction que par l'alternance entre les points de vues. J'était à chaque fois assez curieuse de voir ce qu'il allait leur arrivé tant les rebondissements sont nombreux dans ce titre.

En ce qui concerne les personnages, ils ne sont finalement pas si nombreux que cela mais dans un sens tous apportent leur patte à l'histoire. On retiendra plus particulièrement : 
- Cassie, notre héroïne au caractère bien trempé qui a du grandir par la force des choses vu l'univers dans lequel elle évolue. Mais durant une période, nous allons découvrir qu'elle cache quand même une adolescente des plus classique qui, si elle en avait eu la possibilité, aurai souhaité vivre une jolie petite romance. Ce sera le cas comme l'on s'en doute un peu, mais pas forcément de la manière dont elle l'aurait souhaité.
- Evan, un jeune homme qui va venir en aide à notre héroïne alors qu'elle se savait condamnée. Il lui prodiguera ses bons soins sans aucune arrière pensées mais il nous cachera malgré tout une certaine part de lui-même. Au moment des révélations, je n'ai pas été tant surprise que cela, je l'avais deviné bien en amont.
- Ben/Zombie, un ancien camarade de classe pour qui Cassie avait le béguin. Il va subir un entraînement militaire des plus strict qui va complètement le changer tant que le plan physique que moral. Il se posera tout un tas de questions que le monde tel qu'il est devenu. Questions qui deviendront également celles du lecteur à certaines reprises. Il n'aura également de cesse de ressasser son passé et surtout ses erreurs qu'il ne voudra pas commettre à nouveau avec Sammy.
- Sammy/Nugget, le petit frère de Cassie. Enrôler dans l'armée malgré son jeune âge, il arrivera à garder le sourire et la tête haute en toute circonstance. Il est aussi celui qui permet à Ben et Cassie de se donner à fond afin de le sauver.
Parmi les personnages secondaires, on retrouvera surtout les camarades militaires de Ben ainsi que ses supérieurs. Ils apporteront chacun leur petit quelque chose à l'histoire tout en essayant de nous dérouter un peu par moment.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su beaucoup me plaire. Dans l'ensemble, il reste assez simple, nous donnant le minimum d'information afin que le lecteur puisse se faire son idée sur ce qui entoure les personnages. Le découpage en différentes parties où l'on alterne les points de vue est une assez bonne idée pour ce genre d'histoire, ce qui lui donne un certain rythme. Idem pour les chapitres qui sont assez nombreux et relativement court.
J'ai hâte de me plonger dans la suite de ce titre.


Une histoire prenante. Un univers de type post-apocalyptique passionnant. Des personnages fort. Un style d'écriture simple mais efficace.

jeudi 12 décembre 2013

Sans Forme (Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 2) - Gail Carriger

Titre VO : Changeless (Parasol Protectorate, #02)
Titre VF : Sans Forme (Le Protectorat de l'Ombrelle, #02)
Auteur : Gail Carriger
Éditeurs : Orbit, Le Livre de Poche
1ère Édition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Steampunk, Bit-Lit, Science-Fiction
Pages : 447


1. Sans Âme || 2. Sans Forme || 3. Sans Honte || 4. Sans Cœur || 5. Sans Âge.
Série complète en 5 Tomes.

ADAPTATION - Roman Graphique : Sans Forme (Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 2) - Gail Carriger & Rem.
SPIN-OFF : Le Pensionnat de Mademoiselle Géraldine de Gail Carriger.
SPIN-OFF (suite) : The Custard Protocol de Gail Carriger.


Miss Alexia Tarabotti est devenue Lady Alexia Woolsey. Un jour qu'elle se réveille de sa sieste, s'attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s'en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication... laissant Alexia seule, aux prises avec un régiment de soldats non-humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n'est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête !


Ce second opus prend place peu de temps après la fin du tome 1. Alexia est désormais mariée à l'alpha de la meute de Woolsey : Conall. La vie de couple se passe sans aucune ombre au tableau jusqu'à ce que son époux commence à se comporter de façon étrange. En parallèle, Alexia va devoir lever le voile sur l'épidémie de normalité qui sévi ponctuellement dans Londres. Et qui semble suivre son époux, parti pour le territoire de son ancienne meute.

J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouve l'univers que nous propose Gail Carriger. bien que j'ai lu l'opus précédent il y a quelques temps déjà, je n'ai eu aucun mal à me remettre dans la série. L'intrigue va principalement venir se concentrer sur la fameuse épidémie de normalité. Un état assez bizarre d'autant plus qu'il apparaît rapidement. En effet, les loups et vampires redeviennent humains alors que les fantômes sont exorcisés sans demander leur reste : tout comme en sont capables les pouvoirs d'Alexia. On comprend alors pourquoi elle est la première visée et la raison pour laquelle Victoria la lance dans la résolution de cette affaire. Globalement, l'intrigue est très bien menée et nous offre sont lot de surprise. Je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à une telle cause pour ces maux, bien que certains indice auraient pu m'y faire penser avec le recul.
En parallèle à cette enquête, nous allons nous immiscer dans le passé de Conall et du lien qu'il entretien avec son ancienne meute. Cet aspect a su beaucoup m'intrigué et c'est l'occasion pour l'auteur de nous apprendre pleins de choses au sujet de ses loups. Beaucoup de ces éléments m'ont bien plu même si de manière générale ils n'ont rien de bien original dans le fond. Néanmoins, cela reste assez réussit.
Un certain aspect romantique sera également mis en avant dans cet opus, grâce à Ivy qui nous parlera de son mariage avant de nous avouer qu'elle en aime un autre (et avec qui d'ailleurs, elle est mieux assorti selon moi que son actuel fiancé). Ces passages m'ont fait beaucoup sourire, même si la jeune demoiselle se fait beaucoup de mal en essayant de préserver les conventions de son époque. La conclusion de cette histoire sera d'ailleurs sans surprise.
L'aspect steampunk de la série ne sera pas en reste. En effet, grâce à l'un des nouveaux personnages, nous allons être amené à découvrir de nouveaux objets plutôt ingénieux de cet univers. D'ailleurs, l'un d'entre eux sera très utile pour notre chère héroïne... surtout vu que celui-ci se présente sous forme d'ombrelle.
Les dernières pages de ce tome, centrées sur Alexia et Conall une fois le voile sur le mystère levé, m'ont littéralement scotché. La situation dans laquelle la jeune femme a se retrouver n'aura rien de compliqué et encore moins de surprenant. Mais la manière dont ils vont chacun l'abordé m'a surprise. A tel point que j'ai regretté de ne pas avoir la suite sous la main afin de voir comment les choses allaient évoluer (et aujourd'hui encore il me tarde de le savoir).

Côté personnages, nous retrouvons donc notre chère Alexia, égale à elle-même. Ses bonnes manières et les petites piques qu'elle lance sans esse sont toujours sa petite marque de fabrique qui font qu'on l'apprécie toujours autant. Si l'on apprend beaucoup de choses sur le passé de Conall dans ce tome, il n'en demeurera pas moins un personnages assez mystérieux dans les premières chapitres. On ne commencera à le découvrir réellement que dans la seconde moitié du titre, et encore je pense qu'il nous réserve encore de nombreuses surprises.
En ce qui concerne les personnages secondaires, ceux que nous avions connus dans le premier opus s'effacent quelque peu pour laisser la place à de nouveaux. Néanmoins autant dans les uns que dans les autres on notera : 
- Ivy, la meilleure amie d'Alexia. Apparaissant toujours avec des chapeau plutôt douteux, elle nous fera sourire à plusieurs reprise. Sa romance avec Tunstell m'a beaucoup plu tant par le tournant qu'elle prend que par son existence en elle-même. Je dois avouer qu'ils vont assez bien ensemble à mon sens.
- Tunstell, le valet-porte-clé de Conall. Pour lui, c'est un peu la même chose. Il est toujours présent dans l'ombre de Lord et Lady Woosley et commencera à prendre les devant dans son histoire romantique. Il nous apparaîtra alors comme sur de lui et déterminé.
- Félicité, l'une des sœurs d'Alexia. Cette dernière a fait quelques petites bêtises et menace de gâche les noces de son autre sœur. Du coup, elle est envoyé chez son aînée en guise de punition... et va devoir la suivre dans ses aventures. Elle m'a fait beaucoup sourire au fil des pages de par ses réactions totalement blasée et par ses envies de venir mettre son grain de sel un peu partout.
- Madame Lefoux, l'inventrice. Nouveau personnage, elle apparaît en total décalage avec la société et c'est justement ça qui nous intrigue. Elle accompagnera notre héroïne sans pour autant que l'on connaisse ses motivations. On va se poser des questions au même titre qu'Alexia à son sujet. Néanmoins, elle n'en reste pas moins une jeune femme assez sympathique à suivre.
- Lady Kingair, la dirigeante de l'ancienne meute de Conall. Mais pas de manière officielle puisqu'elle n'est pas humain. Elle a su s'imposer dans un monde dominé par les hommes et sait ce qu'elle désire. C'est une jeune femme déterminée que j'ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer.

Enfin le style d'écriture de l'auteur a su me charmer une nouvelle fois. Elle nous raconte son histoire du point de vue d'Alexia d'une manière qui parait un peu détachée, avec beaucoup de recul. Mais pour autant, on a vraiment l'impression de se trouver auprès des personnages que l'on apprécie de suivre. Le texte est en lui-même très fluide, de sorte que l'on ne voit pas défiler les pages. On a vraiment la sensation d'y être tant l'auteur insiste sur certains petits détails.


Une intrigue générale prenante. Des axes parallèles qui ont su me plaire. Des personnages que l'on prend plaisir à retrouver ou à découvrir. Un style d'écriture qui charme à tout les coup.

vendredi 6 décembre 2013

Le Sort du Titan (Percy Jackson, Tome 3) - Rick Riodan

Titre VO : The Titan's Curse (Percy Jackson and the Olympians, #3)
Titre VF : Le Sort du Titan (Percy Jackson, #3)
Auteur : Rick Riordan
1ere Édition : 2007 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 357


1. Le Voleur de Foudre || 2. La Mer des Monstres || 3. Le Sort du Titan || 4. La Bataille du Labyrinthe || 4.5. Percy Jackson and the Sword of Hadès || 5. Le Dernier Olympien.
Série Complète en 5 Tomes + 1 Nouvelle.



Les monstres sont toujours décidés à tuer les demi-dieux. Percy et ses amis Annabeth, Grover et Thalia se retrouvent face à un horrible manticore. Ils n'ont la vie sauve que grâce à l'intervention de la déesse Artémis et de ses Chasseresses. Mais, lorsque Annabeth puis Artémis disparaissent, une nouvelle quête semée d'embûches s'annonce : Percy devra plus que jamais se méfier des manipulations et des pièges de Cronos, le Seigneur des Titans.


Retour dans l'univers de Percy Jackson où nous retrouvons nos héros quelques temps après la fin de l'opus précédent. Dans ce dernier, nous assistions au retour de Thalia, la fille de Zeus, qui à présent fait partie de la bande de notre jeune héros. L'histoire commence alors que le trio Percy, Annabeth et Thalia se rendent dans un école afin de recruter de nouveaux enfants des dieux, mais les choses ne se passeront pas tellement comme prévu puisque Annabeth fini par être enlevée sous leurs yeux, malgré l'aide d'Artemis elle-même et de ses chasseuses. Ce n'est que lorsque la déesse disparaîtra à son tour que les événements deviendront plus intenses.

J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver l'univers de nos chers demi-dieux. L'intrigue est ma foi assez prenante dans ce tome car l'on est assez curieux de découvrir qui se cache derrière ces rapts, encore que l'on a une petite idée en tant que lecteur mais au final l'auteur arrive malgré tout à nous surprendre. ce sera bien entendu sans grande surprise que notre groupe de héros va se retrouver à mener cette quête à bien, encore que pour l'un d'entre eux sa participation n'étais franchement pas gagner en début de tome... mais sa présence était malgré tout indispensable. L'intrigue est donc relativement simple puisque les personnages vont mener leur petite enquête au cours de leur voyage pour arriver à retrouver ceux qui avaient disparus, même s'ils ne savent pas nécessairement le pourquoi du comment. Si globalement l'histoire m'a plu, j'ai trouvé un peu dommage la facilité avec laquelle notre petit groupe va parvenir à ses fins. Le côté jeunesse m'a donc paru un peu trop marqué bien que cela ne m'ai pas plus gênée que cela.
La mythologie grecque, sur laquelle se base la série, est à l'origine très riche. Et l'auteur ne va pas hésité à piocher dans cette richesse pour les épreuves qui attendent nos personnages que ce soit celles qu'ils trouveront sur leur route comme le combat final. J'ai beaucoup aimé la manière dont Rick Riordan utilise cette mythologie, nous l'amenant de manière à ce que l'on se triture les méninges à essayer de deviner de quel mythe, créature ou personnage il s'agit. Globalement, ces éléments sont bien construit et rentre dans la logique de l'histoire.

En ce qui concerne les personnages, notre trio de tête comprenant Percy, Annabeth et Grover reste égal à lui même. Je ne reviendrais pas là dessus, mais en revanche, on va un peu parler des nouveaux personnages de ce tome qui m'ont le plus marqué :
- Thalia, la fille de Zeus. Depuis le temps qu'on en a entendu parler, on la rencontre enfin. C'est un peu le même tableau que Percy mais au féminin : déterminée, têtue, bornée mais très proche de ses amis. C'est sans grande surprise qu'elle fait à présent parti de notre groupe principal. en revanche, c'est quelqu'un de beaucoup plus mature au vu des différents événements qu'elle a déjà vécu. Cela se verra principalement lors des derniers chapitres de ce tome et de la décision qu'elle y prendra.
- Artémis, déesse de la chasse. Une déesse qui a l'apparence d'une adolescente comme ses chasseresses. Au final, elle n'apparaît que très peu dans l'histoire mais je dois dire qu'elle a su me plaire surtout au vu de la manière dont elle s'occupe de sa troupe.
- Zoé, lieutenant d'Artémis. Une demoiselle au caractère assez fort et qui va faire des étincelles avec Thalia. Mais elle nous cache un passé assez difficile qui a su me toucher.
- Le père d'Annabeth. Un savant un peu foufou qui a su me faire sourire, mais aussi me surprendre. On sent que malgré la séparation et la relation un peu froide qu'il a avec sa fille, il l'aime énormément et est prêt à tout pour elle.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste toujours simple et fluide afin de rendre l'histoire rapide à lire mais à la fois captivante. On sent malgré tout ce le titre s'adresse à un public jeunesse, pas seulement au vu des événements, mais aussi au niveau du style. L'histoire nous est raconté avec beaucoup d'action et de dialogue, du coup on perd un peu de vu les décors au sein desquels nous évoluons. Je trouve ça un peu dommage dans la mesure où certains promettaient de bonnes choses. Ceci dit, la manière dont la mythologie est abordée est toujours aussi efficace et nous captive au fil des pages.
J'ai hâte de lire la suite.


Une suite dans la lignée des tomes précédents. Une intrigue prenante bien que résolu avec un peu trop de facilité. De nouveaux mythes plus ou moins connus abordés de manière adéquate. Des personnages principaux égaux à eux mêmes. De nouveaux personnages qui ont su me plaire. Un style axé jeunesse mais qui reste efficace.

mercredi 4 décembre 2013

La Belle et la Bête (Il était une fois, Tome 2) - Eloisa James

Titre VO : When Beauty tamed the Beast (Fairy Tales #2)
Titre VF : La Belle et la Bête (Il était une fois, #2)
Auteur : Eloisa James
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 2011 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 372

1. Au douzième coup de Minuit || 1.5. Storming the Castle || 2. La Belle et la Bête || 2.5. Winning the Wallflower || 3. La Princesse au Petit Pois || 4. Une si vilaine Duchesse || 4.5. Seduced by a Pirat || 5. La Jeune Fille à la Tour.
Série complète en 5 Tomes.


À cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie. Ce sera l’union de la Belle et de la Bête. Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre…


Le premier opus de cette série de romance qui se base sur les contes de fées avait été un coup de coeur, j'attendais d'ailleurs cette suite avec grande impatience puisque le conte qui nous y est narré est mon favori.
A la suite d'un malentendu, la bonne société croit la jeune Linnet enceinte. Elle n'a pas d'autres solution que de se marier au plus vite afin de conserver une réputation pas trop impactée par ces événements. C'est en la personne de Piers Yelverton, futur duc et médecin que le père de Linnet trouvera un parti acceptable en lui faisant miroiter une progéniture d'ascendance royale. Seul souci : Linnet ne porte aucun enfant.

Dans ce second opus de la série, l'auteur va donc nous revisité le célèbre conte de la Belle et la Bête façon romance. Mais ici point de créatures horrible ou de magie. Notre fameuse 'bête', en la personne de Piers, est un jeune homme blessé au sens propre du terme lui donnant ainsi l'apparence d'un boiteux et d'un handicapé. Ceci ajouté à son mauvais caractère ont fait de lui un homme vu plutôt comme une bête, voire peut-être un monstre aux yeux de ceux qui l'entoure. Après des débuts relativement houleux entre notre futur couple, Linnet décide de donner la chance au jeune homme. J'ai bien apprécié la manière dont cette relation s'est mise en place : de manière très progressive et où les évènements n'évoluent pas forcément de la manière à laquelle on pense au moment où on le pense.
L'intrigue se découpe en deux partie : tout d'abord la premier où Piers et Linnet se découvre l'un l'autre, leurs caractères assez semblable, ce qui va nous donner des situations relativement piquantes et qui prêtent à sourire. Cette partie est mine de rien assez rythmé vu le nombre de petites querelles amicales entre les deux tourtereaux. La seconde partie de l'intrigue va mettre un peu plus en avant la profession de Piers. En effet, c'est un médecin très réputé dans la région qui ne se trompe que rarement, bien que beaucoup de patient, hélas, décède chez lui malgré les soins. Il ne faut pas perdre de vu que pour l'époque les moyens médicaux étaient assez limité comparé à tout ce que l'on a maintenant (et je sais de quoi je parle). Alors que l'histoire aurait pu se terminé sur une séparation cordiale de Linnet et Piers, une grosse épidémie de variole va s'installer dans le château. Et là c'est un peu le branle bas de combat pour le jeune homme. S'il fait fuir son entourage afin de les protéger, il n'oubliera pas pour autant la belle Linnet... jusqu'à avoir THE révélation que toute bonne lectrice de romance attend : il se rend compte que finalement, il est tombé amoureux. Sauf que là, Linnet est un peu mal barrée... Si globalement la fin n'est pas surprenante en soi, je dois avouer que lors de passage de l'épidémie de Variole j'ai eu de gros doute quand à la conclusion que l'auteur allait nous offrir.

En ce qui concerne les personnages, j'ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer notre cher couple. Linnet est une jeune demoiselle qui souhaite vivre sa vie comme elle l'entend. Elle n'hésite d'ailleurs pas à mettre ses charmes, dont elle est si fière en avant, afin de faire succomber de beaux jeunes hommes... voire prétendant. De ce fait, elle apparaît un peu comme superficielle dès le départ, mais se révélera beaucoup plus intéressante dans certaines situations. C'est une jeune femme qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui ose dire les choses qu'elle pense. On en arrive ainsi à des scènes de dialogues très animés qui ont su me faire sourire plus d'une fois.
Piers est un personnage un peu plus tourmenté. On découvrira un peu son passé et l'origine de ses blessures... tant physiques que morales. Ainsi, s'il nous apparaît relativement désagréable d'un premier abord, on parviendra malgré tout à s'attacher à lui. Malgré ses airs de solitaire, on sent que c'est un jeune homme qui se donne beaucoup aux autres sans compter comme s'il voulait oublier ou alors quelque chose d'autre...
En ce qui concerne les personnages secondaires, ils ne m'auront pas marqué plus que cela. Chacun d'eux apporte son petit grain de sel dans l'histoire mais sans pour autant que cela soit forcément indispensable. Néanmoins, j'ai beaucoup apprécié les parents de Piers (séparés depuis l'accident du jeune homme... et on comprend un peu pourquoi quand on sait ce qu'il s'est passé) et surtout le père qui souhaiterait que tout redevienne comme avant. Une seconde romance que j'ai trouvé adorable bien que trop rapidement bouclée.

Le style d'écriture de l'auteur a su encore une fois me charmer. On vit les événements du point de vue de chacun des personnages de notre couple en alternance, ce qui confère un assez bon rythme à l'histoire. Si le final de l'histoire reste globalement sans surprise, Eloisa James arrive à nous surprendre à plusieurs reprises par des choses auxquelles on ne s'attendait pas forcément.
Enfin, le côté conte de fée est un peu moins présent que dans l'opus précédent. On retrouve certes des marqueurs clé de l'histoire, surtout concernant Piers, mais pour le reste on s'éloigne un peu beaucoup du conte originel. Ceci dit, cela ne m'a pas empêcher d'adoré ce tome et de lire très prochainement la suite.


Une histoire captivante avec un couple qui fait des étincelles dès leur première rencontre. Une double intrigue bien menée. Des personnages agréables bien que les secondaires aient un peu l'impression de faire tapisserie. Un style d'écriture qui plait encore et toujours. Mais un côté conte de fée moins présent.