dimanche 31 juillet 2016

In my Mailbox ! #97


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog 'The Story Siren' et inspiré par Alea du blog 'Pop Culture Junkie'. Retrouvez l'ensemble des participants francophones chez Lire ou Mourir.

ACHATS
Le Journal de Bridget Jones (Le Journal de Bridget Jones, Tome 1) - Helen Fielding || La Colline aux Esclaves - Kathleen Grissom || Le Héros Perdu (Héros de l'Olympe, Tome 1) - Rick Riordan. 

Dernier craquage avant les vacances avec trois titres qui me font envie depuis pas mal de temps. Je me décide enfin à craquer pour Bridget Jones, j'avoue que la charte graphique actuelle de la série me botte bien. Je compte le lire d'ici peu (au plus tard vers Septembre), pour voir si je poursuit la série, histoire de pas trop traîner par crainte que ça change de nouveau. Un peu la même chose en ce qui concerne Le Héros Perdu, Le Livre de Poche Jeunesse change régulièrement sa carte graphique. Du coup, je ne compte pas trop traîner à me procurer la série (déjà que j'ai faillit me faire avoir pour les Percy Jackson...).J'ai hâte de lire tout ça.

Et vous, quels titres ont rejoint votre bibliothèque cette semaine ?

jeudi 28 juillet 2016

Vampire et Indigne (Queen Betsy, Tome 7) - MaryJanice Davidson

Titre VO : Undead and Unworthy (Undead, #07)
Titre VF : Vampire et Indigne (Queen Betsy, #07)
Editeur : Milady
1ère Edition : 2008 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Bit-Lit - Chick-Lit
Pages : 288


1. Vampire et Célibataire || 1.5. Cravings || 2. Vampire et Fauchée || 2.5. Biting in Plain Sight || 3. Vampire et Complexée || 4. Vampire et Irrécupérable || 4.5. A Friend in Need || 5. Vampire et Casée || 6. Vampire et Flippée || 6.5. A Honeymoon Story || 7. Vampire et Indigne || 8. Vampire et Indésirable || 9. Vampire et Déboussolée || 10. Vampire et Dépitée || 11. Vampire et Désaxée || 11.5. Undead and Underwater || 12. Vampire et Paumée || 13. Vampire et Naïve || 14. Vampire et Impardonnable || 15. Undead and Done.
Série en cours en VO.


À la suite de la mort de son père et de sa belle-mère, Betsy Sinclair (née Taylor) est devenue – avec son mari Eric – la tutrice légale de son petit frère. Deux vampires, parents d’un enfant tout à fait humain, ça promet ! Pourtant, Betsy se sent prête à relever le défi. Le seul problème, c’est que ses nouveaux pouvoirs mettent les gens mal à l’aise. Et comme si ça ne suffisait pas, elle se retrouve hantée par le fantôme de sa belle-mère, encore plus têtue et agaçante que lorsqu’elle était vivante.


Maintenant que la vie de notre chère Betsy a retrouver un semblant d'équilibre. Il est temps pour nous de replonger en partie dans le passé. En effet, lors de sa prise de pouvoir notre héroïne abandonnait des vampires nouveau-nés rendus sauvages par son prédécesseurs. Sauf que la demoiselle n'avais pas du tout prévu qu'un beau jour il tenteraient de la tuer car ils ont un peu de mal à digérer le fait qu'elle les ai laisser tomber dans l'oubli...

Enfin mariée à son cher Sinclair, j'ai été ravie de retrouver ma reine des vampires favorite. Si elle est parvenu à trouver un semblant de stabilité dans sa vie, c'est sans surprise cela ne durera pas. Je dois reconnaître que je m'étais déjà posé la question sur le devenir des Monstres que Betsy avait laissé aux bons soins de la jeune Alice. J'ai été plus que ravie qu'on sache enfin ce qu'ils sont devenus et de quelle manière ils ont vécu jusqu'à présent : cachés oui, mais pas seulement. Ils ont su donner quelque peu du fil à retordre à la jeune femme. En effet, c'est grâce à Garett (l'un des leurs que la jeune femme a gardé près d'elle) que le reste de la petite bande va s'éveillé et se rendre compte que ben...entre être exploité par une personne et totalement lâché par une autre, c'était du pareil au même, voire pire en ce qui concerne cet abandon. Ils sont donc alors bien décidés à se venger, et ce par n'importe quel moyen. Cet opus regorgera donc d'action pour notre plus grand plaisir, il faut dire que leur nombre sera mine de rien d'une assez bonne aide puisqu'ils attaqueront par vague. Seul petit bémol à mon goût, ça manquait quelque peu de piquant car, comme de par hasard, quelqu'un vient toujours à la rescousse et absolument toutes les attaques échouent. Je sais pas, mais je pense qu'il y avait moyen d'avoir une bonne histoire sans pour autant tomber dans ce genre de facilité. Néanmoins, l'intrigue se laisse lire, même si au fond il n'y a pas réellement d'originalité.
Autre petite nouveauté dans cet opus, l'arrivée d'un fantôme auprès de la jeune femme en la personne de sa belle-mère, le Thon. Si c'était couru d'avance, j'ai totalement adhéré à l'idée qui est exploité de manière correcte. On assiste ainsi à quelques scènes voire petites joutes verbales qui ont su me faire sourire d'un bout à l'autre de ces dernières. J'aurais presque trouvé dommage de ne pas en avoir davantage. Sans compter que le Thon, sait toujours choisir le meilleur moment pour faire son apparition. Et rien que ça suffit à me faire sourire.

Du côté des personnages, je dois avouer que ça reste un petit plat en ce qui concerne ceux que l'on connait déjà. Le seul à qui profite réellement cette histoire est Garett, relégué au rang de monstre dès sa première apparition. Il va peu à peu reprendre vie et devenir à nouveau quelqu'un d'un peu plus civilisé. Mais un certain sentiment de culpabilité ,le rongera lorsqu'il repensera à ses anciens camarades. C'est principalement grâce à lui que sera lancée l'intrigue principale de cet opus, même si cela ne terminera pas forcément bien pour lui et les personnes qu'il aime/apprécie.
De la même manière, j'ai apprécié le retour d'Anthonia car il nous permet parfois d'en savoir un peu plus à son sujet d'une autre manière que les dires de notre héroïne. Je dois reconnaître que j'ai hâte de la revoir dans la suite de la série.

Enfin, le style d'écriture reste plutôt habituel. A la fois simple, fluide et sans prise de tête. Le roman se lit assez rapidement et est idéal pour une lecture détente et sans prise de tête.


Un petit retour en arrière dans la série pour nous offrir une intrigue plutôt bonne bien qu'elle prennent souvent le chemin de la facilité. Une nouvelle incursion dans le monde des Monstres qui m'a malgré tout bien plus. Le retour de la belle-mère sous forme de fantôme est tout simplement génial. Des personnages qui évoluent assez peu. Un style d'écriture toujours aussi léger.

mardi 26 juillet 2016

Comment braquer une Banque sans perdre son dentier (Le Gang des Dentiers, Tome 1) - Catharina Ingelman-Sundberg

Titre VO : Kafe med ran
Titre VF : Comment braquer une Banque sans perdre son dentier (Le Gang des Dentiers, #1)
AuteurCatharina Ingelman-Sundberg
Editeurs : Fleuve, Pocket
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Contemporain, Comédie
Pages : 480


1. Comment braquer une Banque sans perdre son dentier || 2. Le Gang des Dentiers fait sauter la Banque.
Série en cours (?).

Wanted : Ils sont cinq, trois femmes, deux hommes. Cheveux blancs, déambulateurs, ils s'apprêtent à commettre le casse du siècle. Si vous les croisez, restez prudents, et surtout ne tentez pas de vous interposer.

Ils s'appellent Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, le Râteau, ils chantent dans la même chorale et vivent dans la même maison de retraite. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l'arme à gauche. Franchement, la vie ne serait pas pire en prison ! D'ailleurs, à Stockholm, elles ont plutôt bonne presse... Voilà l'idée ! Les cinq amis vont commettre un délit et faire en sorte d'être condamnés : en plus d'avoir la vie douce, ils pourraient redistribuer les bénéfices aux pauvres et aux vieux du pays.
Un brin rebelles et idéalistes, un peu fous aussi, les cinq comparses se lancent dans le grand banditisme. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu...


Ce titre m'a été prêté par l'une de mes collègues de boulot après m'avoir été grandement recommander. Et je dois reconnaître qu'elle avait bien fait d'insister, car je ne regrette pas une seule seconde de m'être plongé dans les péripéties de ce petit quintet de choristes.

L'histoire commence dans la très paisible maison de retraite du Diamant où vivent nos camarades. A mesure que les jours passent, leur petit confort décline peu à peu car la direction est obligé de faire des économies de bout de ficelles sur presque tout. C'est dans ce contexte que Martha, une de nos choristes, fan de romans policier arrivent à trouver une solution plutôt simple à leur problème. En effet, dans les prisons les détenus ont droit à plus de confort que nos petites personnes âgées : repas fait maison, promenade à l'extérieur récurrentes, activités... L'idée va vite germer dans son esprit jusqu'à ce qu'elle mettent un plan au point avec sa petite bande... sauf que tout ne va pas exactement se passer comme prévu.
Je dois le reconnaître, je me suis totalement régalée en lisant ce titre. On entre dans un univers plein de pep's et d'énergie dans lequel on va suivre notre petit groupe tout au long de leurs aventures. S'ils commencent par des crimes de petite nature, Martha et ses amis vont peu à peu s'attaquer à de gros morceaux, même s'ils sont loin de se douter qu'ils arriveront finalement à leur fin qui est davantage de passer par la case prison plus qu'autre chose... même s'ils ne seront pas forcément contre l'idée de s'en mettre un petit peu dans leurs poches. Mais pour cela, ils vont vivre tout un tas d'aventures aussi rocambolesques qu'elles peuvent l'être pour un petit groupe armé de déambulateur. Et je l'avoue, je me suis prise au jeu. Il me tardait de voir ce que l'auteur allait réserver à ses personnages qui se révéleront riche en idée. Leurs aventures m'ont fait sourire à plusieurs reprises quand on voit tout les quiproquos ou autres situations amusantes qui vont découler de leurs actions.
L'humour est l'un de axe les plus important du récit. Entre les scènes en elle-même tout comme certaines répliques, j'ai souris à plusieurs reprises dans le roman. Cependant, on pourrait croire que trop d'humour tue l'humour. Mais l'auteur réussi avec brio la construction de son récit dans la mesure où il n'y a pas de surenchère et donc pas de sensation de lourdeur. Entre l'humour bon enfant et un autre parfois plus subtil, le récit s'équilibre parfaitement sans pour autant me lasser.

Mais c'est surtout au niveau des personnages que ce roman va réellement prendre toute sa dimension. Ce sont donc les cinq choriste du Diamant qui vont donner corps au récit. Chacun ayant une personnalité différentes, apportant ainsi son talent par-ci par-là selon l'avancée du roman. Nous retrouverons donc :
- Martha. C'est en quelque sorte le leader de la petite bande puisqu'elle va lancer l'ensemble du récit grâce à ses idées plus ou moins piochés dans ses romans policiers favoris. Elle est plutôt ingénieuse et voit dans ses aventures un moyen de tromper l'ennui tout en améliorant sa condition. Elle est plutôt courageuse dans la mesure où elle sera prête à prendre les devant dans plusieurs situations.
- Le Génie. C'est grâce à lui que la majorité de leurs aventures vont être réalisable. C'est un bricolo touche à tout qui va passer son temps à bidouiller de nombreuses inventions afin de facilité les affaires du gorupe. Mais il reste dérrière ça, un homme au coeur d'or prêt à tout pour aider sa belle à réaliser leurs rêves à tout les quatre.
- Le Râteau est le don juan du groupe mais également un excellent jardinier, d'où ce surnom qui lui colle à la peau. Il s'agit de l'autre mâle de la bande. C'est un personnage qui va être un peu plus en retrait au détriment des deux précédent (un peu comme les deux suivantes soit dit en passant). Mais il n'en reste pas moins très sympathique voire peut-être touchant.
- Anna-Greta, la petite bourgeoise de la bande qui accessoirement possède une jolie petite fortune. Et pourtant, ce n'est pas ça qu'elle mettra en avant. C'est un côté un peu plus enfantin, car si elle suit tout le monde, c'est davantage pour s'amuser plus qu'autre chose. Et accessoirement, s'en mettre un peu plus dans les poches, mais ça reste secondaire.
- Enfin, Stina est la plus rêveuse de la bande mais tout en gardant les pieds sur Terre. Elle sera en quelque sorte la voix de la raison et la petite conscience du groupe mais qui saura prendre bien part à toutes leurs aventures.
Des personnages secondaires viendront graviter autour de la petite bande afin de faire parfois avancer leurs histoires. Mais tout en apportant un petit quelque chose en plus.

Le style d'écriture de l'auteur est assez entraînant. Globalement, il reste assez simple et fluide, de fait j'ai été emporté par le récit dès les premières pages car j'étais plus que curieuse de voir ce que la bande me réservais. Les chapitres sont très court de sorte que l'histoire s'en retrouve assez rythmée. De la même manière, leurs fins est parfois très intrigante et donne envie de découvrir la suite.


Une intrigue prenante et riche en rebondissement. Une humour bien présent dans le récit, mais sans pour autant qu'il ne devienne trop lourds. Des personnages plus qu'attachants dont j'ai hâte de lire la suite des aventures. Un style d'écriture simple mais qui a su faire mouche avec moi.

TRAILER du Roman

lundi 25 juillet 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #268

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lectures terminée la semaine dernière.
Vampire et Indigne (Queen Betsy, Tome 7) - MaryJanice Davidson || Poison (Contes des Royaumes, Tome 1) - Sarah Pinborough [EBook]

Youhou, deux titres de terminés cette semaine, je suis ravie. Bon après, j'avoue qu'en y regardant de plus près, ce sont des romans plutôt court. J'ai donc fini ma lecture de Vampire et Indigne, un tome dans la lignée de précédent mais où Betsy se remet en question dans sa manière de vivre, tout en mettant un terme à une situation qui dure depuis... ben le tome 1. Ensuite, je me suis finalement lancée dans Poison, une ré-écriture du conte de Blanche-Neige (comme la couverture le laisse supposer) qui m'a bien plu dans l'ensemble même s'il y a peu de nouveauté dans le fond. Je me suis malgré tout régalée, la preuve je me le suis lu en 2 petits jours.

Lecture en cours.
Le Cirque des Rêves - Erin Morgenstern [Challenge LDPA].

Sans surprise, j'ai jeter mon dévolu sur Le Cirque des Rêves, car la date limite pour boucler le LDPA arrive à très grands pas. Pour le moment, je dois dire que l'univers est assez intrigant, je suis curieuse de voir ce que l'auteur nous réserve. Là où j'en suis, tout se met encore en place aussi bien niveau personnage que contexte. Mais je peux malgré tout vous dire que ça me plait.

Lecture à venir.
Un Château en Irlande (Le Clan Donovan, Tome 3) - Nora Roberts.

Pour la suite, je me prévois encore une fois Un Château en Irlande, mais je ne suis pas très sûre de le commencer. Ca dépendra que dans j'aurais fini ma lecture en cours.
De plus, je part en vacances à la fin de la semaine, je ne sais pas encore si je ferais suivre mon PC ou pas en ce qui concerne l'activité du blog. Côté lecture, je suis encore indécise quand à ce que j'emporterais. Néanmoins, je suis preneuse de vos suggestions que ce soit des livres de ma PAL papier ou non. En effet, ma tablette et une partie de mes EBook m'accompagneront lors de mes vacances (à ce sujet, je risque de vous demander conseil sur ma page Facebook dans le courant de la semaine, pour voir lesquels vous me conseillez plus que les autres).

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

samedi 23 juillet 2016

L'Insurrection (Divergente, Tome 2) - Veronica Roth

Titre VO : Insurgent (Divergent, #2)
Titre VF : L'Insurrection | Insurgés (Divergente, #2)
Auteur : Veronica Roth
Editeurs : Nathan, Ada.
1ère Edition : 2012 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Young Adult
Pages : 461

Note : 3 titres en VF pour un même livre. Le premier est celui de la 1ère Edition de chez Nathan. Le second est celui de le seconde Edition de chez Nathan, publié lors de la sortie du T2. Le troisième est celui de chez Ada.


1. Divergente || 1.5. Divergente raconté par Quatre || 2. L'Insurrection || 3. Au-delà du Mur.
Série complète en 3 Tomes + 1 Nouvelle.

ADAPTATION - Film : L'Insurrection (2015).


Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...


L'Insurrection est un titre que je souhaitais lire depuis très longtemps ayant adoré le premier tome de cette série, mais également l'adaptation en film. Ce roman aura-t-il été à la hauteur de mes espérances ?

Peu de temps après la simulation forcée orchestrée par Jeanine qui souhaitait prendre le pouvoir sur la ville de Chicago. Tris et ses camarades ont trouvés refuge auprès de la communauté des Fraternels, mais leur comportement n'étant pas très adapté au sein du groupe qui les héberge. Ils seront donc amené à quitter les lieux très vite afin de se trouver un nouveau refuge. Mais ce qu'ils ne se doutent pas forcément, c'est que Jeanine à plus d'un tour dans son sac, car en effet, elle passera une nouvelle fois à l'action afin de renverser le pouvoir dans le système des classes.
Cette suite m'a plutôt bien plu. J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Tris et ses amis ainsi que l'univers dans lequel ils évoluent. Ce dernier sera par la même occasion un peu plus développé dans ce tome. On va y découvrir un peu mieux le passé de certains héros, tout en nous proposant une immersion dans de nouvelles factions... ou carrément chez les sans-factions.
L'intrigue de son côté m'a paru un peu en dessous de celles du tome précédent puisque hormis la fuite de nos héros d'un endroit à l'autre. Je n'ai pas eu la sensation que le fil rouge de la série avançait réellement dans cet opus. J'ai davantage vu une sorte de revanche vis-à-vis de la conclusion du tome 1 plus qu'autre chose : on prend les mêmes et on recommence. C'est un peu dommage à mon sens car malgré l'apport de nouveaux personnages et la mise en avant de certains groupes, cet opus manquait cruellement d'originalité à mes yeux. On se retrouve une fois encore avec une sorte de coup d'état lancée via une simulation avec les divergent qui sont en ligne de mire. Un mauvais remix selon moi du premier opus, ce qui est assez dommage vu les possibilité qui s'offraient aux personnages.
La relation entre Tris et Tobias ne sera pas en reste. En effet, si nos deux tourtereaux avaient commencé à se trouver un certain équilibre, ce dernier va se retrouver mis à mal avec tout les événements qui vont se dérouler dans cette suite. La confiance de l'un envers l'autre va être mise à rude épreuve dans ce tome dont leur relation sera le reflet : trahison et autres complots seront au centre du récit.

Les personnages seront plutôt bien mis en avant dans cet opus. On va les voir évoluer devant nous au fil des pages.
Tris va de mieux en mieux appréhender son statut de Divergente et tout ce qu'il implique. Mais, également son positionnement dans la guerre entre les factions qui se profile de plus en plus à mesure que l'on avance. Mais elle nous offrira également de bons moments d'humanité de part les réflexions qu'elle va avoir en elle, afin de mieux cerner ce qu'elle est. J'ai également beaucoup le fait que l'on reviens sur la mort de Will qui a beaucoup touché notre héroïne et qui lui fera sentir un gros sentiment de culpabilité, surtout lorsqu'elle se retrouve face à certains de ses amis. J'ai apprécié de voir de quelle manière Tris va se remettre en question et comment elle va surmonter ça.
Tobias/Quatre est un personnage qui va également être mis en avant dans ce tome. Si nous avions fait la connaissance de son père dans le tome 1, leader du gouvernement altruiste, c'est au tour de sa mère de s'inviter sur scène. La relation entre les deux personnages va être quelque peu houleuse et loin des grandes réjouissances auxquelles on aurait pu s'attendre. Tobias va également prendre bien part dans la querelle des factions en se révélant un assez bon leader, mais tout en gardant un petit côté chevaleresque malgré tout.
En ce qui concerne les personnages secondaires, il m'ont assez bien plu même s'ils n'auront pas tous les mêmes développement. J'ai tout particulièrement aimé lire ceux qui étaient touchés par la mort de Will lorsqu'ils découvrent ce qui lui est réellement arrivé. Malgré ça, on peut dire qu'ils seront d'une grande aide pour notre duo de héros, malgré le fait que certains d'entre eux vont se retrouver une nouvelle fois soumis du fait de la nouvelle simulation.

Le style d'écriture a su me plaire. Il reste simple et fluide à tel point que le roman devient un véritable page turner, et les révélations qui le ponctuent ne sont pas en reste. Les scènes d'actions sont décrites avec brio et l'on a plus que l'impression que tout se déroule sous nos yeux. Je dois reconnaître que même si j'ai trouvé l'intrigue un peu en deçà du précédent, j'ai super envie de découvrir le fin mot de cette série.

Un plaisir de retrouver dans cet univers qui s'étoffe un peu plus. En revanche, une intrigue qui me déçoit un peu pour son côté redondant avec le tome précédent. Une romance qui va être mise à mal. Des héros qui savent évoluer d'une manière satisfaisante accompagné par des personnages secondaires présents bien que pas forcément exploités au maximum. Un style d'écriture qui a su me plaire.
[Juillet : Science-Fiction]

vendredi 22 juillet 2016

Le Sceau de Ran (Les Mendiants de la Mer, Tome 1) - Paul Kearney

Titre VO : The Mark of Ran (The Sea Beggars, #1)
Titre VF : Le Sceau de Ran (Les Mendiants de la Mer, #1)
Auteur : Paul Kearney
Editeurs : Editions du Rocher, Le Livre de Poche
1ère Edition : 2004 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 426


1. Le Sceau de Ran || 2. This Forsaken Earth.
Série Complète en 2 Tomes.


Dans un monde abandonné par son créateur a autrefois existé une race très ancienne, "Ceux d'Avant", doués de pouvoirs que l'humanité peut à peine imaginer.
Selon certaines légendes, ils furent les derniers des anges. D'autres prétendent qu'ils étaient des démons. Rol Cortishane a grandi dans un petit village de pêcheurs isolé sans savoir quelle était au juste place en ce monde. Mais le sang de cette race depuis longtemps oubliée coule dans ses veines et va décider de sa destinée. Marqué du sceau de Ran, accusé de sorcellerie et de magie noire, Rol doit fuir son village et trouver refuge dans la Tour du mage Michal Psellos, un personnage sombre et effrayant qui règne en maître.
Là, il sera formé pour devenir un assassin, sous la direction de la séduisante mais trouble Rowen. Psellos utilise cette dernière comme son jouet, ce que Rol à beaucoup de mal a supporter. Car la rencontre de Roi et Rowen n'est pas due au hasard, et tous deux vont bientôt découvrir le secret qu'ils partagent sur leur passé. Ce secret les conduira à prendre leur destin, un destin qu'ils devront tracer dans le sang...


Le Sceau de Ran est un titre que je souhaitais lire depuis pas mal de temps et c'est finalement grâce à la box Once upon a Book que j'ai eu enfin l'occasion de me lancer.

Rol Corishane est un jeune garçon qui mène une vie paisible sur une petit île isolé, aux côtés de son grand-pères et de ses amis. Mais voila qu'un jour, sa quiétude se retrouve bouleverser et il se voit obligé de quitter son petit village d'enfance pour la capitale auprès d'un certain Michel Psellos où il entamera une formation pour devenir assassin. Mais l'appel de la mer est le plus fort et le jeune homme fera tout ce qui est en son pouvoir pour recouvrer sa liberté.
J'ai beaucoup apprécié mon immersion dans cet univers qui nous propose un mélange entre une vie d'assassin et une vie de marin pour notre héros, le tout coupler à une histoire de famille plutôt complexe. Il faut dire que Rol ne connait pas grand chose de ses réelles origines. C'est par ce biais que Pseillos le tiendra en quelque sorte prisonnier de sa Tour où en plus de son apprentissage, il va devoir effectuer certaines besogne. L'univers est donc plutôt sympathique de part ce mélange plutôt bien construit. Je doit reconnaître que je m'attendais davantage à un roman basé sur la vie marine à l'image des Aventuriers de la Mer de Robin Hobb, mais le fait de mélanger ça au monde des assassins avec des querelles pour un royaume, a su apporter une certaine originalité qui a suffit  ne pas me donner l'impression d'une ré-écriture.
L'intrigue a su me plaire d'un bout à l'autre. Nous allons suivre l'évolution de notre héros depuis le départ de son île en passant par son apprentissage de son job d'assassin jusqu'à la vie de marin qu'il a toujours souhaiter avoir. Rol ne sera pas épargner par le récit. Il faut dire que déjà lors de son apprentissage, les méthodes de son maître seront dure et vont se montrer riche en surprise en ce qui concerne ses origines. Ce qui ne peut que se comprendre quand on voit la richesse que ces dernières dessinent. La fin du récit va finir par lancer le jeune homme dans la quête d'une cité mythique où il espère trouver des réponses. Accompagné par ses amis, il trouvera bien vite le chemin, quoique difficile, pour cette ville qui va se retrouver liée à la querelle pour le trône qui se passe en parallèle des aventures de Rol et qui ne lui est pas totalement étrangère. L'intrigue m'a donc tenue en haleine d'un bout à l'autre et je regrette que la suite ne soit jamais sortie en France car j'aurais vraiment été très curieuse de découvrir de quelle manière tout se termine.
Le côté Fantasy sera également aussi présent par la présence de magie au sein du récit. Mais cette dernière reste quand même assez légère et peu développée. Néanmoins, elle est suffisamment présente pour titillée notre curiosité. Elle reste assez simple mais également très mystérieuse car dans le fond, on se rend compte qu'on en connais que peu de choses sur son fonctionnement.

Au niveau des personnages, c'est donc notre cher Rol qui va se retrouver au centre du récit. C'est au départ un jeune garçon qui ne connait que peu de choses sur ses origines, mais qui s'en souci guère. Il est assez insouciant et va être amené à grandir très vite s'il veut rester en vie. Lorsqu'il rejoindra la Tour de Psellos, il va bien vite grandir et devenir quelqu'un de dur et quelque eu froid comme l'exige sa condition d'assassin. Mais, le jeune homme n'aspire qu'à une seule chose : retrouver sa liberté et vivre la vie qu'il a toujours voulu : celle d'un marin. Néanmoins, il va être bien vite rattrapé par son passé et ses origines envers lesquelles il gardera une certaine curiosité.
Autour de lui vont graviter bon nombre de personnages secondaires qui vont plus ou moins l'aider à mûrir. Parmi eux, on notera :
- Psellos, le mage qui se servira davantage de lui comme d'un domestique plus qu'autre chose. Le tout en promettant au jeune homme de lui révéler tout en ce qui concerne ses origines. C'est un personnage dont je me suis quelque peu méfier. Il est calculateur voire manipulateur à des fins complètement égoïstes. Et pourtant, il est loin d'être le méchant de l'histoire.
- Rowen, l'autre apprentie du mage. Une jeune femme douée dans l'art de l'assassinat qui va tout apprendre à notre héros. C'est également sans surprise que notre héros va se laisse prendre par les charmes de la jeune fille. Mais malgré son côté fort, la demoiselle laissera également transparaître des moments de faiblesse avant de quitter la route de notre héros pour vivre sa propre aventure.
D'autres personnages secondaires vont également être de la partie, chacun faisant avancer l'histoire à sa manière

Le style d'écriture de l'auteur a su me convaincre d'un bout à l'autre du récit. Il est assez fluide, mais n'en reste pas moins riche en détail afin de mieux appréhender les décors. Néanmoins, l'action ne passe pas à la trappe puisque les quelques scènes de combats (ou de tempêtes marines ceci dit), seront narrés à la perfection à tel point que j'avais la sensation de voir le tout se dérouler devant moi.


Un univers à la croisée des chemins. Une intrigue prenante qui nous fait suivre une héros que l'on voit mûrir du début à la fin, le tout sur fond de querelle pour un trône. Une magie présente mais peu utilisée. Des personnages secondaires bien exploités et parfois bien construit à tel point que l'on a envie de les retrouver très vite. Un style d'écriture qui m'a plu et qui colle parfaitement à l'ambiance du roman.

lundi 18 juillet 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #267

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lecture terminée la semaine dernière.
Comment braquer une banque sans perdre son dentier (Le Gang des Dentiers, Tome 1) - Catharina Ingelman-Sundberg.

Un seul titre de lu, mais pas des moindres avec Comment braquer une banque sans perdre son dentier. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que je l'ai totalement adoré. L'histoire de ce petit quintet de personnes âgés qui veulent se trouver une vie meilleure a su me plaire. Un livre riche en humour et dont j'ai hâte de lire la suite.

Lecture en cours.
Vampire et Indigne (Queen Betsy, Tome 7) - MaryJanice Davidson.

Comme prévu, je replonge dans l'univers de notre reine des vampires préférés avec Vampire et Indigne. Comme à chaque fois, je dévore complètement le tome. Cette fois-ci, on va s’intéresser aux vampires nouveaux-nés que l'héroïne avait tiré des griffes de Nostro, et qui n'ont franchement pas l'air reconnaissant. J'ai hâte de voir ce que la suite me réserve.

Lectures à venir.
Un Château en Irlande (Le Clan Donovan, Tome 3) - Nora Roberts || Le Cirque des Rêves - Erin Morgenstern [Challenge LDPA 3/3].

Pour la suite, je me prévois une petite romance que j'avais reçu lors d'une des dernière box Once upon a Book, une auteur que j'aime beaucoup en passant et que j'ai hâte de retrouver. J'espère être convaincue par Un Château en Irlande, car je n'ai pas lu les deux tomes précédents. Vu qu'il est assez court, je ne devrais pas rester trop longtemps dessus. Ensuite, je compte enchaîné avec Le Cirque des Rêves qui m'avais été choisi par Arcaalea lors de la dernière session du challenge LDPA, pour laquelle il ne me reste que ce titre-ci à lire (puisque je m'étais donné comme objectif de lire les 3 ouvrages qu'elle m'avais choisi).

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

dimanche 17 juillet 2016

La Bibliothèque des Âmes (Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, Tome 3) - Ransom Riggs

Titre VO : Library of Souls (Miss Peregine's Peculiar Children, #3)
Titre VF : La Bibliothèque des Âmes (Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, #3)
Auteur : Ransom Riggs
Editeur : Bayard Jeunesse
1ère Edition : 2015 (VO) - 2016 (VF)
Genre : Fantastique
Pages : 582


Dans le Londres d'aujourd'hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair aiguisé d'Addison, l'illustre chien particulier doué de parole. Bientôt, au bord de la Tamise, ils font la connaissance de Sharon, un géant bourru qui, moyennant une pièce d'or, propose de leur faire traverser le fleuve. Ils rejoignent ainsi l'Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable où séjournent les particuliers les moins recommandables, où pirates et malfaiteurs commettent leurs forfaits en toute impunité.
Jacob et Emma ne se sont pas trompés : l'ennemi a bien établi son QG dans l'Arpent, derrière les murs d'une forteresse imprenable...


Environ un an et demi après ma lecture du tome 2, c'est avec beaucoup de plaisir que je me suis plonger dans La Bibliothèque des Âmes, la conclusions des aventures de Jacob et ses amis.
Miss Peregrine et les enfants particuliers ont été capturés par les estres. Jacob, Emma et Addison n'ont pas d'autre choix que de pénétrer dans la boucle temporelle où leurs ennemis ont bâti leur QG afin de les sauver. Mais la tâche ne sera pas aisé.

J'attendais avec grande impatience de pouvoir enfin me plonger dans ce titre, même si j'ai eu un petit pincement au cœur car il s'agit de l'ultime opus de la série. L'intrigue a su me captiver d'un bout à l'autre. On commence très peu de temps après la fin du tome 2 à tel point que l'on ne ressent pas forcément la cassure entre les deux titres. Nous allons donc suivre Jacob et ses amis au cœur de la boucle temporelle où les estres règne. Une boucle plutôt sombre comparé à celles que l'on a déjà visité.  On va évoluer dans un milieu sombre, dans une sorte de quartier mal famé où la crasse, le crime et les malfrats pullulent. Un univers très différent mais dont l'ambiance collera parfaitement à ce que nos héros vont vivre.
L'histoire a su me captiver d'un bout à l'autre du récit. Nous allons tout d'abord découvrir de quelle manière Jacob et compagnie atteigne la boucle où sont enfermés leurs amis. Là, ils vont devoir mettre au point un plan pour les tirer de là, mais c'est loin d'être chose facile. Heureusement, il vont trouver l bas des alliés assez inattendus. Là l'auteur va profiter de la situation pour nous étoffer encore un peu plus son univers en nous parlant de l'origine des Particuliers, et par là j'entend leur véritable nature, et ce qu'est la fameuse Bibliothèque des Âmes qui donne son nom au tome. J'ai trouvé ces éléments bien exploités et très intéressant. L'idée m'a beaucoup charmée et je dois reconnaître que ça m'a donné envie d'en savoir encore un peu plus.

Les personnages m'ont également beaucoup plu dans cet opus. Quand on y regarde de plus près, on voit que beaucoup d'entre eux ont mûri depuis que nous les avons rencontrés. Jacob le premier puisqu'il a réellement pris conscience de ce qu'il est et de ses capacités. Il appréhende mieux le monde qui l'entoure désormais et ceux entre lesquels il est tiraillé. Il gardera derrière l'oreille ce dilemme entre le monde des humains et celui des particuliers. Sa place ne sera pas bien définie et au bout d'un moment, il devra faire un choix.
L'auteur profitera également de cet opus pour faire apparaître de nouveaux protagonistes. Ces derniers seront d'une grande aide pour nos héros, car il faut dire que certains d'entre eux apporteront une grande aide à nos héros tant par leur connaissances que par certaines de leur possessions.

Le style d'écriture de l'auteur a su une fois encore me transporter auprès de ses personnages. On nous décrit de manière assez détaillé le décor dans lequel nos héros vont évoluer tout en nous donnant des pistes pour essayer de deviner la résolution de cette histoire. Le rythme reste assez tranquille en début de roman pour s'intensifier peu à peu à mesure que l'on avance dans le récit.
Encore une fois, mention spéciale aux photos qui ponctuent le livre et qui, exploitées à la perfection dans le texte, apportent toujours plus de réalisme.

Au final, la saga Miss Peregrine et les Enfants Particulier est une série qui m'aura plu d'un bout à l'autre. L'univers est intéressant et exploité à la perfection. sans oublier les photographies en noir et blanc qui apportent beaucoup. L'histoire a su me captiver d'un tome à l'autre sans jamais s'essouffler. Je n'ai à présent qu'une seule hâte : celle d'être à cet automne pour voir l'adaptation cinématographique réalité par Mr Burton, himself.


Une conclusion qui a été à la hauteur de mes attentes. Une intrigue captivante d'un bout à l'autre. Un univers qui continue de s'étoffer. Des personnages qui ont su mûrir depuis le début de la série, et qui vont rencontré de nouveaux personnages intéressants. Un style d'écriture à la hauteur raconté avec toujours plus de réalisme grâce aux photos.
Une trilogie que j'ai adoré d'un bout à l'autre.

mercredi 13 juillet 2016

Enfants de la Paranoïa (Enfants de la Paranoïa, Tome 1) - Trevor Shane

Titre VO : Children of Paranoia (Children of Paranoia, #1)
Titre VF : Enfants de la Paranoïa (Enfants de la Paranoïa, #1)
Auteur : Trevor Shane
Editeur : Michel Lafon
1ère Edition : 2011 (VO) - 2012 (VO)
Genre : Science-Fiction, Dystopie, Thriller
Pages : 363


1. Enfants de la Paranoïa || 2. Children of the Underground || 3. Children of the Uprising.
Série Complète en 3 Tomes.
Note : Les Tomes 2 et 3 ne sont jamais sortis en France.


Règle un : on ne tue pas les innocents
Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans
Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues. Joseph, vingt ans, est l'un de ces tueurs d'élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu'une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d'une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l'ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S'il veut sauver la femme qu'il aime, il doit abandonner la vie qu'il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ? Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre. Toutes les guerres ont des règles. Si vous les enfreignez, vous devenez la cible.


Enfants de la Paranoïa est l’une des tout premier titres que je me suis procurer lors des toutes premières ventes privés de l’éditeur sur le site du même nom. Ce n’est que grâce à Arcaalea et au challenge LDPA que j’ai enfin réussi à me plonger dans cette dystopie plutôt intrigante.

L’histoire est celle de Joseph, un jeune homme qui est engagé depuis son adolescence dans une guerre souterraine où il agit en qualité de tueur et parfois d’instructeur. Après l’une de ses dernières missions, il décide de se prendre un peu de bon temps en compagnie de deux de ses amis, engagés eux-aussi, mais leur séjour va vite tourner court car ils deviennent à leur tour les cibles du camp adverse. Joseph est alors renvoyé en mission, où tout ne va pas se passer comme il le souhaite. Mission au cours de laquelle, il croisera la route de Maria, une jeune étudiante qui ne le laissera pas indifférent. Mais Joseph sera bien vite renvoyé à sa profession et sa condition de soldat toujours en danger.
L’univers que l’auteur nous propose ici, est assez particulier puisque nous ne savons pas trop où nous mettons les pieds de prime abord. On sait que la guerre fait rage entre deux camps depuis des années, mais les motifs des uns et des autres, sans oublier la nature de la querelle de départs, sont assez floues. Difficile pour nous autre lecteur de savoir de quoi il en retourne et apparemment nous ne sommes pas les seuls puisque dès lors qu’un personnage posera la question du pourquoi, les autres éluderont pratiquement à chaque fois la réponse. Nous voilà donc pris à partie d’entre de jeu puisque nous allons tout vivre en compagnie de Joseph et par extension à travers les yeux de son camp. On nous présentera alors les adversaires de façon négative, mais difficile de faire réellement la différence entre les deux groupes qui s’affronte. Même à la fin de ce roman, je me pose encore beaucoup de questions au sujet de cette manière de voir les autres individus mais aussi sur les motifs d’origine de cette querelle.
L’intrigue de son côté a su me convaincre. On apprend dans un premier temps à mieux connaître notre héros ainsi que le contexte dans lequel nous allons évoluer. Puis, nous sommes embarqués dans l’une des missions de Joseph qui ne va pas du tout se passer comme prévue, avec bien entendu sa rencontre avec Maria. C’est à partir de là que le jeune homme commencera à avoir un regard différent sur la vie telle qu’il la connait. La candeur et les questions de la demoiselle vont venir remettre en cause tout ce en quoi il a cru jusqu'à présent, modifiant ainsi les idées du jeune homme qui va changer ses projets. Le récit m’a tenu en haleine d’un bout à l’autre car j’étais très curieuse de voir un peu comment leur histoire allait se terminer. Il faut dire que l’auteur ne leur épargne rien : séparation, cachotteries et révélation, menaces, action, fuite… j’en passe et des meilleures. Beaucoup de rebondissement qui ont su me donner envie d’avancer et de découvrir de quelle manière toute cette histoire s’achève. Et là, j’ai été totalement scotché. La conclusion est juste horrible à tel point que j’ai maudit l’éditeur de ne pas avoir publié la suite de la série en VF, car oui ce n’est qu’une fois arrivée à la fin que je me suis rendue compte qu’il s’agissait d’une trilogie.
On notera également la présence d’une charmante petite romance entre Joseph et Maria, sans surprise. Je l’ai trouvée plutôt jolie et bien construite avec une rencontre impromptue et des chemins qui vont se croiser régulièrement jusqu'à qu’un réel lien se crée entre eux. Lien qui va se concrétiser au fil des pages jusqu'à nous offrir une belle histoire qui va emmener nos deux protagonistes très loin, car malgré tout Joseph reste une cible de choix dans la fameuse guerre, et ses ennemis seront sans scrupules .

Au niveau des personnages, c’est principalement Joseph qui sera mis en avant. C’est un jeune homme qui a grandi dans l’ombre de cette fameuse guerre dans laquelle il se retrouver fourrée depuis son enfance puisqu'il a perdu une bonne partie de sa famille à cause de cette dernière. C’est en partie ceci qui lui a donné son caractère à la fois solitaire et un peu dur à cuire. Mais il faut dire que c’est l’idéal pour un assassin qui doit se faire le plus discret possible. Néanmoins, il est aussi quelqu'un d’assez docile puisque malgré tout il n’est pas très curieux de savoir ce pour quoi il se bat réellement. Ce n’est que lorsqu'il rencontrera Maria que le jeune homme commencera à remettre en question ce qu’il connait depuis toujours… et dont il finira par vouloir s’éloigner le plus rapidement possible car il aspire désormais à quelque chose de plus calme et plus serein. Un héros dont j’ai beaucoup apprécié l’évolution d’un bout à l’autre puisqu'au départ il est un jeune homme totalement soumis à un régime et un mode de fonctionnement, il va ouvrir les yeux sur ce qu’il a réellement accompli depuis qu’il a commencé à exercer, et il va vouloir se ranger. J’ai beaucoup apprécié ce changement que l’auteur mène d’une manière parfaite.
Maria de son côté est une demoiselle tout à fait charmante. Elle est pleine de fraîcheur en parfait contraste avec le monde sombre au sein duquel Joseph va l’emmener un peu malgré elle. Elle sera surtout caractérisée par sa candeur et son innocence qui seront amené à faire surface au bout d’un moment. J’ai beaucoup apprécié faire la connaissance de cette jeune fille qui va finalement être plus forte qu’on ne le croit et ce alors même qu’elle se retrouvera seule face à un grave danger qui menace ceux qu’elle aime. C’est en grande partie à cause d’elle que je suis frustrée sur la fin car j’avais vraiment envie de savoir ce qu’elle devient une fois la dernière page tournée.
Les personnages secondaires seront assez peu nombreux et auront surtout un lien avec Joseph que ce soit ses coéquipiers comme ses supérieurs. Ils seront surtout là pour faire avancer l’histoire par petite touches tantôt en positif comme en négatif pour nos héros. Ceci dit, il y en a certains que j’aurais bien aimé retrouver plus tard.

Enfin, le style d’écriture de l’auteur est plutôt agréable à lire. Au fond peu de dialogues viennent ponctuer le récit qui se contenter davantage de narrer et/ou décrire les événements. Les chapitres se terminent bien souvent sur des scènes qui donnent envie d’en savoir davantage, rendant ainsi le livre addictif.


Un univers intriguant pour une histoire prenante. Une joli petite romance bien construite. Un héros qui évolue sous nos yeux. Une héroïne fraîche et pleine de candeur. Des personnages secondaire qui font bien avancer l'histoire. Un style d'écriture qui m'a convaincue.
Mais quel dommage de ne pas pouvoir lire la suite (du moins en VF) !

lundi 11 juillet 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #266

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lecture terminée la semaine dernière.
L'Insurrection (Divergente, Tome 2) - Veronica Roth [EBook].

Encore une fois, je n'ai terminé qu'un seul titre cette semaine, mais une lecture dont je suis plutôt satisfaite dans l'ensemble. J'ai donc lu L'Insurrection, que j'ai trouvé plutôt sympa dans l'ensemble même si l'on sent que c'est davantage un tome de transition plus qu'autre chose. J'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans cette série en version roman afin de pouvoir enfin la conclure.

Lecture en cours.
Comment braquer une banque sans perdre son dentier (Le Gang des Dentiers, Tome 1) - Catharina Ingelman-Sundberg.

Comme prévu, je me suis lancée dans Comment braquer une banque sans perdre son dentier. Rien que le titre donne l'ambiance du récit. Je n'en suis encore qu'au début, mais je peux d'ors et déjà vus dire que j'ai souri à de nombreuses reprises. Sans compter que, travaillant moi-même en maison de retraire, ça me renvoi à un paquet de choses. Il me tarde d'en savoir un peu plus sur ce groupe de braqueurs du troisième âge !

Lecture à venir.

Vampire et Indigne (Queen Betsy, Tome 7) - MaryJanice Davidson.

Pour la suite, je compte me plonger dans mon p'tit Queen Betsy du mois avec Vampire et Indigne. Après ça, je suis encore indécise.

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.