vendredi 24 avril 2015

Le Dragon des Arcanes (Les Lames du Cardinal, Tome 3) - Pierre Pevel

Titre VF : Le Dragon des Arcanes (Les Lames du Cardinal, #3)
Auteur : Pierre Pevel
Éditeurs : Bragelonne, Folio. Existe aussi en Intégrale regroupant les 3 Tomes de la saga paru chez Bragelonne.
1ère Édition : 2010
Genre : Fantasy, Historique
Pages : 416


Série complète en 3 Tomes.


Paris brûle-t-il ? On pourrait le croire, si l'avenir funeste dont Soeur Béatrice a eu un aperçu prophétique se réalise.
Déjà un dragon a survolé Paris et est passé à l'attaque. Face à lui, un homme a péri dans un dernier acte de bravoure et de sacrifice : Almadès, le maître d'armes espagnol des Lames du Cardinal. La bande de Lafargue est en deuil et la colère appelle la vengeance.
L'action reprend très vite ses droits. Agnès et Ballardieu veulent en savoir plus sur la vision de Béatrice et la menace qui pèse sur la capitale.
Direction : le Mont Saint-Michel, repaire des Châtelaines, où Béatrice est cloîtrée...


Dernier opus des Lames du Cardinal, ce tome nous propose de découvrir le combat final entre les soldats de son Eminence et les Dragons de la Griffe noire. A la fin de l'opus précédent, Agnès la seule femme des Lames avait une vision d'un Paris en feu survolé par un majestueux et imposant dragon. Une prémonitions que les Lames vont essayer d'enrayer par tout les moyens.

J'ai pris beaucoup de plaisir à revenir dans cet univers que j'ai apprécié dès le premier opus. L'histoire de cet ultime tome est découpé en quatre parties par l'auteur. Parties que nous avons également marqué au cours de notre lecture commune. Chacune d'elle nous propose une petite histoire à chaque fois qui pourrait presque se suffire à elle-même mais qui conserve quand même un petit fil rouge qui parvient à nous amener jusqu'au fameux combat final. Néanmoins, si chacun de ces mini-intrigue peut paraître indépendante, on va les voir dissémines tout un tas d'éléments nécessaire pour le dénouement : l'enlèvement d'Agnès par les Soeurs de St Georges, la préparation du plan des Arcanes, le retour de certains personnages vus plus tôt dans la série, le passage à l'action de l'ennemi... j'en passe et des meilleures. Globalement, l'intrigue a su me tenir en haleine tout au long du roman même si j'ai par moment craint une fin bâclée dans la mesure où l'auteur nous laissait encore pleins de questions en suspens tout en nous en proposant de nouvelles. Mais au final, on parvient malgré tout à une conclusion assez satisfaisante. Quoique certains éléments ont été légèrement survolé et manquant parfois de crédibilité : l'initiation d'Agnès se trouvant en tête de liste de ces éléments passé trop vite (surtout quand on voit ce qu'elle fait après...)
Les retours d'anciens personnages qu'emploie l'auteur sont plutôt bien exploité dans l'ensemble. Qu'ils soient amis ou non pour nos héros, ils permettent d'apporter un peu de piquant à cette histoire et ont su me faire sourire quand j'ai revu les noms de certains personnages que j'ai beaucoup apprécié. En revanche, je suis encore sceptique concernant la Malicorne qui n'a franchement pas amener grand chose hormis le fait de se planter une nouvelle fois dans son envie de nuire et cette fois-ci, elle bénéficie d'un traitement plus qu'express. Vu ses conditions de retour, je m'attendais à quelque chose de grandiose pour elle, un peu dommage.
Comme le laissait présager la fin du second tome, la bataille finale est celle des dragons contre les simples humains. Une bataille qui m'a beaucoup plu. Très bien raconté, on aurait presque l'impression de sentir la chaleur des attaques du dragons comme l'odeur des flammes. L'ensemble des personnages qui y participent se battent de manière très vaillante. Ce qui m'a en revanche un peu moins convaincue, c'est la manière dont le dragon attaquant se fait battre. Alors que bon nombre de personnages avaient beau s'y coller à plusieurs à la fois depuis des heures, seul UN personnage à LUI SEUL arrive à en venir à bout en quelques instants. Là, ça a un peu manquer de crédibilité pour moi. Bon ok, il y avait là une notion de magie et tout ça, mais je ne sais pas ça m'a un peu dérouté. Après, je le reconnait, les protagonistes étaient dans une situation assez délicate et je ne voit pas trop ce qui aurait pu leur sauver la mise si le timing avait échoué.
L'épilogue de cet ultime tome, et donc de la série, m'a plutôt bien convaincue. Chacun des personnages trouve son compte et parvient à une fin assez positive. Le must étant qu'elle arrive à rattraper la réalité historique de l'époque tout en gardant une certaine ouverture à de futures histoires.

Concernant les personnages, l'auteur nous gâte. On retrouve avec grand plaisir toute notre petite bande des Lames tout en nous proposant également le retour d'anciens protagonistes. Les Lames sont toujours aussi sympathique et je me suis régalée de les suivre au fil de ces nouvelles aventures. Cependant, l'auteur ne sera pas tendre avec eux ou du moins certains. En effet, quelques uns vont nous quitter dans cet aventure et ce de façon assez touchante pour certains mais aussi carrément bâclé pour d'autre (Pourquoi tué un personnage du groupe entre 2 tomes et résumé sa mort en quelques lignes ? Je comprend pas l'intérêt là.)
Les ennemis de ce tome sont une fois de plus des dragons et plus particulièrement ceux en lien avec la loge des Arcanes de la Griffe Noire : de jeunes dragons qui ont envie de pouvoir. Au fond, ce sont des personnages dont on ne sait pas énormément de chose sortis de leurs ambitions. Un peu dommage en somme dans la mesure où l'Alchimiste des Ombres (qui était un des leurs) avait été plutôt bien exploité même s'il n'était pas LE méchant qu'on s'attendait.

Le style d'écriture de l'auteur m'a une fois de plus convaincue. La découpe de l'histoire en quatre grandes parties arrive à assez bien rythmé l'histoire sans pour autant nous perdre. Après, cela faisait un bon moment maintenant que l'on avait cerner l'univers dans lequel on évoluait. Epique est le seul mot qui me vient à l'esprit pour décrire les diverses scènes de batailles qui ponctuent le roman (car il n'y a pas qu'un seul combat final, mais plusieurs manches en quelque sorte tout au long du livre).

Au final, la série des Lames du Cardinal a su me convaincre dans son ensemble. J'ai beaucoup apprécier l'idée d'inclure des dragons dans une époque assez réputer de notre histoire tout en pensant à nous distillé des petites touches de ce que, justement, on connait déjà. Les différentes intrigues proposées tout au long de la série ont su me plaire même si certaines questions restent encore en suspens une fois la série achevée, presque on pourrait s'attendre à une suite. J'ai beaucoup apprécié les personnages que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre lors de ces trois opus. En tout cas une chose est sure, je compte bien me plonger dans les autres titres de l'auteur dont certains résumés m'attirent d'ors et déjà.
J'ai également beaucoup apprécié cette Lecture Commune avec vous les filles, on recommence quand vous voulez (promis, la prochaine fois, je serait dans les temps !).


Une intrigue prenante avec un combat final totalement épique, bien que manquant de crédibilité à un moment. Des personnages que j'ai apprécié retrouver. Un style d'écriture toujours aussi efficace, il me tarde de découvrir les autres titres de Pierre Pevel.

mardi 21 avril 2015

Harfang - Aurore Demilly

Titre VF : Harfang
Auteur : Aurore Demilly
Éditeur : Delcourt
1ère Edition : 2014
Genre : Bande-Dessinée, Fantasy
Pages : 130


La vallée de Gueumjhi est maudite. On dit qu'une sorcière habite les ruines du château et que tous ceux qui s'approchent sont prisonniers à jamais. Lorsque Lynette disparaît, son fiancé va tout risquer pour la sauver, quel qu'en soit le prix...


Aurore Demilly est une auteur de bande-dessinée que j'affectionne tout particulièrement et j'attend avec impatience chacune de ses sorties. Harfang se trouvait dans ma PAL depuis un bon bout de temps et je me suis enfin décidée à l'en sortir, chose que je regrette de ne pas avoir fait plus tôt.
L'histoire est celle de Lynette et Bran, un jeune couple, qui suite à une mésaventure se voit séparé par une sorcière. Bran va alors tout faire pour sauver sa belle de ses griffes... ou plutôt de ses serres.

Cette histoire est à l'origine celle d'un conte de Grimm que je dois le reconnaître je ne connaissait pas au départ : celui de Jorinde et Joringel avec quelques ré-interprétations au niveau de l'univers. Globalement, l'histoire m'a beaucoup plu dans son ensemble, on suit avec beaucoup de plaisir les aventures de notre petit couple, puis de Bran tout seul, riche en humour tout comme en passages beaucoup plus sérieux. Là où l'histoire diffère du conte originel, qui se trouve à la fin du livre, se trouve dans tout l'aspect de l'univers. En effet, l'auteur a choisi de donner comme scène à son histoire un univers asiatique mêlant la culture chinoise, la culture mongole et la culture coréenne. Ce qui est pas mal transmis par l'aspect graphique du livre mais aussi par le biais de certains personnages notamment un certain dragon.
La magie est très présente dans le livre et plutôt bien exploitée. On la découvre tout d'abord par le biais de la sorcière qui capture Lynette puis au travers de la quête de Bran pour sauver son aimée. Au demeurant, elle reste assez simple, mais a su faire mouche avec moi d'une assez bonne manière.
La fin de l'histoire est somme tout assez rapide, peut-être même un peu trop à certains moment. On sent que l'auteur a pris le parti d'utiliser des facilité qui font viser à l'histoire un public assez jeunesse... ce qui est somme toute le public viser lorsqu'il s'agit de contes. L'épilogue du roman apporte une conclusion à l'histoire de la Sorcière aux oiseaux mais laisse une fin complètement ouverte quand à ce qu'il est advenu de Bran avec suffisamment d'élément pour permettre une suite éventuelle.

Concernant les personnages, ils restent assez peu nombreux dans le fond dans la mesure où l'on se consacrera principalement à Bran et Lynette, et dans une moindre mesure à la Sorcière. Si Lynette disparaît bien vite de l'histoire, c'est principalement Bran qui sera mis en avant prenant le temps de mener des recherches sur son ennemi avant d'agir pour de bon, et dans une moindre mesure de se sacrifier pour celle qu'il aime.
J'ai beaucoup apprécié la relation entre notre petit couple que l'on découvre surtout au début du livre. Elle nous est raconté tout en douceur mais aussi avec ses quelques touches d'humour. Lynette et Bran donnent l'impression de se connaître depuis toujours, ce qui nous permet de voir une réelle proximité entre eux. J'en serait presque à regretter qu'on n'ai pas eu droit de découvrir de quelle manière ils se sont mis ensemble. (Alors, oui, il y a 3 petites planches bonus en fin d'ouvrage sur leur premier baiser, mais je m'attendais à un peu plus). Ceci dit, cela n'a en rien gâchée ma lecture que j'ai malgré tout bien apprécié.

Graphiquement parlant, j'ai adoré retrouver le style graphique de l'auteur. Elle nous propose ici des dessins absolument somptueux et riche en détail aussi bien au niveau des costumes que des décors utilisés, voire de certains personnages eux-même. Les couleurs choisies sont globalement douces et apportent beaucoup d'élégance tout en gardant un côté magique à la fois.
Enfin, les derniers pages du livres sont un regroupement de bonus consacrés à ce titre : des illustrations inédites, quelques planches, l'élaborations de l'une d'elle de A à Z... J'ai trouvé ça plutôt sympathique, ce qui permet de prolonger un peu plus la magie de l'histoire. De même, on nous propose de découvrir le conte originel (d'une manière assez rapide à mon avis vu qu'il rien sur 2 petites pages seulement) nous permettant ainsi de comparer les deux histoires, ce que j'ai beaucoup aimé. Ce dernier point est très positif surtout pour quelqu'une qui, comme moi, ne connait pas le conte originel.


Une très jolie adaptation en bande dessinée d'un conte de Grimm à la sauce asiatique. Une histoire très jolie malgré quelques facilités sur la fin, mais qui reste assez ouverte dans sa conclusion. Des personnages sympathique. Un style graphique absolument divin. Des petits bonus agréables, voire utiles, qui clôture le livre.

vendredi 17 avril 2015

La Gouvernante Insoumise (Les Frères Ténébreux, Tome 0.5) - Courtney Milan

Titre VO : The Governess Affaire (Brothers Sinister, #0.5)
Titre VF : La Gouvernante Insoumise (Les Frères Sinister || Les Frères Ténébreux, #0.5)
Auteur : Courtney Milan
Editeurs: CreateSpace, Milady Romance [Historique] EBook Only
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Historique, Nouvelle
Pages : ~ 96

Note : Cette nouvelle est disponible gratuitement sur toutes les plateforme de téléchargement d'EBook.


0.5. La Gouvernante Insoumise || 1. Le Secret de la Duchesse || 1.5. A Kiss for Midwinter || 2. Le Courage de l'Héritière || 3. Le Complot de la Comtesse || 4. Le Scandale de la Suffragette || 4.5. Talk Sweetly to me.
Série complète (?) en 4 Tomes & 3 Nouvelles.


Depuis que Serena Barton a perdu son poste de gouvernante, à cause d’un duc sans scrupules, elle se retrouve sans revenus et réclame justice afin de le faire payer. Cependant, elle redoute le bras droit de ce dernier, Hugo Marshall, surnommé le « Loup de Clermont », qui est un homme ambitieux et sans pitié. Chargé par le duc de réduire au silence cette gouvernante importune, il est décidé à s’en débarrasser, car son propre avenir en dépend. Mais plus il apprend à la connaître, et moins il a envie de recourir aux méthodes musclées qui font sa notoriété... Devra-t-il choisir entre ses ambitions et son amour naissant pour une femme ?


Cela faisait un petit moment que cette novella traînait sur ma tablette et la sortie prochaine du premier 'vrai' tome de la série approche à grands pas. Aussi me suis-je enfin décider à découvrir cette histoire.

Cette novella d'une centaine de pages nous propose de découvrir l'histoire de Serana Barton, une jeune femme qui fait le pied de grue depuis plusieurs jour face à la maison d'un Duc. Ce dernier demande à Hugo Marshall, son homme de main, de tout faire pour se débarrasser de la jeune femme sans réellement lui dire la raison de son geste. Mais Hugo ne se lancera pas dans l’exécution de ses ordres tête baissée...
Nous allons ainsi découvrir un peu mieux l'histoire de Serena : ses raisons d'agir ainsi, ce qu'elle espère obtenir et enfin par quels moyens. La demoiselle ayant été manipulée par le Duc se trouve dans une situation dont elle ne voit pas trop de quelle manière se sortir de là. C'est finalement Hugo qui lui apportera des réponses. Lorsqu'il découvrira réellement de quoi il en retourne, le jeune homme aura du mal à conserver sa loyauté envers le Duc. ais après ce qu'il a sacrifier pour en arriver-là, sera-t-il capable de faire le bon choix. Serena et Hugo vont donc jouer à un petit jeu de chat et de souris durant une bonne partie de l'histoire avant qu'on le'on ne découvre réellement de quoi il en retourne. Peu à peu, cette animosité forcée va vite évoluer en quelque chose d'assez positif. En effet, l'auteur décide de nous terminer l'histoire avec un aspect un peu plus romantique plein de douceur. J'ai beaucoup apprécié ce dernier, à ceci près que l'histoire a réellement été survolé à mon sens. Et pour le coup, on en perd un peu tout le plaisir de voir une relation se développé de manière plus approfondie. Après, je pense que le choix était réellement introduire l'univers plus qu'écrire une réelle romance car il nous manquerai malgré tout un peu de matière pour en faire un roman plus classique. Ceci dit, la romance n'en reste pas moins agréable et qui trouve une conclusion assez positive dans son ensemble. On a pas de sentiment d'inachevé une fois la dernière page tournée, bien au contraire. Je dois avouer que je suis impatiente d'enter enfin dans le vif du sujet de cette série après le Tome 1, vu l'épilogue de cette novella.

Les personnages seront assez peu nombreux, et pour cause, on peut en dénombrer réellement 4 : Serena, Hugo, le Duc de Clermont et la sœur de notre héroïne.
Serena est une jeune femme qui s'est fait piégée par un noble et qui se retrouve dans une situation délicate par sa faute sans qu'il n'en répare les torts. Elle est plutôt déterminée et têtue, mais surtout courageuse, car elle n'hésite pas à tenir tête à un homme ayant une réputation plutôt infaillible. Le petit reproche que je lui fait c'est qu'e ce qu'elle a vécu n'a absolument pas changé sa perception des hommes autour d'elle, ce qui a quelque peu manquer de crédibilité pour moi (surtout quand elle tombe dans les bras d'Hugo quelques pages plus loin).
Hugo est un jeune homme qui n'a pas eu un passé facile comme on le découvrira dans le roman. Il est loin d'avoir volé sa réputation. S'il nous apparaît sous un aspect plutôt froid en début d'histoire, il deviendra sympathique au fil des pages : plus humain, plus gentil et même plus tendre.
Concernant le Duc de Clermont et la sœur de Serena (dont le nom m'a échappé !), ils ne feront que de brèves apparitions dans le texte. Hormis lancer l'intrigue pour le premier et être victime de l'entêtement de Serena pour la seconde, ils n’apportent pas forcément quelque chose de concret à la novella. Un peu dommage mais amplement compréhensible vu le format.

Enfin, le style d'écriture est plutôt plaisant à lire. Assez simple, il nous propose une histoire d'un point de vue essentiellement masculin, ce qui est peu commun dans les romances (du moins dans celles que j'ai lu) sans pour autant lésé notre héroïne qui aura aussi son mot à dire. Si l'auteur emploi bon nombre de facilité pour faire avancer son intrigue cela a su me mettre en appétit pour en savoir davantage sur cette série dont je lirai la suite à coup sûr.


Une très bonne novella introduction malgré les raccourcis pris. Des personnages sympathiques malgré des petits détails qui m'ont chiffonnée.

mercredi 15 avril 2015

Avant de t'oublier - Rowan Coleman

Titre VO : Tha Day we met || The Memory Book
Titre VF : Avant de t'oublier
Auteur : Rowan Coleman
Editeur : Milady Romance [Roman]
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Contemporain
Pages : 435


Claire mène une vie heureuse en compagnie de son mari et de ses deux filles. Mais son bonheur est de courte durée : elle découvre qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Sa mémoire part à la dérive, et elle oublie ce qu'elle croyait gravé en elle pour toujours. Pour lutter contre sa disparition, son mari lui offre un carnet dans lequel elle notera tout ce qu'elle n a pas encore oublié. Une façon de faire comprendre à ses filles que même si ses jours sont comptés, la vie a encore de beaux jours devant elle.


Avant de t'oublier est un roman dont le résumé m'avait taper dans l’œil. En effet, la maladie d'Alzheimer précoce est quelque chose que je connais puisque j'en côtoie tout les jours dans mon boulot. J'étais donc assez curieuse de découvrir de quelle manière l'auteur avait choisi d'aborder cette pathologie.

L'histoire est celle de Claire, une enseignante d'une quarantaine d'année tout au plus qui a été récemment diagnostiquée. Peu à peu, elle commence à perdre certains de ses souvenirs et à agir de manière peu adapté. Néanmoins, elle essai de tenir bon et de garder la position qu'elle occuper dans sa famille malgré tout. C'est pour s'y aider qu'elle va commencer à écrire dans un livre de souvenir où elle, mais aussi ses proche, vont relater certains des souvenirs de la jeune femme.
J'ai énormément appréciée cette histoire que l'auteur arrive à nous faire vivre d'une manière plutôt touchante voire poignante lors de certaines scènes. Nous allons ainsi vivre en compagnie de Claire durant quelques jours où nous allons la découvrir en train de se détériorer malgré elle et de lutter contre ce que sa famille va mettre en place pour garantir sa sécurité. Néanmoins, elle aura des instants lucides au cours desquels la jeune femme va se remettre en question et s'inquiéter réellement de son avenir compris mais aussi de la trace qu'elle laissera en ce monde, ou du moins auprès de sa famille. C'est durant ses passages de remises en question que l'on va sincèrement s'attacher notre héroïne même si quelques lignes plus loin elle prendra une décision complètement aberrante.
Mais Claire n'est pas le seul personnage que l'auteur décide de nous faire suivre tout au long de cette histoire. En effet, nous allons avoir droit à un second narrateur qui va se partager le devant de la scène : Caitlin, la fille aînée de Claire. Cette dernière décide de plaquer sa vie actuelle pour une raison encore méconnue au début du roman., mais qui se devinera plus aisément. C'est une jeune demoiselle d'une vingtaine d'année qui essai de se trouver une petite place et une idée concernant son avenir. Mais son avenir est ponctuée d'un gros point sombre : la maladie de sa mère qui possède une part de génétique dans la transmission. A mesure que l'on avance dans le récit, on découvre le passé de Claire qui au final va se répéter à la génération suivante, ce que j'ai trouvé plutôt dommage au premier abord, mais qui finalement a un assez beau rendu dans la mesure où Caitlin va prendre en compte le facteur Alzheimer quelque part dans sa tête, et compte bien de profiter de chaque instant en attendant.
Le titre nous propose également un petit aspect romantique qui se fait tout en douceur au fil des pages. Ce dernier concerne la fois Claire comme sa fille. C'est la petite touche de douceur en plus qui permet d'alléger cette histoire. J'ai été tout particulièrement touché par celle de Claire dont la conclusion m'a presque mit la larme à l’œil.

Concernant les personnages, on reste principalement autour de la petite famille de Claire. Chacun des membres présents jouant ainsi un petit rôle dans ce roman :
- Claire, est l'une des deux héroïne. Elle tente tant bien que mal de conserver sa vie d'avant la maladie. Chose qui lui sera assez délicate. Heureusement, elle pourra compter sur le soutien des siens. C'était une femme indépendante et déterminée qui a du mal à se voir glisser comme elle le fait, nous offrant ainsi toute la fragilité dont elle fait preuve.
- Caitlin, la fille aînée de Claire. Cette dernière est né d'une première relation amoureuse des années en arrière. Outre les problèmes d'une demoiselle de 20 ans, elle va devoir faire face à de nombreuses autres responsabilité. C'est une jeune demoiselle qui est proche de sa famille et qui est prête à se sacrifier pour les siens avant de se décider une fois pour toute à prendre son envol.
- Ruth, la mère de Claire. Malgré son âge et son passé avec son époux ayant eu Alzheimer à son tour. Elle connait bien la maladie et est prête à s'occuper de sa fille jusqu'au bout. Malgré ses allures de mère autoritaire voire froide, elle fera preuve d'énormément d'humanité et d'amour pour aider toute la famille.
- Greg, le mari de Claire. Ils se sont connu par hasard 3 ans auparavant et se sont finalement mariés. C'est un couple qui va vite battre de l'aile dans la mesure où Claire percevra son époux comme un étranger dont elle ne supporte même plus l'approche. Une situation bien difficile pour cet homme plein d'amour. Je crois que de tout les personnages c'est lui qui m'a le plus toucher tant il était blessé.
- Esther, la fille de Greg et Claire. Un petit bout de chou de même pas 3 ans qui apportera énormément de fraîcheur et de candeur dans l'histoire.
Quelques personnages secondaires pointeront le bout de leur nez dans le roman, apportant un petit quelque chose à l'un ou l'autre des protagonistes. Si l'on va s’intéresser un peu plus à certains d'entre eux, on arrivera malgré tout à s'attacher à eux et même à se laisser surprendre.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire. Il est relativement simple et nous propose des chapitres de taille correcte : ni trop court pour ne pas bâcler l'histoire, ni trop long pour ne pas se lasser. Le style est assez simple rendant ainsi le roman rapide à lire, mais tout en gardant une touche de mystère à certains moment afin de nous tenir suffisamment en haleine pour ne pas lâcher le livre.
J'ai beaucoup apprécié l'alternance de narration entre Claire et Caitlin, nous permettant de mieux cerner ces deux jeunes femmes. Néanmoins, j'aurais été curieuse de découvrir le ressenti de certains autres protagonistes. Ce qui a su également me plaire c'est que l'on va découvrir ce que les différents protagonistes ont écrit dans le livre des souvenirs à chaque fin de chapitre. Une manière pour tout les personnages de laisser leur trace mais également de mieux connaître notre héroïne.


Coup de cœur pour ce roman qui nous propose une histoire touchante et riche. Des personnages que l'on apprécie. Un style d'écriture simple mais qui nous permet de mieux cerner l'histoire tout en nous tenant en haleine.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre.
Sorti le 20 Mars 2015.

mardi 7 avril 2015

Corps et Âme (Face Cachée, Tome 3) - M. Leighton

Titre VO : Everything for Us (The Bad Boys, #3)
Titre VF : Corps et Âme (Face Cachée, #3)
Auteur : M. Leighton
Editeur : Milady Romance [Grand Format]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Romance, New Adult
Pages : 336


1. Dans la Peau || 2. Entre mes Mains || 3. Corps et Âme || 3.5. A Davenport Christmas || 4. Always with you.
Série en cours.


Marissa avait tout ce qu’il faut pour être heureuse : un job de rêve, un compte en banque bien rempli, des tas d’amis. Du moins, tous les amis que l’argent permet d’acheter. Mais quand elle découvre l’imposture de celui qu’elle croyait être l’homme de sa vie, son univers s’effondre. Confondue avec sa cousine Olivia, Marissa est enlevée et livrée aux mains d’un puissant malfaiteur par lequel elle se sent irrésistiblement attirée. La passion qu’elle voue à cet homme la condamne à vivre dangereusement.


Même si j'avais été un chouia déçue par le second tome de cette série, j'ai néanmoins voulu découvrir comment toute cette histoire se termine avec cet ultime tome... jusqu'à ce que je découvre qu'une suite est prévu alors que rien ne la présageait.
Dans ce troisième opus, nous laissons de côté Cash et Olivia qui ont trouver le bon chemin dans leur relation pour nous intéresser un peu plus à Marissa et Nash (le vrai, hein !) tout en continuant à suivre l'intrigue concernant les magouilles mafieuse dans lesquelles les Davenport se sont retrouvés mêlés malgré eux.

Si le retour de Nash m'avais paru manquer de crédibilité, je dois reconnaître que j'ai plutôt bien apprécié ce personnage malgré sa mise en avant un peu trop sombre : tout les personnages savent qu'il a eu un passé sombre et feront ce qu'ils peuvent pour l'aider à passer au delà de ça et à trouver la vie équilibrer à laquelle il a droit... enfin si ce n'était sa question de vengeance. On nous propose donc ici une conclusion à cette sordide affaire qui a briser une famille entière qui aura du mal à se reconstruire comme telle. Mais au final, l'auteur le réussi plutôt et dans la continuité de ce qu avait été déjà fait auparavant ce qui est un point assez positif en soi. On arrive donc ainsi à une parfaite conclusion de cette intrigue qui aura servi de fil rouge à la série (du moins jusqu'à présent, parce que je ne sait pas du tout à quoi m'attendre avec le tome 4).
Néanmoins, la famille Davenport et ses problèmes ne seront pas les seuls à être mis en avant. En effet, Marissa a beau être une demoiselle qui a tout pour elle, sa vie n'est pas aussi simple qu'elle en a l'air. Entre les mensonges de son ex-petit ami, son précédent kidnapping et sa relation conflictuelle avec son père, la jeune femme a du mal à se retrouver dans cette histoire. Au fond, elle ne demande rien d'autre que d'être considéré comme ce qu'elle est réellement : une jeune femme qui ne demande qu'à trouver sa place et être aimée. C'est de là que découlera tout l'aspect romantique du roman puisque Nash et Marissa vont jouer au chat et à la souris tout au long du livre à coup de 'Je voudrais être avec toi, mais je ne peux pas', pourquoi pas au fond mais user de ce stratagème un peu trop souvent m'a limite lasser à la longue ce que je trouve dommage. Après la romance n'est pas si mal construite en soi et même plutôt intéressante à suivre et arrive à trouver une fin assez satisfaisante.
En parlant de conclusion, ce roman arrive à mettre parfaitement un terme à la série dans sa globalité. En effet, toutes les intrigues et questions trouvent leur réponses, nos protagonistes trouve une fin plutôt heureuse qui leur va bien. Pour moi, la série pouvait s'arrêter là sans aucun souci. J'ai d'ailleurs du mal à voir sur quoi va se baser cette suite, je n'ai d'ailleurs trouvé de résumé nulle part. Il sort dans le courant de l'année, donc je pense en savoir un peu plus d'ici peu. Affaire à suivre donc.

Au niveau des personnages, l'auteur éclipse donc Cash et Olivia au profit de leur proche respectif.
Marissa est un personnage que nous connaissons depuis le début de l'histoire comme une peste notoire fière et imbue d'elle-même. Une vrai gosse de riche en somme. Ce n'est qu'à cause des événements du second tome que sa personnalité va changer... en mieux. En effet, elle perdra son côté enfant pourri gâtée pour devenir un peu plus humaine et s'intéresser à quelqu'un d'autre qu'elle-même. Certes, sa relation animé avec Nash ne sera pas étrangère à tout cela mais on verra également l'influence de sa chère cousine avec laquelle elle fera preuve d'un peu plus de gentillesse.
Nash refait surface à la fin du tome 2. C'est un jeune homme qui a vécu dans la fuite depuis la mort de sa mère. Son propre frère le croyait pour mort. Il est devenu un personnage assez sombre et froid voire même dur. Il ne vit que pour son désir de vengeance qui va s’atténuer quelque peu au profit des relation humaines avec l'entourage dans lequel il va vivre. Une assez bonne évolution pour un personnage qui m'avait laissé assez sceptique dès son apparition, mais qui finalement trouve bien sa place et d'une manière assez crédible.
Concernant les personnages secondaires, on va retrouver comme on se doute Olivia et Cash ainsi que les pères des deux personnages principaux. Au fond, c'est eux qui vont permettre à nos héros de changer et de prendre réellement en main leurs vie.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est une fois de plus passionnant dans la mesure où l'ont alterne les points de vue de nos personnages, nous permettant ainsi de découvrir certains scènes de différents points vue, nous plongeant ainsi un peu mieux dans l'ambiance. L'histoire reste néanmoins raconté de manière assez simple faisant ainsi défilé les pages à toute vitesse d'autant que j'ai été très curieuse de voir jusqu'où on allait être transporté.


Une troisième tome dans le prolongement de la série mais qui fait la part belle à des personnages qui étaient en retrait jusqu'à présent.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre.