vendredi 24 mai 2013

Vénéneuses (The Luxe, Tome 4) - Anna Godbersen

Titre VO : Splendor (Luxe, #4)
Titre VF : Vénéneuses (The Luxe, #4)
Auteur : Anna Godbersen
1ère Edition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Romance, Jeunesse
Pages : 432


1. Rebelles || 2. Rumeurs || 3. Tricheuses || 4. Vénéneuses.
Série Complète en 4 Tomes.


Été 1900. À New York, Elizabeth cohabite avec un époux qu’elle n’aime pas, pour assurer un avenir à l’enfant qu’elle porte. Diana s’enfuit à Cuba, à la recherche d’Henry, son grand amour. Carolina l’ancienne servante réalise son rêve : désormais c’est elle, la favorite de la haute société new-yorkaise. Pénélope se console de l’indifférence d’Henry en acceptant les avances du sublime prince de Bavière. Mais les fantômes du passé risquent fort d’empêcher nos héroïnes de vivre les nouvelles existences qu’elles se sont choisies…


Dernier volume des aventures des jeunes demoiselles de l'Upper East Side des années 1900. Nous avions laissé nos personnages à leurs vies parfaites dans le volume précédent, où la majorité semblait se trouver dans une situation qui lui correspondait. Mais ce n'était que façade, car dans ce volume final de nombreux changements s'opèrent et ce sur la majorité des personnages. Pour faire simple, je vais reprendre un peu la même trame que ma chronique du précédent opus en la découpant par personnages, parce que si certaines histoires se rassemblent, ils ont tous une petit histoire toute tracée.

Pénélope a enfin obtenu le mariage dont elle rêvait, mais ce n'est plus désormais qu’apparence. Aussi n'hésitera-t-elle pas à s'afficher avec d'autres hommes (et tant qu'à faire un beau prince européen) pour ne pas gâcher sa beauté. Mais le destin va s'amuser à lui jouer de petits tours qui au final vont lui couter bien gros dans cette histoire. La demoiselle fut un personnage assez antipathique dans l’ensemble très manipulatrice et stratège afin de toujours tourner les choses à son avantage. Mais après tout, ce n'étais qu'une jeune demoiselle déterminée rien de plus. Mais au fond, je trouve qu'elle n'a pas volé la fin qui lui est attribuée.
Elisabeth a sauvé les apparences en s'unissant à l'ancien associé de son père dès le début de sa grossesse. Il lui promettra la vie à laquelle elle a toujours aspiré : la maison de ses rêves, un décor à son gout... Mais très vite le miroir se brise et la jeune demoiselle découvre que les ambitions de son nouvel époux sont tout autre. J'ai trouvé que Elisabeth n'avait vraiment pas de chance dans ce tome et cela m'a presque fait de la peine. Heureusement pour elle que tout s'arrange sur la fin, ce fut un personnage que j'ai bien apprécié dans son ensemble : une jeune fille qui a tout ce qu'elle peut désirer dans le monde auquel elle appartient, mais qui préfère se contente de choses simples.
Diana, la cadette de la précédente, vivra tant bien que mal sa romance avec Henry, même si pour cela elle sera sujette à de nombreuses critiques. C'est une jeune femme très moderne pour son époque, qui prend les devant pour de nombreuses choses mais qui surtout arrive à faire fi du qu'en dira-t-on. Chapeau à elle, et dans le fond, je trouve qu'elle est assez bien lotie dans sa fin d'histoire, je serais presque curieuse de découvrir un peu mieux ce qu'elle a vécu par la suite.
Carolina est celle qui aura le mieux réussi à atteindre ses objectif. Ancienne femme de chambre devenue femme du monde, elle aura tout ce qu'elle désirai à cette époque-là : principalement devenir identique (ou presque) à ses anciennes maîtresses.  Il faut dire qu'elle a su prendre les bonnes opportunités et qu'elle a bénéficié du coup de main d'une certaine personne. Mais même pour elle, la vie ne sera pas si rose que cela au final car son idylle ne sera pas celle qu'elle aura cru au départ. Mais après tout, je trouve que c'est celle qui aura le mieux réussi.
Henry de son côté oscille beaucoup dans son triangle amoureux. d'un côté, il a son épouse légitime qui lui fait du chantage afin de conservé sa position, et de l'autre la jeune demoiselle dont il est réellement épris. difficile pour lui de faire donc son choix. Il lui faudra attendre près de la moitié de ce dernier tome pour enfin arriver à prendre une décision, j'ai envie de dire qu'il était un peu temps, et il s'en rendra vite compte lorsqu'il verra comment son triangle amoureux s'achèvera.
Ce tome nous propose alors différentes conclusion : une pour chacun des personnages que nous avons suivi. Si certains s'en tirent assez bien, d'autre au contraire auront un peu plus de mal et dans le fond ne l'auront pas volé au vu de ce qu'ils ont pu faire. On sent que ce tome est la conclusion de la saga puisque l'auteur se dépêche de poser le point final à chacune des petites histoire qui constitue l'intrigue en elle-même. Je trouve ça un peu dommage pour la saga, j'aurais préféré que cela soit un peu plus échelonné, car on a eu quand même certains moments assez plat.

Pour cet ultime tome, l'auteur nous délivre son histoire dans le même style simple et fluide que l'on a adoré dès le premier volume. Les extraits de livres ou de journaux, en rapport avec l'univers, sont toujours présents afin de donner une idée du chapitre sur lequel nous arrivons... encore qu'à certaines reprises j'ai eu la sensation qu'il n'y avait pas forcément un lien.
Au final, la saga 'The Luxe' est une romance assez agréable à lire. Elle se situe dans la même veine que Gossip Girl mais avec quand même des différences notable qui la rapprocheront plus d'une romance historique YA que d'un roman de Chick-lit. D'ailleurs, entre les deux séries, je pense que je recommanderais plus facilement celle-ci, rien que pour la différence d'époque. De plus, j'ai beaucoup apprécié la manière qu'à l'auteur pour nous raconté son histoire, aussi suis-je très curieuse de découvrir ses autres romans.


Une conclusion convenable où chacun des personnages trouve au final son compte... en bien ou en mal selon son vécu dans la saga. Une univers classique mais sympathique.

mardi 21 mai 2013

Le Portail de la Sor'cière (Les Bannis et les Proscrits, Tome 4) - James Clemens

Titre VO : Wit'ch Gate (The Banned and the Bannished, #4)
Titre VF : Le Portail de la Sor'cière (Les Bannis et les Proscrits, #4)
Auteur : James Clemens
Editeur : Bragelonne, Milady
1ère Edition : 2001 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 760



Elena et son armée de hors-la-loi ont vaincu les suppôts du mal qui occupaient l'île de Val'loa et déverrouillé les secrets mystiques du Journal Sanglant. Mais durant la bataille, l'infâme Seigneur Noir a mis en place les portails du Weir auxquels il puise l'essentiel de son pouvoir. Pour les trouver et les détruire, les alliés d'Elena embarquent pour de dangereuses destinations à bord de vaisseaux aériens. Sur la route, les jumeaux Mogweed et Fardale espèrent briser la malédiction qui les a privés de leur don de métamorphose, et Joach, le frère d'Elena, doit échapper aux requins des sables pour devenir maître de son pouvoir élémental, tandis que d'autres compagnons filent vers le fabuleux royaume elfique de Fort Tempête. Aucun des rebelles ne reviendra indemne, certains n'en reviendront même pas du tout. Elena elle-même, dans l'antre de son ennemi juré, parviendra-t-elle à découvrir l'identité du Seigneur Noir ?


Elena et ses compagnons ont réussi à reprendre la cité de Val'loa au Seigneur Noir. Cet endroit est désormais le point de ralliement de la jeune Sor'cière et de ses alliés. Il ne leur reste plus à présent qu'à renverser leur ennemi afin de permettre à leur monde de retrouver son équilibre. Mais le Seigneur Noir n'est pas sans ressource : il a crée des point stratégique dans ce monde au cœur desquels il puise son pouvoir : les portails du Weir. C'est en quête de ces derniers que vont partir les différents compagnons.

J'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans l'univers crée par James Clemens. Nous allons avoir droit dans ce quatrième opus à la première partie de l'arc final. En effet, les portail du Weir ne sont rien d'autre que des créatures d'éb'ène animés et qui renferme les pouvoir du Seigneur Noir. Il sera donc aisé de deviner que c'est sur ces point que Elena et les siens vont concentrer leurs actions avant de s'attaquer au boss de fin (si on peut voir les choses ainsi). Tout les protagonistes du côté des gentils se sont retrouvés lors de la bataille du précédent opus et c'est sans grande surprise que nous allons les voir à nouveau éclater afin de trouver chacun un de ces fameux portails. Si dans les premiers opus, j'avais parfois du mal à savoir où je me trouvais vu les changement radicaux d'univers et de personnages, ici ce ne fut pas du tout le cas (d'autant plus que j'ai le le volet précédent il y a bien longtemps, c'était une chose que je craignait un peu). Les groupes sont certes différents mais au bout du compte on arrive à bien les cerner malgré tout.
Bien entendu, la quête des portail du Weir sera la trame principale de ce tome mais ce ne sera pas la seule puisque de nombreux personnages secondaires ont d'autres objectifs à accomplir au travers de ces aventures. Ce qui m'a bien plu, c'est que justement l'auteur ne les perd pas de vu et nous permet de les suivre à nouveau avec la résolution de leurs problèmes, leurs découvertes ou encore carrément leurs destins pour certains. Et honnêtement, il y a bon nombre de ces éléments qui m'ont surpris et auxquels je ne m'attendais pas. Ce qui fut d'ailleurs le cas de l'histoire par elle-même qui va de surprises en surprises, mais sans pour autant que l'on trouve ça trop alambiqué.

Pour ce qui est de l'univers en lui-même, nous retrouvons les mêmes bases que précédemment, mais l'auteur arrive quand même à nous apporter de nouveaux éléments. Nous allons ici être invités au sein du royaume des Elfes, dans les moments où notre héroïne consulte le fameux Journal Sanglant (et qui va nous apprendre beaucoup de choses sur la magie et la mythologie de ce monde), nous allons voyager au cœur du Désert, région que nous ne connaissions pas. En résumé, beaucoup de nouvelles choses que l'auteur arrive à nous apporter et qui nous permette de nous plonger encore mieux dans son monde. Mais qui arrive à ne pas perdre le lecteur avec tout ce qu'il sait déjà (parce que au fur et à mesure beaucoup de lien se tissent entre ces nouveaux éléments et ceux que l'ont avait déjà).

Côté personnages, nous allons donc retrouver avec grand plaisir Elena et toute sa petite bande. Je ne vais pas revenir sur tous les protagonistes de manière individuelle car cela deviendrais lassant et puis surtout car je n'aurais pas forcément quelque chose d’intéressant à dire à leur sujet. Mais, je parlerais quand même de certains d'entre eux : 
- Elena, donc notre héroïne. Obligé d'en toucher un petit mot. Depuis ses précédentes aventures, c'est devenue une jeune femme mais seulement à cause d'un mauvais sortilège. Elle garde un peu sa candeur d'adolescente mais elle arrive malgré tout à prendre des décisions mûres et réfléchies selon les circonstance. Elle pourra compter sur le soutien d'Er'ril son homme-lige... et bien plus. Oui bon, j'avoue que j'attendais que leur romance commence pour de bon et j'ai enfin été exaucée. Ce qui me titillait le plus autrefois c'était leur différence d'âge car je me demandais comment James Clemens allait tourner la chose et ma foi, ce fut assez réussit.
- Joach, le frère d'Elena. Depuis le début de l'histoire, il n'a eu de cesse de la subir et il commence à en avoir un peu marre. Aussi il se décide ENFIN à agir. J'ai envie de dire qu'il était quand même un peu temps vu que l'on approche à grand pas de la fin de la série. Il va découvrir la réelle portée de ses pouvoirs et il ne va pas être délaissé dans le côté romantique de la série puisqu'il aura lui aussi droit à sa petite romance.
- Kesla, nouveau personnage. C'est grâce à elle que nous allons nous retrouvé dans le désert. C'est une jeune femme qui ne sait rien de ses origines mais qui a eu la chance d'être entouré pour grandir. C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé et que je regrette qu'elle ne soit pas apparue plus tôt. Elle est assez débrouillard et ingénieuse mais surtout elle tient beaucoup à son peuple et est prête à tout pour leur bien être.

Enfin, j'ai adoré retrouvé le style d'écriture de James Clemens. Très riche, il nous permet de nous plonger au mieux dans son histoire qui mine de rien est bourré d'action et de surprises. Il arrive à nous créer de sacré surprises au moment où l'on s'y attend le moins. Après je reconnais avoir été sceptique quand à l'histoire de la saga en elle-même vu comment les choses tournaient, je me posait des questions quand à la fin que l'on allait avoir ici et j'avais peur d'être frustrée de ne pas avoir la suite. Finalement, rien de tout cela, mais j'avoue que j'ai hâte de voir le combat final dans le prochain et dernier tome.


Un quatrième volume riche en surprise qui nous ouvre l'arc final de la série. Une histoire qui se poursuit bien gentiment et dans laquelle l'auteur arrive à nous apporter de la nouveauté sans nous perdre.

mercredi 15 mai 2013

Les Vampires de Manhattan (Les Vampires de Manhattan, Tome 1) - Melissa de la Cruz

Titre VO : Blue Bloods (Blue Bloods, #1)
Titre VF : Les Vampires de Manhattan (Les Vampires de Manhattan, #1)
1ère Édition : 2007 (VO) - 2007 (VF)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 340


1. Les Vampires de Manhattan || 2. Les Sang-Bleus || 3. Les Sang-d'Argent || 4. Le Baiser du Vampire || 4.5. Key of the Repository || 5. Le Secret de l'Ange || 5.5. Bloody Valentine || 6. La Promesse des Immortels || 7. Les Portes du Paradis.
Série complète en 7 Tomes + 2 Nouvelles.


Il n'y a pas plus glamour que Mimi et son frère Jack au lycée ultra chic Duchesne, à New York. Snobs et branchés, ils forment avec leurs amis un club très sélect. Theodora, qui est plus vintage que Prado, n'est pourtant pas insensible au charme du très sexy Jack. Pourquoi un garçon si populaire s'intéresse-t-il soudain à elle ? Quel rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang ? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparaît sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang. Elle non plus n'est pas une fille tout à fait comme les autres...


Cela faisait un petit moment que ce titre se trouvais dans ma PAL et que les chroniques positives que j'avais lu à son sujet m'ont donné envie de découvrir cette saga. C'est à l'occasion du Challenge Time to Choose que je me suis décidée à sauter le pas. Verdict ?

Theodora van Allen est une jeune adolescente tout ce qu'il y a de plus normal. Elle n'est ni populaire ni asociale et fréquente le gratin de la société New-Yorkaise dont elle fait partie. Mais avec son âge qui avance tout doucement et la découverte du cadavre d'une de ses camarade, les choses vont devenir de plus en plus complexes pour elle.
L'intrigue se divise en deux partie bien distinctes. L'une avant l'apparition du monde vampirique et celle après. Le première est ma foi assez simpliste et m'a beaucoup fait pensé à une histoire de chick-lit pour adolescent à la Gossip Girl. Tout simplement. En effet, les adolescent de notre histoire sont beaucoup plus obnubilé par leur apparence ou encore les amourettes de lycée qui se tissent à mesure qu'ils grandissent ensemble. Cette partie m'a un peu lassée je l'avoue, d'autant plus qu'elle couvre une assez grande partie du roman. A noter aussi, que sa tendance se poursuivre dans le second axe de l'intrigue, mais de façon moindre, aussi cela passe comme une lettre à la poste. Vient ensuite la seconde partie de l'intrigue qui l'a m'a réellement conquise et lors de laquelle j'ai vraiment senti que l'histoire commençait : on apprend alors que derrière la façade de l'Upper East Side se trouve en réalité toute une série de famille vampirique, sur lesquels nous allons apprendre beaucoup de choses, et qui seront à l'origine du fil rouge de la saga.

L'univers que l'auteur nous propose ici n'a dans le fond rien de bien original comparé à d'autres séries su même genre. Mais je dois dire que je me suis assez prise au jeu et je lui ai trouvé malgré tout quelques point bien sympathiques. Outre leur dentition particulière, les vampires ont ici une autre particularité physique qui est de possédé des veines bleu et pour cause leur sang est de cette même couleur. Un élément qui est masqué par de la chirurgie (et heureusement pour eux, parce que se trimbaler avec des espèce de varices sur tout le corps, c'est pas très... glam pour des héros). Ils boivent du sang et tolèrent la lumière du soleil, ceci est devenu chose assez courant dans certains romans vampiriques, je ne reviendrais pas sur ces points. Ce qui m'a le plus conquise dans ces créatures est la mythologie qui les entoure. L'idée de réincarnations, de vies antérieurs, de destins croisés et de retrouvailles m'a beaucoup plu.
Mais les vampires ne sont pas les seuls êtres plus ou moins particuliers qui peuplent cet univers. Nous allons également découvrir des humains qui leur viennent en aide (et qui ne sont pas forcément des serviteurs au sens propre du terme) ainsi qu'une autre créature qui n'est autre que leur pire ennemi. Un ennemi qui m'a plu et qui me donne envie de poursuivre l'aventure rien que pour les rencontrer à nouveau et en savoir plus sur eux.

Côté personnage, nous nous retrouvons face à des clichés des personnages de lycée de manière globale. On notera plus particulièrement un trio parmi tout ceux que l'on rencontrera puisqu'ils seront les piliers de l'histoire. Tout d'abord Theodora qui est une jeune fille lambda qui vit avec sa grand mère et dont sa mère se trouve dans le coma. Elle va découvrir au fil des événements qu'elle appartient au groupe des sang-bleus (non, ce n'est pas vraiment du spoiler de dire ça, c'est carrément dans la quatrième de couverture). Elle va vivre ici sa première romance qui sera plus houleuse qu'elle ne l'aurai cru (et qui finalement sera un peu le fil rouge de la saga en plus d'autres élément). Et l'élu de son cœur n'est autre que Jack Force, le garçon le plus populaire de son lycée. Il est le premier a émettre l'hypothèse du meurtre pour leur camarade tout en se rapprochant de notre héroïne... ou pas. Le dernier personnage que l'on retiendra est Mimi Force, la jumelle du précédent. Fière et belle (et elle le sait), elle mène a la baguette pratiquement l'ensemble du lycée et de la communauté ado des sang-bleus. Je pense que c'est un personnage dont on entendra parler bien vite.
Enfin, je toucherais juste deux mots sur Bliss, l'une des amies de Mimi. C'est une demoiselle assez mystérieuse qui m'a assez intrigué au fil des pages et sur laquelle j'ai envie d'en connaître davantage.

Pour finir, un mot sur le style de l'auteur. Il reste assez simple tirant limite plus vers le jeunesse que le Young Adult. Les chapitres sont relativement court et alternent les narrations par différents personnages. Si dès les premiers chapitre, on peu avoir du mal, on arrive assez bien à se situer au final et assez rapidement. L'histoire est donc très bien rythmée et nous tient pas mal en haleine, surtout dès que les vampires entrent en scène. En tout cas, je lirai la suite avec grand plaisir pour voir jusqu'où l'auteur va nous amener.


Un première partie qui donne une sensation de déjà vu qui s’estompe très vite dès l'entrée en scène des vampires. Une mythologie intéressante qui nous offre bien des pistes. Cependant, des personnages un peu clichés mais que l'on est curieux de suivre. Mais, un style d'écriture bien rythmé.

vendredi 10 mai 2013

L'Elite (La Sélection, Tome 2) - Kiera Cass

Titre VO : The Elite (The Selection, #02)
Titre VF : L'Elite (La Sélection, #02)
Auteur : Kiera Cass
Éditeur : Robert Laffont [Collection R]
1ère Édition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Romance, Dystopie, Young Adult
Pages : 311


0.4. La Reine || 0.5. Le Prince || 1. La Sélection || 2. L’Élite || 2.5. Le Garde || 2.6. La Préférée || 3. L'Elue || 3.1. The Epilogue || 4. L'Héritière || 5. La Couronne.
Série complète en 5 Tomes + 5 Novelles.


La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber. Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales... Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie...


Second volet de la saga 'La Sélection', 'L'Elite' nous fait replonger dans l'univers dystopique de Kiera Cass. Nous retrouvons America, toujours au palais et en course pour la couronne. Elles ne sont plus que 6 prétendantes pouvant faire chavirer le cœur du beau prince Maxon et la concurrence entre les demoiselle va devenir de plus en plus rude.

L'intrigue est donc la suite directe du premier volet où nous assistions à l'élection des 6 membres de l'Elite : les six finalistes en quelque sorte. Dans le fond, si l'on a pas été trop surprise par la constitution du groupe les événements qui ont lieu dans ce second opus se passent tous durant cette période-là. On replonge avec grand plaisir dans cet univers qui mélange dystopie, romance et télé-réalité. Dans le fond, j'ai bien aimé le déroulement de ce second tome bien que je l'ai trouvé assez lent. En effet, à la fin de ce second opus le nombre de candidates ne s'est vu réduit que d'une seule personne. Alors certes, le livre n'est pas si épais que cela mais je m'attendais à un autre nombre final. D'autant plus quand on sait qu'il ne reste qu'un seul livre par la suite. Affaire à suivre donc.
Après si l'on met de côté ceci, l'intrigue dans le fond est assez sympathique malgré tout puisque quelques évènement vont venir ponctuer la vie des candidates : à nouveau des attaques de la part des rebelles mais également 2-3 évènements qui donneront un peu plus de piquant à l'histoire (dont l'un d'ailleurs qui sera à l'origine de la seule élimination du livre et qui franchement m'a beaucoup plu).
L'univers crée par l'auteur n'est pas repris et nous restons donc sur nos acquis du précédent opus. Mais des informations vont venir s'y ajouter et plus d'un point de vue historique. En effet, au cours de l'histoire notre héroïne entrera en possession des carnets du fondateurs de leur nation. Nous allons ainsi découvrir qui était réellement Gregory Illéa et comment il s'y est prit pour forger le royaume dans lequel nous évoluons. J'ai beaucoup aimé ces passages qui nous permettent de se plonger encore mieux dans cet univers.

Côté personnages, on suis donc encore une fois l'histoire du point de vue d'America, notre jeune cinq (la plus bas 'gradée' du concours parmi les candidates en lice). Cette dernière s'est finalement décidé à participer à La Sélection d'une manière un peu plus sérieuse. Il faut dire qu'à présent son cœur balance entre Maxon et Aspen. Son choix se fera assez facilement dans un premiers temps mais elle changera assez régulièrement d'avis au cours du volume. Une héroïne un peu girouette en somme, mais qui après sait nous expliquer pourquoi et dans le fond, on la comprend quelque peu.
Les deux jeunes hommes entre qui notre héroïne hésitent seront égaux à eux même dans ce second opus. Maxon, essai par tout les moyen de convaincre la demoiselle de le choisir tout en continuant à se rapprocher d'elle peu à peu... mais aussi à s'éloigner en cas de refus franc. Aspen, de son côté est toujours là lorsque l'on a besoin de lui. Il sait mettre un peu de côté ses sentiments afin de ne porter préjudice à personne mais il saura aussi les exprimer quand il faut.
Les autres membres de l'Elite sont sans grande surprise les demoiselles dont on aura le plus entendu parler dans le premier opus. Sans grande surprise, on sent que la compétition se révèle plus difficile pour elle puisqu'elle n'hésiteront pas à tenter le tout pour le tout afin de gagner un peu d'attention de la part de Maxon.

Le style d'écriture de l'auteur m'a une fois encore transporter. Il est très simple et pour le coup, on ne voit pas les pages du livre défilé. Le seul reproche que je lui ferais est qu'on sent un petit coup de mou dans ce second opus. si dans le fond, je l'ai trouvé assez divertissant, il ne m'aura pas transporté de la même manière que son prédécesseur. Le mélange des genre en revanche m'a toujours autant convaincue. Néanmoins, je lirai la suite avec grand plaisir pour connaître le fin mot de cette histoire.


Un second volet, en deçà de son prédécesseur, qui manque de rythme. Une histoire qui se déroule bien gentiment et qui est ponctué par 2-3 événement captivant mais trop court et espacés. Une héroïne qui cherche à fixer son choix parmi des personnages qui changent peu.

mercredi 8 mai 2013

Dent pour dent (Maeve Regan, Tome 2) - Marika Gallman

Titre VF : Dent pour dent (Maeve Regan, #2)
Auteur : Marika Gallman
ÉditeurMilady
1ère Édition : 2012
Genre : Bit-Lit
Pages : 474


1. Rage de Dent || 2. Dent pour Dent || 3. La Dent Longue || 4. A pleines dents || 5. Sur les Dents.
Série complète en 5 Tomes.


Parce qu’elle représentait un danger pour eux, Maeve Regan a fui tous ceux qu’elle aimait, y compris son amant, un vampire. Sa seule chance de retrouver une vie normale consiste à éliminer son père et son frère, deux suceurs de sang extrêmement puissants. Mais tant qu’elle ne parviendra pas à maîtriser ses pouvoirs, les retrouvailles risquent de ne pas se dérouler comme elle les avait imaginées…


Suite des aventures de notre amie Maeve, 'Dent pour dent' se déroule quelques temps après la fin du premier opus. La jeune demoiselle s'est fait passé pour morte auprès de tous, mais elle ne perd pas de vue son principal objectif : se débarrasser de son père et de son frère afin de retrouver sa vie d'avant. Sa quête va l'amener à rencontrer Barney, un vampire qui en sait plus que ce qu'il ne montre et qui va aider la demoiselle dans sa quête de vengeance.

L'intrigue poursuit donc son petit fil rouge qu'est l'envie de vengeance de la demoiselle. Dans ce second opus, nous allons retrouver avec grand plaisir de nombreux personnages que l'on connait déjà mais également quelques petits nouveaux qui vont se rallier à la cause de la jeune femme. Ainsi, nous allons découvrir la constitution du petite armée de Maeve, comme ils se présentent. Bien entendu, nous auront également droit à de nouvelles manches dans le combat qui oppose la jeune femme à ses adversaires. Une fois avec le frangin et une fois avec le paternel que l'on va enfin rencontrer. J'ai beaucoup aimé ces passages (même si vu comment la fin de la rencontre avec la père on est scotché au vu des événements qui se produisent).
Au cours de cette histoire, nous allons en apprendre un peu plus sur le passé de Victor (père de l'héroïne et grand méchant de l'histoire), puisque nous rencontrerons une de ses connaissance passée qui nous parlera de ce personnage dans les années/siècles qui ont précédés. J'ai trouvé ça assez intéressant de découvrir de quelle manière il est devenu ce qu'il est à présent, ainsi que les buts qu'il s'est fixé.
Maeve est une jeune femme qui à l'origine était humaine mais qui a appris qu'elle était tout autre chose précédemment : elle est à la fois moitié-vampire et moitié sihr (sorte de sorcier/mage). Si l'on en avait appris beaucoup au sujet des premiers dans le volume précédent, ici nous allons un peu plus nous attarder sur le second aspect de Maeve. Cette dernière comprend que sans cela elle n'a aucune chance de vaincre son paternel. Aussi, se retrouvera-t-elle sous l'aile d'un mage qui lui apprendra à maîtriser ses capacités. J'ai beaucoup aimé me plonger dans ces moments qui apportait un certain temps mort permettant à l'héroïne de se poser un peu mais aussi au lecteur de reprendre son souffle vu la vitesse à laquelle les événements se déroulent.

Côté personnages, nous suivons principalement Maeve. Cette dernière s'est faite à l'idée de ce qu'elle est réellement. Si elle n'est pas forcément convaincue par cette histoire de prophétie, elle tentera malgré tout de la mener à bon terme. Elle est toujours la jeune femme déterminée et pleine de piques qui nous fait toujours autant sourire et à laquelle on s'attache. Mais elle nous révèlera aussi une petite étincelle de fragilité dans tout ceci avec ses histoires de cœurs sur lesquelles je ne m'étendrais pas davantage.
En ce qui concerne les personnages secondaires, ils sont ma foi nombreux dans ce second opus mais fort heureusement on a aucun mal à s'y retrouver au final. Je ne m'étendrais pas plus sur les personnages que l'on connait déjà du précédent opus et qui hormis un (mais je n'en parlerais pas pour ne pas rajouter encore plus de spoiler) sont égaux à eux mêmes. Parmi les nouveaux, on notera plus particulièrement :
- Barney, le vampire que recherche Maeve et qu'elle ne mettra pas trop longtemps à trouver au final. C'est un vampire qui dirige plusieurs boites de nuit. C'est en quelque sorte un informateur puisqu'il connait de nombreuses choses en ce qui concerne le monde de la nuit et ceux qui le compose. Mais il n'en reste pas pour autant assez mystérieux car au fil des pages nous allons nous rendre compte qu'il en sait plus qu'il ne nous dit.
- Cormark & Rosita, vampire pour le premier & serpent de compagnie pour le second. Un duo qui m'a beaucoup fait sourire. Cormark est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Il tombe toujours à pic pour venir en aide à notre héroïne lorsqu'elle se retrouve seule, bien que Maeve ne soit franchement pas fan de serpents.
- Benoxh, le mage qui enseignera la magie à Maeve. C'est un homme qui refuse de prendre partie dans cette guerre mais qui aide beaucoup notre héroïne tant sur le plan de la magie que de lui permettre de souffler un peu dans tout cette histoire. Mine de rien, j'ai eu par moment la sensation qu'il avait limite des sentiments paternels envers elle.

Enfin, le style d'écriture de Marika Gallman a su encore une fois me transporter auprès e son héroïne. Je n'ai eu aucun souci à me replonger dans cet univers et je ne tarderais pas trop à me plonger dans le volume suivant peu de temps après sa sortie je pense. L'écriture est très fluide et l'on ne voit pas les pages défilé. Les événements de cet opus se déroule à très grande vitesse aussi a-t-on du ma à se décrocher du livre. Les derniers événements de l'histoire m'ont scotché comme je l'ai dit plus haut et j'ai vraiment hâte de voir ce qui va arriver à notre pauvre héroïne.


Une suite dans la continuité du premier opus. Après les vampires, on en apprend un peu plus sur les Sirhr. De nombreux événements dans ce tome qui nous donne envie de connaître la suite. De nouveaux personnages très agréables. Une fin qui a su me laisser sans voix et qui me donne envie de me jeter sur la suite dès sa sortie.

vendredi 3 mai 2013

Ange Gardien (Madison Avery, Tome 1) - Kim Harrison

Titre VO : Once Dead, Twice Shy (Madison Avery Trilogy, #01)
Titre VF : Ange Gardien (Madison Avery, #01)
Auteur : Kim Harrison
Editeur : Castelmore
1ère Edition : 2009 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Fantastique, Bit-Lit, Young Adult
Pages : 286


0. Madison Avery et l'Ange des Ténèbres || 1. Ange Gardien || 2. Ange Déchu || 3. Ange Rebelle.
Série Complète en 3 Tomes + 1 Nouvelle.

Pour Madison, le bal de fin d'année a été une tuerie. Littéralement. Et elle se demande encore pourquoi un ange Faucheur (oui, un vrai avec un F majuscule) a décidé de s'en prendre à elle. A 17 ans à peine, c'est trop injuste ! Heureusement, elle a réussi à lui arracher son amulette, ce qui a eu pour étrange effet de l'ancrer sur terre. En somme, Madison est morte, mais pas enterrée ! Avec de l'ingéniosité, l'aide d'un ange (bien attentionnée, celui-là... à priori) et d'un jeune homme (mmh, trop mignon), sans oublier son ange gardien attitré, Madison est prête à prendre son destin en main. Le pire, c'est qu'elle ne croit même pas à tous ces trucs-là.


L'an passé j'ai eu l'occasion de lire la novella préquelle de cette saga qui avais su me convaincre et pour le coup j'étais assez curieuse de découvrir la trilogie dont elle provenait. Et finalement, c'est grâce au Chapelier que j'ai pu me plonger dans ce titre et j'avoue que j'en ressort avec un avis assez partagé.

Ce premier opus se passe peu de temps après les événements de la novella. Madison Avery s'est fait à sa nouvelle condition de non morte. Désormais, elle aide Barnabas dans ses missions visant à protéger certains mortels et à garder un certain équilibre. Jusqu'à ce que Madison devienne à nouveau la cible des attaques du camp adverse à cause de la pierre qui la maintient 'en vie'.
Dans l'ensemble, l'intrigue m'a assez convaincue. Si elle reste relativement simple, on est quand même intrigué par tout les événements qui se produisent autour de notre héroïne, lorsque nous découvrons à qui appartient réellement son amulette et tout ce que cela implique. Nous aurons malgré tout peu de surprise dans cette histoire avec la résolution rapide de cette intrigue. Du coup, j'ai plus ressenti un côté purement jeunesse dans ce premier volet que réellement YA. Mais je verrais bien par la suite.

L'univers que nous propose l'auteur est assez intéressant. On part sur le monde des anges dans son ensemble. Ces derniers sont divisés en deux groupes (Lumière et Ténèbres). Jusque là pas de problème, pour distinguer qui est dans quel camp. Dans cet univers les anges sont plutôt appelé Faucheur et ont une mission qui a trait à la vie des gens selon leur camp : les uns les protège tandis que les autres mettent fin à leur jour. Leur patron, d'un côté comme de l'autre est un humain appelé 'Gardien du Temps' qui peut voir le futur et ainsi confier des missions à ses Faucheurs en conséquences. Dans l'ensemble, j'ai trouvé l'idée assez intéressante et bien construite... jusqu'aux derniers chapitres où l'auteur décide de nous perdre un peu en explications. Cela m'a paru assez brouillon et je l'avoue à un moment donné j'ai été complètement largué puisque tant qu'à faire, on vous embrouille dans les camps de sorte que on ne se rappelle plus qui de la lumière et des ténèbres est le camp des gentils. Dommage.
On notera également l’existence d'un autre type d'ange dans cette histoire : les Anges Gardiens. Vu le titre du tome, je ne pouvais pas faire ma chronique sans parler d'eux. Ce sont de petit boule de lumières volantes qui suivent leur protégé. Nous les découvrons ici en la personne de C.A.L.I.C.E, baptisé plus tard Calice. L'idée m'a beaucoup plu et je dois dire que le personnage en lui-même y a été pour beaucoup. J'espère de tout cœur que l'on va les retrouver plus tard.

Côté personnages, nous allons suivre principalement Madison. Si autrefois c’était une demoiselle assez réserve, elle changera du tout au tout. Elle n'hésiteras pas à aller vers les autres lorsqu'elle en aura réellement besoin et qu'elle ne saura plus sur qui compter. Elle est prête à tout pour ceux qu'elle doit protéger tout en essayant de se préserver un minimum. Mais dans le fond, elle restera quand même un adolescente comme les autres, et cela l'auteur ne le perd pas de vue, ce qui est assez sympathique. Au vue des révélations sur sa nouvelle condition, j'avoue être assez intriguée et je suis curieuse de voir son évolution future.
En ce qui concerne les personnages secondaires, on notera : 
- Barnabas, le faucheur (côté lumière) qui a prit soin d'elle jusqu'à présent. Il sera malgré tout assez basent de l'histoire et obligera la demoiselle à se débrouiller seule. Mais dans le fond, c'est un personnage assez sympathique bien qu'un peu râleur.
- Chronos, alias Ron, Gardien du Temps (côté lumière) c'est un figure assez paternelle dans l'histoire et il sera à la fois guide et protecteur pour notre héroïne, bien qu'il ne soit pas toujours pas elle. Ce qui se comprend en même temps, vu ce qu'il est.
- Kairos, l'opposé de Ron. Apparemment le grand méchant de l'histoire qui n'a qu'un objectif en tête : récupéré son amulette. Un personnage assez bien construit dans son ensemble et que j'ai hâte de retrouver dans la suite bien qu'il n’apparaisse pas souvent.
- Josh, seul ami humain de Madison. Elle ne pourra compter que sur son aide tout au long de l'histoire alors qu'elle est censée le protéger. C'est un garçon assez courageux et déterminé.
- Calice, l'ange gardien. Le personnage que j'ai préféré dans toute cette histoire. Elle est assez puissante mais viendra en aide à de nombreuses reprises à notre héroïne. Elle apportera beaucoup d'humour à l'histoire. Je l'ai adoré.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est relativement simple et sans fioriture. L'histoire se lit toute seule et rapidement, c'est pour dire. On sent le côté jeunesse là derrière, mais dans le fond ce n'est pas quelque chose qui m'a déranger. Le seul reproche dans le style est le côté un peu brouillon des derniers chapitres où l'univers est carrément remanié. Dommage. Ceci dit, je pense que je continuerais la saga juste pour voir vers où elle va nous amener sur la fin. Affaire à suivre donc.


Une intrigue intéressante bien que l'univers parte un peu en vrac dans les derniers chapitres et que l'on s'y perd. Des personnages pas trop mal dont on est curieux de connaître la suite des aventures.