lundi 26 octobre 2015

L'Héritière (La Sélection, Tome 4) - Kiera Cass

Titre VO : The Heir (The Selection, #04)
Titre VF : L'Héritière (La Sélection, #04)
Auteur : Kiera Cass
Éditeur : Robert Laffont [Collection R]
1ère Édition : 2015 (VO) - 2015 (VF)
Genre : Romance, Dystopie, Young Adult
Pages : 410


0.4. La Reine || 0.5. Le Prince || 1. La Sélection || 2. L’Élite || 2.5. Le Garde || 2.6. La Préférée || 3. L'Elue || 3.1. The Epilogue || 4. L'Héritière || 5. La Couronne.
Série complète en 5 Tomes + 5 Novelles.


Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s'attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n'est peut-être pas aussi difficile qu'elle le croyait.


La Sélection est une série dystopique que j'affectionne tout particulièrement, aussi ai-je attendu ce tome avec une certaine impatience. 

Ce tome prend place vingt années après la fin du précédent opus. Maxon et America sont enfin unis et ont fondé une charmante famille avec leur quatre enfants. Cependant, depuis l'abolition des castes, la paix ne règne plus trop dans leur beau royaume d'Iléa dans la mesure où les habitants se querellent entre eux comme si les castes étaient toujours présentes. Plus le temps passe et plus la colère gronde au sein du peuple. Le couple royal doit trouver un moyen de gagner du temps et pour cela ils ne voient qu'une seule solution : organiser une nouvelle Sélection mettant en avant Eadlyn, leur fille aînée et héritière... qui ne veux absolument pas y prendre part, estimant qu'elle n'a pas besoin de compagnon pour être heureuse.
J'ai beaucoup apprécié mon retour dans cet univers avec le petit bon dans le temps que l'auteur nous propose. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce que sont devenus les héros, mais pas seulement, des opus précédents. C'est un aspect qui a su me plaire et qui m'a fait sourire à plusieurs reprises. Je dois reconnaître que c'est un peu ce qui me manquerais dans certaines séries que j'ai lu et adoré par le passé.
L'intrigue va donc se centré sur la jeune Eadlyn, princesse héritière de son état. Cette dernière est assez froide et distante. Il faut dire qu'elle a toujours été élevée en fonction de la future position qu'elle va occuper. Et elle le fait bien sentir à son entourage. Si elle s’intéresse à la politique du royaume, elle refusera en bloc la proposition de mise en scène de ses parents alors qu'elle en comprend le but malgré tout, avant de finir par céder pour un temps du moins. Ainsi la première partie de ce roman nous propose de découvrir de quelle manière cette Sélection va se mettre en place et cette fois-ci du côté de la royauté avec les choix des candidats, l'organisation du palais... etc. J'ai beaucoup apprécié de découvrir ce nouveau point de vue qui complète celui d'America dans les premiers opus. Par ce choix, l'auteur nous évite les répétitions mais également nous permet de mieux cerner cet événements. La suite de ce roman prendra principalement place au cours de la Sélection en elle-même. Eadlyn nous fera part de ses nombreux ressenti et finalement on comprend un mieux les choix qu'elle aura à faire. De plus, le fait de suivre notre chère princesse nous offre la possibilité de rencontrer un peu mieux les différents candidats même si leur nombre diminuera de manière plus que rapide. De plus, j'ai beaucoup apprécié les moments de confidence entre la jeune fille et ses parents qui dissémineront certains de leurs souvenirs qui m'ont fait sourire à chaque fois dans la mesure où la majorité d'entre eux seront des événements auxquels nous avons pu assister dans les tomes précédents.
Concernant l'univers et j'entend par là ce qu'il se passe hors du palais, on suit l'évolution des décisions qui ont été prise par notre royal couple que l'on connait si bien. Si les décisions qu'ils ont prise l'ont été pour facilité et améliorer la vie de leur sujet sauf que tout ne se passe pas exactement comme ils l'avaient espérer. Si les castes ont complètement été abolis, leur spectre perdure encore aujourd'hui, la preuve en est entre autre la manière dont certains des Selectionnés se sont présentés à notre héroïne : en insistant bien sur le fait qu'ils avaient une parenté appartenant à une ex-haute caste. D'ailleurs, j'ai adoré la manière dont Eadlyn les a cassé.

La princesse Eadlyn est un personnage avec qui j'ai eu beaucoup de mal au départ. Élevé comme une reine cela s'en ressent sur son comportement, elle est suffisante et imbue d'elle même. Elle ne pense qu'à sa pomme à tel point qu'elle m'a quelque peu énervé dans la première partie de l'ouvrage. Cependant, elle observera une très jolie évolution une fois la Sélection commencée. En effet, d'entré de jeu elle se comportera d'une manière plus que froide avec beaucoup de candidats avant de peu à peu gagner en chaleur et de venir une demoiselle plus agréable que ce qu'elle était au départ. Cela s'observe également dans les changements dans sa façon de penser. Si au départ, elle n'envisageait absolument pas de régner en compagnie d'un homme, elle commence néanmoins à changer d'avis.
La famille de notre chère princesse n'est évidemment pas en reste. En effet, c'est avec beaucoup de plaisir que l'on retrouve America et Maxon, les héros des premiers opus. Si ces derniers se font un peu plus rare dans cet opus, j'ai beaucoup apprécié leurs différentes apparitions mais également les souvenirs qu'ils nous proposent de partager. Dans le fond, ils n'ont pas tant changé que cela en vingt ans, on les retrouve égaux à eux-même, ce qui n'a pas été sans me déplaire. Mais je reconnais que j'aurais également apprécié les voir un peu plus. Notre petit couple aura réussi à fonder une famille somme toute nombreuses puisqu'en comptant leur héritière elle ne compte pas moins de quatre enfants : Arhen le frère jumeau de notre héroïne, puis Kaden et enfin Osten. Si les deux derniers ne feront que des apparitions sporadique, le jumeau d'Eadlyn sera un peu plus mis en avant. A la fois confident et meilleur ami de sa sœur, ils partagent une relation plus qe profonde. Même si le jeune homme arrivera à prendre des décisions radicale en cours de tome qui changeront son avenir. rien que pour découvrir ce qu'il est advenu de lui, j'ai hâte de lire la suite.
Bien entendu, une Sélection ne serait pas complète sans les jeunes candidats qui y prennent part. Ces derniers sont, comme la tradition l'exige, au nombre de 35. Ils sont assez différents les uns des autres pour que l'on arrive à en cerner quelques uns d'un peu plus près. J'avoue avoir mon petit chouchou dans la compétition. Là où Maxon rechignait un peu à éliminer des candidates, sa fille prendra un chemin radicalement différent, aussi de nombreux jeunes garçons vont quitter la compétition dans cet opus, et franchement plus que je e l'aurai cru. Néanmoins, on prend beaucoup de plaisir à les découvrir un peu mieux à mesure que notre princesse s’intéressera à eux, et franchement j'ai hâte de voir comment les choses vont tourner.
Enfin, nous allons également découvrir d'autres personnages secondaires dans cet opus qui sont des protagonistes qui ont eu une place plus ou moins importante dans les trois livres précédents. J'ai pris par ailleurs beaucoup de plaisir à les retrouver. D'autant plus que l'histoire de certains m'ont plutôt pas mal toucher et j'espère de tout cœur que tout ira pour le mieux pour eux par la suite.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste égal à lui-même. Il est simple et fluide, de sorte que le titre devient un vrai page turner. Je reconnais avoir eu ma curiosité titillée à de nombreuses reprises tant j'avais hâte de voir quels événements allaient se produire.


Une suite à la hauteur de mes espérance. Beaucoup de plaisir de découvrir ce que sont devenus des personnages appréciés. Une héroïne difficile à supporter en début d’histoire, mais qui devient plus intéressante dès lors que la Sélection commence. Un univers qui continue à suivre sa petite évolution. Un style d'écriture toujours aussi fluide et accessible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire