samedi 21 février 2015

La Bataille du Labyrinthe (Percy Jackson, Tome 4) - Rick Riodan

Titre VO : The Battle of the Labyrinth (Percy Jackson and the Olympians, #4)
Titre VF : La Bataille du Labyrinthe (Percy Jackson, #4)
Auteur : Rick Riordan
1ere Édition : 2008 (VO) - 2010 (VF)
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 357


1. Le Voleur de Foudre || 2. La Mer des Monstres || 3. Le Sort du Titan || 4. La Bataille du Labyrinthe || 4.5. Percy Jackson and the Sword of Hadès || 5. Le Dernier Olympien.
Série Complète en 5 Tomes + 1 Nouvelle.



Le grand combat va commencer... La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.


Dans ce quatrième opus des aventures de Percy Jackson, on se prépare tout doucement à la bataille finale qui approche à très grands pas. Luke à la tête de l'armée de Chronos a pour projet d'envahir la colonie des Sang-Mêlés afin de la détruire avant de s'en prendre à l'Olympe elle-même. Afin de se déplacer en toute discrétion, il va user du Labyrinthe de Dédale permettant de se déplacer assez rapidement et surtout en toute discrétion mais encore faut-il arriver à se repérer dans ce lieux. C'est ainsi qu'Annabeth, Percy, Grover et Tyson vont se voir confier une quête afin de contre carrer les plans de l'ennemi.

Cela faisait un peu plus d'un an que je ne m'étais pas plongé dans l'univers des demi-deux de Rick Riordan, et je dois reconnaître que ce fut un véritable plaisir d'y faire une nouvelle incursion. Je n'ai eu aucun souci à me resituer dans l'histoire globale de la série. L'intrigue se partage un peu de la même manière que celle des opus précédents : nos héros se retrouve avec une quête sur les bras qui va en profiter pour faire avancer le fil rouge de la série : la bataille contre Chronos. Ce dernier va eu à peu prendre une réelle place dans l'histoire pour finir par renaître complètement, ce qui nous introduit déjà la bataille finale qui aura lieux dans le prochain (et dernier) opus.
La quête de nos héros a su me plaire dans l'ensemble. On retrouve avec grand plaisir certains des protagonistes rencontrés dans les opus précédents. J'ai tout particulièrement adoré revoir Nico et remettre enfin un terme à sa rivalité avec notre héros.La traversé du labyrinthe a su me plaire dans la mesure où elle regorge de surprise que ce soit un peuple entier ou encore le célèbre Dédale devenu prisonnier de sa création. C'est donc le mythe du Labyrinthe du Roi Minos qui va être mis en avant même si je regretterais presque l'absence du Minotaure de la légende alors que pratiquement tout les autres éléments y sont.
En revanche, je reste un chouia sceptique quand au titre même de ce tome. Je m'attendais à ce que la scène de combat finale de cet pus se déroule au cœur même du labyrinthe... ce qui n'est pas le cas. Le Labyrithe est ici plus un 'moyen de transport' 'un véritable terrain de guerre. Ca m'a un peu déçu car le vrai lieu de la bataille n'est autre que la colonie. En soi, ce n'est qu'un détail, mais j'avoue que je m'attendais à quelque chose de mieux de ce côté-là.

Au niveau des personnages, peu de changement de ce côté-là. On retrouve tout nos héros avec les caractères qu'on leur connaît déjà. Le seul petit changement qu'on pourrais noter serait la présence d'un petit aspect un peu plus romantique entre Annabeth et Percy, même si cet aspect restera encore plutôt léger. J'espère que l'auteur ne va pas nous jouer la facilité en nous faisons concrétiser la chose de manière plus que rapide à la fin du prochain volume.
En revanche, ce que j'ai beaucoup apprécier du côté des personnages, c'est que l'on va découvrir un peu mieux Chronos et ses motivations du fait de sa résurrection. Un événement plutôt marquant. On nous propose ici un ennemi qui agit pour son compte et animé par un désir de vengeance accru par le temps qui a passé. Un bon méchant en somme qui me donne envie de vite voir de quelle manière il sera battu.
De nouveaux personnages vont bien entendu faire leur apparition, mais rien de réellement notable. Néanmoins, chacun des protagonistes arrivera à se trouver une petite place dans le roman afin d'aider nos héros, ce qui est un point plutôt positif.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi bon. Simple et fluide, l'histoire se laisse lire pour notre plus grand plaisir sans pour autant que le côté jeunesse ne soit trop accentuer par le choix du vocabulaire. L'accent est davantage mis sur l'action voire les dialogues que l'environnement en lui-même, un peu dommage quand on voit les possibilité que nous offraient un lieu tel que le Labyrinthe. Néanmoins, le gros point positif est que l'aspect mythologique est toujours aussi bien amené.


Un tome qui commence à mettre en place la bataille finale de la série. Un intrigue prenante qui se termine avec un beau combat entre nos héros et les ennemis, même si le terrain n'est pas celui qu'on nous a promis. Des personnages qui change assez peu. Un style d'écriture toujours aussi prenant.

mardi 17 février 2015

A un Fil - Rainbow Rowell

Titre VO : Landline
Titre VF : A un Fil
Auteur : Rainbow Rowell
Editeur : Milady Romance {Roman}
1ère Edition : 2014 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Contemporain
Pages : 413


Georgie McCool sait que son mariage bât de l'aile, et que c'est le cas depuis un long moment. Elle aime toujours son mari, Neal, et Neal l'aime encore, énormément - mais ça paraîtrait presque hors sujet désormais. Peut-être que ça a toujours été hors sujet. Deux jours avant de partir passer Noël dans la famille de Neal à Omaha, Georgie lui annonce qu'elle ne partira pas. Elle écrit pour la télévision, et elle doit travailler sur sa série ; elle doit rester à Los Angeles. Elle sait que ça agacera Neal - Neal est toujours agacé par ce que fait Georgie - mais elle ne s'attendait pas à ce qu'il prenne leurs filles sous le bras et parte sans elle. Quand son mari et leurs filles partent pour l'aéroport, Georgie se demande si elle a finalement dépassé les bornes. Si elle a tout gâché. Cette nuit, Georgie découvre un moyen de communiquer avec le Neal du passé. Ce n'est pas vraiment comme du voyage dans le temps, mais elle a l'impression d'avoir l'opportunité de sauver leur mariage avant qu'il n'ait commencé. Est-ce que c'est ce qu'elle est supposée faire ? Ou est-ce que Georgie et Neal seraient plus heureux si leur mariage n'était jamais arrivé ?


Après avoir découvrir Rainbow Rowell lors de ma lecture de Fangirl, je ne pouvais pas passer à côté de sa nouvelle parution, d'autant plus que le résumé de celle-ci était plutôt accrocheur avec sa petite note de fantastique.
Georgie est scénariste de série télé. Son travail lui prend un bonne partie de sa vie sans pour autant qu'elle ne s'en rende réellement compte. Lorsqu'elle annulera son départ pour Omaha, où elle devait passer Noël en famille, Elle sent que tout n'est pas rose au paradis puisque sa famille part sans elle. Désemparée, elle va passer davantage de temps dans sa chambre d'adolescente où elle remettra la main sur un vieux téléphone à partir duquel elle appellera son mari... ou plutôt celui qu'il était lors de leur rencontre.

Une fois de plus Rainbow Rowell a su me transporter dans son histoire. Si cette dernière a mit un peu de temps à démarrer, je dois dire que j'ai beaucoup apprécié l'idée de voir notre héroïne se remettre en question lors des conversations téléphoniques qu'elle a avec son futur mari. Elle mettra néanmoins un peu de temps à comprendre ce qui lui arrive et surtout à faire en sorte que les choses s'arrangent pour le mieux. 
L'intrigue reste en somme assez simpliste puisque nous allons surtout suivre Georgie lors du départ de sa famille puis son quotidien entre son travail plus que prenant et ses coup de fil qui lui mettent du baume au coeur. Rien de transcendant au final. Un peu pareil en ce qui concerne les changement que cela va opérer chez la jeune femme. Sans surprise, elle comprendra qu'elle ne pourra pas continuer sa vie telle qu'elle est sans perdre ce à quoi elle tient plus que tout au monde. Et pour le coup, ce fameux déclic n'arrivera que tardivement et un peu sans qu'on s'attendent à le voir là. Il arrive à un moment où on ne l'attend pas mais alors pas du tout : presque comme un cheveu sur la soupe. Un peu dommage dans la mesure où vu le contexte, il aurait pu apparaître de manière plus progressive et bien coller au récit.
Ce qui m'a surtout plu dans ce roman, c'est le petit soupçon de fantastique que l'auteur met en place grâce à ce simple appareil qu'est le téléphone. Une machine somme toute banale mais qui permet de communiquer avec le passé. Un élément qui laissera notre héroïne sceptique au départ avant qu'elle n'y fasse réellement attention : faire en sorte que le futur ne soit en rien altérer. Voila qui est difficile quand on a pas forcément toute les cartes en main pour savoir ce qu'il s'est passé chez Neal à la période où il appelle. Néanmoins, je trouve que la jeune femme agira de manière plutôt positive de ce côté là, ce qui m'a bien plu sans compter que l'auteur amène cet élément de façon plutôt correcte.
Georgie, en tant que scénariste, nous permet de découvrir un peu ce métier si particulier mais qui sait nous apporter sur rêve. Je regarde pas mal de série télé, films voire des animes et je dois reconnaître que les histoire arrivent toujours à me surprendre et que les auteurs ont un sacré talent (et ce même lorsqu'il s'agit d'une adaptation de quelque chose, il faut bien le dire). Mais c'est également un métier plutôt dur où les scénariste n'écrivent pas forcément les projets qu'ils ont en tête depuis des années, sauf si on leur en donne la chance. Ce qui est plutôt rare. C'est donc cet envers du décor que notre héroïne nous fera voir, ce que j'ai plutôt bien apprécié, même si au fil des pages, cet aspect va peu à peu s'effacer.

Georgie est une adulte qui mise tout sur sa carrière afin de satisfaire ses envies et sa famille. Une famille qu'elle délaisse sans s'en rendre réellement compte. Son mari a tout plaquer pour élever leurs deux fille alors qu'elle ne pense qu'à rédiger le scénario de la série qu'elle rêve de voir diffuser. Ce n'est que lorsqu'elle décidera de laisser son mari partir seul avec les enfants que la jeune femme va commencer à se poser des question et mettre en avant sa solitude, qui au fond sera bien présente. La jeune femme va se renfermer peu à peu sur elle même tout en ressassant le passé et ce qu'elle aurai pu changer pour éviter la situation actuelle. Un questionnement qu'elle aurai pu se poser avant à mon sens, surtout quand elle nous raconte son passé. Georgie se retrouve tiraillé entre Neal son mari et Seth son collègue qui représente chacun deux univers qu'elle a voulu cloisonné : grossière erreur qui va mettre en péril toute sa famille.
Neal, le mari de Georgie, apparaîtra plus avec son moi du passé que celui de l'époque où il laisse Georgie pour Noël. Ce qui est à mon sens le Neal le plus intéressant. Celui d'aujourd'hui est plutôt muet et prend tout sur lui même et ne donnera plus aucune nouvelle après son départ pour Omaha. En revanche, le jeune Neal aura des conversations plutôt intéressante avec la jeune femme faisant ainsi avancer l'histoire et surtout le cheminement de notre héroïne.
Les personnages secondaires seront assez peu nombreux en somme. D'un côté nous avons la famille et la proches de la jeune femme qui tenteront de la soutenir alors qu'elle est persuadé que son couple est arrivé au point de rupture. Mais aucun d'entre n'osera le lui dire en face, ce qui m'a un peu dérangé. Bon après, je pense que ça aurait un peu gâché l'histoire du fameux téléphone du passé qui est quand même la pièce maîtresse du roman.

Enfin, le style d'écriture de Rainbow Rowell a su une fois de plus me convaincre. Il reste assez simple, rendant ainsi l'histoire plutôt bien accessible et surtout prenante. On est assez curieux de voir quelle décision Georgie va prendre et surtout comment. Les descriptions son assez peu présente, mais le gros point positif c'est que l'auteur prend réellement le temps de nous faire connaître Georgie afin que l'on puisse réellement s'identifier à elle et comprendre ses choix.


Une histoire prenante qui partait sur de bonnes base, mais avec 2-3 petits bémols. Une bonne découverte de l'univers des scénaristes. Une héroïne qui met du temps à se remettre en question, mais dans l'ensemble les personnages sont plutôt sympathique. Un style d'écriture plutôt bon.

jeudi 5 février 2015

Blackmoore - Julienne Donaldson

Titre VO : Blackmoore
Titre VF : Blackmoore
Éditeur : Milady Romance [Grand Format & Romantique]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 316


Jeune femme déterminée, Kate Worthington souhaite ne jamais se marier.
Afin d'échapper à une famille qu'elle abhorre, elle projette de partir pour les Indes. Malheureusement, sa mère a d'autres projets pour elle et l'oblige à conclure un marché : elle sera libre de s'y rendre si elle parvient à refuser trois demandes en mariage. Kate se rend alors au manoir de Blackmoore et retrouve son cher ami d'enfance, Henry Delafield. Au cœur des landes sauvages, Kate doit faire face à la vérité qui a maintenu son cœur captif.
Cette demande en mariage la libérera-t-elle vraiment ?


Ayant doré le premier roman que j'ai lu de Julianne Donaldson, je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle sortie. L'histoire nous emporte aux côtés de Kate, une jeune demoiselle qui a juré de ne jamais se marier et qui ne rêve que de deux choses à ce jour : découvrir Blackmoore, la demeure familiale d'Henry son ami d'enfance, et partir aux Indes en compagnie de sa tante. Nous allons suivre la réalisation de son premier rêve qui devrait permettre à al demoiselle de réaliser le seconde.

L'histoire est assez simple en somme dans la mesure où nous allons suivre Kate lors de son séjour à Blackmoore : comment elle convaincra sa mère de la laisser partir, ce qu'elle va vivre au sein de cet ancien manoir qui a hanté ses rêves depuis son enfance, la réalisation du marché qu'elle a passé avec sa mère, sa relation avec ses amis d'enfance... Il s'agit plus ici d'un roman historique que d'une romance à proprement parler. Si l'on se doute fortement de la conclusion de cette histoire d'un point de vue romantique, ce dernier aspect n'arrivera que très tard et sera disséminé par de très fines touches tout au long du roman. Ainsi, l'auteur choisi de nous mettre en avant le contexte du séjour de notre héroïne plus que sa romance à proprement parler.
Néanmoins, cette romance plus que discrète ne gâche en rien le plaisir de la lecture dans la mesure où le reste de l'histoire est tout aussi intéressant. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les découvertes de notre héroïne dans la maison ainsi que le fameux marché qu'elle a passé avec sa mère : recevoir 3 demandes en mariage lors de son séjour à Blackmoore, pour avoir la permission de quitter l'Angleterre pour les Indes. Mais sans que la jeune femme ne se rende compte des conséquences de ses gestes. Il faut dire que sa famille n'a pas une très bonne réputation depuis que sa sœur aînée a provoqué un scandale. Ce dernier touche aussi notre héroïne qui est suspecté d'agit de la même manière.

Kate est une héroïne assez rêveuse mais déterminée. Elle sait ce qu'elle veut sans pour autant savoir ce qui l'attend vraiment une fois un ses désirs vont se réaliser. Elle est également assez insouciante dans la mesure où elle ne se soucie guère des conséquences de ses actes. Je l'ai d'ailleurs peu apprécié lorsqu'elle convainc Henry de lui faire ses 3 demandes. On sent que pour lui c'est plus qu'un simple marché, ce que la demoiselle tardera à réellement comprendre. Kate se soucie assez peu de sa réputation, ce qui se verra au niveau de son comportement, après tout à quoi bon la préserver si elle doit quitter l'Angleterre très prochainement. Et c'est sans compter sur le fait qu'elle ignore totalement le scandale causée par son aînée, ce qui je trouve est assez dommage.
Henry, l'ami d'enfance de Kate, est un hôte parfait. Il s'occupe de notre héroïne tout au long de son séjour, sans pour autant oublier les attentes de sa mère : un mariage avec une demoiselle plus que parfaite... voire trop parfaite. Mais pour le coup, il semble assez effacé et n'ose pas s'affirmer, ce qui est à mon avis le plus gros reproche que je lui ferais. Il faudra attendre la toute fin de l'histoire pour qu'enfin, il se décide à agir réellement, et dans le bon sens.
Les personnages secondaires seront assez présent dans l'ensemble et comporteront surtout les familles de nos deux jeunes gens ainsi que les invités de Blackmoore. Des personnages assez sympathique dans l'ensemble et qui parviendront à faire avancer l'histoire à petite dose.

Le style d'écriture de l'auteur est plutôt joli. S'il est assez simple en somme, on arrive à parfaitement s'intégrer dans l'histoire et à suivre avec grand plaisir les aventures de nos protagonistes. Les descriptions n'en seront pas bâclées pour autant dans ma mesure où une partie des décors seront assez important dans l'histoire en elle-même.


Un très joli histoire qui nous propose une romance d'apparition plus que tardive à mes yeux. Des personnages sympathiques. Un style d'écriture très joli et qui colle plutôt bien à l’histoire.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce titre.
Sorti le 23 Janvier 2015.