mardi 21 mai 2013

Le Portail de la Sor'cière (Les Bannis et les Proscrits, Tome 4) - James Clemens

Titre VO : Wit'ch Gate (The Banned and the Bannished, #4)
Titre VF : Le Portail de la Sor'cière (Les Bannis et les Proscrits, #4)
Auteur : James Clemens
Editeur : Bragelonne, Milady
1ère Edition : 2001 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 760



Elena et son armée de hors-la-loi ont vaincu les suppôts du mal qui occupaient l'île de Val'loa et déverrouillé les secrets mystiques du Journal Sanglant. Mais durant la bataille, l'infâme Seigneur Noir a mis en place les portails du Weir auxquels il puise l'essentiel de son pouvoir. Pour les trouver et les détruire, les alliés d'Elena embarquent pour de dangereuses destinations à bord de vaisseaux aériens. Sur la route, les jumeaux Mogweed et Fardale espèrent briser la malédiction qui les a privés de leur don de métamorphose, et Joach, le frère d'Elena, doit échapper aux requins des sables pour devenir maître de son pouvoir élémental, tandis que d'autres compagnons filent vers le fabuleux royaume elfique de Fort Tempête. Aucun des rebelles ne reviendra indemne, certains n'en reviendront même pas du tout. Elena elle-même, dans l'antre de son ennemi juré, parviendra-t-elle à découvrir l'identité du Seigneur Noir ?


Elena et ses compagnons ont réussi à reprendre la cité de Val'loa au Seigneur Noir. Cet endroit est désormais le point de ralliement de la jeune Sor'cière et de ses alliés. Il ne leur reste plus à présent qu'à renverser leur ennemi afin de permettre à leur monde de retrouver son équilibre. Mais le Seigneur Noir n'est pas sans ressource : il a crée des point stratégique dans ce monde au cœur desquels il puise son pouvoir : les portails du Weir. C'est en quête de ces derniers que vont partir les différents compagnons.

J'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans l'univers crée par James Clemens. Nous allons avoir droit dans ce quatrième opus à la première partie de l'arc final. En effet, les portail du Weir ne sont rien d'autre que des créatures d'éb'ène animés et qui renferme les pouvoir du Seigneur Noir. Il sera donc aisé de deviner que c'est sur ces point que Elena et les siens vont concentrer leurs actions avant de s'attaquer au boss de fin (si on peut voir les choses ainsi). Tout les protagonistes du côté des gentils se sont retrouvés lors de la bataille du précédent opus et c'est sans grande surprise que nous allons les voir à nouveau éclater afin de trouver chacun un de ces fameux portails. Si dans les premiers opus, j'avais parfois du mal à savoir où je me trouvais vu les changement radicaux d'univers et de personnages, ici ce ne fut pas du tout le cas (d'autant plus que j'ai le le volet précédent il y a bien longtemps, c'était une chose que je craignait un peu). Les groupes sont certes différents mais au bout du compte on arrive à bien les cerner malgré tout.
Bien entendu, la quête des portail du Weir sera la trame principale de ce tome mais ce ne sera pas la seule puisque de nombreux personnages secondaires ont d'autres objectifs à accomplir au travers de ces aventures. Ce qui m'a bien plu, c'est que justement l'auteur ne les perd pas de vu et nous permet de les suivre à nouveau avec la résolution de leurs problèmes, leurs découvertes ou encore carrément leurs destins pour certains. Et honnêtement, il y a bon nombre de ces éléments qui m'ont surpris et auxquels je ne m'attendais pas. Ce qui fut d'ailleurs le cas de l'histoire par elle-même qui va de surprises en surprises, mais sans pour autant que l'on trouve ça trop alambiqué.

Pour ce qui est de l'univers en lui-même, nous retrouvons les mêmes bases que précédemment, mais l'auteur arrive quand même à nous apporter de nouveaux éléments. Nous allons ici être invités au sein du royaume des Elfes, dans les moments où notre héroïne consulte le fameux Journal Sanglant (et qui va nous apprendre beaucoup de choses sur la magie et la mythologie de ce monde), nous allons voyager au cœur du Désert, région que nous ne connaissions pas. En résumé, beaucoup de nouvelles choses que l'auteur arrive à nous apporter et qui nous permette de nous plonger encore mieux dans son monde. Mais qui arrive à ne pas perdre le lecteur avec tout ce qu'il sait déjà (parce que au fur et à mesure beaucoup de lien se tissent entre ces nouveaux éléments et ceux que l'ont avait déjà).

Côté personnages, nous allons donc retrouver avec grand plaisir Elena et toute sa petite bande. Je ne vais pas revenir sur tous les protagonistes de manière individuelle car cela deviendrais lassant et puis surtout car je n'aurais pas forcément quelque chose d’intéressant à dire à leur sujet. Mais, je parlerais quand même de certains d'entre eux : 
- Elena, donc notre héroïne. Obligé d'en toucher un petit mot. Depuis ses précédentes aventures, c'est devenue une jeune femme mais seulement à cause d'un mauvais sortilège. Elle garde un peu sa candeur d'adolescente mais elle arrive malgré tout à prendre des décisions mûres et réfléchies selon les circonstance. Elle pourra compter sur le soutien d'Er'ril son homme-lige... et bien plus. Oui bon, j'avoue que j'attendais que leur romance commence pour de bon et j'ai enfin été exaucée. Ce qui me titillait le plus autrefois c'était leur différence d'âge car je me demandais comment James Clemens allait tourner la chose et ma foi, ce fut assez réussit.
- Joach, le frère d'Elena. Depuis le début de l'histoire, il n'a eu de cesse de la subir et il commence à en avoir un peu marre. Aussi il se décide ENFIN à agir. J'ai envie de dire qu'il était quand même un peu temps vu que l'on approche à grand pas de la fin de la série. Il va découvrir la réelle portée de ses pouvoirs et il ne va pas être délaissé dans le côté romantique de la série puisqu'il aura lui aussi droit à sa petite romance.
- Kesla, nouveau personnage. C'est grâce à elle que nous allons nous retrouvé dans le désert. C'est une jeune femme qui ne sait rien de ses origines mais qui a eu la chance d'être entouré pour grandir. C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé et que je regrette qu'elle ne soit pas apparue plus tôt. Elle est assez débrouillard et ingénieuse mais surtout elle tient beaucoup à son peuple et est prête à tout pour leur bien être.

Enfin, j'ai adoré retrouvé le style d'écriture de James Clemens. Très riche, il nous permet de nous plonger au mieux dans son histoire qui mine de rien est bourré d'action et de surprises. Il arrive à nous créer de sacré surprises au moment où l'on s'y attend le moins. Après je reconnais avoir été sceptique quand à l'histoire de la saga en elle-même vu comment les choses tournaient, je me posait des questions quand à la fin que l'on allait avoir ici et j'avais peur d'être frustrée de ne pas avoir la suite. Finalement, rien de tout cela, mais j'avoue que j'ai hâte de voir le combat final dans le prochain et dernier tome.


Un quatrième volume riche en surprise qui nous ouvre l'arc final de la série. Une histoire qui se poursuit bien gentiment et dans laquelle l'auteur arrive à nous apporter de la nouveauté sans nous perdre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire