vendredi 30 janvier 2015

Le Livre des Légendes (Ever After High, Tome 1) - Shannon Hale

Titre VO : The Storybook of Legends (Ever After High, #01)
Titre VF : Le Livre des Légendes (Ever After High, #01)
Auteur : Shannon Hale
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 316


1. Le Livre des Légendes || 2. La plus Rebelle de toutes || 3. Le Merveilleux Pays des Merveilles.
Hors-Série : Il était une fois.
Série Complète en 3 Tomes + 1 Hors-Série.


L'école Ever After High n'est pas une école comme les autres : les pensionnaires sont tous des descendants des héros des contes de fées, Blanche-Neige, la Belle au bois dormant, Alice au pays des Merveilles, Cendrillon... Chaque année, ils doivent signer le livre des légendes, le fameux grimoire qui contient leur destinée.
Raven est la fille de la Méchante Reine, sa destinée est donc toute tracée : elle doit empoisonner la future Blanche-Neige. Mais comment faire quand on est la fille la plus gentille qui soit ?


Le Livre des Légendes ouvre la saga Ever After High où nous allons découvrir une autre façon de ré-écrire les contes de fées de notre enfance. Il s'agit d'une école où nous allons faire la connaissance de la progéniture des héros (ou pas) de ces célèbres contes, qui étudient afin de prendre la succession de leurs parents et de revivre leur histoire sans qu'on ne leur en donne le choix. Mais Raven Queen commence à se poser des questions, surtout quand elle connait le passé de sa mère : la Méchante Reine.

L'univers qui nous est proposé par l'auteur est somme toute assez classique mais qui n'en reste pas moins sympathique. On se situe dans un contexte scolaire assez bateau avec une école où se rendent des personnages peu communs : ici les enfants des personnages de contes de fées. En parlant de ces derniers, ils sont assez variés bien que les personnages les plus mis en avant soient ceux tirés des contes les plus connus. On va ainsi croiser la progéniture de Blanche-Neige, du Prince Charmant, de Cendrillon, de Pinnochio... Et ce que l'on soit du côté des gentils comme des méchants. Une idée qui a su me plaire même si on notera que ce sont les contes avec Princes et Princesses qui sont le plus mis en avant. Après, il ne faut pas perdre de vu que le public visé est davantage les filles que les garçons, et un peu jeune malgré tout. 
Si ces personnages vont dans la célèbre école d'Ever After High, c'est pour suivre des cours qui les préparent à leur destins. Des cours assez clichés aussi bien par les noms que par les contenus. Ils sont relativement ciblés sur les personnages, ne laissant que peu de place à leur envie de changement... si tant est que certains aient envie de changer. Mais ce qui m'a rendu le plus sceptique c'est la destinée de nos héros. En effet, tous ont leur voie toute tracé qui est de revivre l'histoire de leur parents afin d'assurer la pérénité de leurs histoires. Après tout pourquoi pas, c'est une idée plutôt intéressante, mais elle me rend un peu sceptique dans la mesure où les enfants ne sont pas des copies exactes de leurs parents : la nouvelle Blanche-Neige est blonde, le nouveau Pinnochio est une fille, la nouvelle Chaperon Rouge est à moitié louve... J'en passe et des meilleurs, mais pour le coup, je me demande un peu comment les histoires originelle et les personnages vont être conciliés. Peut-être que les opus suivants apporteront davantage de réponses à ce sujet.
L'intrigue de ce premier opus va se concentrer sur Raven Queen et Apple White, les filles de la Méchante Reine et Blanche-Neige, dont les destins sont communs. Si la dernière est prête à succéder à sa mère, la seconde n'en a pas très envie et va essayer de trouver une autre solution. On va donc suivre Raven dans sa quête de réponse et surtout de solution. J'ai plutôt bien aimé sa recherche dans l'ensemble bien qu'au final les réponses à ses questions arrivent assez tardivement. Néanmoins, le volume se conclue sur le fameux Jour de l'Héritage, où les enfants doivent jurer de suivre le destin de leurs parents, ce qui ne se passera pas sans couac. (Par contre, faut qu'on m'explique l'intérêt de prêter ce serment lors de leur seconde année, alors qu'ils leur reste encore minimum 2 ans de scolarité de plus à faire, parce que là j'ai vraiment pas compris).

Concernant les personnages, on nous propose de faire plus ample connaissances avec Raven et Apple qui vont se partager la vedette dans ce tome.
Raven est une demoiselle somme toute gentille qui n'a franchement pas envie de devenir méchante. Et le comportement de ses camarades d'étude n'est pas sans lui rappeler ce qui l'attend. Néanmoins, elle ira chercher des réponses afin de voir si elle ne peut pas esquiver son destin sans conséquences néfastes pour les autres. Apple de son côté, est une princesse prête pour le destin qui l'attend : elle est (trop ?) gentille, chante, aime les animaux... Bref la princesse parfaite pour le rôle qui l'attend et qu'elle désire depuis sa plus tendre enfance. Elle tentera par tout les moyens de faire en sorte de Raven prête serment afin de s'assurer du bon déroulement de sa future histoire.
Les personnages secondaires sont principalement les autres enfants des personnages de contes de fées. Chacun ressemblant assez fidèlement à son parent dans l'ensemble : les enfants du Prince Charmant sont tous courageux, le fils du chasseur est toujours là pour jouer les justiciers, la fille du Chapelier Toqué est complètement barje, la fille de la Belle au Bois Dormant s'endort rapidement, la fille de Cendrillon est fan de chaussures... Au final, rien de bien orignal sous le soleil, surtout lorsque tout ces caractères sont couplés à des personnages cliché dans les histoire se passant dans le milieu scolaire : les beaux gosses populaires, les sportifs... Au final, j'ai eu un peu la sensation que ça manquait un peu d'originalité.

Concernant le style d'écriture il reste assez simple voire un peu trop par moment. On sent que le titre est destiné à un public plutôt jeune. On notera également les quelques mots inventés par l'auteur afin de meixu s'immerger dans son univers: Mirrorphone, Superlifique, Carferteria... A mon sens, des mots qui n'étaient pas forcément nécessaire (encore que venant de Madeline Hatter, c'est là où ça passe le mieux, mais venant des autres...).
Enfin, mention spéciale au livre en lui même qui est un assez bel objet avec une couverture qui présente des reliefs et un intérieur très colorés (riche en rose ceci dit...).


Un univers plutôt sympathique mais qui laisse sceptique sur certains point. Une intrigue intéressante. Des personnages pas mal mais parfois un peu trop clichés. Un style d'écriture trop simple visant clairement un public assez jeune.

mercredi 28 janvier 2015

Hello Fucktopia - Souillon

Titre VF : Hello Fucktopia
Auteur : Souillon
Editeur : Ankama
1ère Edition : 2014
Genre : Drame, Bande-Dessinée
Pages : 84


Entre découvertes et désillusions, la vie d’adulte n’est pas tous les jours un conte de fées !
Quand Mali débarque à Paris pour y suivre des études de dessin, elle expérimente les limites de sa toute nouvelle liberté. Entre euphorie et dépression, espoirs et désillusions se mélangent pour ne former qu’une teinte indéfinissable qui semble tout aspirer...


Souillon n'est autre que la papa de Maliki, aussi lorsque ce titre est sorti, je n'ai pas hésité une seule seconde lors de mon craquage. Ici, on nous propose un univers plus sombre et plus réaliste sur la vie.
Mali est une jeune étudiante en art qui a débarqué à Paris pour ses études afin de devenir dessinatrice. Un métier pas facile de base. Nous allons bien vite découvrir son quotidien plutôt sombre où nous allons découvrir ses travers, ses désillusions et surtout ses erreurs.

Mali a débarqué la tête pleine de rêve dans la capitale afin de réaliser le métier de ses rêves. Elle va bien vite se retrouver confronté à la réalité : les cours ne la passionnent pas pour deux sous et peu réussissent dans la voie qu'elle a choisi. Lorsqu'elle n'est pas en cours elle partage son temps entre ses amis et les sorties. Sorties qui se résumeront à l'alcool, la drague, le sexe... Tout ce qu'il faut pour oublier cette dure réalité dans laquelle elle s'est retrouvée embourbée. Si elle semble y avoir trouvé un certain équilibre, elle sera cause de souci envers beaucoup de personne, sans pour autant qu'elle ne s'en rende compte. C'est donc dans un univers plutôt sombre que la demoiselle va nous entraîner : un semblant de spirale infernale dont elle aura du mal à se sortir... encore que on se demande si réellement elle veut en sortir.
Le déclic ne sera que tardif dans l'histoire dans la mesure où une grande partie de cet opus nous propose de découvrir le mode de vie de notre héroïne : ses travers, ses soucis, son complexe physique... De ce fait, on arrive plutôt bien à accrocher au personnage voire peut-être à s'identifier à elle. Lorsqu'elle retrouvera le sens des réalités et qu'elle décidera finalement d'aller de l'avant et surtout sortir de ce monde sombre, on ne se trouve pas loin de la fin de la BD. Et je pense que c'est peut-être ça qui m'a manqué le plus. On à les prémices des changements et puis la fin arrive laissant un gout d'inachevé.

Au niveau des personnages, c'est principalement Mali qui sera mise en avant. On découvre une jeune demoiselle qui fuit les souci de quelque manière qu'elle trouve, sans se soucier des conséquences. En somme, elle vit sa vie au jour le jour, jusqu'à ce qu'elle atteigne le point de non retour, ce qui la fera changer pour de bon.
Les autres personnage sur lesquels l'auteur choisi de s'attarder un peu sont les amis de Mali :  Stéphane et Thémis. Le premier est plutôt le bon copain qui au fond aimerais peut-être devenir plus que ça pour notre héroïne. Toujours présent lorsqu'elle aura besoin d'aide tel un chevalier servant. Thémis de son côté est une demoiselle un peu fleur bleu qui a des souci dans son couple qui bat sans cesse de lm'aile. C'est l'amie la plus franche de notre héroïne qui n'hésitera pas à lui remettre les points sur les i une bonne fois pour toute.

Au niveau graphique, on retrouve le trait classique de Souillon, qui n'est pas sans nous rappeler sa célèbre série. Néanmoins, c'est sur le choix des couleurs que l'aspect graphique est le plus réussit. On arrive à bien capter l'ambiance d'une scène seulement grâce à ses dernières. On sent le côté sombre lorsque Mali est au fond du trou, le côte un peu plus simple lorsqu'elle est avec ses amis et le côté heureux lorsqu'il est présent.


Une histoire plutôt sombre sur une demoiselle qui fuit ses souci avant d'y être définitivement confronté. Un rythme prenant mais qui nous laisse un petit manque en fin de tome. Des personnages assez forts. Un style graphique que l'on reconnait mais qui arrive à bien coller à toutes les ambiances.

jeudi 22 janvier 2015

Cinquante Nuances de Grey (Fifty Shade, Tome 1) - E. L. James

Titre VO : Fifty Shade of Grey (Fifty Shade,#01)
Titre VF : Cinquante Nuances de Grey (Fifty Shade, #01)
Auteur : E. L. James
1ère Edition : 2011 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Romance Contemporaine, Romance Erotique
Pages : 666


1. Cinquante Nuances de Grey || 2. Cinquante Nuances plus sombre || 3. Cinquante Nuances plus claires || 4. Grey.
Série complète en 4 Tomes.

ADAPTATION - Film : Cinquante Nuances de Grey (2015).


Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…


Avec la sortie du film qui approche, je me suis enfin lancé dans la lecture de cette romance dont j'ai tant entendu parler. L'histoire est celle d'Anastasia Steele une jeune étudiante qui va rencontrer le beau Mr Grey dont elle ne sera pas indifférente, mais elle va découvrir qu'il cache des penchants assez particuliers.

L'intrigue du roman est somme tout assez classique. On y découvre une jeune femme qui va tomber amoureuse au premier regard d'un homme qui a tout pour lui : beauté, richesse et célébrité. Bien vite leur relation va passer à la vitesse supérieure, monsieur Grey profitant de tout les moyens qu'il a à sa disposition pour se la jouer stalker avec notre chère Anastasia. En revanche, la relation amoureuse ne se mettra pas réellement en place d'entrée de jeu. Ce sera plutôt une relation qui s'approche d'un arrangement plus qu'autre chose : la preuve en est le contrat qui va lier les deux partis. encore que par moment, je me suis demandé si il servait vraiment à quelque chose quand on voit qu'ils commencent à s'amuser alors qu'ils ne sont pas d'accord sur certains point et surtout avant que notre héroïne ne le signe.
Ce n'est que lors du dernier tiers du roman, à mon sens, que les sentiments et émotions prendront vraiment place dans l'histoire. Du moins, en ce qui concerne Anastasia alors que pour Christian c'est davantage une question d'alchimie charnelle.
La relation charnelle, parlons-en un peu. Vu tout ce que j'avais vu/lu concernant ce titre, je m'attendais à quelque chose de radicalement différent. En effet, je m'attendais à ce que notre duo couche ensemble dès que l'occasion s'en présentait. Mais finalement, le dosage des scènes de sexe est plutôt pas mal et ne lasse pas dans la mesure où toutes ne se passent pas de la même manière. Les penchant de Mr Grey au niveau de ces pratique est principalement mis en avant via le contrat que nous découvrons en même temps que notre héroïne mais sans pour autant que les personnages ne les réalise... du moins pour le moment. Au final, j'ai eu la sensation d'être davantage dans une romance contemporaine plus qu'érotique, après il faudra voir comment les choses vont tourner dans les autres opus de la série.

Anastasia est une jeune étudiante lambda qui fini des études de littératures. Afin d'aider sa meilleure amie, elle acceptera de la remplacer pour interviewer Mr Grey pour le journal de la fac. Je l'ai trouvé plutôt naïve et prompte à se faire avoir dans la mesure où elle cède plutôt facilement aux caprices de Kate comme à ceux de Grey. Elle sera plutôt passive dans leur relation dans la mesure où elle n'aura de cesse d'attendre que ce soit lui qui fait le premier pas. Après, ça peut se comprendre dans la mesure où elle est peu expérimenté dans ces domaines. 
Christian Grey de son côté est un personnage qui nous apparaît dans toute sa splendeur des les premières pages, mais qui va bien vite nous faire part de ses côtés sombres : une enfance difficiles, sa relation avec Mrs Robinson, ses penchants assez particuliers. C'est un maniaque du contrôle et ça se sent quand on voit qu'il ne passe pas beaucoup de pages loin de notre héroïne ou bien sans agir pour elle s'il est absent, an grand dam de cette dernière. Il se défini plutôt comme une Chevalier sombre et non un Chevalier blanc, ce qui colle parfaitement bien au personnage. Du fait de son passé, il voit la majorité de ses relation comme du business, la preuve en est le contrat assez carré qu'il veut mettre en place, sans céder.
Les personnages secondaires seront assez peu nombreux et concernera principalement l'entourage de nos deux protagonistes. Kate la meilleure amie d'Anastasia jouera le rôle de la grande soeur protectrice alors que la mère de notre héroïne (moult fois marié soit dit en passant) lui dispensera 2-3 petits conseil amoureux lors de son apparition. La famille de Christian de son côté se montrera un peu plus distante, mais c'est plutôt du fait de notre héros qu'autre chose. Néanmoins, tout les personnages secondaires sont plutôt sympathique et apportent un petit quelque chose à leur histoire.

Enfin, le style d'écriture de l'histoire est plutôt simple et fluide. De ce fait, le roman se lit plutôt rapidement et je dois reconnaître que j'était plutôt curieuse de découvrir la fin de ce roman. Fin qui a d'ailleurs su titiller ma curiosité et m'a donné envie de poursuivre la série.


Une histoire assez bateau mais qui relève plus de la romance contemporaine plutôt qu'érotique. Des personnages sympathiques malgré leurs défauts. Un style simple et prenant.

mardi 20 janvier 2015

Trois Secrets entre nous (Drew & Fable, Tome 3) - Monica Murphy

Titre VO : Three Broken Promises (One Week Girlfriend Quartet, #3)
Titre VF : Trois Secrets entre nous (Drew & Fable, #3)
Auteur : Monica Murphy
Editeur : Milady Romance [Roman]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2015 (VF)
Genre : New Adult, Romance Contemporaine
Pages : 382

1. Une Semaine avec lui || 2. Deux mois sans elle || 3. Trois Secrets entre nous || 3.5. Drew + Fable Forever || 4. Quatre ans plus tard || 4.5. Five Days until you.
Série complète en 4 Tomes + 2 Nouvelles.

L'engagement. C'est ce que j'attend de la part de Colin. Depuis que mon frère, Danny, est mort en Irak, Colin à tant fait pour m'aider, y compris me donner un travail dans son célèbre restaurant afin que je puisse quitter mon boulot merdique de serveuse au club de striptease. Mais être étendue au lit avec lui chaque nuit pour le consoler de ses horribles cauchemars ne me suffit plus. Je sais qu'il se sent coupable de la mort de Danny, de ne pas être aller en Irak, mais je n'en peux plus de cette double vie.
Je l'aime désespérément , mais il a trop de démons, et s'il est incapable de s'ouvrir à moi maintenant alors il ne sera jamais le partenaire que j'ai besoin qu'il soit. Je lui est donné un mois et maintenant je m'en vais. S'il m'aime sincèrement comme il le dit, il sait où me trouver.

Après s'être attarder sur la Relation de Fable & Drew qui a fini par trouver sa petite conclusion dans l'opus précédent, nous allons ici nous intéresser à leur entourage et plus particulièrement à celui de Fable. En effet, ce troisième opus va mettre en scène Jen et Colin, la meilleure amie et le patron de Fable.

Jen et Colin sont un peu plus âgé que notre héroïne précédente et se connaissent depuis l'enfance, même si ils font en sorte de ne pas dévoiler au grand jour leur passé commun.  Mais ce que chacun souhaite, c'est de faire un pas vers l'autre et de concrétiser ce qu'ils possèdent déjà. Seul hic, chacun à ses raisons de ne pas aller plus loin dans leur engagement : des secrets qui vont finir par se dévoiler et mettre à mal la stabilité qu'ils ont déjà. J'ai beaucoup apprécié de découvrir l'histoire de Jen et Colin dans cet opus. Une fois de plus Monica Murphy n'épargne pas ses personnages dans la mesure où ils ont tous des vécus assez difficile plus ou moins récent. Des personnages au passé sombre qui cherchent une lumière en l'autre mais qui va être plutôt difficile à trouver, chacun renvoyant ses défaut à la figure de l'autre plus qu'autre chose. On sent que Jen et Colin sont loin d'avoir le même vécu que leurs prédécesseur, leur maturité est bien davantage visible et la méfiance sera néanmoins de mise, quitte à se renfermer sur soi-même au lieu de s'ouvrir. Dans le fond, j'ai beaucoup apprécié de découvrir la mise en place de leur relation, l'auteur nous dissémine de nombreux éléments sur leur passé, qu'il soit commun ou pas, de ce fait on comprend un peu mieux les difficultés de chacun à se livrer et ce malgré leur proximité.
On notera également que nous allons en savoir un peu plus sur le devenir de nos précédents héros. En effet, Drew et Fable filent le parfait amour et feront encore un pas pour concrétiser cela puisque leur mariage est en préparation. On découvre aussi qu'ils mènent une vie plutôt équilibrer et qui inclus Owen. J'ai beaucoup apprécié de découvrir un peu ce que sont devenu ces personnages. Personnages qui aideront par ailleurs à faire avancer l'intrigue de notre duo puisqu'ils les conseilleront du mieux qu'ils le pourrons (principalement Fable en fait, mais Drew fera également une ou deux apparitions).

Concernant les personnages, nous allons découvrir un peu mieux Jen et Colin. Jennifer, alians Jen, est une jeune femme qui a quitter sa famille pour oublier la perte de son frère et devenir indépendante. Mais tout ne s'est pas passé selon ses plan, la contraignant à vivre une vie plutôt sordide elle et sa stupide fierté, car oui Jen est plutôt déterminée et fière, ce qui l'empêche de rentrer chez elle et de montrer son échec. Ce n'est que lorsque Colin la sortira du trou où elle se trouve qu'elle reprendra du poil de la bête, même si son passé la hantera au point de vouloir tout plaquer de nouveau afin que ce qu'elle a fait ne resurgisse pas et surtout n'arrive pas aux oreilles de Colin. Elle a tendance à fuir ses problèmes au lieu de les affronter réellement. C'est un peu ce qui m'a déçue en elle, je m'attendais à ce qu'elle avoue ce qu'elle a fait à Colin beaucoup plus tôt  au lieu qu'il l'apprenne d'une façon bien pire.
Colin de son côté est un patron à qui tout réussi mais qui est hanté par son passé. La mort du frère de Jen lui pèse sur la conscience et lui donne des cauchemar chaque nuit. Mais c'est également un homme qui refuse de s'engager de peur de devenir comme son père : un homme qui jette les femmes avec une facilité déconcertante. Il ne veut absolument pas marcher dans ses traces vu l'enfance qu'il a vécu, et ça se comprend. Ce qui m'a un peu déçue en lui, c'est que malgré cette difficulté à s'engager, il souhaiterais aller plus loin avec Jen, mais qu'il se l'interdit et ira même jusqu'à aider la demoiselle à le quitter, lui donnant une apparence plutôt lâche alors qu'il vaut mieux que cela.
Au niveau des personnages secondaires, on notera que Fable sera plutôt importante pour Jen, lui donnant des conseil dès qu'elle en a besoin et l'aidant dès lors que ce sera nécessaire. Une meilleur amie idéale en somme, ce qu'elle cherche un peu à devenir. L'autre personnage notable sera le père de Colin qui refera surface et qui viendra un peu mettre le bazar dans l'histoire. Alors autant je l'appréciait pas du tout mais, il sera indispensable à l'avancée de l'histoire ans la mesure où c'est lui qui fera tomber les secrets entre les personnages.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi prenant. On alterne entre les point de vue de Jen et de Colin afin de mieux comprendre chacun des protagonistes ainsi que leurs ressenti. En soi, l'écriture est assez simple et fluide rendant ainsi la lecture légère et rapide, nous donnant ainsi de découvrir la suite et fin de cette histoire.

Un nouveau couple mis en avant avec une histoire plutôt sombre et riche en cachotteries. Des personnages sympathique mais parfois un peu décevant. Un style d'écriture toujours aussi prenant.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.
Sortie le 23 Janvier 2015.

vendredi 16 janvier 2015

Joséphine Impératrice, Tome 2 - Yumiko Igarashi & Kaoru Ochiai

Titre VO : Bara no Josephine, #02
Titre VF : Joséphine Impératrice, #02
Auteurs : Yumiko Igarashi & Kaoru Ochiai
Editeur : Pika
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Shôjo, Historique
Pages : 192


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4.
Série Complète en 4 Tomes.


Joséphine, apprenant le décès de sa plus jeune sœur et la santé vacillante de son père, décide de retourner en Martinique. Elle emmène avec elle sa fille Hortense, tandis que son jeune fils, Eugène, doit rester à Paris pour parfaire son éducation de futur héritier de la famille de Beauharnais. À Paris, le peuple crie famine et réclame justice au Roi et à la noblesse. Alors que des groupes d’actions s’organisent, Agathon fait la connaissance de Saint-Just, un des acteurs de la révolte, qui tente de l’entraîner dans la fièvre révolutionnaire.


Après avoir beaucoup apprécié le premier volume de cette série, je ne pouvais que me jeter sur le second opus qui se trouvait lui aussi dans ma PAL. Nous continuons à suivre la vie de Rose, la future Joséphine, alors que la Révolution va peu à peu prendre de l'ampleur en France jusqu'à éclater, telle que nous la connaissons.

Contrairement à son prédecesseur, ce tome est davantage centré sur la période historique dans laquelle nous nous trouvons que sur son héroïne. On assiste ainsi à la mise en place de la Révolution Française ainsi que de son éclatement définitif avec la fameuse prise de la Bastille, sans oublier la période de la Terreur où les nobles restant sont tous peu à peu conduit à la guillotine. J'ai beaucoup aimé le fait que l'aspect historique était davantage mis en avant dans cet opus où nous allons par ailleurs rencontrer bon nombre de personnages célèbres : Louis de Saint Just, Maximilien de Robespierre... mais aussi un certain Napoléon Bonaparte qui fera une petite apparition en fin de tome.
Rose sera un peu à l'écart de tout ses événements dans la mesure où elle retourne dans sa Martinique natale en début de tome, qu'elle devra quitter en catastrophe lorsque la Révolution donnera des idées aux gens de l'île. Mais tout va se gâter lorsque Alexandre, son époux se fera enfermer et qu'elle tentera de le sauver... ne réussissant qu'à le suivre en prison. Là elle nous montre qu'elle est une jeune femme plus que courageuse et qui est prête à tout pour affronter son destin tout en ne perdant pas de vue, une fois encore, la prédiction de la voyante.
Agathon sera davantage mis en avant dans cet opus dans la mesure où il est le narrateur de cette série et qu'il reste à Paris. C'est en grande partie pour cela que l'on apprend un peu mieux de quelle manière la Révolution s'est composé au sein du peuple et de quelle manière les Révolutionnaires ont agit, en grande partie car il y prendra part et agira un peu comme un meneur sans pour autant oublier la loyauté sans faille qu'il porte à Rose.

Enfin, le style graphique est toujours aussi joli et arrive à nous faire parfaitement à nous retranscrire l'ambiance de l'époque. Ce second tome est plus sombre et cela se voit au niveau graphique, même si aucune scène violent n'est réellement montrer.


Un second tome qui met davantage en avant le contexte historique sur lequel on en apprend beaucoup. Les personnages vont en baver et seront loin d'en avoir fini. Le tout servi par un style toujours old school mais qui rend bien.

jeudi 15 janvier 2015

Joséphine Impératrice, Tome 1 - Yumiko Igarachi & Kaoru Ochiai

Titre VO : Bara no Josephine, #01
Titre VF : Joséphine Impératrice, #01
Auteurs : Yumiko Igarashi & Kaoru Ochiai
Editeur : Pika
1ère Edition : 2011 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Shôjo, Historique
Pages : 189


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4.
Série Complète en 4 Tomes.


XVIIIe siècle sur l’île de la Martinique, la jeune Rose Tascher de la Pagerie grandit entourée d’une famille aimante. Jeune fille issue de la noblesse, elle vit librement et simplement, bien loin des conventions et du faste de la vie parisienne. En 1779, à 16 ans, elle est mariée au vicomte de Beauharnais. Commence alors pour la jeune fille un dur apprentissage de la vie, entre un mari volage qui la délaisse et l’isolement dans un pays qu’elle ne connaît pas, la jeune femme s’endurcit sans jamais se départir de la bonté et de la générosité qui la caractérise. Elle va bientôt reconquérir sa liberté et son indépendance, mais en attendant, les prémices de la Révolution grondent déjà dans Paris...


Cela faisait un petit moment que ce tome traînait dans ma PAL, après avoir passer des avis très positif sur cette série, j'ai voulu à mon tour la découvrir. Et je dois dire que j'ai plutôt bien apprécié ce premier opus. Tout au long des quatre tomes qui composent cette série nous allons découvrir la vie de Rose Tasher mieux connu sous le nom de Joséphine, l'épouse de Napoléon Bonaparte et Impératrice des Français.

Dans ce premier tome, nous découvrir plus particulièrement l'enfance et l'adolescence de la jeune Rose, du poins d'Antoine, alias Agathon, son ami d'enfance qui va l'accompagner tout au long de ce tome. On se retrouve ainsi transporté en Martinique où la noble famille de la jeune fille mène une vie paisible dans les colonies. Rose est une jeune fille pleine de vie et espiègle qui n'hésite pas à entraîner ses soeurs cadettes dans ses promenades sur l'île. Alors qu'elle est adolescente, Rose reçoit une proposition de mariage avec le fils du vicomte de Beauharnais, un arrangement parfait entre les deux familles. La demoiselle quitte alors la Martinique pour Paris, où elle se rend compte que la vie est bien loin de ce qu'elle imaginais avec ses soeurs : un mariage sans amour, un monde remplit d'adultère. Si elle arrive à tenir grâce au soutien de son ami Agathon et les enfants nés de son mariage, la jeune femme finira par commencer à se trouver une réelle place dans ce contexte pré-révolutionnaire, tout en gardant à l'esprit les paroles d'une diseuse de bonne aventure : un destin plus grand encore que celui d'une reine l'attend.
J'ai beaucoup apprécié découvrir le passé de cette grande figure historique (pour le peu que j'ai pu lire par-ci par-là, ça coïncide plutôt bien). Bon après, je me doute que certains événements ont du être rajouté voire romancé pour les besoin de la série, mais dans un sens ça passe plutôt bien. Il faut dire que la vie à l'époque n'était pas très facile, surtout en ce qui concerne les femmes. Mais ce qui m'intrigue le plus, c'est de découvrir de quelle manière Rose est devenue Joséphine, avec notamment sa rencontre avec Napoléon, mais cela devra attendre la suite pour cela.
Ce que je regrette néanmoins, c'est que le contexte histoire passe un peu à la trappe. Nous voyons défiler les années avec certains événements clés (comme les caprices de l'Autrichienne et sa réputation) après, on se trouve à l'époque pré-révolutionnaire. On sait que l'on va traverser la Révolution et je suis curieuse de voir sous quel angle elle va être abordé, j'espère qu'elle va être un peu plus mise en avant car ce n'est pas un événement anodin.

Concernant les personnage, les auteurs se sont surtout concentré sur deux d'entre eux : Josephine et Agathon.
Pour la première, c'est plus que normal puisque c'est de sa vie dont il s'agit. C'est une jeune fille qui déborde d'énergie et qui arrive malgré tout à se fondre dans le carcan imposé par la société et se contente de devenir une bonne épouse... malgré les frasques de son mari (que d'ailleurs, je n'aimais pas du tout !). On sent que c'est une jeune fille qui veut prendre sa vie en main et qui veut que la prédiction qui lui a été faite se réalise... ce qui est plutôt bien parti. Heureusement, la demoiselle pourra compter sur le soutien sans faille d'Agathon et de certaines autres nobles dame afin de clarifier sa situation.
Agathon, est un ami d'enfance de notre héroïne, et même plus que cela si on met l'accent sur les origines du jeune homme. Il va accompagné la demoiselle de 4 ans son aînée en lui servant de domestique. En effet, le jeune garçon ne veut pas que leur relation porte préjudice à la jeune fille. Ce qui m'a surtout plus dans ce personnage, c'est la grande maturité dont il fait preuve, mais aussi le fait que ce soit lui qui nous raconte cette histoire, nous offrant ainsi un point de vue dans les différentes classes de la société. On sent que leur relation pourrait évoluer dans quelque chose de radicalement différent au vu des événements et de leur lien.
Concernant le reste des personnages, ils sont quand même assez stéréotypés même si on aura du mal à s'attacher à tout les autres hormis nos deux héros. Néanmoins, c'est grâce à eux que l'on va mieux découvrir le contexte de l'époque et que l'histoire de la future Joséphine avancera.

Graphiquement parlant, c'est un vrai shôjo que l'on pourrais qualifié d'old school : grands yeux expressifs, fonds fleuris, détails dans les tenues riches en dentelles et j'en passe. Dans fond, j'ai très vite retrouvé le style de Yumiko Igarashi (à qui l'on doit déjà Georgie et Candy), le style de dessin n'ayant que peu changé entre ses diverses séries. Néanmoins, cela apporte beaucoup de légèreté à l'histoire et colle plutôt bien à l'époque, ce qui m'a beaucoup plu. Le seul petit défaut de ce point de vue-là, c'est que physiquement on a du mal à voir l'impact du temps sur notre héroïne qui ne semble pas changer des masses entre son enfance et l'époque où elle est marié. Un peu dommage, surtout quand on voit une évolution dans d'autres personnages.


Une jolie manière de découvrir la vie d'une figure historique célèbre, malgré les liberté prises. Un contexte historique qui passe un peu à la trappe. Des personnages sympathique bien que les secondaires soient un peu délaissés. Des dessins agréables, mais qui transpire le shôjo old school.

mercredi 14 janvier 2015

Troisième Tombe tout droit (Charley Davidson, Tome 3) - Darynda Jones

Titre VO : Third Grave Dead Ahead (Charley Davidson, #3)
Titre VF : Troisième Tombe tout droit (Charley Davidson, #3)
Auteur : Darynda Jones
Editeur : Milady
1ère Edition : 2012 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 413

1. Première Tombe sur la Droite || 1.5. Parce que j'ai péché || 2. Deuxième Tombe sur la Gauche || 3. Troisième Tombe tout droit || 4. Quatrième Tombe au fond || 5. Cinquième Tombe au bout du Tunnel || 5.5. Shimmer || 5.6. Glow || 6. Au Bord de la Sixième Tombe || 7. Sept Tombes et pas de Corps || 8. Huit Tombes dans la Nuit || 8.5. Brighter than the Sun || 9. The Dirt on Ninth Grave || 10. The Curse of Tenth Grave || 11. Eleventh Grave in Moonlight.
Série en cours.


Détective privé paranormal. Sinistre faucheuse extraordinaire. Peu importe. Charley Davidson est de retour ! Et elle boit de grandes quantités de café pour rester éveillée, parce que chaque fois elle ferme les yeux, elle le voit : Reyes Farrow, le mi-humain, mi-mannequin fils de Satan. D’accord, elle a fait emprisonner Reyes pour toute l'éternité. Mais comment est-elle censée résoudre un cas de personnes disparues, traiter avec un médecin à l’ego sur-dimensionné, calmer son père grincheux, et attraper un gang de motards déterminé à assassiner, quand le fils du diable ne veut tout simplement pas renoncer à son plan de séduction... et de vengeance?


Charley est une héroïne de Bit-Lit que j'apprécie énormément. Aussi il était temps que je retourne en sa compagnie et ce tome*ci n'échappe pas à la règle : je me suis régalée.
Dans ce troisième opus Charley va travailler sur l'affaire d'une épouse disparu tout en essayant de ne pas dormir afin d'éviter la confrontation (so sexy) avec Reyes qu'elle a bloqué dans son corps de mortel. Du moins jusqu'à ce que celui-ci lui demande de l'aide afin de retrouver Ed Walker.

L'intrigue de ce troisième opus a su une fois de plus me transporter. On découvre ici deux voire trois intrigues qui s'imbrique un peu les unes avec les autres : la première concernant la disparition de Me Yost, puis la relation tendue de Charley et Reyes pour terminer par la quête d'Ed Walker, que tout le monde croit mort. Je dois avouer que d'une manière globale elles m'ont toutes plu dans la mesure où elles sont bien constitués quoique la dernière a été un peu trop rapide à mon gout. Je reconnais que je m'attendais à ce qu'elle soit développée sur plusieurs tomes, un peu de la même manière que tut ce qui concerne le duo Charley-Reyes.
En parlante de cette relation, j'ai complètement adoré l'évolution de cette dernière. La tension sexuelle est toujours-là, même si cette fois-ci, elle est un peu moins volontaire de la part de nos protagonistes. Après, je reste un peu sceptique sur un point : à quel point c'est crédible de ne pas faire dormir notre héroïne durant plus de 15 jours, pour éviter Ryes. Je veux bien qu'elle soit pas tout a fait humaine et tout ça, mais c'est pas une surhumaine à ce point-là non plus. Et j'avoue que ça m'a un peu lassé à la longue de la voir cherché tout les moyens pour ne pas s'endormir.
En revanche, un aspect que j'ai beaucoup apprécié, c'est qu'on en apprend un peu plus sur la nature de Charley ainsi que ses capacités de Faucheuses. Alors certes, ce n'est pas grand chose mais tout ça pour dire que notre héroïne nous réserve encore tout un tas de surprises.

Charley est toujours égale à elle-même : déterminée et imaginative. Quand je vois les moyens qu'elle utilise tout au long du roman, elle a su me scotché à plusieurs reprises. Après, je dois avouer qu'elle a davantage la tête sur les épaules quand elle dort correctement. En effet, au cours de ce volume, il lui est arrivé de prendre des décisions totalement irréfléchi voire dangereuse pour elle, elle m'a fait penser à une gamine lors de ces moments-là.
Concernant l'entourage de la jeune femme, peu de changement de ce côté-là : Cookie est toujours aussi déjantée, Reyes toujours aussi sexy, Garett toujours aussi sympa... Néanmoins, l'auteur en profite pour nous faire rencontrer de nouveaux personnages qui m'ont beaucoup plu. Nous rencontrons ainsi :
- Maîtresse Souci. Enfin ! Et je crois que c'est d'ailleurs le personnage qui m'a le plus surprise. Elle semble savoir beaucoup de chose grâce à ses 'amis' et veut à tout prix aider Charley, mais ses motivations restent encore flou. Lorsqu'elle parlera du gardien qui doit mourir à cause de notre héroïne, j'ai beaucoup spéculer sur on identité et ce jusqu'au dernier moment car l'auteur arrive à nous faire un dernier petit rebondissement avant la fin. J'ai adoré.
- Donovan et la bande de motard. Ils jouent les dur, mais finalement ils se lieront d'amitié avec Charley. Probablement à cause des bottes de motard que la jeune femme arbore quotidiennement... Enfin peut-être pas. Ils jouent les gros qui tiennent à leur territoire, mais finalement ils se laisseront quelque peu adoucir par Charley. J'espère vivement que nous allons les voir dans les prochains opus car j'ai vraiment apprécié toute la bande.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su une fois de plus me transporter auprès des personnages. Simple et fluide, le roman devient un véritable page turner car il faut dire que l'auteur arrive très bien à jouer avec le suspense : plus on avance dans l'histoire, et plus on a envie de savoir comment tout ça va finir. Et comme d'habitude, les petites phrases qui ouvrent les chapitres m'ont fait sourire plus d'une fois.


Un troisième opus captivant de bout en bout malgré un petit point qui m'a chiffonnée. Des personnages sympathique aussi bien dans les anciens que dans les nouveaux. Un style d'écriture entraînant une fois de plus.

vendredi 9 janvier 2015

Un Soupçon d'Indécence (Fruit Défendu, Tome 3) - Robyn DeHart

Titre VO : A little bit Scandalous (Forbidden Love, #3)
Titre VF : Un Soupçon d'Indécence (Fruit Défendu, #3)
Auteur : Robyn DeHart
Editeur : Milady Romance [Historique]
1ère Edition : 2013 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 312


Série complète en 3 tomes.


Caroline a un talent incroyable pour les mathématiques. Elle espère le mettre à profit pour rafler une fortune dans les salles de jeux londoniennes. Hélas, les femmes sont bannies des cercles de jeu. Déguisée en jeune homme, Caroline tient enfin une occasion d'approcher celui dont elle est éprise. Le duc de Chanceworth ne semble même pas la remarquer, mais la jeune femme a décidé qu'elle n'épouserait personne d'autre que lui. Au grand jeu de la séduction, les paris sont ouverts...


Après m'être régalée avec les deux premiers opus de la série Fruit Défendu, il était logique que je découvre la suite et fin de cette trilogie. Nous allons évoluer dans un cercle assez proche des héros du tome précédent puisque le héros n'est autre que Monroe le demi-frère de Justin et sa pupille : Caroline.
Caroline mène une vie plutôt paisible chez Monroe, dit Roe, qui s'est occupé d'elle depuis le décès prématurée de son frère. Enfin jusqu'à ce que la demoiselle change un peu de comportement avec lui et ne lui fasse des avances... qui vont se solder par un échec cuisant. Le temps passe et finalement chacun retourne à son quotidien plus ou moins normal. En effet, Caroline aspire a voler de ses propres ailes sans dépendre de quiconque et n'hésitera pas pour cela à se grimer en homme afin de pouvoir entre dans les salles de jeux pour se constituer un pécule et mener à bien son projet.

J'ai plutôt bien apprécié ce tome dans l'ensemble. Caroline est une héroïne qui a su me plaire dans la mesure où elle ne se contente pas d'attendre que les choses lui tombe toute faite entre ses mains. Elle n'hésite pas à agir afin de s'assurer son indépendance, même si elle se fera bien vite démasquer lorsqu'elle fréquentera la salle de jeu de Justin, et qu'il lui faudra trouver un autre moyen de réaliser son projet. L'intrigue du détournement de fond de l'orphelinat dont Caroline a rejoint récemment le conseil d'administration m'a bien plu. L'auteur nous offre ainsi un aspect un peu plus mystérieux qui nous offre une bonne part des rebondissements du roman.
La romance entre Roe et Caroline se fera assez discrète dans le roman à mon sens. Le lecture connait les sentiments de chacun des protagonistes mais ils ne se décideront que tardivement à tenter une approche (même si il y en a déjà une en début de roman, mais qui se fait de manière plus que rapide). En soi, cela ne m'a pas manqué tant que cela, mais j'aurai néanmoins apprécié de la voir apparaître un peu plus tôt malgré tout.

Concernant les personnages, c'est donc Caroline et Monroe qui vont être mis en avant accompagné par une partie de leur entourage.
Caroline est une jeune femme qui n'avait plus que son frère comme famille et qu'elle a perdu alors qu'il était parti en voyage avec Roe. Elle ne parle que peu de son aîné et mène une vie plutôt confortable en tant que pupille du Duc. Néanmoins, c'est une jeune femme qui veut son indépendance et qui est prête à tout pour ça. Douée en mathématiques, elle se lancera à l'aventure dans les salles de jeu où elle arrivera à amasser un peu d'argent avant d'être démasquée... Ce qui ne l'empêchera pas d'endosser à nouveau ce rôle par la suite à quelques reprises. Caroline était à l'origine assez romantique dans l'âme mais elle a perdu cet aspect lorsqu'elle a été éconduit par Roe, mais sans avoir définitivement abandonner pour autant sa conquête.
Monroe, dit Roe, Duc de Chanceworth, est le demi-frère de Justin le héros du second opus. C'est un jeune homme assez pris par ses responsabilité, mais qui prend soin de ses proche autant qu'il le peu. Il se sent redevable envers le frère de Caroline d'où son attachement à la jeune femme. Là encore ses sentiments seront bien visibile pour le lecteur, mais il ne souhaite pas que sa relation se finisse comme celle de son père et du coup, s'interdit ce à quoi il aspire réellement.
Les personnages secondaires seront principalement l'entourage des deux jeunes gens... qu'ils ont majoritairement en commun. J'ai tout particulièrement apprécié le fait de retrouver Justin et de savoir un peu ce qu'il est devenu ainsi que ça compagne.

Enfin, le style de l'auteur est une fois de plus très agréable à lire. Cela reste plutôt simple avec des chapitres relativement court, idéal pour une lecture détente. Néanmoins, on arrive à prendre le temps de faire connaissance avec nos personnages et à s'attacher à eux.
Au final, Fruit Défendu est une trilogie de romance somme toute sympathique malgré des aspect plutôt classique.


Un tome plutôt prenant avec des personnages très sympathique pour une conclusion de série à la hauteur.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre.
Sorti le 5 Décembre 2014.