vendredi 31 août 2012

Le Séducteur Impénitent (Les Frères Malory, Tome 1) - Johanna Lindsey

Titre VO : Love only Once (Malory Family, #1)
Titre VF : Le Séducteur Impénitent (Les Frères Malory, #1)
Auteur : Johanna Lindsey
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 1985 (VO) - 1995 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 317


1. Le Séducteur Impénitent || 2. Tendre Rebelle || 3. Passagère Clandestine || 4. Magicienne de l'Amour || 5. Une Femme Convoitée || 6. La Faute d'Anastasia || 7. Voleuse de Cœur || 8. Les Trésors du Désir || 9. Confusion et Séduction || 10. Mariés par devoir, Amants pour toujours.
Série complète en 10 Tomes.


C'est maintenant ou jamais ! Nicholas lance sa monture vers la jeune femme, la saisit par la taille et la jette en travers de la selle. Bien joué ! Même à jeun, il n'aurait pas fait mieux. Sa victime commence à hurler, il lui enfonce un mouchoir de soie blanche dans la bouche et lui lie les poignets avec sa cravate. Une maîtresse infidèle ne mérite pas d'autre traitement ! Savourant sa vengeance, Nicholas retourne chez lui avec son précieux fardeau. Et découvre, stupéfait, la vérité : ce n'est pas Selena qu'il a enlevée, mais une inconnue ! Ravissante au demeurant : d'immenses yeux bleus dans un visage aux reflets d'ivoire, une robe de mousseline rose qui ne cache rien de ses formes provocantes... Et si, après tout, sa terrible méprise se révélait la plus délicieuse des erreurs ?


Pour changer un peu, une petite romance qui ouvre une saga familiale qui me faisait de l’œil depuis un petit moment. Dans ce premier volet, nous allons découvrir la famille Malory et ses membres que nous allons suivre à tour de rôle au fil des tomes. Dans cet opus, nous faisons la connaissance de Regina Ashton Malory, une demoiselle orpheline qui a été élevée par ses quatre oncles. En âge de se marier depuis l'année passée, la jeune femme écume les soirées mondaines afin de se trouver un époux convenable pour elle mais aussi pour sa famille. Mais cette année, les choses vont devenir un peu plus piquantes.
En effet, suite à une méprise, la jeune fille est élevée par un jeune noble : Nicholas Eden Eddington. Ce dernier l'a confondu avec sa amante du moment. Le jeune homme ayant une réputation un peu sulfureuse au sein de la bonne société, Regina est d'ors et déjà considérée comme déhonorrée. Seule solution pour le duo : le mariage. Mais ce ne sera pas chose facile.

L'histoire prend place dans le vieux Londres, où la réputation d'une personne est ce qui compte le plus. Nous allons découvrir un peu mieux les différentes facettes de cette société seront décrites par les différents protagonistes que nous allons suivre. du point du vue de Regina et sa famille, c'est principalement la recherche d'un mari convenable qui est mise en avant. En effet, la jeune fille est désormais en âge de fonder une famille, mais la recherche du prétendant idéal est longue et fastidieuse. si elle sait d'entrée de jeu ce qu'elle cherche, sa famille et plus particulièrement ses quatre oncles seront présent et y mettront leurs grain de sel. Cette quête est donc assez difficile, et j'avoue qu'à plusieurs reprises je me suis dit que si j'avais étée à la place de notre héroïne, j'aurai jeté l'éponge depuis longtemps.
L'autre aspect de la société est mis en avant par Nicholas. Ce dernier vole de conquête en conquête qu'il possède en nombre. Il a beau appartenir à la noblesse, nous sommes bien loin de découvrir cet univers doré, bien au contraire. Il mène sa vie telle qu'il l'entend au point qu'il se retrouve parfois dans les bas fonds de la cité londonienne. Un cadre qui détonne un peu avec ce que nous voyons précédemment. Néanmoins, son histoire rattrapera bien vite celle de Regina, puisque leurs deux destins seront liés dans une aventure au rythme haletant. Car, si la relation entre nos deux héros est au centre de l'histoire, la construction de cette dernière est de tout repos et nous réservera de nombreuses surprise, pour notre plus grand plaisir. Honnêtement, je ne m'attendais pas à voir des pirates se mêler à tout ça. Néanmoins, cela a été amenée d'un façon tellement naturelle avec le reste de l'histoire, que ça passe plutôt bien.

Côté personnages, nous suivons principalement Regina et Nicholas. 
Regina Ashton Malory de son nom complet, est une jeune femme très déterminée qui sait ce qu'elle veut. Si elle a été choyée dans son entourage, elle n'en reste pas moins une personne très forte de caractère. Assez fière, elle n'hésitera pas à s'imposer dans les situations où elle se sentira en difficulté de sorte que l'on ne s'en rende pas compte. Heureusement, elle a une famille très présente sur qui elle peut compter, en cas de problème. D'ailleurs, elle en adore tout ses membres et ces derniers le lui rendent bien. 
Nicholas Eden Eddington, de son côté, est un homme qui vit sa vie comme il l'entend. Renfermant un lourd secret autour de sa naissance, il est prêt à tout pour le préserver des autres. J'ai malgré tout un peu été déçue lorsqu'il décide de se servir de se fameux secret pour se débarrasser de Regina. il m'a donné l'impression de tomber bien bas. Heureusement, le reste de l'histoire rattrape assez bien le coup. Il est également très déterminé voire même têtu, prêt à tout pour parvenir à ses fins (et accessoirement si ça lui permet de garder la liberté qu'il a actuellement, c'est encore mieux).
En ce qui concerne les personnages secondaires, on notera en particulière les 4 oncles de Regina (qui sont les fameux frères Malory d'où le nom de la série... bien que à mon sens ça aurai été mieux si l'on avait conservé le même titre qu'en VO. Ça collait mieux à l'ensemble, mais ce n'est que mon point de vue.) James, Anthony, Edward et Jason Malory sont les 4 oncles qui ont élevés Regina. Elle a vécu chez eux à tour de rôle, chacun lui prodiguant toute l'affection qu'ils pouvaient. De caractères radicalement différents, ce sont des personnages très intéressant que j'aurai aimé découvrir un peu plus au fil des pages. Je sais pas avance que certains d'entre eux ont un tome de la saga qui leur est consacré (voir ci-dessus), mais j'aurai aimé que l'on puisse les découvrir tout les 4. Un peu dommage.

Enfin, le style de l'auteur est très agréable à lire. il est relativement simple, ce qui rend cette lecture non prise de tête et donc idéale pour se détendre. Peu de descriptions ponctuent le roman, les seules auxquelles nous avons droit concernent plus les belles robes que portent les personnages féminins et les quelques décors au sein desquels gravitent les personnages.


Une romance historique qui nous ouvre les portes de l'univers de la famille Malory. Un premier volet qui pose les bases mais qui reste très addictif et dont on a hâte de connaître la suite.

jeudi 30 août 2012

Entre Chiens et Loups (Entre Chiens et Loups, Tome 1) - Malorie Blackman

Titre VO : Noughts & Crosses (Noughts & Crosses, #01)
Titre VF : Entre Chiens et Loups (Entre Chiens et Loups, #01)
Editeur : Milan [Macadam]
1ère Edition : 2001 (VO) - 2005 (VF)
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Jeunesse
Pages : 397


1. Entre Chiens et Loups || 1.5. An Eye for an Eye || 1.6. Callum || 2. La Couleur de la Haine || 3. Le Choix d'Aimer || 4. Le Retour de l'Aube.
Série complète en 4 Tomes + 2 Nouvelles.


Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coups de lois racistes et de bombes. C'est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin.


Cela fait un moment que ce titre me faisait envie et il n'y a pas si longtemps, une connaissance sur un site de jeu m'a demandé mon avis dessus. Ça a été l'occasion pour moi de découvrir le premier volet de cette saga, et franchement je n'ai pas été déçue. (Merci Ruri <3)

L'auteur nous propulse dans une univers futuriste qui se rapproche du notre. Dans ce monde, la population est divisée en 2 castes selon la couleur de peau des individus. D'un côté, nous avons les Noirs, riches et puissants qui occupent les postes les plus important, et de l'autre nous avons les Blancs la caste inférieure plutôt perçus comme les esclaves des premiers, même si l'esclavage a été aboli depuis bien longtemps. Dans ce monde, nous faisons la connaissance de Sephy, la fille d'un des ministres actuel, et de Callum, son ami d'enfance et le fils de l'ancienne gouvernante de la première. Notre duo a grandi ensemble et son plus proche que jamais malgré les nombreuses différences entre eux. Avec le temps,leur amitié s'est transformé en quelque chose de plus profond, mais pour eux ce ne sera pas chose aisé car les préjugés ont la vie dur et leur monde se révèle bien plus cruel qu'il n'y paraît.

L'univers que l'auteur nous propose n'est dans le fond pas si original que cela puisqu'il se base un peu sur l'époque où la ségrégation entre noirs et Blanc étaient présente, mais en inversant les positions des deux groupes d'individus. Rien de bien original n'est-ce pas, mais c'est très réussit et on se prend au jeu de suivre les aventures de nos personnages. Ce monde ne nous est pas forcément décrit de manière franche, mais plutôt par le regard des personnages principaux par dessus lesquels ils vont transposer leurs ressentis et émotions.
Deux axes vont nous faire découvrir ce monde. D'un côté, nous allons découvrir le monde des Noirs par le biais de Sephy. une caste qui a la vie facile et qui considère tout comme acquis. De par la position de son père, nous découvrons également la situations politique de ce monde où, comme l'on se doute, la situations est très instable.La révolte gronde au sein de la seconde caste et une rébellion commence à se mettre en place. Un groupe de rebelle qui d'ailleurs sera la cause de tout les maux auxquels seront confrontés les Noirs. Dans le second axes, nous découvrons le monde des Blancs grâce à Callum. Ces derniers vivent dans la misère et essaient de gagner leur vie en ayant un travail honnête, bien qu'ils se retrouvent complètement exploités dans des travaux aux conditions difficiles. Leur rêve n'est autre que celui de vivre dans un monde égalitaire. pour cela un groupuscule de rebelle s'est formé : La Milice de Libération. ces derniers nous sont mis en avant comme s'il s'agissait de terroristes, prêt à tout pour arriver à leurs fins. Une version de la société qui nous fait également réfléchir sur celle dans laquelle nous nous trouvons.

L'intrigue principale de l'histoire tourne autour de la relation qui uni Sephy et Callum. Une relation qui m'a fait un peu pensé à un Roméo et Juliette revisité. Ils se retrouveront confrontés à de nombreuses épreuves qui seront de plus en plus difficiles à surmonté à mesure que l'on avance dans les pages. incompréhension, coup d'état, rapt, condamnation... tant d'obstacles face auxquels ils devront se serrer les coudes afin de les surmonter et de vivre leur histoire d'une face à peu près heureuse.

Côté personnage, nous allons suivre principalement l'histoire du point de vue de Sephy et de Callum en alternance.
Sephy est une jeune adolescente tout ce qu'il y a de plus normal. Fille d'une homme assez puissant et influant dans la société, c'est une jeune fille qui a tout ce qu'elle désire, mais sans pour autant être trop pourri gâtée. Cadette de sa famille, elle entretien une relation asse bonne avec sa sœur qui sera toujours là pour l'aider en cas de besoin bien qu'il lui arrive de se défiler par moment, sans oublier les petites querelles entre sœur qui mettront un peu de piment dans leur relation, mais après tout n'est-ce pas le cas de beaucoup de relation entre frère et sœur ? Elle entretien une relation un peu plus complexe avec sa mère qu'elle essayera d'aider à plusieurs reprises bien que cette dernière ai décidé de mener la vie de ses filles à la baguette. En ce qui concerne le père, il répond très souvent aux abonnés absent. Les quelques fois où il apparaîtra ce ne sera pas pour agir de manière désintéresse vis à vis du comportement de sa fille, car son image est ce qui compte le plus pour lui.
Callum, de son côté, est le cadet d'une famille de Blanc. Très studieux et très intelligent, il aura le privilège d'intégrer un prestigieux lycée dédié aux Noirs, où la vie pour lui deviendra un véritable enfer. Malgré tout, il a un caractère assez solide et tiendra bon malgré tout les évènements qui lui arrivent. C'est un jeune homme qui croit en ses convictions et qui est prêt à tout pour s'y tenir. S'il adore ses parents et sa sœur, il a une relation beaucoup plus conflictuelle avec son frère. En effet, ce dernier ne supporte pas sa relation avec Sephy, sans compter que la Milice de Libération ne sera pas totalement étrangère à la famille. Une famille qui se voudrai unie, mais que les évènements vont venir bien vite ébranler.
La relation entre les deux protagonistes principaux est un peu le fil conducteur de l'histoire. Le duo s'entend très bien depuis leur plus prime enfance, et les années passant d'autres sentiments vont se développés. J'ai pris beaucoup de plaisir à voir leur relation évoluée. une relation qui est sujette à de nombreux obstacles mais qui tiendra bon jusqu'à la dernière page et même au delà. ce qui me donne très envie de découvrir la suite de la série.
En ce qui concerne les personnages secondaires, je n'y reviendrai pas plus dessus. Il s'agit principalement des familles de Sephy et Callum dont j'ai déjà parler plus haut. S'y ajouteraient également quelques membres de la milice de libération, mais n'ayant rien de particulier à dire à leur sujet, je ne m'étendrais pas sur eux.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire. Très fluide, on ne voit pas les pages défilées à mesure que l'on avance dans l'histoire. J'ai notamment bien apprécié la façon dont l'histoire est construite et mise en page : aucun chapitre réel, le livre est découpé en parties selon les grands événements qui se déroulent dans l'histoire.Ces différentes parties s'articulent autour d'une alternance des narrateur (Sephy et Callum) qui donnent beaucoup de rythme à l'histoire.


Une dystopie jeunesse à l'univers très intéressant, bien que pas si original que cela. Un style d'écriture très dynamique et rythmée, qui nous fait suivre les aventures d'un couple au futur incertain.

lundi 27 août 2012

Vérité Perdue (Vérité, Tome 4) - Dawn Cook

Titre VO : Lost Truth (Truth, #4)
Titre VF : Vérité Perdue (Vérité, #4)
Auteur : Dawn Cook
Editeur : Milady
1ère Edition : 2004 (VO) - 2010 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 543


Série Complète en 4 Tomes.


Alissa progresse rapidement dans ses études de magie sous la tutelle du dernier Maître de la légendaire Forteresse. Mais des rêves viennent la hanter... des rêves qui lui apprennent que d'autres maîtres ont survécu sur une île lointaine. Alissa s'y rend avec une équipe de sauvetage et y fait une incroyable découverte : l'île abrite une florissante société magique. Mais elle n'est pas la bienvenue, et elle pourrait bien à son tour avoir besoin d'être sauvée. Sa magie et sa vie sont en danger...


Dernier volume de la saga des aventures d'Alissa et Strell. La jeune demoiselle est désormais devenu un maître à part entière, mais ses problèmes de cœur ne la laisse pas en paix. Le jour viendra où elle devra choisir entre son amour pour Strell, un profane, et celui qu'elle ressent envers Lodesh, un gardien et légat d'une cité. Mais depuis quelques temps, la jeune femme fait des rêves qui l'emporte à la rencontre de Silla, une jeune demoiselle du même âge, qui n'est autre qu'une gardienne. et si les maîtres disparus n'étaient pas réellement morts ?

Ce dernier tome nous fait découvrir toute une série de nouveaux personnages. On aurait pu croire l'histoire terminée précédemment, mais c'est loin d'être le cas. nous allons revenir des années en arrière, et nous allons donc revenir sur un événement sur lequel nous en savons un peu : le départ des mages de la Forteresse. Par le biais de ses rêves, Alissa est persuadés qu'ils sont encore là quelque part. Elle va donc entraîné ses deux prétendants dans cette quête, qui se révélera fructueuse, mais très surprenante.
nous suivons donc notre trio ainsi que Connen-Neute au gré de leur aventure et plus particulièrement sur un navire, puisque l'objet de leur quête est une île. Un navire est quelque chose de petit et qui sera propice à la promiscuité des personnages; Ce sera l'occasion pour certains d'entre eux de faire le point sur leurs sentiments et émotions, et surtout sur leur souhaits pour le futur. Néanmoins, ce voyage sera plus mouvementé que promis puisque les mutinerie seront également au programme et pourrons compromettre un peu le bon déroulé. De quoi mettre un peu de piment dans ce voyage (ce qui n'est pas sans remonté l'expédition de certains personnages dans le premier opus de la série, et que j'avais trouvé un peu longuette)
Nous allons donc faire la connaissance de différents maîtres et gardien (mais cela, j'y reviendrai tout à l'heure). Ces derniers ont reformé une société sur leur île perdue, une société dirigé d'une main de fer par Keribdis, qui ne correspond pas du tout à l'idée que la jeune demoiselle s'était faite de prime abord. D'ailleurs, cette dernière aura quelques difficultés à réellement s'y intégrer, ce qui sera l'occasion pour elle de réfléchir à ce qu'elle aura à faire pour les convaincre de rentrer à la Forteresse. ce qui ne sera pas une chose aisé pour elle.
Mais ce n'est pas tout, Alissa fera enfin son choix parmi ses prétendants. Chose que l'on attendais depuis un moment déjà. Une résolution qui dans le fond sera sans grande surprise pour le lecteur. Puisque cela se terminera par un mariage (mais pas en fin de volume, contre toute attente). J'ai également trouvé la réaction du 'perdant' assez sport et même très gentille après tout ce qu'on aurai pu s'attendre de sa part. J'ai été enchantée par cette petite conclusion et de la manière dont elle s'est effectuée.

Côté personnage, nous retrouvons donc nos héros des volets précédents :
- Alissa, devenue un maître accompli, n'a plu qu'une idée en tête : ramener les maîtres et gardiens disparus à la Forteresse, même si pour cela elle devra se battre bec et ongle. Elle fera enfin le point sur ses sentiments et choisira enfin parmi tout ses prétendants celui avec qui elle décidera de partager sa vie. Un bon point pour elle, même si dans le fond on aurai préféré qu'elle se décide avant (surtout quand on voit sa réponse).
- Strell, le ménestrel. Malgré son statut de profane, il est prêt à tout pour que la demoiselle soit enfin sienne, bien qu'il préfère laisser le temps au temps... alors qu'il ne l'a pas forcément. Il n'hésitera pas alors à l'accompagner dans sa quête, même s'il se doute que sa présence ne sera pas forcément bien accepté par les mages.
- Lodesh, le gardien et légat d'Ese Nawoer. Après ses magouilles dans le dernier tome pour conquérir le cœur de la jeune fille. La confiance que les personnages avaient en lui s'est amenuisée, en même temps, il l'a un peu cherché. Il espère grandement se racheter dans cette nouvelle épopée. Mais ce sera surtout dans les dernières pages qu'il remontera dans l'estime de tout le monde : les autres personnages comme la notre.
- Connen-Neute, l'ancien Raku sauvage qui a retrouvé sa sapience. il jouera plus une sorte de grand frère auprès de la jeune demoiselle que réellement celui de prétendant (comme le souhaiterais Inutile), c'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié : toujours droit, posé et réfléchit. il restera parmi mes personnages favoris.
- Inutile/Talo Toecan, le maître de la jeune fille. S'il n'est franchement pas favorable à parcourir l'océan pour retrouver les siens qu'il a encore du mal à voir comme toujours en vie. Néanmoins, toujours très protecteur envers Alissa, il n'hésitera pas à traverser l'océan dès lorsqu'elle sera en grand danger.
Concernant les nouveaux personnages qui entrent en scène dans ce tome, on notera tout particulièrement deux d'entre eux : Keribdis et Silla. La première est l'épouse d'Inutile, une femme forte de caractère qui sait imposer sa volonté aux autres et qui va le prouver. Elle a la main mise sur l'ensemble de l'actuel conseil des maîtres qu'elle utilise comme des pions pour gouverner comme elle l'entend. Elle se montrera très antipathique envers notre héroïne qu'elle ne cessera de rabaisser à de nombreuses reprises. Silla de son côté, est une jeune demoiselle très agréable et qui va se lier d'amitié avec Alissa. en cours d'apprentissage, elle est formée par la précédente qu'elle craint comme s'il s'agissait de sa mère (allez savoir pourquoi je suis toujours persuadée que c'est le cas...). Néanmoins, elle se révélera très courage malgré les épreuves auxquelles elle va se retrouver confrontée.

Enfin, concernant le style d'écriture de l'auteur il est très agréable à lire et l'on prend beaucoup de plaisir à suivre les aventures de ses personnages. L'équilibre entre les dialogues, descriptions et scènes d'actions est bien présent. Le rythme de l'histoire est très soutenu et nous entraîne dans un rythme haletant au fil des pages. Malgré tout, j'ai été un peu déçue sur la fin qui arrive de manière assez abrupte, et qui aurait peut-être méritée d'être développer. J'aurais bien vu tout ce qu'il se passe sur  l'île où se sont réfugiés les maîtres dans un volume à part.

Pour terminer, un petit mot sur la série dans son ensemble. Si le premier opus avait traîner un peu en longueur à mesure que l'on suivait le voyage de nos deux protagonistes de base, les opus suivant remontent bien l'ensemble et l'on oublie ce petit bémol. L'on découvre par la suite de plus en plus de choses sur l'univers que l'auteur nous développe au fil des pages et qui se révèle très riche et intéressant. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le rapprochement fait entre les mages et le côté 'Raku' qui apporte un petit plus à l'histoire. De même, les scènes où la magie est utilisée sont assez bien mené, le tout pour une construction assez riche entre les sources, les tracés ou encore les sceaux. Un peu dommage en revanche que l'auteur concentre 2 volumes (et même la moitié des deux autres) à cantonné ses personnages dans la Forteresse alors que elle aurait pu nous faire découvrir un peu plus son monde. 


Un dernier opus qui clôt la saga en beauté. On repart sur une intrigue dont on avait vaguement entendu parler précédemment. On termine à nouveau sur un voyage qui se révèle riche en rencontre et en expérience et qui remonte aisément les petit bémol du premier opus.
Au final, la saga 'Vérité' restera une belle découverte pour moi et fera partie de ma saga fantasy favorite, bien qu'elle ne révolutionne pas le genre.

dimanche 26 août 2012

Le Second Souffle, suivi du Diable Gardien - Philippe Pozzo di Borgo

Titre VF : Le Second Souffle, suivi du 'Diable Gardien'
Auteur : Philippe Pozzo di Borgo
Éditeur : Bayard, Le Livre de Poche 
1ère Édition : 2011
Genre : Drame, Autobiographie
Pages : 254


ADAPTATION - Film : Intouchables (2011).


"Il est insupportable, vaniteux, orgueilleux, brutal., inconstant, humain. Sans lui, je serais mort de décomposition. Abdel m'a soigné sans discontinuité, comme si j'étais un nourrisson. Attentif au moindre signe, présent pendant toutes mes absences, il m'a délivré quand j'étais prisonnier, protégé quand j'étais faible. Il m'a fait rire quand je craquais. Il est mon diable gardien". L'histoire vraie de la rencontre improbable du riche privilégié tétraplégique et du jeune beur de banlieue a inspiré les réalisateurs Olivier Nakache et Eric Toledano pour leur nouveau film Intouchables, avec François Cluzet et Omar Sy.


'Le Second Souffle' est le livre qui a inspiré le film 'Intouchables' et j'insiste bien sur le fait que les réalisateurs du film s'en sont inspiré. Nous découvrons à travers ce livre, l'histoire de Phillipe, un homme riche appartenant à une famille d’ascendance noble, qui se retrouve paralysé site à un accident de parapente. Ce livre retrace sa vie et ses mémoires depuis sa naissance jusqu'à sa rencontre avec son épouse actuelle.

C'est une vie pas très heureuse que l'auteur nous conte. Outre le fait, qu'il est né dans une famille très aisée sur plusieurs plan, il a vécu de nombreux moments tragique durant son existence. Une enfance heureuse et insouciante où le besoin n'a jamais existé pour lui.Une adolescence riche d'expérience. Sa rencontre avec sa première épouse, leurs tentatives non fructueuse de fonder une famille, la maladie de sa compagne, son propre accident, sa vie en tant que paraplégique, etc... Une existence assez triste et touchante qui ne laisse pas indifférent.
Sa rencontre avec Adbel, une jeune de banlieue va lui être d'une grande aide, une véritable bouffée d'air frais, dans sa vie triste et morne. Nous allons découvrir au fil des pages la manière dont leur relation s'en constitué. 
Néanmoins, je vous déconseille d'avoir le livre en tête dès lors que vous vous plonger dans ce livre. Hormis certaines scènes ou répliques, les ressemblances entre les deux supporte sont très limitées. Du coup, une fois l'ouvrage refermé, j'ai été profondément déçue de ma lecture, m'attendant à revoir le film avec d'autres scènes supplémentaire. Mais cela en était bien éloigné. Néanmoins, avec le recul, j'ai plutôt vu ça comme une complément au film, qui nous permet de découvrir un peu plus la personnalité de Philippe et de sa vie.

Côté personnage, nous suivons principalement Phillipe, un homme à qui tout réussi : riche, bien éduqué, gâté par la vie. Étant le narrateur de l'histoire, cela nous permet de mieux cerner sa personnalité, surtout lorsqu'il s'adonne à ses réflexions sur la vie qu'il a menée jusqu'à présent.
En ce qui concerne, les autres personnages, ils ne nous sont présentés que d'une manière assez rapide par le biais des souvenirs de Philippe. Un peu dommage en soi je trouve, j'aurai notamment aimé qu'on en sache un peu plus sur Abdel, qui est dans le fond est lui aussi un personnage central dans l'histoire de la vie de Philippe;

Concernant le style d'écriture, il reste assez simple en soi; il s'approche plus d'une personne qui nous raconte sa vie de façon orale (ce qui est le cas, comme il nous sera expliqué dans l'histoire). Les émotions sont assez bien retransmises au fil des pages, qu'il s'agisse de choses positives ou négatives.

Enfin, comme dit dans le titre du livre, une seconde partie intitulée 'Le diable Gardien' s'y trouve. Je ne ferais pas de commentaire à part pour ce dernier puisqu'il est la continuité du début de l'histoire et donc, mon avis le concernant est le même.


Un témoignage touchant, qui nous permet de voir l'histoire du film d'une façon différente. A lire, pour ceux qui veulent un complément sur le film plutôt qu'une relecture de ce dernier.

vendredi 17 août 2012

10 000 au cœur de l'Empire (Les Macht, Tome 1) - Paul Kearney

Titre VO : The Ten Thousand (The Macht, #1)
Titre VF : 10 000 au cœur de l'Empire (Les Macht, #1)
Auteur : Paul Kearney
1ère Edition : 2008 (VO) - 2010 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 506


1. 10 000 au cœur de l'Empire || 2. Corvus || 3. Kings of Morning.
Série Complète en 3 Tomes.


Dix mille guerriers de légende. Un empire à conquérir. On les appelle les Macht. Ils vivent isolés dans les montagnes Harukush, et on raconte qu'ils ont jadis accompli des prouesses sur les champs de bataille. Dans le monde alentour, les anciens envahisseurs et les peuples de Kuf ont été unis sous le joug de l'Empire Asurian, réputé invincible. Le Roi des Rois peut mobiliser sous sa bannière des nations entières. Mais son frère, en exil, veut s'emparer du trône. Il décide alors de faire appel à la légende : dix mille guerriers macht, mercenaires d'élite, marchent bientôt vers le cœur de l'empire... Ceci est l'histoire de leur épopée.


Dans ce roman, l'auteur nous transporte dans une un où vivent les Macht : un peuple de mercenaire refoulés sur une île. Suite à la demande d'un nouvel employeur leur plus grande armée va être réunie pour traverser les océans afin de conquérir le plus grand empire de ce monde.

A la vue de la couverture et à la lecture du résumé, on m'a beaucoup dit que ce roman avait l'air de ressembler au film '300' et dans un sens, les deux œuvres se ressemblaient un peu. Toutes deux se passaient dans un monde (réel ou pas selon le cas) proche de l'Antiquité, où un peuple d'une minorité s'oppose à une armée énorme et supérieure en nombre de façon assez radicale. Mais la comparaison s'arrêtera là puisque les raisons de leurs guerres et la façon dont elle seront menée seront radicalement différentes.
Bien qu'il s'agisse d'un roman de fantasy, l'auteur a prit le partie de nous proposé une univers proche de quelque chose que nous connaissons tout en n'y ressemblant pas forcément. C'est ainsi qu'il nous propulse dans une monde proche de l'Antiquité, tant par les équipements de ses personnages que par le vocabulaire militaire employé. De nombreux mots de vocabulaires seront utilisés nous permettant ainsi de mieux nous y immerger. Si d'entrée de jeu, l'auteur nous explique de façon assez simple de quoi il s'agit dans le texte en lui-même, on nous offre également un lexique en fin d'ouvrage afin de retrouver nos repères très facilement des fois que l'on s'y perdrait un peu. Une très bon point pour le livre qui m'a été d'une grande aide à quelques reprises, car il faut dire que le texte est très riche et l'on pourrait presque croire que tout se déroule sous nos yeux.

Du côté des peuples, nous allons en découvrir plus particulièrement 3.
Tout d'abord les Macht (puisque la saga elle-même est à leur nom), c'est un peu insulaire vivant pratiquement en autarcie, vénérant la déesse Antimone. Les hommes sont tous des militaires sur-entraînés qui brandissent leurs armes au nom du plus offrant, en gros ce sont des mercenaires mais qui n'agissent pas nécessairement en solitaire, comme l'on pourrait s'y attendre. Ils sont bien loin de vivre en harmonie, découpés en différents villages, ils n'hésitent pas à se déclarer la guerre entre villages pour des questions d'honneurs, aboutissant ainsi à des villes rasés, comme ce sera le cas sur la scène d'ouverture. Une scène bourrée d'action qui nous permet de mieux cerner les personnages.
Viennent ensuite les Kufr. Il s'agit d'une peuple qui vit au sein de l'empire continental. Il vit pratiquement en paix avec tout ses voisins à un détail près que nous verrons dans quelques instants. Ce sont eux qui vont faire le plus souvent appel au Macht et dans le cas présent à cause d'une guerre de succession au trône de l'empire. Pour le coup on comprend mieux comment un homme peu s'offrir le luxe d'une armée de 10 000 âmes, puisque ce sont des mercenaires, il faut avoir de quoi les rémunérer... Les Kufr sont dans l'ensemble un peuple fort vaniteux et principalement constitué de noble. Dans le fond, il ne m'aura pas laissé une si bonne impression que cela
Enfin, nous découvrons les Juthiens. Il s'agit du seul peuple avec lequel l'empire a du mal à être en harmonie et pour cause : les Juthiens ne sont que des esclaves pour eux, rien de plus. Ils ne faut alors pas s'étonner de les voir vivre dans des conditions misérables bien qu'une poignée d'entre eux ait réussit à s'élever un peu plus haut. C'est un peuple sur lequel nous allons en apprend beaucoup et dont on a envie de les voir se sortir de la fange dans laquelle les Kufr les ont mis.

Comme l'ont se doute bien, les combat sont au cœur même de l'intrigue de ce premier opus. Nous allons suivre toute cette histoire du point de vue de différents personnages mais le point central sera malgré tout situé du point de vue des combat. Ces derniers seront décrit de manière très intense et assez bien détaillé de sorte que l'on a l'impression de voir les combattants devant nous. Bien entendu, si les Match sont un peuple très concentré sur l'art de la guerre, ils ne perdent pas de vue l'aspect politique de cette dernière. Ainsi, complot, négociations et trahisons seront aussi au programme, nous permettant de découvrir que les mots sont d'autant plus important durant ces temps dur, et parfois même plus que les armes elles-même.

Côté personnage, nous allons en suivre plusieurs tout au long de l'épopée Machtique, on notera plus particulièrement : 
- Rictus sera le héros principal de l'histoire. Après avoir vu sa cité complètement rasée, il ne possède plus rien d'autre que son chiton et ses facultés au combat : l'idéal pour un mercenaire. Il intégrera donc l'armée Macht au plus bas des grades pour s'élever peu à peu. Il restera toujours en proie à des questions face aux décisions qu'il devra prendre, principalement sur leur bien-fondé, le rendant ainsi plus humain et proche de nous.
- Jason. C'est le Match qui va introduire le précédent dans l'armée. Il est en quelque sorte l'érudit de cette dernière et devra faire face à de nombreux événements imprévu. C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé et qui m'a beaucoup touché, notamment de part l'évolution de la relation avec Tyrin.
- Phiron, le chef de cette armée de Macht. Il se montrera très mystérieux au départ quand à la véritable nature de leur mission. C'est un personnage très fort, qui sait ce qu'il veut, mais qui a un peu tendance à se mettre dans des situations pas possible sans s'en rendre compte.
- Arkamenes & Ashurnan. Les deux souverains de l'empire, l'un avéré et l'autre potentiel. Ce sont avec eux que les Macht vont devoir traité et auxquels ils devront se confronté. La relation entre les deux frères est assez étrange mais dans le fond assez bien menée bien qu'elle se termine de manière un peu trop rapide à mon gout.
- Tyrin, la seule femme de cette histoire. Une prostituée juthienne qui apportera un peu de douceur dans ce monde de brute. J'ai prit beaucoup de plaisir à découvrir cette demoiselle et j'espère de tout cœur qu'elle sera présente dans les volumes suivants.

Enfin, concernant le style de l'auteur il est très riche, nous offrant ainsi de découvrir les aventures des Macht comme si l'on était à leurs côté, portant nous aussi cuirasses et chiton. Le style est également très dense pouvant rendre par moment la lecture un peu longuette mais l'auteur arrive à jouer très habilement entre les différentes scènes de descriptions et d'action/dialogue, cassant ainsi cette lassitude et redonnant du rythme à son récit.


Une épopée haletante dans une univers proche de l'antiquité telle que nous la connaissons.Un roman de fantasy épique riche et dense, bien fouillé dans son contexte, nous offrant des peuples assez intéressant tout comme des personnages assez attachants malgré leurs petits défaut.

mardi 7 août 2012

Confiance Aveugle (Morgane Kingsley, Tome 3) - Jenna Black

Titre VO : The Devil's due (Morgane Kingsley, #03)
Titre VF : Confiance Aveugle (Morgane Kingsley, #03)
Auteur : Jenna Black
Editeur : Milady
1ère Edition : 2008 (VO) - 2010 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 352


1. Démon Intérieur || 2. Moindre Mal || 3. Confiance Aveugle || 4. Faute Avouée || 5. Péchés Capitaux.
Série complète en 5 Tomes.


« Fais-moi confiance. » Faire confiance à un démon ? Morgane Kingsley, exorciste, a toutes les raisons de ne pas croire celui qui la possède, illégalement qui plus est, aussi séduisant soit-il. En plus, elle a une mission à accomplir : enquêter sur la possession très étrange d’un jeune homme appartenant à une secte anti-démons. Une affaire qui va la plonger dans un univers terrifiant de dépravation sexuelle. Cette fois, Morgane Kingsley risque fort de se perdre dans le monde de la nuit…


Retour dans l'univers de Jenna Black et plus particulièrement le troisième volet des aventures de Morgane. Cette dernière est toujours possédée par Lugh et doit toujours faire face aux histoires de royautés au pays des démons. Cependant, notre héroïne n'aspire qu'à une chose : retrouve un semblant de vie normale. Lorsqu'elle se décidera à se remettre au travail, elle croisera la route d'une femme d'affaire très inquiète pour son fils, récemment devenu hôte. La mère est persuadée que son fils a été possédé de force, mais comment le prouver.

Cela faisait un bon moment que je souhaitais me replonger dans cette saga, et cela n'a été que du bonheur de retrouver l'univers si particulier de l'auteur. L'histoire de ce troisième opus tourne principalement autour de deux axes : l'histoire du fils des Brewster (devenu hôte alors qu'il était partisan d'une secte anti-démon) et la relation entre Morgane et Lugh qui évolue peu à peu afin qu'ils arrivent à travailler de concert. La Confiance, comme dit dans le titre, est l'élément clé de ces deux intrigues parallèles. Dans le premier cas, il s'agit plus d'une confiance au niveau familial et des choix que l'on fait sans pour autant concerter nos proches dès lors qu'ils ne sont pas anodin. En ce qui concerne, Morgane et Lugh leur histoire de confiance est beaucoup plus mise en avant puisque elle touche plus u fait que la jeune femme refuse de laisser le contrôle de son corps à son démon.
Dans le fond, l'intrigue principale (celle des Brewster) est bien mené malgré une conclusion qui me laisse un peu perplexe tant par sa rapidité que par les surprises qu'elle engendre. Le second axe de l'histoire se concentrant sur le fil rouge de la saga toute entière (les querelles pour le trône du Royaume des Démons) ne semblent pas avancer des masses dans ce troisième opus, mais on arrive à voir une certaine évolution de la relation entre Morgane et Lugh, ce qui dans le fond est un bon point à la fois pour eux comme pour l'histoire, je suis très curieuse de voir ce qui nous attend dans le prochain opus de ce point de vu là.

A la lecture du résumé, j'avoue avoir été un peu sceptique à la mention de 'dépravation sexuelle', j'ai craint de me retrouvé face à des scènes SM du même acabit que celle que l'on retrouve dans le tome 1 (et qui je sais à réfréner pas mal de monde à la poursuite de cette saga). Au final, c'est plus exagéré qu'autre chose. Certes, le sexe est un peu présent une fois encore dans ce volet, mais cela reste assez subtil et malgré tout nécessaire à la bonne compréhension de l'intrigue puisque les démons avaient mis en place sur Terre un programme afin d'obtenir de 'super-hôte' comme ils les appellent. Ce n'est principalement qu'à cette occasion que le sexe est présent, mais de manière très soft.

Côté personnage, nous retrouvons donc la bande habituelle de la série avec tout d'abord le duo Morgane/Lugh qui continue leur cohabitation forcée. Je ne reviendrais pas sur eux dans cette partie puisque j'ai déjà parler de l'évolution de leur relation un peu plus haut dans ma chronique. Concernant les autres personnages, nous retrouvons donc : 
- Brian, le petit-ami de Morgane. Suite à leur dispute précédente, le jeune homme n'a qu'une envie : reconquérir la jeune femme. Pour cela, il pourra compter sur les coup de pouces d'un certain démon qui connait Morgane extrêmement bien.
- Adam et Dom, le couple SM. Avec la disparition de Saul (le démon de Dominic), leur relation est devenue de plus en plus profonde et basée sur de bons sentiments. Néanmoins, elle sera un peu mise à mal par certains éléments dont le retour probable de Saul, qui leur imposerai un choix assez délicat à effectuer.
- Andrew/Raphael, le frère de Morgane et celui de Lugh cohabitent toujours ensemble mais de façon un peu plus harmonieuse au premier abord puisque le démon prend un peu plus soin de son hôte. (Plus par obligation qu'autre chose, mais bon... il fait avec). Raphael sera d'une grande aide au cours de l'intrigue du fils des Brewster ainsi que du programme des super-hôte. Il deviendra ainsi plus agréable à nos yeux, même si l'on reste quand même persuadé qu'il a encore des choses à nous cacher.

Enfin, le style de l'auteur est toujours aussi agréable à lire, associant habilement dialogue/action/description pour nous donner une histoire aussi captivante que rythmée. On ne pourra que remercier l'auteur de nous avoir épargner de nouvelles scènes SM qui désormais ne sont que balayé en surface ou alors totalement cachées.


Une double intrigue très prenante. L'évolution de la relation entre Morgane et Lugh est relativement bien construite et nous donne envie de voir comment elle va évoluer à l'avenir. Des personnages secondaires très riche qui seront d'une grande aide au fil des pages de l'intrigue de ce volet. Le tout sans oublier le fil rouge de la série en ce qui concerne les gue-guerre entre les démons royaux.

dimanche 5 août 2012

De l'eau pour les Eléphants - Sara GRuen

Titre VO : Water for Elephants
Titre VF : De l'eau pour les Eléphants
Auteur : Sara Gruen
1ère Edition : 2006 (VO) - 2007 (VF)
Genre : Contemporain
Pages : 471


ADAPTATION - Film : De l'eau pour les éléphants (2011).


Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur " plus grand spectacle du monde ". Embauché comme soigneur, il va découvrir l'envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités.


Quand j'étais petite, j'adorais les cirques que ce soit en vrai ou à la télévision. Aussi ai-je été complètement transportée dans l'univers de Sara Gruen qui nous fait découvrir l'univers du cirque des années 30 et plus particulièrement ses coulisses. L'univers qui nous est décrit bien que très riche est assez sombre, voire même un peu trop par moment, du moins est-ce la sensation que j'en ai eu à divers moments.
Nous suivons cette histoire du point de vue de Jacob au travers de deux époques différentes. Tout d'abord, notre époque actuelle où il est désormais le pensionnaire d'une EHPAD bien tranquille, mais qui a l'impression d'être devenu un simple gosse privé de son libre arbitre. Sa seule lumière étant Rosemary, l'aide-soignante un personnage que j'ai beaucoup aimé. Nous oscillons avec sa jeunesse, à l'époque où il est devenu orphelins et où sa vie changea radicalement lorsqu'ils prit un train. Et pas n'importe lequel : le cirque le plus grand du monde, celui des frères Benzini... qui n'en a que le nom.
Si Jacob semble subir tout les évènements au début de l'histoire, peu à peu il va changer la donne et s'investir de plus en plus dans son aventure dans le milieu du cirque qui se révèlera bien plus complexe qu'il ne l'aurait cru. Nous allons donc suivre l'évolution du jeune homme au fil de ses découvertes, et nous découvrirons que sous les rires et les acclamations que l'on connait dans tout les cirques, l'envers du décor n'est pas tout rose... du moins à l'époque.
Les personnages sont assez riches et mystérieux au sein du cirque, et c'est avec Jacob que nous allons lever le voile sur de nombreux éléments, tout en observant leurs relations évolué. Difficile de dire qui de Marlère, Walter, August, Camel et les autres est notre préféré. J'ai également beaucoup apprécier la relation qu'il developpe avec Marlène et qui viendra à bout de nombreux obstacle.
Le style d'écriture de l'auteur est très agréable, j'ai prit énormément de plaisir à suivre cette histoire. Je suis désormais curieuse de voir le film sorti récemment au cinéma.


Un roman sur l'univers du cirque très riche, mais peut-être un poil trop sombre.