mardi 26 juillet 2016

Comment braquer une Banque sans perdre son dentier (Le Gang des Dentiers, Tome 1) - Catharina Ingelman-Sundberg

Titre VO : Kafe med ran
Titre VF : Comment braquer une Banque sans perdre son dentier (Le Gang des Dentiers, #1)
AuteurCatharina Ingelman-Sundberg
Editeurs : Fleuve, Pocket
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Contemporain, Comédie
Pages : 480


1. Comment braquer une Banque sans perdre son dentier || 2. Le Gang des Dentiers fait sauter la Banque.
Série en cours (?).

Wanted : Ils sont cinq, trois femmes, deux hommes. Cheveux blancs, déambulateurs, ils s'apprêtent à commettre le casse du siècle. Si vous les croisez, restez prudents, et surtout ne tentez pas de vous interposer.

Ils s'appellent Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, le Râteau, ils chantent dans la même chorale et vivent dans la même maison de retraite. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l'arme à gauche. Franchement, la vie ne serait pas pire en prison ! D'ailleurs, à Stockholm, elles ont plutôt bonne presse... Voilà l'idée ! Les cinq amis vont commettre un délit et faire en sorte d'être condamnés : en plus d'avoir la vie douce, ils pourraient redistribuer les bénéfices aux pauvres et aux vieux du pays.
Un brin rebelles et idéalistes, un peu fous aussi, les cinq comparses se lancent dans le grand banditisme. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu...


Ce titre m'a été prêté par l'une de mes collègues de boulot après m'avoir été grandement recommander. Et je dois reconnaître qu'elle avait bien fait d'insister, car je ne regrette pas une seule seconde de m'être plongé dans les péripéties de ce petit quintet de choristes.

L'histoire commence dans la très paisible maison de retraite du Diamant où vivent nos camarades. A mesure que les jours passent, leur petit confort décline peu à peu car la direction est obligé de faire des économies de bout de ficelles sur presque tout. C'est dans ce contexte que Martha, une de nos choristes, fan de romans policier arrivent à trouver une solution plutôt simple à leur problème. En effet, dans les prisons les détenus ont droit à plus de confort que nos petites personnes âgées : repas fait maison, promenade à l'extérieur récurrentes, activités... L'idée va vite germer dans son esprit jusqu'à ce qu'elle mettent un plan au point avec sa petite bande... sauf que tout ne va pas exactement se passer comme prévu.
Je dois le reconnaître, je me suis totalement régalée en lisant ce titre. On entre dans un univers plein de pep's et d'énergie dans lequel on va suivre notre petit groupe tout au long de leurs aventures. S'ils commencent par des crimes de petite nature, Martha et ses amis vont peu à peu s'attaquer à de gros morceaux, même s'ils sont loin de se douter qu'ils arriveront finalement à leur fin qui est davantage de passer par la case prison plus qu'autre chose... même s'ils ne seront pas forcément contre l'idée de s'en mettre un petit peu dans leurs poches. Mais pour cela, ils vont vivre tout un tas d'aventures aussi rocambolesques qu'elles peuvent l'être pour un petit groupe armé de déambulateur. Et je l'avoue, je me suis prise au jeu. Il me tardait de voir ce que l'auteur allait réserver à ses personnages qui se révéleront riche en idée. Leurs aventures m'ont fait sourire à plusieurs reprises quand on voit tout les quiproquos ou autres situations amusantes qui vont découler de leurs actions.
L'humour est l'un de axe les plus important du récit. Entre les scènes en elle-même tout comme certaines répliques, j'ai souris à plusieurs reprises dans le roman. Cependant, on pourrait croire que trop d'humour tue l'humour. Mais l'auteur réussi avec brio la construction de son récit dans la mesure où il n'y a pas de surenchère et donc pas de sensation de lourdeur. Entre l'humour bon enfant et un autre parfois plus subtil, le récit s'équilibre parfaitement sans pour autant me lasser.

Mais c'est surtout au niveau des personnages que ce roman va réellement prendre toute sa dimension. Ce sont donc les cinq choriste du Diamant qui vont donner corps au récit. Chacun ayant une personnalité différentes, apportant ainsi son talent par-ci par-là selon l'avancée du roman. Nous retrouverons donc :
- Martha. C'est en quelque sorte le leader de la petite bande puisqu'elle va lancer l'ensemble du récit grâce à ses idées plus ou moins piochés dans ses romans policiers favoris. Elle est plutôt ingénieuse et voit dans ses aventures un moyen de tromper l'ennui tout en améliorant sa condition. Elle est plutôt courageuse dans la mesure où elle sera prête à prendre les devant dans plusieurs situations.
- Le Génie. C'est grâce à lui que la majorité de leurs aventures vont être réalisable. C'est un bricolo touche à tout qui va passer son temps à bidouiller de nombreuses inventions afin de facilité les affaires du gorupe. Mais il reste dérrière ça, un homme au coeur d'or prêt à tout pour aider sa belle à réaliser leurs rêves à tout les quatre.
- Le Râteau est le don juan du groupe mais également un excellent jardinier, d'où ce surnom qui lui colle à la peau. Il s'agit de l'autre mâle de la bande. C'est un personnage qui va être un peu plus en retrait au détriment des deux précédent (un peu comme les deux suivantes soit dit en passant). Mais il n'en reste pas moins très sympathique voire peut-être touchant.
- Anna-Greta, la petite bourgeoise de la bande qui accessoirement possède une jolie petite fortune. Et pourtant, ce n'est pas ça qu'elle mettra en avant. C'est un côté un peu plus enfantin, car si elle suit tout le monde, c'est davantage pour s'amuser plus qu'autre chose. Et accessoirement, s'en mettre un peu plus dans les poches, mais ça reste secondaire.
- Enfin, Stina est la plus rêveuse de la bande mais tout en gardant les pieds sur Terre. Elle sera en quelque sorte la voix de la raison et la petite conscience du groupe mais qui saura prendre bien part à toutes leurs aventures.
Des personnages secondaires viendront graviter autour de la petite bande afin de faire parfois avancer leurs histoires. Mais tout en apportant un petit quelque chose en plus.

Le style d'écriture de l'auteur est assez entraînant. Globalement, il reste assez simple et fluide, de fait j'ai été emporté par le récit dès les premières pages car j'étais plus que curieuse de voir ce que la bande me réservais. Les chapitres sont très court de sorte que l'histoire s'en retrouve assez rythmée. De la même manière, leurs fins est parfois très intrigante et donne envie de découvrir la suite.


Une intrigue prenante et riche en rebondissement. Une humour bien présent dans le récit, mais sans pour autant qu'il ne devienne trop lourds. Des personnages plus qu'attachants dont j'ai hâte de lire la suite des aventures. Un style d'écriture simple mais qui a su faire mouche avec moi.

TRAILER du Roman

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire