samedi 30 avril 2016

PALM #Mai 2016


La PALM, Pile à Lire du Mois pour les petits curieux, est le rendez-vous où l'on établi son petit programme lecture pour le mois (en cours ou à venir selon le moment de mise en ligne).
Si une LC vous intéresse sur un titre, n'hésitez pas.

Monotropa Uniflora (Les Brumes de Grandville, Tome 1) - Gwendoline Finaz de Villaine [Challenge Un Genre par Mois] || Eos - G. D. Arthur || Histoires Secrètes II (La Sélection Hors Série) - Kiera Cass || L'Apprenti Epouvanteur (L'Epouvanteur, Tome 1) - Joseph Delanay || Un Jeu Interdit (Partie II) - L. J. Smith || Promesse de Sang (Vampire Academy, Tome 4) - Richelle Mead [LC avec Arcaalea] || Trois Chances pour tout changer (Fais un Voeu, Tome 2) - Alexandra Bullen [Dernier Tome] || L'Insurrection (Divergente, Tome 2) - Veronica Roth [EBook].

Concernant le mois de Mai, c'est un programme à dominante jeunesse/young adult.
N'ayant pas eu le temps de lire Monotropa Uniflora le mois dernier, il rempile à nouveau ce mois-ci. Et finalement, je suis un peu contente de le lire en Mai car il me permettra ainsi de compléter mon Challenge Un Genre par mois où la consigne de Mai nous demande un titre de genre Historique. A noter aussi que L'Apprenti Epouvanteur a été reçu dans ma Once upon a Book du mois dernier (le lien arrive très vite), donc il est logique qu'il suive le même chemin. Eos, que j'ai gagné à un concours organisé par Karline, a été reçu cette semaine, et comme j'ai pris la bonne résolution de ne pas trop laissé traîner les livres qui entre dans ma PAL autrement que par achat, il passera à la casserole ce mois-ci.
Histoire Secrètes II, le second recueil de la Sélection est une lecture que je me gardais de côté pour ce mois-ci, histoire de combler un peu mon attente de l'ultime tome qui sort courant Mai. Trois Chances pour tout changer est un titre qui traînait dans ma PAL depuis pas si longtemps que ça quand je le compare à d'autres, mais j'avais vraiment envie de tourner la page de cette petite duologie. J'ai finalement réussi à mettre la main sur les EBook de Divergente car les films m'ont vraiment donner envie de terminer cette trilogie, et je compte bien m'y atteler dès ce mois-ci avec L'Insurrection. Ça me donnera l'occasion de me visionner ENFIN le premier film, histoire de me remémorer un peu tout ça (car oui, j'ai LU le tome 1 et VU les 2 et 3e films).
Enfin, Promesse de Sang est un titre un peu entre parenthèse car je dois attendre que ma copinette soit à jour dans ses lectures, donc c'est pas forcément dit qu'il soit commencer en Mai.

Et vous, quelles sont vos prévisions ?

Avant Toi (Avant Toi, Tome 1) - Jojo Moyes

Titre VO : Me Before You (Me Before You, #01)
Titre VF : Avant Toi (Avant Toi, #01)
Auteur : Jojo Moyes
Editeur : Milady [Roman]
1ère Edition : 2012 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Romance Contemporaine, Drame
Pages : 524


Série Complète en 2 Tomes.

ADAPTATION - Film : Avant Toi (2016).


Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.


'Avant Toi' est un titre que je souhaits découvrir depuis un petit moment, au vu de tout les avis positifs que j'ai pu lire. Ce n'est qu'avec la sortie du film qui approche à grand pas que je me suis finalement à me lancer dans ce roman... avec lequel j'ai passé un excellente moment et que je regrette de ne pas avoir lu plus tôt.

L'histoire nous propose de suivre Louisa, dit Lou, qui vient de perdre son emploi. Après une grosse période à vide, elle va finalement trouver une place chez la famille Traynor en tant que garde malade de leur fils Will devenu tétraplégique suite à un accident de voiture. Lorsqu'elle découvrir que le jeune homme souhaite aller en Suisse pour bénéficier du suicide assisté, Lou compte mettre le temps qu'il lui reste avant la date fatidique pour le faire changer d'avis et lui montrer qu'il a encore beaucoup de choses à vivre.
L'intrigue est plutôt prenante d'une bout à l'autre du récit. On découvre dans un premier temps la situation de chacun de nos deux héros et la manière dont ils sont arrivés à la situation dans laquelle ils se trouvent aujourd'hui. L'auteur nous propose ainsi de mieux cerner chacune des personnalités à laquelle nous allons avoir affaire, tout en nous présentant les personnages secondaires qui vont les entourer. Viendra ensuite la rencontre entre Lou et Will et surtout leur acclimatation l'un à l'autre. La jeune femme étant une vrai tornade d'énergie et de bonne humeur alors que son employeur est solitaire et bougon. Au fil des pages, nous allons suivre la naissance de leur relation jusqu'à ce que vienne s'ajouter la thématique du suicidé assisté, qui sera le vecteur de l'ensemble de la fin du récit, en parallèle à la santé de Will qui ne sera pas forcément au top tout du long. Le suspense de la décision finale du jeune homme planera tout au long du récit, je me suis prise à espérer qu'il finirai par changer d'avis et finalement continuer à vivre avec un nouveau sens.
La thématique abordé par l'auteur dans ce roman est un sujet plutôt dur puisqu'il s'agit de la fin de vie et surtout du suicide assisté. Une notion encore un peu tabou dans notre société actuelle. L'auteur arrive parfaitement à nous faire mieux cerner les choix de ses personnages sans pour autant trop se mouiller elle-même dans ce débat. Elle nous propose de voir les arguments des deux camps, que l'on pour ou contre cette démarche. Si cette notion ne rentre pas en jeun dès le début de l'histoire, je reconnais avoir été plutôt intrigué de voir de quelle manière le sujet allait être abordé ici. Nous allons donc avoir l'opposition entre Will et ses proche. Le premier demandant à partir de la manière et au moment où il le souhaite car il ne voit pas d'autre solution et ne supporte pas de se voir réduit à ce qu'il est dans son fauteuil. Quand on se met à la place du jeune homme et lorsque l'on découvre ses arguments, on ne peux que les comprendre même si l'on ne sait pas vraiment quelle aurait été notre réaction à sa place. L'opposition sera quand à elle l'entourage complet de Will, voulant à tout prix qu'il revienne sur sa position, déjà bien mûrie dans son esprit. Ils vont ainsi faire tout ce qui est en leur pouvoir pour le faire changer d'avis et lui prouver que cette dernière vaut la peine d'être vécu et ce quelle que soit son état. S'il n'y aura pas de réel affrontement entre les deux camps, on va les voir ainsi étalé leurs arguments et tenter ce qu'ils peuvent pour retourner la chose. Je dois avouer que l'auteur a su manier les mots avec justesse pour nous faire comprend cette opposition, sans pour autant essayer de faire pencher la balance d'un côté comme de l'autre. Alors, certes, le fil rouge de l'histoire est de voir comment Louisa va montrer à Will que sa décision n'est peut-être pas la bonne. La jeune femme redoublera d'ingéniosité pour nous le faire comprendre. Jusqu'au bout du roman, je me suis surprise à espérer de tout cœur que son pari sera réussi et que Will reviendra sur sa décision.
Le domaine médical sera, sans surprise, mis en avant dans ce récit. Y travaillant dedans, j'ai été quelque peu pointilleuse sur tout ce qui touchait à ce domaine. Dans l'ensemble, l'auteur arrive à se dépatouiller d'une assez bonne manière sans perdre en justesse dans ce qu'elle raconte. Je trouve qu'elle a fait ici un bon effort de recherche qui a plutôt bien payé de part le réalisme de la situation. Même si je reconnais avoir un peu tiqué pour une question de vocabulaire. Lou est considéré comme aide-soignante, titre qui lui est donné tout au long de l'histoire. Or, si l'on veut être vraiment pointilleux, son job est davantage celui d'une simple auxiliaire de vie. La réelle différence entre les deux ? Le diplôme et les compétences ne sont absolument pas les mêmes, la preuve tout les gestes fait par Nathan, l'infirmier, sont des gestes qu'une réelle aide-soignante a la capacité (et surtout la compétence) de faire.
On notera également un aspect romantique dans cette histoire. C'est sans grand surprise que Lou et Will se rapprocheront l'un de l'autre pour quelque chose d'un peu plus réel, même si leur relation amoureuse n'apparaîtra que tardivement. Elle ne sera réellement mise en avant que dans les dernières pages, mais sans qu'il ne se passe réellement quelque chose de concret, contrairement à ce que mon petit cœur digne d'une fangirl l'espérait. Néanmoins, l'auteur a réussi à nous offrir une relation vrai et authentique dans son ouvrage.

Lou est une jeune femme que j'ai beaucoup apprécié au cours de ma lecture. C'est une demoiselle qui mène une vie bien rangée, même si la relation avec Patrick son petit ami est loin de l'idéal qu'elle se faisait. C'est une boule d'énergie qui nous propose de partager sa joie de vivre lors de chacune de ses apparitions. Je reconnais que c'est communicatif jusqu'à nous, lecteur, car j'ai ressenti à plusieurs reprises les émotions de la jeune femme selon les événements auxquels elle va nous faire assister. Lorsqu'elle apprend la véritable raison de sa présence chez les Traynor, elle se remettra en question, ne sachant pas trop quelle conduite adopté au vu de ce que l'on attend d'elle. J'ai également beaucoup apprécié son histoire avec Patrick. Si elle tournera plutôt court, j'ai beaucoup apprécié la manière dont l'auteur a su l'utiliser pour faire mûrir son héroïne.
Will était un jeune homme qui avait tout pour réussir dans la vie jusqu'à ce qu'un accident de la route vienne lui casser ses projets. Si autrefois, c'était un amateur de sensations fortes qui profitait à fond de la vie, son changement d'état l'a profondément affecté. Je ne peux pas dire que cela me surprend, après tout je ne sais pas comment je réagirait si j'étais à sa place. Il nous apparaîtra dans un premier temps assez solitaire et sombre principalement pour nous montrer qu'il sait comment tout ceci va se terminer. Lorsqu'il s'ouvrira enfin à notre Lou, on retrouvera un jeune homme complètement différent : généreux, très cultivé et surtout qui ne veut pas être un poids pour son entourage. C'est un jeune homme qui n'en restera pas moins fort, sur le plan psychologique, et qui saura nous le montrer.
En ce qui concerne les personnages secondaires, chacun d'entre eux saura apporter un petit quelque chose à l'histoire mais également au débat qu'elle cache. Nous rencontreront donc ainsi :
- la famille de Will. Ils ne savent plus trop vers qui se tourner pour que leur fils ne passent pas à l'acte au bout des 6 mois qu'il leur a promis. Cependant, ils restent plutôt distant avec leur jeune homme, ce que j'ai trouvé assez dommage, alors qu'ils auraient pu s'impliquer davantage dans ce récit.
- la famille de Lou. Tous ne seront pas au courant de la situation dans laquelle elle s'est fourrée d'entre de jeu. Seule Treena sa sœur sera au courant dans un premier temps et aidera notre héroïne à trouver des idées pour remonter le moral à Will. Les parents en revanche ne l'apprendront que tardivement et aura des réaction plutôt mitigés. On notera également que la famille de Lou est loin d'avoir une situation stable, ce qui ajoute un peu plus de pression à notre héroïne, mais encore une fois du réalisme puisqu'on sera bien loin du cliché de la famille parfaite.
- Patrick, le petit ami de Lou. Un personnage avec lequel j'ai eu un peu de mal. Il faut dire que son côté égoïste ne l'aide en rien. Obnubilé par son sport, il ne se rendra même pas compte de la détresse que Lou témoigne par moment et ne comprend pas pas pourquoi elle tient à s'investir autant dans ce job temporaire, plutôt que de le soutenir dans sa compétition sportive.

Enfin, j'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur. On nous propose de suivre l'histoire du point de vue de Lou, ce qui est une assez bonne idée dans la mesure où l'on découvre un peu mieux les ressentis et émotions de la jeune femme en fonction des situations. J'ai également beaucoup aimé avoir quelques chapitres de-ci de-là avec le point de vue d'un autre personnage, nous permettant ainsi de voir un peu ce qu'il se passe dans leur tête.
Globalement, l'histoire nous est raconté dans un style plutôt simple et qui ne s’embarrasse pas de fioriture. Le récit est accessible à tous et arrive parfaitement à nous toucher et même à nous prendre aux tripes tant cette simplicité arrive à le rendre intense.


Une intrigue prenante qui aborde avec justesse le sujet délicat du suicidé assisté. Des arguments bien posés et exploités. L'histoire de Lou et Will reste touchante d'un bout à l'autre, surtout lorsqu'une notion de romance vient s'y ajouter. Un milieu médical bien exploité malgré un petit défaut de vocabulaire. Des personnages forts que l'on prend plaisir à rencontrer et à suivre. Un style d'écriture simple mais qui arrive à rendre le tout intense.

BONUS
Bande-Annonce du Film

mercredi 27 avril 2016

Sépulcre - Kate Mosse

Titre VO : Sepulchre
Titre VF : Sépulcre
Auteur : Kate Mosse
1ère Edition : 2007 (VO) - 2007 (VF)
Genre : Thriller, Fantastique
Pages : 819


Octobre 1891 : la jeune Léonie Vernier et son frère Anatole quittent Paris pour le Domaine de la Cade, à quelques kilomètres de Carcassonne. Dans les bois qui entourent la maison isolée, Léonie tombe par hasard sur les vestiges d'un sépulcre wisigoth. Au fil de ses recherches, elle découvre l'existence d'un jeu de tarots dont on prétend qu'il détient les pouvoirs de vie et de mort. 
Octobre 2007 : Meredith Martin arpente les contreforts pyrénéens dans le but d'écrire une biographie de Claude Debussy. Mais elle mène aussi une enquête sur ses propres origines. Armée d'une partition pour piano et d'une vieille photographie, la voilà plongée malgré elle au cœur d'une tragédie remontant à plus d'un siècle, où le destin d'une jeune fille, disparue par une nuit funeste, se mêle inextricablement à une dramatique histoire d'amour.


Kate Mosse est une auteur dont je souhaitais découvrir les livres depuis un bon moment. Il faut dire que la majorité d'entre eux se passent (ou du moins en partie) dans mon petit département adoré, ce qui m'a donné envie de voir un peu quelles histoires pouvaient s'y cacher. C'est grâce à l'une de mes collègues que j'ai enfin pu me lancer dans l'un de ses romans, et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai été conquise.

L'intrigue de ce roman va se divisée entre deux personnages ainsi que deux époques, mais dans des lieux quasi-identiques. L'on va donc ainsi faire la connaissance de Léonie et Meredith, deux jeunes femmes séparées par les années et leurs histoire, mais qui vont se révéler pas si étrangère que cela.
L'histoire s'ouvre sur celle de Léonie à la fin du XIXème siècle. Elle mène une vie plutôt tranquille à Paris avec son frère et sa mère. Mais peu à peu la situation se dégrade autour d'elle et des émeutes se déclenche dans la capitale. Pour échapper à cela, elle va quitter la capitale pour un domaine familial situé dans l'Aude : le Domaine de la Cade. Là, elle va découvrir une chapelle qui date de l'époque wisigothe et elle va devenir peu à peu intrigué par un certain jeu de Tarot... mais son séjour va également se révéler riche en surprise vis-à-vis de son entourage.
En parallèle, c'est l'histoire de Meredith qui va peu à peu s'alterner à celle de l'héroïne précédente. Nous sommes au XXIème siècle et Meredith mène des recherches sur le célèbre compositeur Debussy. Ses recherches vont la conduire jusqu'à Rennes-les-bains, au Domaine de la Cade, où ses recherche vont peu à peu s'orienter vers un autre sujet que celui du compositeur : celui de ses propres origines. Le tout sans perdre de vue un mystérieux jeu de tarot aux images familières.
Le roman en lui même est découpé en plusieurs parties chacune correspondant à une des deux époques dans lesquelles le lectures évolue. J'ai tout particulièrement apprécié l'effet miroir de l'une à l'autre. On suit Léonie en premier avant de basculer vers Meredith, qui suivra un peu les mêmes traces que le personnages précédent. Elles seront amenées à visiter les mêmes lieux dans une ordre similaire et très proche. L'auteur veut ainsi renforcer l'idée que les protagonistes et par extension leurs histoires sont toutes liées. Un élément plutôt réussi à mes yeux et qui a su titiller ma curiosité à de nombreuses reprises, bien que par moment j'ai également un peu râler de devoir changer de décor tant je voulais savoir la suite des événements pour l'héroïne que je délaissait.
Chacune de nos deux héroïne va se retrouver mêlée à des histoires de familles qui les concernent de près ou de loin. Je dois reconnaître que l'auteur a su bien manier son récit dans la mesure où j'ai eu plusieurs surprises au fil de ma lecture et auxquelles j'étais bien loin de m'attendre, surtout en ce qui concerne celle qui touche à Léonie tant le suspense était bien mener. Du côté de Meredith, elle deviendra actrice malgré elle d'une histoire qui concerne la famille d'un homme qu'elle va commencer à fréquenter dans ce roman. Je reprocherais d'ailleurs à cette petite romance sa rapidité qui a un peu manquer de crédibilité à mes yeux. En effet, Meredith et Hal se connaissent depuis peu et se font confiance comme s'ils étaient amis depuis toujours, un petit manque de réalisme qui m'a un peu fait tiqué, bien que cela n'ai pas gêné ma lecture outre mesure.
Le jeu de tarot est l'un des autres points commun aux deux récit. Ce dernier sera tout d'abord présenté par Meredith où nous allons apprendre beaucoup d'éléments sur son origine et les différents jeux qui existent avant de nous intéressés à un des jeux en particulier. Ceci ajouté, au mystère du sépulcre wisigoth viendra ajouté une grosse part de mystère supplémentaire dans cette intrigue accompagné par une notion fantastique. En soi, j'ai beaucoup apprécié ces éléments même si j'ai eu un peu de mal à voir leur intérêt dans l'intrigue globale.
Ce qui m'a attiré dans ma lecture, c'est surtout le décor dans lequel les personnages vont évoluer. Et là je dois reconnaître que l'auteur a plutôt bien réussi son pari. J'ai retrouvé bon nombre de détail collant parfaitement à la région que je connais et que j'adore. J'ai souris à la mention de certains lieux ou autre légendes que je connaissait déjà bien avant. Je me suis régalé de part cet aspect.

Concernant les personnages, deux panels vont s'offrir à nous : un par époque.
Au XIXème siècle, c'est principalement Léonie et son entourage qui vont être mis en avant. La jeune fille est plutôt insouciante, mais veut malgré tout mieux cerner ce qui l'entoure, tout en veillant sur les siens. C'est un jeune demoiselle aventureuse et plutôt courageuse, même si ça lui jouera des tours. Les autres personnages qui évolueront en sa compagnie seront somme toute intéressant. Il y aura en grande partie sa famille qui vivra de nombreux rebondissement d'un chapitre à l'autre. Leur histoire a su me prendre d'un bout à l'autre et je doit avouer que c'est ce groupe de personnage qui a ma préférence : jalousie, complot, meurtre, passion... Autant d'élément qui ont su me les faire aimer ou détester selon leur condition.
En ce qui concerne le XXIème siècle, on rencontrera Meredith, une jeune femme qui a eu une enfance quelque peu mouvementé. C'est une jeune femme déterminée et prête à tout pour réussir ce qu'elle entreprend. Mais elle ne perd pas de vue la quête de ses origines qui compte plus que tout à ses yeux. Les personnages qui évolueront autour d'elle seront des étranger vis-à-vis de la jeune femme qui viens dans le sud de la France pour des vacances accompagné de recherches personnelles. J'ai eu un peu plus de mal à m'attacher à ces derniers qui m'ont un peu moins convaincue. Il faut dire que leur histoire est un peu plus simpliste que celle de deux cents ans en arrière et qu'elle s'apparente davantage à un simple roman policier plus qu'autre chose.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me plaire. S'il reste globalement accessible à tous, il n'en restera pas loin assez dense et riche. En effet, au fil des pages, l'auteur nous propose des descriptions qui foisonne de détail, nous permettant ainsi de mieux accompagné nos personnages. D'ailleurs, durant certains scènes j'ai parfaitement réussi à visualisé où ils se trouvaient. L'histoire est dans l'ensemble plutôt bien rythmée grâce aux différentes parties qui alternent les époques, mais également les chapitres courts et nombreux qui donnent plus d'une fois envie de savoir ce qu'il arrive ensuite aux personnages.
Pour ma première expérience avec cet auteur, on peux dire que je suis conquise et je compte bien découvrir les autres titres qu'elle a écrit (d'autant, que là encore ma collègue peux me les prêter).


Une histoire qui se déroule sur deux temporalités qui se complètent parfaitement. Deux intrigues prenantes, même si l'une est clairement au dessus de l'autre. Une touche de fantastique qui fait plaisir, bien qu'elle ne soit pas indispensable. Un décor maîtrisé à la perfection. Des personnages sympathique. Le tout servi par un style à la fois dense et riche, mais qui reste accessible malgré tout.

lundi 25 avril 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #255

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lectures terminées la semaine dernière.

Quête d'Eternité (Filles de Lune, Tome 4) - Elisabeth Tremblay [Challenge Un Genre par Mois] || Black Butler, Tome 21 - Yana Toboso.

Une semaine un peu moins fournie que la précédente mais dont je suis plutôt contente dans la mesure où j'ai avancé dans 2 séries. Niveau roman, j'ai passé l'ensemble de ma semaine en compagnie de Naïla dans Quête d'Eternité. Une suite dans laquelle, j'ai eu un peu de mal à me remettre au départ dans la mesure où ma lecture du tome précédent datait de près de 3 ans (d'ailleurs, si ça vous intéresse, mes chroniques des anciens tomes ont été transféré et sont disponible ici). Ce tome sert davantage de transition entre tout les événements et prépare la bataille final pour le suivant et dernier de la série, que je compte bien me lire dans l'année, histoire de finir cette saga entamée depuis fort longtemps. A noter que ce titre compte pour le Challenge Un Genre par Mois qui demande de lire un livre de Fantasy ou Aventure en Avril.
Côté manga, je me suis plongée avec grand plaisir dans Black Butler, avec le dernier tome en date. On avance bon train dans l'arc de la sorcière verte qui semble se terminer. Hâte de lire le suivant.

Lecture en cours.
Le Tour de Chauffe (Les Idoles du Stade, Tome 6) - Jaci Burton [EBook].

Ayant tout juste terminé ma lecture précédente hier soir, je n'ai pas encore commencé ce titre, mais ce sera chose faite dès ce soir. Il me tarde de me replonger dans l'univers de mes sportifs caliente adoré avec Le Tour de Chauffe. Les chroniques que j'ai réalisé sur les opus précédents débarqueront dans le courant de la semaine sur ce blog, pour les curieuses.

Lecture à venir.
Vampire et Casée (Queen Betsy, Tome 5) - MaryJanice Davidson.
[PALM d'Avril 2016]

Pour la suite, je ne me prévois qu'une seule lecture, et assez courte dans la mesure où la fin du mois approche à grands pas et que je n'aime pas avoir une lecture à cheval d'un mois sur l'autre. Je compte donc lire Vampire et Casée, un titre qui est dans ma PALM tout les mois (ou presque) depuis le début de l'année et que j'ai marre d'y voir dedans.
Et on continuera à se caler au moins une BD ou un Manga dans la semaine.

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

jeudi 21 avril 2016

Juliette Forever (Juliette Forever, Tome 1) - Stacey Jay

Titre VO : Juliet Immortal (Juliet Immortal, #01)
Titre VF : Juliette Forever (Juliette Forever, #01)
Auteur : Stacey Jay
Editeur : Milan [Macadam]
1ère Edition : 2011 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Fantastique, Romance, Young Adult
Pages : 341


1. Juliette Forever || 2. Roméo Forever.
Série complète en 2 Tomes.


Oubliez Roméo qui se tue pour Juliette.
Oubliez Juliette qui se tue pour Roméo.
La vérité ? Les deux amants sont devenus immortels... Roméo s'acharne à séparer ceux qui pourraient s'aimer, quand Juliette doit tout faire pour les réunir.
Entre les deux anciens amants tous les coups sont permis. Car l'amour a fait place à la haine. Pour toujours. Vraiment ?


Roméo et Juliette est l'une des romance tragique les plus connues au monde. Et je dois avouer que j'ai un petit faible pour cette dernière, aussi ce diptyque m'intriguait fortement depuis sa sortie sans pour autant que je me décide à lui faire une petite place dans mon programme livresque, jusqu'à aujourd'hui.

L'histoire commence par un accident de voiture suivi du réveil d'une adolescente quelques secondes seulement après l'impact. Juliette se réveille dans le corps d'Ariel, une lycéenne lambda qui ne brille pas spécialement par sa popularité dans son établissement et qui s'est retrouvée embringuée dans une histoire de pari avec son potentiel petit ami Dylan. En tant qu'Ambassadrice, la demoiselle comprend alors qu'elle est envoyée une nouvelle fois sur Terre afin de sauver deux âmes sœurs de la menace des Mercenaires et surtout de l'un d'entre eux, répondant au nom familier de Roméo qui cherchera à lui nuire en tout point.
L'intrigue de ce roman a su me charmer en plusieurs point. Tout d'abord, j'ai tout particulièrement apprécié l'idée de donnée une réalité à la tragédie de Shakespeare comme si elle s'était déroulée dans un passé qui aurait pu être le nôtre, soit 700 ans en arrière. L'histoire des deux amants est celle que nous connaissons si bien mais sa fin a quelques différences subtiles choisis par l'auteur et qui vont venir apporter des éléments fantastiques au récit. Car oui, au delà de la romance à laquelle le résumé laisse présager, on est dans un récit où la réalité n'est pas forcément celle que l'on croit. Arrivent alors des notions d'Ambassadeur et de Mercenaire dont les buts sont liés à un duo d'âmes sœurs qui doivent soient finir ensemble (pour les premiers) ou se déchirer jusqu'à la mort (pour les seconds). Une idée somme tout assez sympathique mais qui m'a paru malgré tout, avec le recul, un peu sous-exploité dans la mesure que hormis leurs buts et leur hiérarchie, ben on ne sait pas forcément grand chose de ces deux clans : leur origine, d'où vient leur querelle, pourquoi poursuivent-ils ces buts-là, pourquoi les amants de Vérone ont-ils été recrutés... Des questions assez nombreuses qui me laissent encore dans le flou total afin de mieux cerner ce que sont ces deux groupes. A mon sens, l'auteur a préféré jouer la carte de la romance plutôt que de développer davantage le background.
La romance parlons-en un peu, car au fond c'est elle qui sera au centre de tout. Juliette et Roméo vont donc venir mettre leur grain de sel, positif ou négatif selon le cas, dans la relation entre deux âmes. Ces dernières vont se révéler être assez proche de notre héroïne (tiens donc... ) et donc assez facile à manipuler dans le fond puisqu'il s'agira de Gemma, la meilleure amie d'Ariel, ainsi que Ben, le garçon qui a sauver la mise à Juliette lors de son arrivée sur Terre.Sauf que les relations entre tout les protagonistes ne seront pas celles attendu par les grands patrons de Roméo et Juliette. Un vrai sac de nœud qui se résoudra de manière assez simple lors de la fin du roman, peut-être un peu trop simple, mais au fond vu le récit en lui-même, ça ne dénote pas. J'ai tout particulièrement adoré d'ailleurs, l'idée du retour en arrière pour l'épilogue qui m'a un peu scotché, je l'avoue.
On notera également que les amants de Vérone ont une certaine conscience de leur situation dans le monde des Ambassadeurs et Mercenaires. Roméo plus que la jeune fille d'ailleurs puisqu'il lui proposera à plusieurs reprises de les libérer tout deux du lourd fardeau qui pèse sur les épaules et qu'ils sont bien loin d'avoir demandé. Cette notion sera mise en avant à plusieurs reprises de par la présence de fantômes à leur image mais celle qu'elles renvoyaient dans leur époque d'origine. Une idée qui m'a plutôt bien convaincue même si les spectre en question seront plus une présence qu'une réelle aide.

Côté personnages, ils seront au final assez peu nombreux. Ce qui n'a pas été sans me déplaire de sorte que l'on va donc se concentrer sur l'essentiel.
Juliette, dans le corps d'Ariel, va se mettre bien vite en quête des âmes qu'elle doit aider, mais sans pour autant rester indifférente au charme de Ben, celui qu'elle doit aider. La jeune fille va donc se retrouver tiraillée entre son devoir et ses sentiments, faisant ainsi preuve d'une certaine humanité en nous montrant son côté fragile. Néanmoins, elle ne perdra pas de vu Ariel, son hôte, à qui elle n'hésitera pas à donner quelques petits coup de pouce, notamment dans sa relation avec sa mère. Juliette est une fille qui a bon cœur, et ça se voit dans ses manière et ses ressentis.
Roméo, dans le corps de Dylan, nous apparaît d'une manière beaucoup plus négative. Il nous est présenté comme le méchant de l'histoire, rôle qu'il va plutôt bien jouer... sous la contrainte de ses supérieur. Au final, il a lui aussi bon fond car tout ce qu'il souhaite c'est effacer le passé pour que Juliette retrouve la vie qu'elle mérite et qu'elle ne soit plus obligé d'obéir aux Ambassadeurs. Le second, et dernier, opus de la série en fait le personnage majeur d'après le titre, je vous avoue que je suis curieuse de découvrir ce qu'il a à nous dire.
Gemma, la meilleure amie d'Ariel, est un personnage avec qui j'ai eu beaucoup de mal. C'est une gamine arrogante et pourrie-gâtée, qui n'hésitera pas à le montrer. Sa famille est riche et elle en joue. D'ailleurs, son amitié avec Ariel donne l'impression d'être plus de la pitié qu'autre chose. Je l'ai détesté d'un bout à l'autre du roman, et ce même lorsqu'on apprendra à mieux la cerner.
Ben est le petit nouveau du lycée. Par un heureux hasard, il va croiser la route de Juliette alors qu'elle tente d'échapper à Roméo dès son arrivée sur Terre. Il est assez mystérieux de prime abord, mais c'est pour mieux caché son passé sombre. Encore que lorsqu'on le découvre, on arrive à mieux cerner le pourquoi de son geste. Il va bien vite tomber amoureux de notre héroïne alors qu'il la connait à peine, mais aussi qu'il est censé finir avec Gemma. C'est un garçon qui a bon cœur et qui est prêt à tout les sacrifice pour aider ceux qui lui son cher, un vrai héros en somme.
Quelques personnages secondaires viendront bien entendu pointé le bout de son nez. Mais peu d'entre eux auront un réel intérêt hormis la mère d'Ariel, qui servira surtout à faire le point sur un petit conflit mère-fille, et le supérieur de Roméo qui de son côté sera le grand vilain de ce premier opus en parallèle à la supérieure de Juliette (sa nourrice du passé) qui jouera un tout petit rôle de guide mais trop petit pour qu'il ne me marque réellement.

Enfin, le style d'écriture du roman est plutôt agréable. Le récit nous est narré par Juliette afin que le lecteur puisse bien s'immerger dans la tête de la jeune fille. Un assez bon point pour ce qui est du ressenti et autres émotions que j'ai trouvé bien maîtrisé pour un roman jeunesse. Nous auront également droit à une paire de chapitre du point de vue de Roméo qui apporteront un petit complément au récit, chose que j'ai trouvé plutôt sympathique et qui m'a donné envie de le retrouver dans la suite. L'écriture en elle-même reste assez fluide mais très simple de sorte que le roman semble parfois un peu trop marqué jeunesse malgré les thématiques intéressantes abordées.


Une intrigue qui m'a convaincue même si l'univers aurait pu être mieux travaillé à mon sens. Une romance qui prime sur le fantastique. Une exploitation de l'oeuvre de Shakespeare plutôt bonne. Des personnages peu nombreux mais avec lesquels on partage plutôt bien l'histoire. Un style d'écriture parfois trop simpliste.

lundi 18 avril 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #254

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lectures terminées la semaine dernière.
Avant Toi (Avant Toi, Tome 1) - Jojo Moyes || La Nuit des Pantins (Chair de Poule, Tome 2) - R. L. Stine || La Lune Nue - Marie Sellier & Hélène Rajcak || Noragami, Tome 1 à 4 - Adachi Toka.

Comme vous pouvez le voir, cette semaine a été bien remplit niveau lecture. Il faut dire que j'avais envie de manga dans la semaine, donc je me suis pas privée. J'ai donc fini ma lecture d'Avant Toi, un roman qui a été un coup de cœur pour beaucoup de bloggeuses. J'ai totalement adoré cette histoire que j'ai trouvé très touchante voire poignante par moment, avec des thématiques très fortes. Le film sorti d'ici quelques semaines en salles et je VEUX le voir. Et je compte bien me jeter sur la suite dès qu'elle sortira en poche, même si pour moi ce roman ne nécessitait pas forcément de suite. Cette semaine, je me suis plongée dans deux des trois titres que j'avais reçu dans ma dernière box Once upon a Book avec La Nuit des Pantins, un roman Chair de Poule que j'ai lu en à peine une petite heure. Un roman sympa mais sans plus, je vous avoue qu'il ne m'a pas spécialement donné le déclic pour en lire d'autre de la même série. Le second titre est un album intitulé La Lune Nue, une histoire plutôt jolie qui se présente comme un conte et que j'ai beaucoup apprécié. En revanche, les dessins ne m'ont absolument pas convaincue. Enfin, côté manga, je me suis lu les quatre premiers opus de Noragami qui traînaient dans ma PAL depuis leurs sorties respectives. Je me suis autant régalée que lors de mon visionnage de l'anime, même si j'ai un peu tiqué car les arcs ne suivent pas forcément le même ordre dans les deux support. Néanmoins, j'ai hâte de lire la suite (que je dois me procurer).

Lecture en cours.
Quête d'Eternité (Filles de Lune, Tome 4) - Elisabeth Tremblay. [Challenge Un Genre par Mois]

Comme prévu, retour dans l'un de mes genres littéraire favori avec de la Fantasy en compagnie de Quête d'Eternité. Une suite de série qui se trouvais dans ma PAL depuis longtemps et que j'avais envie de lire depuis un moment déjà. Il compte pour le Challenge Un Genre par Mois qui demande de lire un livre de Fantasy ou Aventure en Avril. Et j'espère de tout cœur que cette lecture me motivera à finir la série prochainement car une fois celui-ci terminé, il ne me restera qu'un seul opus à lire.
Pour le moment, j'en suis encore qu'au début du roman, donc difficile pour moi de vraiment vous donner mon ressenti à son sujet. La seule chose que je peux dire, c'est que je rame un peu à me remettre dans l'univers (beaucoup de personnages et d'éléments qu'il me faut me resituer), mais ça commence à venir.
Oh et tant que j'y pense, mes chroniques des trois opus précédents seront transférées ici dans le courant de la semaine de manière prioritaire comparé à là où j'en suis dans le transfert des chroniques. (J'essai de faire ça dès lors que je lis/chronique une suite de série depuis que le changement de plateforme, certains l'ont peut-être remarqué).

Lecture à venir.
Le Tour de Chauffe (Les Idoles du Stade, Tome 6) - Jaci Burton [EBook]
[PALM d'Avril 2016]

Côté prévision, je ne me prévois qu'un seul titre cette semaine car je pense que ma lecture en cours me tiendra un petit moment. Pour la suite, ce sera donc encore une fois une suite de série avec Le Tour de Chauffe, j'ai hâte de retrouver mes sportifs caliente adoré, surtout que dans cet opus on change un peu de sport. Et idem que ma lecture en cours, mes chroniques sur les opus précédents débarqueront ici dans la semaine.
Et on continuera à se caler au moins une BD ou un Manga dans la semaine.

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

dimanche 17 avril 2016

Veux-tu m'épouser 100 fois ? (Veux-tu m'épouser 100 fois, Tome 1) - Holly Martin

Titre VO : One Hundred Proposal (100 Proposal, #01)
Titre VF : Veux-tu m'épouser 100 fois ? (Veux-tu m'épouser 100 fois?, #01)
Auteur : Holly Martin
Editeur : Harlequin [&H]
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Romance Contemporaine
Pages : 426


1. Veux-tu m'épouser 100 fois ? || 2. Dinde rôtie, Demandes en Mariage et autres petites surprises.
Série complète en 2 Tomes.


La demande en mariage idéale existe-t-elle ?
OUI ! La Proposition Parfaite, c’est l’assurance d’une demande extraordinaire, personnalisée et qui vous garantit (presque !) un oui de votre bien-aimé(e) !
N’attendez plus et découvrez nos packs de demande en mariage. Nos conseillers sont à votre écoute pour créer avec vous ce qui deviendra le plus beau moment de votre vie !

Vendre du rêve et de l’amour, voilà le travail de Suzie. Et son agence La Proposition Parfaite fonctionne plutôt bien – c’est même la seule chose qui tient la route dans sa vie. Jusqu’à ce que Harry, son meilleur ami et associé, décide de l’embarquer dans un plan de communication complètement FOU. 
100 jours. 
100 demandes en mariage. 
Elle et lui dans le rôle des fiancés.
Un jeu qui pourrait être divertissant si Suzie n’était pas désespérément et secrètement amoureuse de Harry. Quoi de pire que de se faire demander en mariage non-stop pendant trois mois par l’homme que l’on aime depuis des années, et d’être obligée de répondre « non » chaque fois ? Enfin, en théorie…


Veux-tu m'épouser 100 fois est l'un des premiers livres que j'ai reçu lors de ma première commande chez Once upon a Book. Une petite romance qui parait à la fois douce et pleine de rêve.

Direction l'agence de La Proposition Parfaite où nous allons faire la connaissance de Suzie. L'agence propose un concept plutôt sympa qui est celui de donner l'occasion aux gens de réaliser une demande en mariage aussi parfaite qu'originale. La société marche plutôt bien, même si l'on ne peux pas en dire autant de la vie sentimentale de notre héroïne. En effet, elle est célibataire depuis pas mal de temps et en a assez. Et c'est sans compte sur Harry son associé en affaire sur qui elle craque totalement et qui va lui proposer une idée de dingue pour faire de la pub pour l'agence : réalisé une demande en mariage pendant 100 jours à l'intention de la jeune femme. Une histoire qui les mènera jusqu'au bout du monde et durant laquelle Suzie sera torturé en refusant ses différentes preuves d'affection.
L'intrigue de ce roman a su me charmer d'un bout à l'autre. J'ai adoré faire la connaissant de Suzie et Harry avant la mise en place de ce projet et bien entendu tout au long de sa réalisation. Nous allons ainsi découvrir les différentes manières plus ou moins originales dont Harry va faire preuve pour demander la main de la jeune femme, le tout en les narrant sur un blog suivi par des milliers de fans. Quand j'ai vu l'épaisseur du roman en lui-mêle et en la comparant au nombre de demandes prévus, j'appréhendais un peu de me retrouver face à un roman qui nous ferais découvrir ces cents façons mais de manière assez bâclé. Ça n'a absolument pas été le cas. En fait, l'auteur prend le partie de sauter certaines des demandes, ce qui n'a pas été sans me déplaire car je pense qu'à la longue cela aurait engendré bon nombre de scènes répétitives et qui risquerais de lasser le lecteur. Un pari plutôt réussi et qui a bien marché avec mois dans la mesure où les demandes qui sont présente dans le roman, quel que soit la manière dont elles sont narrés, sont les plus importante dans le récit en lui-même.
Mais ces demandes en mariages ne sont pas seulement l'objet du récit. Sans grande surprise, le lecteur se rend vite compte que l'affection que Suzie éprouve pour Harry est réciproque, bien que secrète des deux côtés. Ces propositions seront l'occasion pour ce duo de mieux se connaître mais aussi de faire évoluer leur relation vers quelque chose d'un peu plus concret et que tout deux souhaiterais. Le lecteur est bien vite mis dans la confidence et j'avoue que j'avais très envie de découvrir si les deux tourtereaux allaient finir ensemble pour de bon. Et le moins que l'on puisse dire c'est que leur histoire connaîtra des hauts et des bas. En effet, les obstacles seront de la partie, histoire de ne pas prendre le parti de faire une histoire trop facile. Un élément que j'ai beaucoup apprécié et que j'appréhendais quelque peu.

Concernant les personnages, c'est sans grande surprise que les deux membres de La Proposition Parfaite seront mis à l'honneur.
Suzie est une jeune femme rêveuse, la preuve en est sa société puisque la naissance de cette entreprise colle avec son rêve de recevoir un jour une demande en mariage magnifique. C'est une jeune femme prête à tout en affaire car il faut dire que ses clients ne lui demandent pas forcément des choses originales, elle compte ainsi profiter du coup de pouce de son associé à fond. Suzie est également une grande romantique qui espère un jour être remarquée par l'homme qu'elle aime malgré les différentes conquêtes, loin de lui ressembler, qu'il fait défiler. Je reconnais avoir eu envie de la secouer comme un prunier à de nombreuses reprises dans l'histoire tant elle était aveugle aux bonnes intentions du brave Harry. J'ai même eu envie de la gifler pour son petit côté ingrate par moment, mais après tout, cela montre à quel point c'est une jeune femme comme les autres.
Harry de son côté est un coureur de jupons notoire et assez fier de l'être, la preuve en est les belles plantes qu'il n'aura de cesse de draguer dans sa vie. Néanmoins, il est aussi assez romantique car il espère que sous cette idée de coup de pub pour l'agence une belle histoire se concrétisera. Il se montrera très organisé et pleins d'idées. Je reconnais que certaines des demandes qu'il fait à Suzie ont su toucher mon petit cœur. Il est également prêt à tout les sacrifice pour la jeune femme, on ne comptera pas le nombre de fois où il a tout planter pour venir la réconforter ou encore l'aider lorsqu'elle en avait besoin.
Quelques personnages secondaires viendront également ponctué le récit, mais je les ai trouvés assez effacé et pas forcément nécessaire. Seuls un ou deux seront des déclencheurs d'événements dans l'histoire, ce que j'ai trouvé quelque peu dommage.

Enfin le style d'écriture de l'histoire est plutôt simple et agréable à lire. Le récit se lit assez rapidement et avec une certaine fluidité. Rien de tel pour une lecture détente et sans prise de tête.
Néanmoins, on notera qu'au milieu des passages narratifs, l'auteur a ponctué son récit des diverses notes de blog de nos héros, histoire de donné un autre rythme à l'histoire et d'alterner les points de vue. En effet, si le récit classique est partagé au travers les yeux et les émotions de Suzie, les notes de blog seront quand à elles une manière de mieux cerner le personnage de Harry. J'ai trouvé cette idée assez agréable et qui permet de voir la romance de ce roman sous un autre angle.


Un roman sur un thème très sympathique d'est celui des demandes en mariages originales. Une romance bien mené même. Des personnages principaux que l'on prend plaisir à suivre que l'on a parfois envie de secouer mais qui parviennent aussi à nous vendre du rêve. Un style d'écriture simple et fluide, mais bien choisi par les deux types de narrations.

samedi 16 avril 2016

Dracula - Bram Stocker

Titre VO : Dracula
Titre VF : Dracula
Auteur : Bram Stocker
1ère Edition : 1897 (VO) - 1919 (VF)
Genre : Classique, Fantastique
Pages : 573


ADAPTATIONS - Films : Le titre a été adapté une multitude de fois. Vu leur nombre je ne mettrai pas tout les titres ici, seuls ceux que j'ai vu et chroniqués apparaîtront.
ADAPTATION - Série TV : Dracula (2013. 1 Saison).

Le roman a également bénéficié d'adaptation plus ou moins proche sur divers supports. Comme en ce qui concerne les films, je ne mettrait ici que ceux ayant été chroniqués selon leur support respectifs. J'ai cependant fait le choix de faire apparaître la seule (?) adaptation en série télévisé car je l'ai vu lors de sa diffusion US.


Répondant à l'invitation du conte Dracula qui prépare son prochain voyage en Angleterre, Jonathan Harker découvre à son arrivée dans les Carpates un pays mystérieux. Un pays aux forêts ténébreuses et aux montagnes menaçantes. Un pays peuplé de loups dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu'éprouver une angoisse grandissante. Ce comte, qui contrôle son courrier et verrouille les portes de son château, ne se reflète pas dans les miroirs et se déplace sur les murs en défiant les lois de l'apesanteur...
Jonathan Harker doit se rendre à la terrifiante évidence : il est prisonnier d'un homme qui n'est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres...


Depuis le succès de la saga Twilight, les vampires sont revenu quelque peu à la mode (même si au jour où j'écris cette chroniques les choses se sont un peu tassée je trouve) ce qui m'a poussé à vouloir découvrir l'histoire de Dracula, le mythe en quelque sorte fondateur de ces créatures. Cela doit bien faire une dizaine d'année que cet ouvrage traînait au fin fond de ma PAL, et c'est grâce au Challenge Un Genre par mois que j'ai enfin cédé et finalement décidé de le lire une bonne fois pour toute.

L'histoire se découpe en deux grand axes. Tout d'abord, nous suivons le séjour de Jonathan Harker, homme de loi, auprès du comte Dracula afin de régler quelques affaires dans les quartiers londoniens. Au fil de ce séjour, l'homme va se rendre compte que tout ne tourne pas rond dans le domaine des Carpathes où il est invité et où il va assister à des événements pour le moins étrange, venant ainsi bousculer ses croyances... et ce jusqu'à son départ qui ne sera pas si aisé que cela.
Dans la seconde partie, nous allons nous retrouver à Londres et ses alentours où nous allons rencontrer de nouveaux personnages dont Mina Harker, la fiancée du précédent qui est bien loin de se douter où son compagnon a mis les pieds jusqu'à ce que des événements étranges et proche de ceux vécus par Jonathan commencent à se produire dans son entourage.
Ayant beaucoup apprécié la série télévisé cité ci-dessus, j'avais une vague idée de l'histoire dans laquelle j'allait me lancer, mais je dois reconnaître que l'adaptation avait finalement pris bons nombres de liberté avec l'histoire originelle. Et je dois reconnaître que je l'ai plutôt bien appréciée dans son ensemble, même si j'ai mis plus longtemps que ce que je ne pensais pour la lire. On voit l'intrigue se construire au fur et à mesure que l'on avance dans le récit. Ce dernier se veut par ailleurs très dense et foisonne de détail concernant l'univers comme les décors ou tout simplement les background de ses personnages. En effet, l'auteur a pris le partie de nous présenté la majorité de ses héros, car ils seront bien plus nombreux qu'on ne le crois. ces passages descriptifs prennent une part plutôt importante du récit, et à mon avis ce sont sur ces derniers que j'ai vraiment ralenti dans ma lecture. L'intrigue en elle-même est prenante dans la mesure où l'on va suivre à la perfection le cheminement de l'ensemble des protagonistes : ils découvrent un problème chez l'un de leur proche commun qu'ils vont rapidement identifié une fois qu'ils auront recoupés toutes les donnés nécessaires. Puis viendra le temps du passage à l'action qui, je dois le reconnaître, m'a quelque peu déçu après toute la richesse du début du roman. Le combat final entre les héros et Dracula lui-même m'a paru très court et raconté de manière très rapide. Une cassure dans le rythme de l'histoire qui ne m'a pas convaincue tant que cela, je m'attendais à quelque chose de plus grandiose (sans pour autant être extravagant, attention).

En ce qui concerne les personnages, j'ai été plutôt convaincue par l'ensemble d'entre eux, certains étant par ailleurs beaucoup plus intéressant à suivre que d'autre. On croisera ainsi dans le récit :
- Jonathan Harker, celui par qui l'histoire a commencé. Il subira une bonne partie du récit tout en s'interrogeant sur sa santé mentale à plusieurs reprises. Il faut dire qu'après avoir découvert la teneur de son séjour dans les Carpathes, on devient un peu plus compréhensif envers lui- Une fois que la confirmation de sa non-folie, il se lancera corps et âme dans la quête pour détruire le monstre, mais sans pour autant négligé la femme qu'il aime.
- Mina Harker est dans le fond une jeune femme innocente et tenue un peu à l'écart des événements. En effet, le contexte dans lequel nos personnages vont évoluer est assez strict au niveau des conventions sociales et nos héros s’attelleront à les respecter autant qu'ils le peuvent. Je reconnais avoir eu du mal avec cet aspect, mais qui on se remémore l'époque où l'histoire se passe, finalement on trouve ça assez normal. Elle ressemblera quelque peut à son conjoint par certains aspects. Si elle va donner tout ce qu'elle peut pour aider sa meilleure amie, elle sera bien vite un peu mise à l'écart par la gent maculine, mais sans pour autant leur en tenir rigueur. Comme quoi les conventions sociales de l'époque et les préjugés avaient la vie dure.
- Lucy Westerna est la meilleur amie de Mina. Elle sera une victime malheureuse dans cette histoire dans la mesure où elle n'avais rien demandé à personne et où elle ne finira pas très bien. Néanmoins, son sacrifice ne sera pas vain car le petit groupe de héros parviendra à neutraliser son agresseur pour de bon. J'ai trouvé d'ailleurs dommage de ne pas davantage profiter de ce personnage, c'est une demoiselle que j'ai beaucoup aimé rencontré, fraîche et pimpante elle a été pour moi une bouffée d'oxygène dans ce récit à plusieurs reprises.
- Renfield. C'est un personnage un peu à part mais qui méritait malgré tout une petite place dans ma chronique. Il s'agit d'un patient du Dr Seward dont le comportement a su m'intrigué d'un bout à l'autre de ses apparitions. Entre ses notions étrange de la vie et de la mort, ses comportements hors normes et les discussions philosophiques et religieuses qu'il tiendra avec le praticien, je dois avouer que j'étais curieuse de découvrir son implication dans l'histoire globale. Il arrive parfaitement à être un fou et un sain d'esprit à la fois, un tour de force remarquable.
- Venu de Hollande pour aider son collègue, le Dr Van Helsing est un vrai spécialiste pour tout ce qui a trait au vampire. C'est en très grande partie grâce à lui et ses connaissances que nous allons mieux appréhender ce qu'est réellement le comte Dracula. Il agira également en tant que figure paternelle pour de nombreux personnages, un aspect que j'ai beaucoup aimé lui voir.
- Les amoureux plus ou moins réciproque de Lucy seront de la partie. Sur trois prétendants très différents, un seul d'entre eux a eu l'insigne honneur d'être choisi par la jeune femme. Mais tous l'ont vu décliner peu à peu jusqu'à la fin. Lorsqu'ils apprendront ce dont il retourne réellement Lord Godalming, Mr Morris ou le Dr Seward seront les premiers a vouloir rétablir l'honneur et la vérité de la jeune femme afin qu'elle trouve la paix. De grand hommes que je dis !
- Et bien sur Dracula lui-même. S'il n'est pas si présent que ça au fil du récit, son ombre y plane de manière assez importante. J'ai beaucoup apprécié l'idée de le découvrir grâce aux ressentis, renseignements et autres impressions des autres protagonistes. Il arrive ainsi à imposer sa noirceur et son oppression sans qu'on ne le voit réellement faire.

Enfin, en ce qui concerne le style d'écriture, j'ai été assez surprise au premier abords. En effet, le récit est raconté de manière épistolaire d'un bout à l'autre. Lettres, carnets de bord, journaux intimes, journaux d'informations, télégrammes... L'auteur utilise tout un panel de support pour faire interagir ses personnages et surtout pour que ces derniers nous racontent leur histoire. Ce que j'ai trouvé plutôt réussi dans l'ensemble. Je reconnais que dans le premiers temps, j'étais parfois un peu perdu quand on passait d'un narrateur à l'autre car j'avais parfois quelques difficultés à me situer de l'un à l'autre. Mais à la longue, on arrive parfaitement à s'y retrouver. L'idée d'avoir choisi le modèle épistolaire est plutôt bon et nos permet ainsi de découvrir non seulement certains événements de différents points de vue mais aussi, et surtout, de mieux cerner les ressentis des différents "auteurs" que l'on va rencontrer ici.
On notera également que les texte, quel que soit le support, sont plutôt riche et dense. Je reconnais avoir eu un rythme de lecture plus lent qu'à l'accoutumé lors de ma lecture à tel point que j'avais parfois du mal à avancer et que je me décourageais. Ce n'est qu'avec insistance que j'ai finalement réussi à parvenir au bout de ce récit, chose que je ne regrette absolument pas car en soi, j'ai beaucoup aimé cette histoire.


Une intrigue en deux temps très riche et qui donne envie de découvrir le fin mot de l'histoire. Des personnages riches que l'on prend plaisir à suivre. Un style épistolaire bien choisi et exploité. Malgré tout un texte plus que dense qui m'a fait un peu peiné niveau lecture par moment.

[Mars : Classique ou Théâtre]

lundi 11 avril 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #253

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lecture terminée la semaine dernière.
Sépulcre - Kate Mosse || Silver Spoon, Tome 12 - Hiromu Arakawa.

Une petite semaine ma foi que celle qui vient de s'écouler, mais dans un sens j'en suis plutôt contente. J'ai fini tout pile poil hier soir ma lecture de Sépulcre, une jolie petite brique d'un peu plus de 800 pages. L'histoire était assez intrigante, j'ai beaucoup apprécié aussi bien l'alternance des époques et des intrigues liés, comme le décor dans lequel les héroïnes évoluent (et que j'affectionne tout particulièrement car c'est dans mon petit département adoré <3). Je lirai avec grand plaisir les autres titres de l'auteur. Je me suis également lu un petit manga cette semaine avec la suite de Silver Spoon. Retour au lycée Ozeho pour mon plus grand plaisir où humour et sérieux se côtoient avec brio. Je ne me lasse pas de cette série et j'ai hâte de découvrir la suite

Lecture en cours.
Avant Toi - Jojo Moyes.

Je pense que peu d'entre vous seront surpris(e)s de voir que je me plonge ENFIN dans Avant Toi. Entre les avis positif qu'il a reçu, une histoire qui m'intrigue et la sortie du film qui approche à grand pas, je n'avais qu'une seule envie : découvrir ab-so-lu-ment ce roman.

Lectures à venir.
La Nuit des Pantins (Chair de Poule, Tome 2) - R. L. Stine || Quête d'Eternité (Filles de Lune, Tome 4) - Elizabeth Tremblay [Challenge Un Genre par Mois]
[PALM d'Avril 2016]

Côté prévision, je reste sur La Nuit des Pantins qui sera ma prochaine lecture afin de pouvoir enchaîner plus tard avec le second livre que j'ai reçu dans la dernière box Once upon a Book. Pour la suite ce sera retour dans l'un de mes genre doudou avec de la Fantasy la consigne du mois du Challenge Un Genre par Mois. Je retournerais donc dans une série que j'aime beaucoup avec Quête d'Eternité (ce qui me motivera peut-être à la finir d'ici la fin de l'année vu qu'il ne me restera qu'un seul tome à lire ensuite).
Et on continuera à se caler au moins une BD ou un Manga, d'autant plus que j'ai un peu re-stocké ma PAL de bulle la semaine dernière.

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.