vendredi 30 mars 2012

Mikal (Les Ailes d'Alexanne, Tome 2) - Anne Robillard

Titre VF : Mikal (Les Ailes d'Alexanne, #2)
Auteur : Anne Robillard
Editeur : Michel Lafon
1ère Edition : 2010 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 344


1. 4h44 || 2. Mikal || 3. Le Faucheur || 4. Sara-Anne || 5. Spirales || 6. Sirènes || 7. James.


Même s'il est enfin débarrassé des démons qui l'obligeaient à vivre en marge de la société, Alexei est toujours hanté par les mauvais traitements qu'il a reçus lorsqu'il faisait partie de la secte de la montagne. Avec l'aide de la police, parviendra-t-il à mettre fin au lavage de cerveau que fait subir le Jaguar, maître de cette secte, à de pauvres innocents ? De son côté, Alexanne comprend de plus en plus comment fonctionnent ses pouvoirs. Toutefois, elle ne saisit pas encore très bien les lois qui régissent le monde des fées et sans le vouloir, elle met son oncle dans une position très embarrassante en lui présentant une femme qu'il a connue dans une autre vie.


Nous retrouvons Alexanne et sa famille dans ce second volet de leurs aventures qui sera un peu plus centré sur Alexei/Mikal, l'oncle de la jeune demoiselle. Ce dernier décide de retrouver sa véritable identité pour de bon et fera tout ce qui est en son pouvoir pour que le Jaguar paye pour les crimes qu'il a commis au sein de la guilde. Parallèlement à cela, nous suivons également Alexanne qui continue son apprentissage de Fée et qui va développer de nouveaux pouvoirs dans cette suite.

L'intrigue tournant autour d'Alexei est assez intéressante et bien construite. Cela nous permet de voir ce qu'il est possible de se passer au sein d'une secte, mais également le fonctionnement d'un système judiciaire. Des passages assez difficiles pour notre héros qui doit se remémorer toutes les mauvaises expériences qu'il a pu subir et qui ne l'auront pas laissé indemne psychologiquement parlant. Des épreuves que le lecteur découvrira peu à peu en fonction des moments où Alexei aura des sortes de flash, et parfois des situation assez sombres voire même plus. Il est déterminer à se venger en quelque sorte, mais les lois étant ce qu'elles sont, il n'a pas d'autre choix que de laisser faire la justice en leur donnant un coup de pouce de temps à autre (notamment lors de l'arrestation du Jaguar ou encore de la recherche de cachot ou de cadavres...). Heureusement, le jeune homme pourra compter sur son entourage pour l'épauler dans cette histoire : Danielle Léger l'assistante sociale, Sylvain Paré le journaliste ou encore le très sympathique policier.
C'est également l'occasion pour Alexei de découvrir la ville. Lui qui a toujours vécu dans la forêt, ou du moins pas très loin, a beaucoup de mal à s'y acclimater et aura du mal à y trouver ses points de repères. Mais peu à peu, il parviendra à surmonter sa peur voire ses aversions car il sait qu'il est nécessaire pour arriver à ce qu'il veut en ce qui concerne l'ancien chef de secte.

De temps à autres, nous allons quand même suivre Alexanne (en même temps la série porte son nom, ce serait étrange qu'on ne la voit pas). Au fil du temps, la jeune demoiselle commence à développer de nouvelles capacité comme celle de ressentir et surtout entendre les créatures magiques qui les entoure. C'est avec plaisir que par la suite nous allons enfin pouvoir entendre Coquelicot la petite fée s'exprimer directement par elle même. Nous allons également en apprendre un eu plus sur les Âmes dans ce second volume. La distinction entre Âmes Jumelles et Âmes Sœurs, ainsi que de poser un nom sur celles qui correspondent à Alexanne. J'ai tout particulièrement aimé l'idée de lien entre les Âmes Jumelles qui ressentent les mêmes choses. De même concernant les Âmes Sœurs, dont Alexanne est bien déterminée à trouvé celle qui correspond à son oncle, et qui n'est pas situé si loin que cela.
Enfin, nous avons également l'occasion de découvrir un autre peuple : les Elfes. Ces derniers ne sont que peu présent mais c'est assez pour les appréhender un peu, on apprendra surtout le rôle qu'ils auront jouer lorsque Alexei a fui la secte. Néanmoins, je regrette qu'on en apprenne pas plus à leur sujet.

Concernant les personnages, ils sont toujours aussi sympathiques qu'ils ne l'étaient dans le premier volume. Alexanne est une jeune adolescente ayant un grand joie de vivre et qui s’intéresse vivement au nouveau monde qui es le sien : celui des fées. Elle est très proche de sa famille qu'elle aime énormément et n'aime pas voir son oncle souffrir autant à cause de son passé. De ce fait, elle fera tout ce qu'elle peut afin de lui venir en aide. Elle est toujours aussi amoureuse de son Matthieu qui ne fera que quelques bref passage cette fois-ci, et qui peu à peu s'entendra un peu mieux avec l'oncle de sa dulcinée.
Alexei et un jeune homme très déterminé. Il réclame à tout prix vengeance vis-à-vis de ce que le Jaguar a fait dans la secte. Une vengeance qui pour lui ne peu se résoudre qu'en payant le prix du sang. Canalisé par sa sœur et sa nièce, il se décidera à agir en tant qu'homme civilisé et en faisant confiance au système judiciaire. Dès son arrivée en ville, il sera comme un petit enfant qui découvre le monde à la fois craintif et en plaine découverte, ce qui fait assez sourire, mais il saura vite reprendre contenance pour mener à bien ce qu’il souhaite. Il rencontrera également son Âme Sœur dont nous découvrirons leur histoire passée ainsi que leur difficulté à pouvoir mener leur relation à bien : lui ne peut vivre en ville et elle ne peut la quitter.
Parmi les nouveaux personnages de ce tome on retrouvera entre autre Christian Pelletier, le policier en charge de l'affaire d'Alexei, un homme avec qui Alexei se liera d'amitié petit à petit et qui prend un malin plaisir à mener la vie dure au procureur. Procureur qui d'ailleurs n'est autre que l'amant de Danielle Léger et qui n'est pas très ravi d'avoir cette affaire à sa charge.
Enfin, nous allons en savoir un peu plus sur Le Faucheur, un personnage de la secte chargé d'arrêter ou plutôt d'éliminer tout ceux qui se sont enfuis. Nous allons découvrir dans les dernières pages sa véritable identité tout en essayant de cadrer un peu le personnage. Personnage que nous allons très certainement retrouver dans le dernier volet de la série, au vue de son titre, et que je suis curieuse de découvrir.

Le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi facile à lire et empreint d'une certaine simplicité lui conférant un côté jeunesse important. Les chapitres sont relativement courts et principalement centré sur l'action et les dialogue qui font avancé l'histoire assez rapidement. Néanmoins, l'univers des Fées est très bien construit et on se plait à suivre Alexanne dans ses découvertes.


Un second tome plutôt centré sur Alexei et sa vengeance contre le Jaguar qui nous offre beaucoup de découverte sur le personnage, la secte et le système judiciaire. Une jeune héroïne qui découvre de plus en plus ses nouveaux pouvoirs. Avec une conclusion qui s'ouvre sur le troisième et dernier volume de la saga.

jeudi 29 mars 2012

Le Souffle de la Hyène (L'Autre, Tome 1) - Pierre Bottero

Titre VF : Le Souffle de la Hyène (L'Autre, #01)
Auteur : Pierre Bottero
1ère Edition : 2006
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 331


Série complète en 3 Tomes.


Natan est un sportif surdoué, membre d'une étrange Famille. Shaé possède, tapie au fond d'elle-même, une Chose qu'elle ne maîtrise pas. Les deux adolescents sont séparés par des kilomètres, mais lorsqu'ils se rencontrent, ils se découvrent un héritage commun fascinant et dangereux. Suffira-t-il à combattre l'Autre, terrifiante incarnation du Mal ?


Quel bonheur de retrouver la plume de Pierre Bottero dans une de ses autres saga. J'ai profiter de la réédition chez Le Livre de Poche (dont je suis fan des couvertures chez ces derniers) pour me la procurer et la découvrir. Et j'ai totalement adoré.
Nous faisons la connaissance de Natan, un jeune garçon très doué en sport vivant paisiblement au Québec avec ses parents. Ayant du déménager bien souvent, il n'a jamais eu l'occasion de se faire de réels amis. Puis, nous découvrons Shaé, une adolescente française vivant à Marseille ayant eu une enfance délicate. Sous l'apparence d'une adolescente à problème, elle cache une 'Chose' caché au fond d'elle-même et qui lui mène une existence difficile. Deux adolescent que tout sépare et qui vont bien vite se rencontrer grâce à un mystérieux Rafi et le décès des parents du jeune homme qui se voit contraint de partir à Marseille.
Une aventure qui se déroule à vitesse grand V où nous suivons tantôt Natan, tantôt Shaé avant leur rencontre. On y découvre leurs enfance pas toujours facile (ballotage de famille d'accueil en famille d'accueil, manque d'affection parentale, difficulté à se faire des amis, tyrannie des tuteurs...). Leur chemins vont se croiser d'une manière inattendu alors que Natan, fuyant d'étranges hommes en noir, ira aidé la demoiselle aux prises avec 4 brutes épaisses qui voulaient l'agresser.

L'univers de la série est assez simple puisqu'il se passe dans le monde dans lequel nous évoluons. Viennent alors s'y ajouter des éléments fantastiques. Tout d'abord, les fameux hommes en noir qui en ont après nos héros. Nommés Helbrumes, ils ne possèdent pas de visage et sont particulièrement coriace dans leur poursuite. Ces derniers semble lié à l'Autre, une entité qui se trouve être le grand méchant de cette histoire (et qui a donc donné son nom à la série). Dès l'introduction, nous sommes amené à le rencontré puisque nous assistons à sa libération par des archéologues, mais qui ne comprenaient pas vraiment ce qu'ils étaient en train de faire. L'Autre sera également au cœur d'une prophétie que nos héros vont devoir mener jusqu'à terme si ils veulent que tout danger disparaissent. Une prophétie assez intéressante et dont on est curieux de voir la résolution.
Viens ensuite la Famille avec un grand F, à laquelle Natan appartient. En réalité, elles sont plusieurs et chacun de leurs membres possède un pouvoir spécial selon celle dont il fait parti. Si elles existent depuis bien longtemps, les relations entre elles et leurs existence ont changé depuis lors. Nous allons découvrir leur histoire en même temps que Natan la découvrira. Un groupe relativement bien construit et bien imaginé. L'idée m'a totalement charmé. Couplé à cela, on ajouter l'existence d'une monde parallèle totalement mystérieux que possède la Famille : La Maison dans l'Ailleurs. Si l'on apprend dès ce tome son origine, on se pose malgré tout quelques questions quand à ce qui l'entoure.
Enfin, il y a la Chose qui vit en Shaé et qui par moment la contrôle laissant derrière elle un horrible carnage à de nombreuses reprises. Le lecteur se fait une assez bonne idée de ce dont il s'agit, mais certains autres liens la concernant arriveront beaucoup plus tard et m'ont quand même assez surprise.

Concernant les personnages, on découvre tout d'abord Natan, un ado pratiquement comme les autres qui a un don assez original et sympathique : celui d'apprendre n'importe quel sport au bout d'une poignée de minute de pratique seulement. C'est un jeune garçon tout a fait normal qui, malgré un peu de mal avec ses parents pour qui il se sent peu aimé, sera quand même très marqué par leur perte et saura aller de l'avant comme ils l'auraient voulu. Il saura se trouver des alliés lorsqu'il en aura besoin mais également prendre les bonnes décisions dans des situations délicates.
Shaé, l'autre personnage principal, est une adolescente qui a eu une vie un peu plus difficile. Elle a grandit de famille d'accueil en famille d'accueil. Assez caractérielle, il lui arrive bien souvent de se fourrer dans les ennuis, parfois malgré elle. En revanche, elle cache aussi le visage d'une fille fragile dans sa relation avec la Chose, comme si elle la rongeait. Elle aussi a du mal à se faire des amis en parti à cause de son côté solitaire. 
Les deux personnages se rencontreront de manière assez impromptu et deviendrons amis un peu par la force des choses et peut-être même un peu plus s'il n'y avait pas certains éléments pour les bloquer. Je suis assez curieuse de voir comment la relation entre eux va évoluer.
Du côté des personnages secondaire, ils sont dans l'ensemble assez sympathique. Pour ma part, je retiendrais particulièrement Rafi, l'énigmatique ainsi que Jalaab le colosse. Je n'en dirai pas plus sur eux pour éviter de vous spoiler.

Enfin, concernant le style de l'auteur, je dois dire que j'aime toujours autant. Vif et dynamique, poétique, il nous entraîne auprès de nos personnage pour vivre leurs aventures à 200 à l'heure dans une univers très riche et intéressant dont on est curieux de connaître la suite.


Une histoire captivante, des personnages intéressant, un univers riche et le tout servi par un style très agréable à lire.

vendredi 23 mars 2012

La Captive de l'Hiver (Les Royaumes Invisibles, Tome 2) - Julie Kagawa

Titre VO : The Iron Daughter (The Iron Fey, #2)
Titre VF : La Captive de l'Hiver (Les Royaumes Invisibles, #2)
Auteur : Julie Kagawa
Editeur : Darkiss
1ère Edition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Fantasy, Young Adult
Pages : 505

1. La Princesse Maudite || 1.5. Le Passage Interdit || 2. La Captive de l'Hiver || 3. Le Serment d'une Reine || 3.5. Dangereuse Faerie || 3.6. Ash's Letter to Meghan || 4. Le Prince Exilé || 4.5. Iron's Prophecy.
Série complète en 4 Tomes + 4 Nouvelles.
Série spin-off (suite) : L'Appel des Oubliés : Les Nouveaux Royaumes Invisibles - Julie Kagawa.

Entre l'Hiver et l'Été, la guerre est imminente. Désespérée, Meghan - fille fée de l'Eté - voit le prince Ash - fils de la reine d'Hiver - s'enfermer dans une indifférence de glace et le croit perdu pour elle. Et pourtant, incapable de l'abandonner à son sort de captive, bravant tous les interdits de la Cour d'Hiver, voilà qu'il la délivre... Une dangereuse transgression qui fait de lui un traître et de Meghan une fugitive aux abois...

Nous retrouvons Meghan directement après la fin de la nouvelle 1.5, dans le royaume des Fée de l'Hiver : Tir Na Nog. Là, elle est considéré à la fois comme une invité mais aussi une captive, bien qu'elle ne fait que tenir son contrat. Ce jour-là, le peuple d'Hiver est en fête. En effet, c'est le jour de la passassion du sceptre des saisons, signe qui officialise l'arrivée de l'Hiver. Mais cette fête va très vite mal tourner au grand dam de Meghan et Ash, qui n'auront plus d'autre solution que celle de fuir et de retrouver le sceptre avant que la guerre entre Hiver et Eté ne commence pour de bon.

La captivité de Meghan est l'occasion pour nous de découvrir un peu plus les créatures de l'Hiver, et surtout la famille royale. Hormis Mab, la Reine, et Ash son fiston. Deux autres Princes d'Hiver prennent place dans l'histoire. Si l'un d'eux sera assez sympathique bien que peu présent au final, l'autre au contraire en sera un élément important.  Mais la cour d'Hiver est un endroit assez froid et cruel, il faut dire que la présence des bonnets-rouges et celle de fée qui passent leur temps à vous embêter voire pire. C'est loin d'être de tout repos. Néanmoins, j'ai prit beaucoup de plaisir à découvrir Thiaothin, la phouca, même si à mon grand regret, on apprend peu de chose à son sujet, hormis qu'elle a quelques telent de métamorphes.
Nous allons également découvrir une tradition des cours féériques dans ce tome : celle qui concerne le Sceptre des Saisons. Et pour cause, il s'agit d'un élément-clé de l'histoire, puisque sa disparition sera à l'origine de toutes les aventures de nos héros. Chaque année, lors de l'équinoxe d'Hiver, le Sceptre est remis par la cour d'Eté à la Reine Mab (et inversement lors de l'Equinoxe d'Eté, of course) afin de marquer les saisons de manière officielle mais aussi de permettre à chacun des souverains de l'utiliser afin de mettre en avant leur saison.
L'intrigue principale, à savoir la restitution du sceptre à qui de droit, va être l'occasion de faire revenir les Fées de Fer sur le devant de la scène (et je tiens à préciser que je ne spoile en rien en disant cela, il suffit de voir les titres VO de la série) et plus particulièrement certains des personnages qui feront leur grand retour aux ordres d'un mystérieux nouveau Roi de Fer. D'ailleurs, ce sera un bémol de ce second volet : on ne sait rien du tout à son sujet. J'ai trouvé ça assez dommage mais j'espère bien que cela s'arrangera dans le 3.
Enfin, un tout petit mot sur la fin qui, malgré le petit bémol dont je viens de parler, aurait très bien pu signer la fin de la série. La conclusion m'a plu même si certains élément manque pour qu'on puisse parler de point final. A voir dans la suite comment tout cela va se goupiller.
Ce tome sera l'occasion de faire apparaître une nouvelle 'cour' même si cela n'en est pas vraiment une : celle des Exilés, dirigés par Leanansidhe. Cette cour regroupe en quelque sorte les 'parias' des autres cour. Située dans une espace à mi-chemin entre le monde réel et le monde de Nulle Part (où vivent les fées), c'est là que nos héros trouveront un point d'appui lors de leurs aventures.

Meghan est donc devenu captive à la cour d'Hiver, cependant, elle ne se laissera pas porter par le courant. Elle tentera à plusieurs reprise de s'imposer dans la vie à la cour tout en cherchant une solution pour s'enfuir. Bien sur, ses histoires de cœur ne seront pas laissé de côté dans ce tome et au contraire seront un peu plus claire. Entre Robin et Ash elle saura enfin vers qui son cœur va plutôt pencher.
Ash, nous montre ici un double visage, tantôt froid et dur envers Meghan, il saura également se montré attentionné et tendre. Son enfance dans la cruelle cour de l'hiver y sera étroitement lié. Lui aussi fera enfin face à ses sentiments et osera enfin faire un pas en avant. Nous découvrirons aussi sa relation avec ses frères qui sera assez chaotique, surtout avec Rowan, et à l'origine d'un de ses grand tournant dans son histoire.
Enfin, Robin/Puck signera son grand retour dans la série après les mésaventures qui lui étaient arrivé précédemment. Egal à lui-même, il saura toujours trouver le mot qu'il faut quand il le faut. Pleins de ressources, il sera d'une grande aide à Meghan et Ash dans leur quête. Lui aussi sera franc envers ses sentiments pour la jeune demoiselle, pour notre plus grand plaisir.
Concernant les personnages secondaires, il s'agit de beaucoup de retrouvailles avec quelques découvertes également :
- Mab, la Reine de l'Hiver, règnera toujours avec une main de fer sur sa cour, même si elle devra pour cela sacrifier ce qui lui est le plus cher.
- Oberon, le Roi de l'Eté, ne fera qu'un bref passage, mais fera bien sentir à sa fille qu'il compte bien la tirer des griffes de la cour sombre même si elle y vit de son plein gré.
- Sage et Rowan, les frères aîné de Ash. Si le premier, plus mur et posé ne fera qu'un bref passage dans l'histoire, le second se révèlera beaucoup plus surprenant qu'on ne le croit et sera celui de la fratrie qui se rapproche le plus du caractère de sa royale mère.
- Le Cheval de Fer et Virus. Les deux fées de fer feront leur retour dans ce second volet et ce sera une occasion pour nous d'en savoir un peu plus sur eux et de les découvrir d'une façon dont on ne s'y attendait pas forcément. Le Cheval de Fer aura été l'un des personnages que j'ai le plus préféré dans ce second volet.
- Leanansidhe, la Reine des Exilée. Une Reine étrange qui règne sur une cour étrange. Elle a des yeux et des oreilles partout et sera d'une grande aide à nos héros. C'est sans conteste ma petite chouchoute de ce nouveau volume.

Enfin, le style de l'auteur est toujours aussi agréable à lire. Riche en description, il nous plonge aux côtés de nos héros afin de nous faire vivre et vibrer aux rythme de leur quête qui défile à vitesse grand V et qui nous révélera bon nombre de surprises.

Une histoire bien rythmée et très surprenante, qui à peu de choses près aurait pu conclure la saga toute entière. La cour de Fer s'est reformée et nous intrigue de plus en plus quand à sa nouvelle tête couronnée. Les relations entre les personnages évoluent de manière assez positive le toutavec de nouveaux protagonistesqui entrent en jeu.

mardi 20 mars 2012

Envoûtement (Envoûtement, Tome 1) - Carrie Jones

Titre VO : Need (Need Pixies, #1)
Titre VF : Envoûtement (Envoûtement, #1)
Auteur : Carrie Jones
Éditeur : City
1ère Édition : 2008 (VO) - 2009 (VF)
Genre : Fantastique
Pages : 412


1. Envoûtement || 2. Captive || 3. Emprise || 4. Désolation.
Série complète en 4 Tomes.


Zara collectionne les phobies et les angoisses, comme les autres jeunes filles de son âge collectionnent les bâtons de rouge à lèvres. La vie n'a pas été tendre avec elle et sa mère, incapable de s'occuper d'elle, vient de l'envoyer vivre chez sa grand-mère. Zara espère pouvoir y vivre en sécurité, loin de ses peurs. Pourtant, les froides forêts de la région n'ont rien de rassurant, et d'étranges aventures attendent la jeune fille... Qui est ce garçon qui la suit partout et semble si maléfique ? Heureusement, Nick, un élève de sa classe, veille sur elle, et sa beauté ténébreuse n'est pas le moindre de ses atouts... Mais n'a-t-il pas, lui aussi, de lourds secrets ? Zara ne va pas tarder à découvrir que le danger se cache derrière les apparences... Et que les humains ne sont pas ceux que l'on imagine !


Tout commence par l'arrivée de Zara dans une nouvelle ville. Originaire de Charleston, elle a été envoyée dans le Maine par sa mère afin de vivre auprès de sa grand-mère paternelle, suite au décès de son père qui l'a quelque peu marqué. Qui dit nouvelle ville, dit forcément nouvelle école et nouveaux amis, Zara va donc devoir s'intégrer à cette nouvelle vie... Mais les choses commenceront à devenir étrange lorsque de jeunes adolescent disparaîtront et surtout, qui est l'homme qui la suit ?

Dans le fond, l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard, on suit les aventures d'une jeune fille dans une nouvelle région où elle va se retrouver nez-à-nez avec des créatures surnaturelles dont le jeune homme pour qui elle aura le béguin. Ça sent un peu le réchauffé ? Pas faux, il faut dire que la petite mention à 'Twilight' n'est pas trop volé pour une fois. Il y a quelques similitudes entre les deux, mais après ça s'arrête là, et je ne vais pas épiloguer plus que ça sur les ressemblances.

La région du Maine dans laquelle va évoluer la demoiselle est peuplé de créatures surnaturelles dont deux types vont être exploité dans ce premier opus. Les uns sont assez classique et les autres sont assez originaux, mais dans les deux cas, ils sont très bien construits à savoir les garous et les lutins. 
Les premiers s'apparentent plus à des métamorphe puisqu'ils sont capables de prendre l'apparence d'un animal et pas nécessairement un loup. On retrouvera entre autre un aigle, un ours, un tigre et un loup, dans le groupe de personnage que nous allons découvrir dans ce premier volume.
Les lutins quand à eux sont une espèce un peu plus intrigante. Tout d'abord, j'ai trouvé assez original de les utiliser. C'est assez rare qu'on les retrouve dans ce genre de littérature ou du moins qu'ils soient autant mis en avant. Ils font parti du petit peuple et plus particulièrement de la cour Unseelie. Ils sont eux mêmes constitué en une petite cour dirigé par un roi. En revanche, ce dernier n'obtient réellement son pouvoir que lorsqu'il trouve sa reine et la transforme (en l'embrassant), faute de quoi il s'acharnera sur de simples mortels afin de se nourrir de leur sang. Il m'ont un peu fait pensé à des vampires sur le coup, mais je les ai trouvé beaucoup plus intéressant et originaux malgré ces ressemblances. 
Bien sur, tout ne nous est pas révélé d'entrée de jeu que soit soit pour les lutins comme les garous, nous découvrons ceci en suivant notre héroïne qui a du mal à accepter leur existence. Elle s'y fera au bout d'un moment, mais plus par résignation qu'autre chose.

Comme l'on se doute les disparitions sont lié à ces fameux lutins, Zara et sa bande sont bien décidé à lever le voile sur ces mystères. Et je dois dire que cette petite intrigue se révèle pleine de surprise. On en apprend beaucoup sur les peuples du livres (forces, faiblesses, coutumes) et nos personnages sont très ingénieux pour contrer tout cela. La résolution finale de l'intrigue m'a plu et correspondait assez à ce que je m'attendais tout en restant assez logique voire réaliste.

Côté personnage, nous suivons donc Zara, une adolescente normale qui porte encore le deuil de son père. Il faut dire qu'elle l'a vu mourir devant elle, en se retrouver impuissante pour l'aider, elle qui soutient Amesty Internationnal à fond. Mais elle a également une autre particularité : c'est une grande phobique. Mais attention pas avec des peur classiques mais plutôt des peurs rares comme celle des aurores boréales. Arrivée dans une nouvelle ville, nous allons la suivre dans son intégration dans une nouvelle école, qui se passe assez facilement, il faut le dire. Ainsi, elle pourra compter sur eux dans ses aventures, sans oublier sa chère grand-mère. Bien sur que serais une histoire avec une adolescente en héroïne si il n'étais pas question de ses histoires de cœur. Dans le fond, elle restera sans surprise quand à l'identité du futur élu, mais je suis curieuse de voir comment leur relation va évoluer.
Concernant les personnages secondaire, nous retrouvons : 
- Issie, la première amie que se fera Zara. Une jeune fille complètement excentrique mais très terre à terre et qui n'hésitera pas à aider sa camarade dès lors que la situation deviendra de plus en plus étrange.
- Devyn, le second ami que se fera Zara. Très proche d'Issie, il est cloué dans un fauteuil roulant suite à un accident qui l'a paralysé. C'est un personnage très riche en savoir qui sera d'une grande aide à l'ensemble du groupe et même plus qu'on ne le croit dans les derniers chapitres.
- Nick, le beau garçon du lycée. Si au départ, il se montrera assez froid avec la jeune fille, cela n'en sera rien. C'est un ami d'enfance de Devyn qui se sent extrêmement responsable de l'accident de Devyn et l'aidera énormément. Comme le dit Zara, c'est un jeune homme qui a le syndrome du héros et ce même le lecteur s'en rend compte, mais ce n'est pas pour rien lorsqu'on le découvre réellement.
- Megan, la pimbêche du lycée. Un personnage assez cliché des lycéenne américaine. Sexy, belle, intelligente et fière de l'être, elle rabaissera Megan à de nombreuses reprises, et d'ailleurs notre héroïne le lui rendra bien.
- Betty, la grand-mère paternelle de Zara. Même si elles ne sont pas liées par le sang (son fils était le beau-père de Zara), elles s'adore et une vrai relation de complicité s'est liée entre elles. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Betty est une grand-mère moderne qui malgré son âge avancée travaille à sauver des vies en tant qu'ambulancière. Respect !

Enfin, le style de l'auteur est très agréable à lire. Assez simple, les pages défilent à vitesse grand V, il faut dire que les descriptions qui ponctuent le livre en sont pas nombreuses, mais nous permettent de bien nous immiscer dans l'histoire. L'intrigue est très bien menée que ce sont tant au niveau de l'histoire des disparitions des garçons que sur l'univers dans lequel elle évolue. Je suis assez curieuse de voir comment les choses vont tourner dans les prochains volumes, à plus forte raison lorsqu'on sent que ce premier volume aurait pu se suffire à lui-même.
Mention spéciale au passage aux en-têtes de chapitres qui représentent les phobies de Zara avec le nom de la phobie et son explication, le tout en lien avec le chapitre en lui-même.


Une histoire très intéressante avec des créatures à la fois classique et bien originale. Les peuples mis en avant sont assez bien exploité et les révélations pleuvent dans les dernières pages. Beaucoup de surprises dans l'histoire pour notre plus grand plaisir. Des personnages bien exploités et riche dont on a hâte de connaitre la suite des aventures.

dimanche 18 mars 2012

Eon et le Douzième Dragon (Eon, Tome 1) - Alison Goodman

Titre VO : The Two Pearl of Wisdom / Dragoneye / Rise of the Dragoneye (Eon, #1) 
Titre VF : Eon et le Douzième Dragon (Eon, #1)
Auteur : Alison Goodman
Editeur : Gallimard Jeunesse [Grand Format & Pôle Fiction]
1ère Edition : 2008 (VO) - 2009 (VF)
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 596


1. Eon et le Douzième Dragon || 2. Eona et le Collier des Dieux.
Série Complète en 2 Tomes.


Eon et le douzième dragon commence à la veille de l'extraordinaire cérémonie au cours de laquelle le dragon Rat désignera son apprenti. Chaque année, en effet, l'un des douze dragons énergétiques protégeant le pays choisit celui qu'il initiera à la magie du dragon. Eona, seize ans, s'est durement entraînée pour devenir cet apprenti. Or, seuls les garçons sont élus. Au risque de sa vie, la jeune fille se fait passer pour un adolescent. Confronté à la haine du redoutable seigneur Ido, Eon doit s'engager dans un combat sans merci pour défendre son secret. Un récit haletant, au cœur d'une Chine impériale mythique, où se mêlent amitiés et trahisons, pratiques et puissances magiques.


L'histoire dans un pays qui ressemble fortement à la Chine ancienne où les dragons en sont les protecteur. Chque année, une cérémonie est organisée parmi les jeunes garçons de 12 ans afin de nommé un apprenti pour le dragon de l'année en cours. Cette année c'est au tour du dragon Rat d'être mis à l'honneur. Nous allons tout particulièrement suivre Eon, un jeune esclave élevé au rang de candidat mais qui cache un lourd secret, qui ne doit à tout prix jamais être révélé.

Concernant l'histoire en elle-même, je reste un peu mitigé quand à mon avis. Si dans l'ensemble j'ai bien aimé suivre les aventures d'Eon, j'ai eu beaucoup de mal à accroché à l'histoire. L'histoire peut se découper en 2 parties. La première concerne principalement l'entraînement d'Eon lors de son rang de candidat et la seconde à ce qu'il se passe une fois la cérémonie achevée. Sans grande surprise Eon sera finalement élu. C'est à ce moment-là que j'ai vraiment commencé à accroché à l'histoire. Outre l'apprentissage du personnage principal à son nouveau rang, c'est également l'occasion pour le lecteur de découvrir un peu mieux l'univers et la mythologie dans laquelle nous évoluons.
Comme je l'ai dit plus haut, on se situe dans un monde très proche de la Chine Ancienne que l'on connait avec un empereur et sa cour. Cour où d'ailleurs nous faisons connaissance avec 2 castes un peu particulière : les Eunuques et les Contraires. Si les premiers, appelé ici Ombres de Lune, sont relativement classique dans le fond, j'ai beaucoup aimé l'idée de la Drogue Solaire qui leur est associé et qui casse un peu leur image d'esclave lié aux femmes du fait de leur fragilité. Les Contraires, quant à eux, sont les hommes qui se travestissent en femme (et inversement), on ne les découvre que d’une façon assez brève au travers de Dame Dela, un personnage que j'ai beaucoup apprécié.
Mais concernant la cour, ce ne seront pas les seules castes de personnages que nous allons découvrir. Il y a également la famille impériale elle-même ainsi que le harem. De ce fait, ce sera l'occasion de faire naître des complots et intrigues pour que certains personnages arrivent au pouvoir. C'est en partie ceci qui m'a fait accrocher à la seconde moitié du livre.

La mythologie de cet univers est basée sur 12 Dragons protecteur de l’empire. Chacun correspondant aux animaux du zodiaque chinois. D’ailleurs au passage, une bonne chose que celui qi aurait dû s’appeler Dragon Dragon porte le nom de Dragon Miroir, je trouve ça plus joli et surtout moins lourd. Chacun de ces protecteurs est représenté par un homme appelé Œil de Dragon et son apprenti, choisis lors d’une cérémonie annuelle. Ces derniers, détenteur de pouvoir magique lié au hua, protège la population de toute menace et sont fidèles à l’empereur et sa famille. Dans le fond, ce n’est pas un groupe construit de façon très recherché mais, j’ai beaucoup aimé l’idée du hua (une sorte d’énergie mystique) et du regard intérieur qui leur permet de voir les Dragons en eux-mêmes où chacun a une couleur bien distincte. J’ai adoré découvrir cette vision au travers de notre personnage principal qui cherche à tout prix à renouer le contact avec sa créature.
La cérémonie au cours de laquelle sont choisis les apprentis est assez sympathique. Nous allons assister à celle qui va élire le nouvel apprenti du Dragon Rat et qui ne va pas se passer exactement comme elle l’aurai du, pour notre plus grand plaisir.

Les personnages sont globalement assez intéressants et bien construit.
Il y a tout d’abord Eon, de son vrai nom Eona. Car oui, le héros est en réalité une héroïne obligée de cacher sa féminité afin de réussir à devenir un vrai Œil du Dragon. En effet, les femmes sont considérées comme des démons et bannies de cette caste. On la découvre donc comme une jeune fille forte de caractère malgré sa fragilité physique. La demoiselle étant handicapée depuis des années est quelque peu victime du regard des autres qui ne la voit que comme une estropiée, un boulet, sauf son maître, qui veut à tout prix réussir son pari de la faire devenir un Œil du Dragon. Elle n’a pas eu une enfance aisée, ce qui la rend assez terre à terre envers le monde dans lequel elle évolue. Elle saura également se montrer assez surprenante dans les décisions qu’elle prendra et surtout très courageuse malgré les mensonges qui l’entoure et dans lesquels elle est obligée d’évoluer.
Autour d’elle gravitent d’autres personnages parmi lesquels on retiendra plus particulièrement :
- Heuris Brannon, le maître d’Eona qui la guidera au sein de cet univers impitoyable mais qui cachera bien des secrets. Mais qui nous quittera bien avant de nous avoir tout révélé.
- Dame Dela, un Contraire qui fait partie du harem de l’empereur, qui deviendra l’un des mentors de notre héroïne. C’est un personnage qui m’a plu, à la fois fort et fragile qui n’a que faire du regard des autres. Elle jouera également le rôle d’une douce grande sœur auprès de notre héroïne.
- Ryko, l’Ombre de Lune et garde du corps. Chargé de veiller sur la jeune fille alors qu’il ignore ce qu’elle est en réalité. Il sera le personnage qui aura le plus de mal à accepter la situation au moment des révélations. Mais c’est également à travers lui que nous découvrirons un autre groupe de personnages sur lesquels j’ai hâte d’en savoir un peu plus : les Rebelles des Iles.
- Rilla et Chart. La mère et le fils amis de la jeune fille. Rilla l’accompagnera dans son rôle d’œil du Dragon et lui sera d’un grand secours à de nombreuses reprises car elle est au courant de plus de choses qu’elle ne le laisse croire.
- Ido et Dillon son apprenti, les représentant actuel du Dragon Rat. Froid et calculateur pour le premier, il n’hésitera pas à tout faire pour que tout se déroule selon ses plans quitte à faire des sacrifices.

Enfin, le style de l’auteur est dans l’ensemble très agréable à lire. Les descriptions sont assez bien présentes et nous permettent de bien nous plonger dans l’univers qu’elle a créé, sans pour autant alourdir le texte. L’intrigue est très bien menée d’un bout à l’autre même si l’on reste un peu sur notre faim une fois la dernière page du livre tournée. Hélas, il me faudra attendre la sortie du second volume en format poche pour le découvrir. Néanmoins, je suis curieuse de voir comment les choses vont tourner.


Malgré un début un peu difficile, les aventures d'Eon défilent à toute vitesse et deviennent de plus en plus passionnantes. Entre l'apprentissages des règles de la cour et les intrigues de pouvoir, de nombreux secrets se bousculent pour donner une atmosphère assez mystérieuse. De nombreuses révélations conclue cette histoire et l'on a qu'une hâte : découvrir la suite et fin au plus vite.
Grizelda - LIZI - MinasTirith's - reveline - Tousleslivres

vendredi 16 mars 2012

J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré) - Adam Selzer

Titre VO : I kissed a zombie, and I like it
Titre VF : J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré)
Auteur : Adam Selzer
Éditeur : Albin Michel Wiz
1ère Édition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Jeunesse, Romance, Fantastique
Pages : 227


Alley accable de sarcasmes les filles qui rêvent de sortir avec des vampires, zombies et autres loups-garous. Elle, elle n’est pas comme ça. La preuve, elle sort avec l’irrésistible Doug, chanteur dans un groupe de rock. D’accord, elle ne le voit que le soir, d’accord, il boit un sirop bizarre toutes les quatre heures à cause d’une étrange maladie, mais qu’importe, elle est amoureuse. Lorsqu’elle découvre que c’est un zombie, elle est furieuse. Car sortir avec un garçon déjà mort pose de nombreux problèmes…


Alley, de son vrai nom Algonquin, est une adolescente pratiquement ordinaire : membre du journal de son lycée, elle passe son temps à critiquer les demoiselles de son âge qui tombent en pâmoison devant les morts-vivants, et plus particulièrement les vampires. En tout cas une chose est sure : jamais au grand jamais elle ne tombera amoureuse d'une de ces créatures. Lorsqu'elle fait la connaissance de Doug lors d'un concert qu'elle était allée couvrir pour le journal, elle va bien vite réviser son jugement...

L'histoire se découpe en 2 parties bien distinctes, l'une avant que Alley découvre la vrai nature de Doug et l'autre après. Je précise que je ne spoile pas du tout quoi que ce soit de l'histoire, le titre le fait de lui même. Dans la première partie, Alley découvre peu à peu les petites particularités du jeune homme : il porte toujours les mêmes vêtements chic, il a un teint plutôt cireux, il est obligé de boire une étrange mixture toute les 4h et sa voix se fatigue très vite. Avec tout ces indices, la demoiselle essai de mieux cerner le personnage qui l'attire en élaborant des théorie parfois farfelues. Le lecteur en revanche, puisqu'il est déjà au courant, arrive à mettre bout à bout chacun des éléments et à leur trouver une logique, bien avant l'héroïne. Je trouve ça un peu dommage que l'on ai pas la surprise nous-même de le découvrir.
La seconde partie, où Alley a enfin compris que Doug est un zombie, se concentre en premier lieu sur l'histoire d'amour de notre petit couple à proprement parler. Mais cette dernière ne sera pas forcément de tout repos car des évènements étranges vont se succéder et plus particulièrement par des attaques de zombies, des vrais cette fois-ci : des moches qui pue et qui veulent manger du cerveau. S'y mêleront également le clan de vampire local. Et au milieu de tout ça, entre deux admirations de Doug, Alley aura quand même envie de savoir ce qu'il se passe réellement. Une seconde partie un peu plus dynamique qui arrive à nous tenir en haleine jusqu'au bout et je l'avoue, la résolution m'a surprise.

Concernant les créatures qui sont présentes dans le livre, on retrouve principalement les vampires et les zombies. Les premiers sont relativement classique dans le fond, et allez savoir pourquoi le fait qu'ils sortent en plein jour ne m'a absolument pas choqué outre mesure. Il faut dire que maintenant, ils en sont quasiment tous capables. Après, ils boivent toujours du sang et sont totalement irrésistible pour les humaines qui tombent entre leurs mains.
Pour les zombies, qui sont le plus mis en avant. Il y a le zombie bouffeur de cervelle classique, qui sort de sa tombe et qui a une faim de loup. Et d'un autre côté, il y a Doug, le zombie qui a gardé son humanité. L'idée qu'il doit prendre une sorte de potion pour se maintenant en bon état m'a complètement convaincue, tout comme la faculté selon laquelle un mort ne peut aller dans la tombe d'un autre (ce qui inclus également les vampires).
Au travers de ces deux types de créatures et des relations qu'ils entretiennent avec les humains, l'auteur met un peu en avant l'interrogation de jusqu'où on est prêt à aller par amour. Michelle veut absolument mourir pour passer l'éternité avec son vampire, alors qu'Alley hésite à passer le pas pour rester avec Doug, car il faut dire que la transformation n'est pas sans conséquences.

Côté personnage, nous suivons donc Alley notre adolescente lambda. Son vrai prénom en revanche m'a complètement intrigué et semblé un peu étrange. Certes on comprend toute la logique dans l'histoire, mais sérieusement, donner le nom d'une tribu indienne à un personnage ça a vraiment un intérêt ? Autant, si l'on nous parlait d'une éventuel héritage génétique de ce côté-là je veux bien, mais là... que nenni ! Malgré tout, dans l'ensemble, la demoiselle est un personnage assez sympathique, loin des adolescentes amoureuses transies, j'ai pris beaucoup de plaisir à la voir critiquer ses congénères à la manière d'une petite Gossip Girl. En revanche, elle m'a un peu déçue une fois sa relation avec Doug vraiment engagée. Elle qui jurait qu'elle ne tomberais jamais amoureuse d'un mort et qu'elle irai dans tout les cas faire l'université ailleurs, elle change bien vite de crèmerie. Une résignation rapide qui a fait baisser la jeune fille dans mon estime.
Doug est un personnage très mystérieux, du moins pour les personnages de l'histoire. En effet, le lecteur est au courant de sa véritable nature avant même la première page du livre. S'il reste très terre à terre dans l'ensemble, il se révèlera bien vite plein de surprise dans les dernières pages du livre.
Les autres membres du journal de l'école sont assez sympathique même s'ils n'apparaîtront que dans la première partie de l'histoire. Ils semblent un peu plus au courant que notre jeune héroïne quand à son nouvel amour et feront ce qu'ils peuvent pour lui ouvrir les yeux. Malgré tout, je trouve ça assez dommage qu'on ne les voit plus par la suite. Il en ira de même pour les autres élèves de l'école aussi bien les humains que les vampires.

Le style de l'auteur est assez simple et facile à lire. On entre sans trop de difficulté dans l'histoire et l'on prend beaucoup de plaisir à suivre les personnages. Le récit est très dynamique et ne comporte pas trop de description, juste le minimum pour nous donner une vague idée de ce qui nous entoure.


Une histoire d'amour atypique mais qui reste sans grande surprise dans le fond pour le lecteur. L'univers crée par l'auteur reste assez classique dans le fond et les personnages également.  Néanmoins, on restera un peu déçu par la facilité avec laquelle l'héroïne retourne sa veste envers ses convictions.

mercredi 14 mars 2012

Un Amour de Bentô, Tome 1 - Nao Kodaka & Shiori

Titre VO : Hatsukoi no Lunchbox #1
Titre VF : Un Amour de Bentô #1
Auteurs : Nao Kodaka & Shiori
Éditeur : Pika
1ère Édition : 2010 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Shôjo
Pages : 160 (+ un livret détachable contenant les recettes réalisées dans le volume).


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3.
Série Complète en 3 Tomes.


Saé est une jeune collégienne un peu gourmande. Un jour, pour aider une de ses amies à conquérir l’élu de son cœur, elle lui propose de l’aider à réaliser un bentô pour lui. Quoi de plus romantique qu’offrir un petit repas fait maison ? Bien qu’elle ne soit pas bonne cuisinière, avec l’aide de Yûki, son camarade de classe et Shiori, la sœur de ce dernier qui va lui donner de nombreux conseils culinaires, Saé va aider ses copines à déclarer leur flamme aux garçons dont elles sont secrètement amoureuses en leur confectionnant des bentô surprenants et surtout remplis d’amour !


Un manga sur les bento, en voila un thème original. L'histoire nous fait suivre Sae, une demoiselle tout a fait charmante qui se trouve être une très grosse mangeuse au détriment des jeunes garçons qui l'invitent à diner. Quand l'une de ses amies lui parle de ses problèmes de cœur, Sae lui propose de confectionner un bento afin de faire connaître ses sentiments. Après un échec cuisant derrière les fourneaux c'est Yuki et surtout sa sœur, Shiori, qui lui viendront en aide.
Dans le fond, l'histoire est très sympathique mais on retiendra quand même que les chapitres ont tous plus ou moins la même trame : une jeune fille qui ne sais pas comment déclarer sa flamme, Sae qui lui propose de réaliser un bento, la réalisation de ce dernier (qui est également pour nous lecture de recevoir un petit cours de cuisine afin de réaliser les mêmes bento que ceux présents au fil des pages, ce que j'ai beaucoup aimé) et enfin, la happy end du chapitre où le petit couple mis en avant concrétise sa relation. Un peu dommage en soi, mais en même temps, j'étais assez intriguée de voir comment l'histoire allait tourner.
Mais heureusement, il n'y a pas que cela. Sae et Yuki sont deux amis d'enfance et on assiste progressivement à l'évolution de leur relation en autre chose que de l'amitié et ce de deux côté. Ce qui remonte un peu le fait que les chapitres se suivent et se ressemblent.

Côté personnage, Sae est une jeune fille fraiche et pleine de vie. Très dynamique c'est elle que l'on suit principalement dans l'histoire. Si elle s'amuse à jour les cupidon en tablier du fait de son côté gourmande et bonne vivante, elle n'est pas du tout douée derrière les fourneaux. Mais elle apprend assez vite, de ce fait plus on avance dans les pages et les chapitres, plus on remarquera que la demoiselle devient enfin débrouillarde.
Yuki, l'ami d'enfance de Sae, sera celui sur qui la jeune fille pourra compter. Après son premier échec en cuisine, le jeune garçon va lui proposer un petit coup de main qui sera bien plus que ce qu'elle n'aurai pu espéré. Au final, il se retrouver mêler à toute ces histoires un peu malgré lui. Excellent cuisiner, il sera d'une très grande aide pour Sae, envers qui il n'est pas si insensible que cela. Si dès le départ, il ne fait que la taquiner sur son coté de grosse mangeuse, il changera peu à peu d'attitude envers elle.
Shiori, n'est autre que le personnage qui représente une des deux auteur her-self. Connue au niveau national au Japon, il s'agit de l'une des plus grande auteur de livres de recettes sur les bento. Et ce tant au niveau de son personnage que dans la réalité (pour preuve, les recettes qui se trouve dans le livre sont signé de sa main). Son personnage est celui d'une grande sœur qui aide son petit frère et sa camarade, sans oublier qu'elle sera la première à se rendre compte du changement de sentiments de l'un envers l'autre et qu'elle va les aider à les faire partager.

Les dessins sont très soigné et jolis tant au niveau des personnages que des bento, ce qui est quand même assez important de noter. De même, les étapes de la réalisation des bento sont très bien représenté ce qui nous permet de bien visualiser les gestes à faire si l'on souhaite à notre tour les reproduire chez nous.

Enfin, pour terminer une petite mention spéciale au livret qui accompagne le livre. En quelques pages il nous donne les recettes complètes afin de réaliser les bento que l'on a découvert au fil des pages. La mise en page est très agréable. Les photos et les différents schéma nous permettent de réaliser nous même les recettes de façon assez simple, surtout que en y regardant bien, il n'y a rien de bien compliqué dedans. (Et je compte bien en tenter quelques unes à l'occasion). J'espère vivement que cela sera reconduit dans les deux autres volumes de la série, ce dont je ne doute pas tant c'est pratique. On notera également que ce petit livret est détachable du livre, ce qui est très pratique si l'on veut s'en servir.


Un manga sur un thème assez original et relativement bien monté malgré les ressemblance flagrante dans les trames des chapitres. Néanmoins, l'évolution de la relation entre les personnages fait remonter l'ensemble.
Les recettes utilisées sont simple et facile à reproduire grâce au manga lui-même et au livret. Je le recommande à ceux qu souhaitent s'essayer au bento.

samedi 10 mars 2012

La Révolte (Hunger Games, Tome 3) - Suzanne Collins

Titre VO : Mockingjay (The Hunger Games, #3)
Titre VF : La Révolte (Hunger Games, #3)
Auteur : Suzanne Collins
Editeur : Pocket Jeunesse
1ère Edition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Science-Fiction, Dystopie, Young Adult
Pages : 418

Série complète en 3 Tomes.

ADAPTATION - Film : La Révolte - Partie I (2014) || La Révolte - Partie II (2015).


Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.


Le rideau se lève sur la troisième et dernière partie de l'histoire de Katniss. Devenue le Geai Moqueur, le symbole de la Résistance, la demoiselle a mit le feu aux poudres malgré elle. La révolte est en marche et les districts de Panem sont bien déterminés à faire enfin tombé le régime mis en place par le Capitole. Massé dans le district 13 où vivent les rebelles et où les habitants du 12 ont trouvé refuge, la rébellion s'organise sans hésiter à utilisé les anciens vainqueurs comme des pions.

Dans cet ultime volume, les choses deviennent plus sérieuse. Fini les jeux de la faim. Le district 13 que tout le monde croyait rasé depuis 76 années renaît de ses cendres, ou plutôt, prouve qu'il n'a jamais été mort. C'est là bas que débutera la révolution qui se fera en plusieurs étapes, bien défini à la lecture du livre. Tout d'abord, trouver le visage de la Révolte et qui de mieux que Katniss pour endosser ce rôle. Après tout ses exploits dans les Jeux ont prouvé qu'elle savait bien passé à l'écran. C'est pourquoi, une fois que la demoiselle aura arrêter son choix, nous assisteront à la naissance progressive de la propagande pour la révolte au moyen du combat d'onde, comme Plutarch aime à l'appeler. De tournage en tournage, on suis la création de ces spots télévisuels où la vedette n'est autre que notre héroïne. Si l'idée était assez sympathique, j'étais néanmoins assez sceptique dès le départ mais l'auteur sait nous surprendre et nous offre des scènes intense et poignante qui ne laisseront pas Katniss en ressortir indemne.
Enfin, la dernière partie du livre se concentre sur ce qu'on attendais tous. Le combat contre le Capitole à proprement parler. La propagande ayant bien réussi à unifier les district contre l’oppresseur. Il ne reste plus qu'à se rendre au siège du pouvoir afin de faire tomber sa tête, presque au sens littéral du terme. Katniss s'étant promis de tuer le président Snow elle-même fait donc parti des unités envoyé sur le terrain. Des scènes de guerres et d'infiltrations assez bien réussie et intense qui nous font vivre les aventures de nos personnages à un rythme d'enfer. Sans compter que le groupe (assez nombreux au départ) va peu à peu s'égrener au fil des pages avec des moments assez forts.

Dans ce volumes c'est également l'occasion d'en découvrir un peu plus sur le fameux district 13. On ne connaissait de lui que son histoire d'il y a 76 ans et qui a donné naissance aux Hunger Games. Jusqu'à présent, le lecteur savait qu'il avait été rasé après sa première révolte et qu'il n'y avait plus aucune âme qui vive. Si le second volume commençait à nous mettre la puce à l'oreille concernant le 13, ici tout nos soupçons sont avéré. Le district 13 n'a jamais été rayé de la carte à 100%, il a simplement effacé sa présence en surface mais a continuer de vivre en sous-sol. Une idée bien menée puisque c'est là qu'une grosse partie de l'histoire va prendre place. La vie y est très simple voire limite ascétique : emploi du temps quotidien tatoué sur le bras, uniforme gris et ternes, repas juste suffisant en calorie en fonction de l'emploi du temps du jour, gâchis interdis, logement se limitant à des compartiments... La vie de nos personnages n'est pas évidente dans ces lieux mais ils s'accrochent comme ils peuvent. Néanmoins, j'ai bien aimé l'organisation de cette petite société qui doit vivre cachée aux yeux de tous. De plus, cela m'a convaincue tant cela me paraissait réaliste au v de la situation dans laquelle les personnages se trouvaient.

Katniss, qui a su affronter 2 session de Hunger Games, a continué à prendre en maturité depuis le premier volume et les premiers jeux. Néanmoins, les événements qu'elle a traversé ne l'ont pas laissé indemne sur le plan psychologique. ses cauchemars qui la hante en sont les premiers témoins. Mais elle ne sera pas au bout de ses peines car les événements qui vont arriver dans cet ultime volume vont continuer à l'ébranler de plus en plus. Néanmoins, en apparence, elle arrivera à se montrer forte pour jouer son rôle de visage de la Révolte. On n'oubliera pas cependant, que la demoiselle est une jeune fille presque comme les autres, aussi ses histoires de cœur seront aussi de la partie. entre Peeta et Gale, la demoiselle aura du mal à savoir auprès de qui elle veut continuer à couler des jours paisible une fois toute cette histoire terminée. Réponse qui nous sera apporté dans l'épilogue de cette histoire.
Peeta de son côté ne sera pas trop présent dans la première partie de l'histoire.Retenu comme otage par le Capitole, il sera la cause de certains événements indésirables qui vont interféré avec les plan des rebelles, mais aussi mettre à mal sa relation avec Katniss. Une fois encore, il montera son côté persévérant et courageux au fil des pages dès qu'il sera de retour au sein de la rébellion, mais cela ne sera pas chose évidente pour lui.
Gale en revanche sera beaucoup plus mis en avant dans ce troisième volet. Laissé à l'écart par le demoiselle lors de ses départs au jeu, il s'investira énormément dans la Révolte. Son ingéniosité et ses talents de chasseurs leur seront bien utile. Il se révélera plein de ressources et de surprises. Malgré ses absence auprès d'elle, il aidera la jeune Katniss à vivre tant bien que mal ce qui lui arrive, tout en essayant de lui faire voir clair dans ses sentiments.
La famille et les proches de Katniss seront encore bien présent dans ce volume. Parmi ceux qui ont survécu au bombardement du 12 on retrouvera sans trop grande surprise. Mais ce seront des personnages au grand cœur que l'on aimait beaucoup et que l'on est ravi de retrouver à nouveau.
Enfin, les membres de la résistance seront pleins de ressource et d'ingéniosité pour mettre en œuvre leurs plan afin de garantir à tout les district qu'ils auront rassembler un nouveau monde de liberté, même si pour cela, ils n'hésiteront pas à utiliser certaines personnages comme les pièces d'un jeu d'échec afin de parvenir à leurs fin quelles que soient les conséquences qui vont en résulter.

La plume de Suzanne Collins est toujours aussi charmante et agréable à lire. La Révolte des districts est très bien mené et imaginer. elle m'a totalement convaincue dans les moyens qui ont été mis en œuvre. Le rythme de l'histoire est assez soutenu et intense, de ce fait on est tenu en haleine tout du long et l'on a avis de connaître le fin mot de cette histoire. Toujours aussi concentré dans l'action, on est très vite emporté dans cet univers.

Enfin, pour conclure un petit mot sur l'ensemble de la saga puisqu'il s'agit du dernier livre. 'Hunger Games' restera pour moi une excellente saga de dystopie. L'univers créer par l'auteur est très riche et intéressant. Bien construit, il nous permet de nous y immerger très facilement. Panem est bien structuré, assez simple en soi mais son histoire est intéressante et logique et de ce fait crédible. Les personnages développé sont très intéressant avec des histoire bien développé, mais sans pour autant entrer dans l'exagération. De ce fait, il nous est très facile de s'attacher à eux et de prendre plaisir à suivre leur histoire. Leur psychologie n'en est pas en reste, et les situations difficiles ne les laissent pas indifférents.
En résumé, une saga dont je garderai un excellent souvenir et dont je n'ai qu'une hâte à présent : découvrir l'adaptation qui va très bientôt arriver sur nos écran. Vivement !


Un final à couper le souffle qui conclue bien les aventures de Katniss, Gale et Peeta. Des scènes très poignantes et intense qui nous permettent de vivre cette histoire comme si l'on y était. La révolte est très bien menée et crédible.
Une saga dystopique que j'ai adoré et qui fera partie de mes préféré du genre.

BONUS
Bande-Annonce des Deux Films.

mardi 6 mars 2012

Morsure Magique (Kate Daniels, Tome 1) - Ilona Andrews

Titre VO : Magic Bites (Kate Daniels, #01)
Titre VF : Morsure Magique (Kate Daniels, #01)
Auteur : Ilona Andrews
Editeur : Milady
1ère Edition : 2007 (VO) - 2009 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 338


0.5. A questionnable Client || 1. Morsure Magique || 2. Brûlure Magique || 3. Attaque Magique || 3.5. Magic Mourns || 4. Blessure Magique || 4.5. Magic Dreams || 5. Magic Slays || 5.3. Magic Test || 5.4. Magic Gifts || 5.5. Gunmetal Magic || 5.6. Retribution Clause || 5.8. An Ill-advised rescue || 6. Magic Rise || 6.5. Magic Steals || 7. Magic Breaks || 8. Magic Shifts || 8.5. Magic Star || 9. Magic Binds || 10. *Pas de titre*
Série en cours en VO / Stoppée en VF.

À Atlanta deux réalités s'opposent : celle de la technologie et celle de la magie.
Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu'elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l'occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi.
Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n'attends plus les ordres et je dégaine mon sabre.

Direction la petite ville d'Atlanta où nous allons faire la connaissance de Kate, une mercenaire qui coule un vie assez tranquille. Mais tout va commencer à basculer le jour où son tuteur, seule famille qui lui reste, est assassiné par une créature pour le moins étrange. Ce sera également l'occasion pour nous, lecteur, d'un peu mieux découvrir l'univers dans lequel la dame évolue. Il s'agit d'un univers où magie et technologie règne par vague successive. De ce fait, les deux ne peuvent fonctionner en même temps créant ainsi des situations pas évidente à gérer. Heureusement, notre héroïne sait à quoi s'attendre et à prévu ce qu'il faut dans son équipement pour tenir quel que soit la vague en cours. J'ai trouvé cette idée assez originale en un sens, puisqu'en règle générale les deux univers cohabitent.

Qui dit roman de Bit-Lit, dit également créatures surnaturelles. On y retrouvera les vampires, qui resteront assez classique en soi même si on ne les découvrira que de manière superficielle dans ce premier volet, mais assez pour avoir quand même une idée. 
Les créatures les plus développé dans ce premier vole sont les Changeformes, et pour cause, ils vont aidé notre héroïne a mener à bien son enquête. L'idée d'un virus (V-Lyc) m'a charmée. De plus le fait qu'on ne se contente pas que de loup est assez intéressante et bien mené. Chaque être ayant des petites particularité selon l'animal auquel ils sont assimilé. Un bon point en soi qui m'a bien convaincue. De plus, on découvre également l'organisation hiérarchique de ce peuple. En somme, c'est assez basique mais relativement bien présenté et construit.
Il y aura également le petit Peuple qui sera présent. Mais là encore, ils ne feront qu'un bref passage à un instant T de l'enquête de Kate. Mais j'avoue avoir quand même eu envie d'en savoir un peu plus à leur sujet afin de mieux les cerner. J'espère vivement que ce sera le cas dans les prochains volumes.

L'intrigue en elle-même reste assez typique d'un roman de Bit-Lit : une héroïne forte de caractère qui va se retrouver mêler à une histoire de meurtre. Ici la demoiselle est d'autant plus concernée puisqu'il s'agit d'un de ses proches. C'est également l'occasion pour le lecteur de mieux situer l'héroïne dans cet univers assez particulier que l'auteur a mit en place. Kate est une mercenaire et en tant que tel, a du travail au compte goutte en fonction des offres qu'elle peu trouver. Parallèlement à cela, il lui arrive de travailler pour l'Ordre (l'organisation chargé de veiller sur le monde magique). On découvrira certains membres et groupe qui compose cette organisation. Je suis curieuse de voir si on va à nouveau les rencontrer dans les prochains volumes.

Côté personnage, nous avons donc Kate Daniels notre héroïne. Forte de caractère, elle arrive à vivre seule dans cet univers. Néanmoins, malgré ce côté assez solitaire, elle arrivera peu à peu à se faire un semblant d'amis révélant son côté chaleureux. C'est une héroïne qui m'a beaucoup plu, dans le fond elle ressemble à n'importe quelle demoiselle ordinaire... ou presque. Son arme de prédilection est un sabre nommé Slayer, ce qui change assez des armes à feu que l'on retrouve dans les autres romans du genre. C'est une jeune femme déterminée et prête à tout pour mettre la main sur les responsables de ces crimes et a fortiori pour venger la mort du seul proche qui lui restai.
Pour ce qui est des autres personnages, on retiendra tout particulièrement les Changesformes qui seront les plus présent dans ce volume. Et plus spécialement Curran le Roi des Bêtes qui est un personnage qui m'a assez charmé de part son côté mystérieux. J'ai également beaucoup apprécier son côté taquin avec Kate et j'ai hâte de découvrir comme va évoluer la relation entre les deux personnages.

Enfin, le style de l'auteur me laisse un avis un peu mitigé. Assez simple dans le fond, les actions se succèdent les unes aux autres, ponctuée par quelques explications sur l'univers dans lequel nous évoluons. Le rythme a été si soutenu dans les premières pages que j'ai eu un peu de mal. J'avais l'impression de m'emmêler les pinceaux à quelques reprises. Heureusement, plus on avance dans l'histoire, plus les choses deviennent claires, ce qui fait quand même assez remonter le niveau.

Un univers assez orignal où se mêle magie et technologie. Une héroïne forte qui pourra compter sur des peuples assez sympathique pour résoudre une enquête intéressante.
Un style d'écriture assez brouillon au départ mais qui va en s'améliorant au fil des pages, à mesure que l'on rentre dans l'histoire.