mercredi 4 décembre 2013

La Belle et la Bête (Il était une fois, Tome 2) - Eloisa James

Titre VO : When Beauty tamed the Beast (Fairy Tales #2)
Titre VF : La Belle et la Bête (Il était une fois, #2)
Auteur : Eloisa James
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 2011 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 372

1. Au douzième coup de Minuit || 1.5. Storming the Castle || 2. La Belle et la Bête || 2.5. Winning the Wallflower || 3. La Princesse au Petit Pois || 4. Une si vilaine Duchesse || 4.5. Seduced by a Pirat || 5. La Jeune Fille à la Tour.
Série complète en 5 Tomes.


À cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie. Ce sera l’union de la Belle et de la Bête. Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre…


Le premier opus de cette série de romance qui se base sur les contes de fées avait été un coup de coeur, j'attendais d'ailleurs cette suite avec grande impatience puisque le conte qui nous y est narré est mon favori.
A la suite d'un malentendu, la bonne société croit la jeune Linnet enceinte. Elle n'a pas d'autres solution que de se marier au plus vite afin de conserver une réputation pas trop impactée par ces événements. C'est en la personne de Piers Yelverton, futur duc et médecin que le père de Linnet trouvera un parti acceptable en lui faisant miroiter une progéniture d'ascendance royale. Seul souci : Linnet ne porte aucun enfant.

Dans ce second opus de la série, l'auteur va donc nous revisité le célèbre conte de la Belle et la Bête façon romance. Mais ici point de créatures horrible ou de magie. Notre fameuse 'bête', en la personne de Piers, est un jeune homme blessé au sens propre du terme lui donnant ainsi l'apparence d'un boiteux et d'un handicapé. Ceci ajouté à son mauvais caractère ont fait de lui un homme vu plutôt comme une bête, voire peut-être un monstre aux yeux de ceux qui l'entoure. Après des débuts relativement houleux entre notre futur couple, Linnet décide de donner la chance au jeune homme. J'ai bien apprécié la manière dont cette relation s'est mise en place : de manière très progressive et où les évènements n'évoluent pas forcément de la manière à laquelle on pense au moment où on le pense.
L'intrigue se découpe en deux partie : tout d'abord la premier où Piers et Linnet se découvre l'un l'autre, leurs caractères assez semblable, ce qui va nous donner des situations relativement piquantes et qui prêtent à sourire. Cette partie est mine de rien assez rythmé vu le nombre de petites querelles amicales entre les deux tourtereaux. La seconde partie de l'intrigue va mettre un peu plus en avant la profession de Piers. En effet, c'est un médecin très réputé dans la région qui ne se trompe que rarement, bien que beaucoup de patient, hélas, décède chez lui malgré les soins. Il ne faut pas perdre de vu que pour l'époque les moyens médicaux étaient assez limité comparé à tout ce que l'on a maintenant (et je sais de quoi je parle). Alors que l'histoire aurait pu se terminé sur une séparation cordiale de Linnet et Piers, une grosse épidémie de variole va s'installer dans le château. Et là c'est un peu le branle bas de combat pour le jeune homme. S'il fait fuir son entourage afin de les protéger, il n'oubliera pas pour autant la belle Linnet... jusqu'à avoir THE révélation que toute bonne lectrice de romance attend : il se rend compte que finalement, il est tombé amoureux. Sauf que là, Linnet est un peu mal barrée... Si globalement la fin n'est pas surprenante en soi, je dois avouer que lors de passage de l'épidémie de Variole j'ai eu de gros doute quand à la conclusion que l'auteur allait nous offrir.

En ce qui concerne les personnages, j'ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer notre cher couple. Linnet est une jeune demoiselle qui souhaite vivre sa vie comme elle l'entend. Elle n'hésite d'ailleurs pas à mettre ses charmes, dont elle est si fière en avant, afin de faire succomber de beaux jeunes hommes... voire prétendant. De ce fait, elle apparaît un peu comme superficielle dès le départ, mais se révélera beaucoup plus intéressante dans certaines situations. C'est une jeune femme qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui ose dire les choses qu'elle pense. On en arrive ainsi à des scènes de dialogues très animés qui ont su me faire sourire plus d'une fois.
Piers est un personnage un peu plus tourmenté. On découvrira un peu son passé et l'origine de ses blessures... tant physiques que morales. Ainsi, s'il nous apparaît relativement désagréable d'un premier abord, on parviendra malgré tout à s'attacher à lui. Malgré ses airs de solitaire, on sent que c'est un jeune homme qui se donne beaucoup aux autres sans compter comme s'il voulait oublier ou alors quelque chose d'autre...
En ce qui concerne les personnages secondaires, ils ne m'auront pas marqué plus que cela. Chacun d'eux apporte son petit grain de sel dans l'histoire mais sans pour autant que cela soit forcément indispensable. Néanmoins, j'ai beaucoup apprécié les parents de Piers (séparés depuis l'accident du jeune homme... et on comprend un peu pourquoi quand on sait ce qu'il s'est passé) et surtout le père qui souhaiterait que tout redevienne comme avant. Une seconde romance que j'ai trouvé adorable bien que trop rapidement bouclée.

Le style d'écriture de l'auteur a su encore une fois me charmer. On vit les événements du point de vue de chacun des personnages de notre couple en alternance, ce qui confère un assez bon rythme à l'histoire. Si le final de l'histoire reste globalement sans surprise, Eloisa James arrive à nous surprendre à plusieurs reprises par des choses auxquelles on ne s'attendait pas forcément.
Enfin, le côté conte de fée est un peu moins présent que dans l'opus précédent. On retrouve certes des marqueurs clé de l'histoire, surtout concernant Piers, mais pour le reste on s'éloigne un peu beaucoup du conte originel. Ceci dit, cela ne m'a pas empêcher d'adoré ce tome et de lire très prochainement la suite.


Une histoire captivante avec un couple qui fait des étincelles dès leur première rencontre. Une double intrigue bien menée. Des personnages agréables bien que les secondaires aient un peu l'impression de faire tapisserie. Un style d'écriture qui plait encore et toujours. Mais un côté conte de fée moins présent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire