mardi 17 juin 2014

La Princesse au Petit Pois (Il était une fois, Tome 3) - Eloisa James

Titre VO : The Duke is Mine (Fairy Tales #3)
Titre VF : La Princesse au Petit Pois (Il était une fois, #3)
Auteur : Eloisa James
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 2011 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 375

1. Au douzième coup de Minuit || 1.5. Storming the Castle || 2. La Belle et la Bête || 2.5. Winning the Wallflower || 3. La Princesse au Petit Pois || 4. Une si vilaine Duchesse || 4.5. Seduced by a Pirat || 5. La Jeune Fille à la Tour.
Série complète en 5 Tomes.


Par une nuit d'orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s'empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s'embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé sa duchesse ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? À la sœur d’Olivia, très précisément ?


Après l'avoir mis dans ma PALM depuis plusieurs mois, j'ai enfin réussi à me plonger dans la suite de la série de romance Il était une fois avec La Princesse au Petit Pois. Nous rencontrons Olivia et Georgiana, des jumelles que leur parent ont éduqué en tant que future duchesse car c'est l'avenir qu'ils envisagent pour leurs filles. Si la première est fiancée depuis son enfance à un futur duc de près de 5 ans son cadet, la situation de la seconde soeur est en quelque sorte incertaine. Jusqu'à ce que les deux demoiselles se rendent chez le duc de Sconce, dont la mère va infliger à Georgiana diverses épreuves pour montrer qu'elle est digne de lui.

Si j'ai pris du plaisir à replonger dans cette série, je dois dire que j'ai été quelque peu déçue par ce troisième opus. L'intrigue en elle-même va donc se dérouler autour des deux soeurs et principalement Olivia (celle qui est déjà fiancée et qui va venir un peu chambouler toute l'histoire), en soi cette dernière n'est franchement pas mauvaise. Je dois reconnaître que les épreuves que la douairière de Sconce impose m'ont bien plu et la relation naissante entre Olivia et Quin également. Le tout bien sur sans oublier l'engagement auquel la demoiselle est soumise et le désir de Georgiana. Cela nous offre ainsi une intrigue très intéressante. Mais le point noir pour moi reste le rythme de l'histoire. Cette dernière est longue à se mettre en place, trop longue à mon sens. Le premier gros tiers du roman est en effet consacré à poser les fondation de cette histoire et surtout à bien nous expliqué dans quelle situation se trouve notre héroïne avant de rencontrer son véritable futur (pas de surprise de ce côté-là en un sens, le résumé de la quatrième de couverture en dit assez pour qu'on connaisse déjà la conclusion malgré tout). Ok, je comprend que l'auteur a voulu accentué le fait que notre héroïne était déjà engagée de manière très sérieuse et qu'elle a une relation fusionnelle avec sa soeur pour qu'on se rende bien compte des choix qu'elle devra faire dans les derniers chapitres.
Comme les opus précédents de la série, le côté conte de fée est présent. On retrouve les marqueurs du conte originel (qui n'est pas forcément un des plus connu mais qui est très joli) : une jeune fille qui arrive chez un prince/duc en plein milieu d'un violent orage, la mère du jeune homme qui impose des épreuves pour trouver une épouse digne de son enfant, une pile de matelas qui cache quelque chose en son sein... Cela m'a beaucoup plu et m'a également bien surprise dans la mesure où certains de ces éléments clés ont été employé d'une manière dont je ne me serais pas attendu à la base.

Les personnages servent plutôt bien l'histoire dans laquelle ils sont ancrée et les rôles qui leur sont attribués. Olivia est une jeune femme plutôt rebelle et haute en couleurs, ses joutes verbales sont un vrai régal surtout avec la douairière. Elle est également plutôt joueuse, ce que l'on verra à plusieurs reprises dans le roman, surtout lors de sa séduction du duc. Georgiana, en revanche, est complètement à l'opposé de sa jumelle. Calme et posée, elle est le portrait craché de ce que la société attend d'une duchesse. Le lien qui uni les deux jeunes femme est très fort, chacun cherche à trouver son petit bonheur sans pour autant gâcher celui de l'autre. Leur relation m' beaucoup plu.
Quin, Tarquin de son véritable prénom, n'est pas forcément le duc auquel on s'attend au départ. C'est un érudit qui passe son temps à étudier les mathématiques. Il ne s'intéresse pas plus que cela au choix de sa future épouse, et lorsque l'on connait son passé. On comprend totalement pourquoi, ca m'a d'ailleurs fait de la peine.
Les personnages secondaires sont un peu dans la même veine et apportent chacun leur petit quelque chose à l'histoire.

Enfin, le style d'écriture d'Eloisa James a su une fois encore me charmer malgré les difficulté de l'histoire à débuter. Mais une fois que c'est partie, le roman devient vraiment prenant. L'alternance des points de vue entre nos deux personnages principaux est un gros point positif, cela confère un certain rythme à l'histoire et l'on est curieux de découvrir les ressentis de chacun sur les événements.


Un troisième tome un peu en dessous des précédent de part sa longueur au démarrage. Mais une fois lancé, l'intrigue est vraiment plaisante, les personnages sympathique et le style d'écriture toujours aussi agréable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire