jeudi 23 juin 2011

4h44 (Les Ailes d'Alexanne, Tome 1) - Anne Robillard

Titre VF : 4h44 (Les Ailes d'Alexanne, #1)
Auteur : Anne Robillard
Editeur : Michel Lafon
1ère Edition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 363


1. 4h44 || 2. Mikal || 3. Le Faucheur || 4. Sara-Anne || 5. Spirales || 6. Sirènes || 7. James.


A la mort de ses parents, Alexanne Kalinovsky est confiée à sa tante Tatiane dont elle ignorait jusqu'à présent l'existence. Rapidement, la jeune fille constate que cette dame n'est pas une personne ordinaire. Elle vit seule dans un immense manoir aux multiples chambres parfumées à l'encens...
Alors qu'elle a du mal à s'habituer à ce nouvel environnement, Alexanne découvre peu à peu l'histoire de ses origines et de ses dons particuliers, levant le voile sur l'héritage étrange dont sa famille l'avait tenue éloignée. Mais des événements imprévus viennent compromettre sa quête spirituelle. Car les bonnes fées ne sont pas toujours celles que l'on croit...


Je connaissais déjà Anne Robillard pour sa série des Chevaliers d'Emeraude dont j'avais lu le premier volume il y a longtemps (et que je compte bien poursuivre un de ces jours... si tant est que le tome auquel j'en suis soit enfin dispo à la médiathèque). Dans cette nouvelle série, nous nous retrouvons au Canada et plus particulièrement à Montréal où nous faisons la connaissance de la jeune Alexanne dont la vie va bien vite basculer. En effet, ses parents ont péri dans un accident de la circulation qu'elle a vu en rêve. Orpheline, la jeune fille est envoyé chez l'un des seuls membres de sa famille qui lui reste, une dénommée Tatiana Kalinovsky qui vit loin du monde et dont elle n'avais jamais entendu parler avant.
Si dès le départ, la demoiselle est bien décidé à la quitter pour retourner à Montréal dans une famille d'accueil, elle changera bien vite d'avis en apprenant à connaître sa tante. Cette dernière se révélera être une guérisseuse capable de parler aux anges, de voir les fées et de venir en aide aux autres. Peu à peu Alexanne découvre que ces capacités sont un don de famille qu'elle va développé petit à petit à mesure que l'on avance dans l'histoire. 
J'ai beaucoup aimé la façon dont la magie est présente dans l'histoire et que l'on découvre en même temps que la jeune fille. L'idée d'un cahier pour communiqué avec les anges, la présence de la petite fée Coquelicot, l'idée des réincarnation avec des dettes karmiques sont assez sympathique. En revanche, j'ai été beaucoup moins convaincue de la façon dont certains éléments apparaissent dans l'histoire, surtout dès les premiers temps où la jeune fille vit chez sa tante. J'ai eu la sensation que certains éléments arrivaient paf! comme ça parce que l'auteur avait envie de parler de cela. Même si cela nous permet de mieux comprendre certains éléments, j'ai trouvé ça dommage. Même si cela n'empêche pas de trouvé ces événements sympathiques. J'avoue avoir bien aimé le passage où l'on nous explique l'histoire du prénom de la jeune fille.
Après, il faut dire ce qui est, l'histoire reste relativement simpliste et pleine de bon sentiments auquel on accroche... ou pas. Autant pour certaines choses, cela reste crédible autant pour d'autre on trouve ça un peu exagéré. Bien entendu, il y aura un peu "d'action" dans ce livre principalement grâce à l'oncle de la demoiselle, qui fera son apparition plus tard et dont l'histoire sera le fil conducteur de toute la fin du livre, que j'ai préféré.
En revanche, j'ai été assez surprise de la rapidité avec laquelle la demoiselle change ses plans et préfère rester vivre chez sa tante plutôt que de mettre à exécution son plan de base : être désagréable au possible afin de retourner vivre à Montréal. L'histoire se déroulant sur seulement quelques jours, ce qui me rend assez perplexe. Mais en même temps je l'avoue, à sa place je crois que j'en aurait fait autant : entre une vie morne et banale en ville et une vie pleine de magie à la campagne, le choix se fait vite.
Les personnages ne sont pas si nombreux que cela, ce qui permet à l'auteur de bien nous les décrire et de nous raconté plus ou moins leurs histoire qu'elle paraisse ou non exagéré. Alexei sera sans aucun doute le personnage le plus torturé du livre, mais n'est-ce pas quand même un peu exagéré ? Alexanne de son côté sera toujours dans la découvre de ses capacité avec une curiosité débordante et un héroïsme à toute épreuve... mais un peu trop justement. En revanche, j'ai beaucoup aimé la tante Tatiana à la fois guide et mentor de la jeune fille mais qui cachera de nombreux secrets et l'on se doute qu'elle en aura d'autres a révélé. De même, j'ai adoré la petite fée Cocquelicot qu bien que personnage secondaire saura 'investir dans les événements à sa façon.
Le style de l'auteur reste très agréable à lire, même si l'on sent quand même qu'il s'agit d'un roman jeunesse de par sa simplicité, son abondance de dialogue et les éléments de mystère qui se révélés assez rapidement. On n'oubliera pas bien sûr une histoire d'amour qui se construit relativement vite entre Alexanne et le seule adolescent qu'elle a rencontré chez sa tante... Néanmoins, je suis curieuse de connaître la suite.


Une histoire pleine de magie assez sympathique mais qui n'est pas exempte de petits défauts qui peuvent parfois déranger la lecture.
Et je termine enfin cette chronique en remerciant Livr@ddict et les Editions Michel Lafon de m'avoir permit de découvrir ce livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire