mardi 21 avril 2015

Harfang - Aurore Demilly

Titre VF : Harfang
Auteur : Aurore Demilly
Éditeur : Delcourt
1ère Edition : 2014
Genre : Bande-Dessinée, Fantasy
Pages : 130


La vallée de Gueumjhi est maudite. On dit qu'une sorcière habite les ruines du château et que tous ceux qui s'approchent sont prisonniers à jamais. Lorsque Lynette disparaît, son fiancé va tout risquer pour la sauver, quel qu'en soit le prix...


Aurore Demilly est une auteur de bande-dessinée que j'affectionne tout particulièrement et j'attend avec impatience chacune de ses sorties. Harfang se trouvait dans ma PAL depuis un bon bout de temps et je me suis enfin décidée à l'en sortir, chose que je regrette de ne pas avoir fait plus tôt.
L'histoire est celle de Lynette et Bran, un jeune couple, qui suite à une mésaventure se voit séparé par une sorcière. Bran va alors tout faire pour sauver sa belle de ses griffes... ou plutôt de ses serres.

Cette histoire est à l'origine celle d'un conte de Grimm que je dois le reconnaître je ne connaissait pas au départ : celui de Jorinde et Joringel avec quelques ré-interprétations au niveau de l'univers. Globalement, l'histoire m'a beaucoup plu dans son ensemble, on suit avec beaucoup de plaisir les aventures de notre petit couple, puis de Bran tout seul, riche en humour tout comme en passages beaucoup plus sérieux. Là où l'histoire diffère du conte originel, qui se trouve à la fin du livre, se trouve dans tout l'aspect de l'univers. En effet, l'auteur a choisi de donner comme scène à son histoire un univers asiatique mêlant la culture chinoise, la culture mongole et la culture coréenne. Ce qui est pas mal transmis par l'aspect graphique du livre mais aussi par le biais de certains personnages notamment un certain dragon.
La magie est très présente dans le livre et plutôt bien exploitée. On la découvre tout d'abord par le biais de la sorcière qui capture Lynette puis au travers de la quête de Bran pour sauver son aimée. Au demeurant, elle reste assez simple, mais a su faire mouche avec moi d'une assez bonne manière.
La fin de l'histoire est somme tout assez rapide, peut-être même un peu trop à certains moment. On sent que l'auteur a pris le parti d'utiliser des facilité qui font viser à l'histoire un public assez jeunesse... ce qui est somme toute le public viser lorsqu'il s'agit de contes. L'épilogue du roman apporte une conclusion à l'histoire de la Sorcière aux oiseaux mais laisse une fin complètement ouverte quand à ce qu'il est advenu de Bran avec suffisamment d'élément pour permettre une suite éventuelle.

Concernant les personnages, ils restent assez peu nombreux dans le fond dans la mesure où l'on se consacrera principalement à Bran et Lynette, et dans une moindre mesure à la Sorcière. Si Lynette disparaît bien vite de l'histoire, c'est principalement Bran qui sera mis en avant prenant le temps de mener des recherches sur son ennemi avant d'agir pour de bon, et dans une moindre mesure de se sacrifier pour celle qu'il aime.
J'ai beaucoup apprécié la relation entre notre petit couple que l'on découvre surtout au début du livre. Elle nous est raconté tout en douceur mais aussi avec ses quelques touches d'humour. Lynette et Bran donnent l'impression de se connaître depuis toujours, ce qui nous permet de voir une réelle proximité entre eux. J'en serait presque à regretter qu'on n'ai pas eu droit de découvrir de quelle manière ils se sont mis ensemble. (Alors, oui, il y a 3 petites planches bonus en fin d'ouvrage sur leur premier baiser, mais je m'attendais à un peu plus). Ceci dit, cela n'a en rien gâchée ma lecture que j'ai malgré tout bien apprécié.

Graphiquement parlant, j'ai adoré retrouver le style graphique de l'auteur. Elle nous propose ici des dessins absolument somptueux et riche en détail aussi bien au niveau des costumes que des décors utilisés, voire de certains personnages eux-même. Les couleurs choisies sont globalement douces et apportent beaucoup d'élégance tout en gardant un côté magique à la fois.
Enfin, les derniers pages du livres sont un regroupement de bonus consacrés à ce titre : des illustrations inédites, quelques planches, l'élaborations de l'une d'elle de A à Z... J'ai trouvé ça plutôt sympathique, ce qui permet de prolonger un peu plus la magie de l'histoire. De même, on nous propose de découvrir le conte originel (d'une manière assez rapide à mon avis vu qu'il rien sur 2 petites pages seulement) nous permettant ainsi de comparer les deux histoires, ce que j'ai beaucoup aimé. Ce dernier point est très positif surtout pour quelqu'une qui, comme moi, ne connait pas le conte originel.


Une très jolie adaptation en bande dessinée d'un conte de Grimm à la sauce asiatique. Une histoire très jolie malgré quelques facilités sur la fin, mais qui reste assez ouverte dans sa conclusion. Des personnages sympathique. Un style graphique absolument divin. Des petits bonus agréables, voire utiles, qui clôture le livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire