mercredi 22 février 2012

C'est toi que je veux (Gossip Girl, Tome 6) - Cecily von Ziegesar

Titre VO : You'rs the one that I want (Gossip Girl, #6)
Titre VF : C'est toi que je veux (Gossip Girl, #6)
Auteur : Cecily von Ziegesar
Editeur : Fleuve Noir
1ere Edition : 2004 (VO) - 2006 (VF)
Genre : Chick-Lit
Pages : 279

0.5. Nous étions fait pour nous entendre || 1. Ça fait tellement du bien de dire du mal || 2. Vous m'adorez, ne dites pas le contraire || 3. Je veux tout, tout de suite || 4. Tout le monde en parle || 5. C'est pour ça qu'on l'aime || 6. C'est toi que je veux || 7. Je suis parfaite, et alors ? || 8. Ma Meilleure Ennemie || 9. Même pas en rêve || 10. Comme si j'allais te mentir || 11. T'as pas intérêt à m'oublier || 12. Le Trio Infernal || 13. On n'en a jamais assez ! || 14. C'est quand tu veux ! || 15. C'est toujours mieux ailleurs || 16. On s'aimera toujours.
Série Complète en 17 Tomes.

SPIN-OFF : 'It Girl' de Cecily von Ziegesar.
ADAPTATION - Série TV : Gossip Girl (6 Saisons. Terminée).

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d'immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus sélectes. Nous ne sommes pas toujours des modèles d'amabilité, mais nous avons le physique et la classe, ça compense.
Cette semaine, nous saurons tous si nous sommes reçus dans les universités où nous avons déposé notre candidature. C'est le truc le plus grave qui nous soit arrivé jusque-là. À partir d'aujourd'hui, nous serons marqués au fer rouge en fonction de la fac que nous avons choisie ou plutôt, de la fac qui nous a choisis : la petite maligne reçue à Yale, la joueuse de volley lesbienne abonnée au 14/20 en route pour Smith, l'héritière barjo qui est entrée à Brown parce que papa a raqué. Tout ce que j'en dis, moi, c'est pourquoi ne pas prendre les choses du bon coté ? Les lettres sont envoyées, ce qui est fait est fait et, pour ma part, j'ai hâte d'aller de l'avant. Les admissions à la fac étant presque derrière nous, il est temps, désormais, de consacrer toute notre attention à autre chose d'aussi important : nos vies amoureuses. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bonne chance à tous !

Nouvelle étape dans la vie de nos riches lycéens de l'Upper East Side. Après avoir postuler dans les diverses universités de leurs rêves, c'est l'heure du verdict final et des réponses. Et c'est sans compter le sort qui semble s'acharner sur la demoiselle Waldorf, entre la naissance de sa petite sœur et la seule réponses positive à Georgetown (où elle a autant envie d'aller que de se pendre), la vie est bien loin du film qu'elle s'était imaginé. Espérons que la visite des différents campus aidera nos héros à faire leur choix final.

Cette nouvelle étape pour nos personnage montera bien que rien n'est joué d'avance et ce n'est pas forcément l'argent de papa-maman qui fera changer les choses de la façon dont ils le souhaitent. Il faut dire qu'étant né avec une cuillère en or dans la bouche, ils ont tous l'habitude d'obtenir ce qu'ils veulent. Pour certains, cela ne sera pas si dérangeant que cela mais pour d'autre ça le sera encore plus, mettant ainsi en doute leur futur hors école et, comme l'on s'en doute bien, leurs relations amoureuses. Si les premiers jours de la cohabitation entre Dan et Vanessa s'annoncent prometteur, ils seront bien vite gâchés par une 'amie' de la sœur de la demoiselle qui tapera l'incruste. Serena ne saura plus du tout où elle en est de sa vie amoureuse puisqu'elle n'a de cesse d'avoir des coups de foudre dans les diverses universités qu'elle visitera. L'idylle entre Nate et Olivia quand à elle sera compromise puisque leur rêves d'aller à Yale ensemble ne sont pas près de se réaliser. Enfin, n'oublions pas la petite Jenny qui prouvera à tous qu'en persévérant un peu (et surtout en ayant des relations en béton armé), arrivera à réaliser son rêve de devenir top model.
L'ensemble de ces aventures seront bien entendues ponctuées par les commentaires de Gossip Girl, notre blogueuse préférée qui n'hésitera pas à mettre son grain de sel dans l'histoire et à recenser les ragots. Bien sur le lecteur s'amusera toujours à essayer de percer à jour son identité, qui restera encore et toujours mystérieuse une fois la dernière page du livre refermée.

Dans ce nouveau tome, on prend plaisir à retrouver les personnages que l'on connait déjà. Je ne m'étalerais pas trop sur eux puisqu'ils sont toujours égaux à eux-même dans l'ensemble. On notera juste un petit changement dans le comportement d'Olivia à l'arrivée de sa petite sœur puisqu'elle révélera un fort côté maternel, prenant soin de la petite Yale à de nombreuses reprise comme s'il s'agissait de sa fille et non de sa sœur. Un trop plein d'amour que l'on se doute être lié à la relation houleuse de ses parents et au fait qu'elle ait pratiquement été élevée par une nourrice.
Le reste du groupe sera au final égal à lui même : Nate toujours accro a la drogue, Serena volatile, Jenny rêveuse au possible, Dan et Vanessa filant (ou presque) le parfait amour et Chuck toujours aussi imbu de lui-même.
Mais qui dit nouveau tome, dit également nouveaux personnage. Il y a tout d'abord Yale dont j'ai parlé un peu plus haut, mais je n'y reviendrai pas plus dessus (laissons ce pauvre nouveau-né tranquille). Mais le personnage qui fera le plus son entré sera Tiphany la co-locataire/squatteuse de Dan et Vanessa. Si elle joue le rôle de la meilleure amie, on ne peu s'empêcher de la trouver bizarre. J'avoue qu'elle m'a même fait penser à Georgina par moment tant elles avaient un peu la même façon d'agir (mais ce n'est point du tout le cas, quoique j'espère que l'on retrouvera vite miss G dans les prochains volumes). Sous ses aspects de bonne copine, elle se liera rapidement d'amitié avec Vanessa, mais on ne découvrira que dans les dernières pages qui elle est réellement.

Enfin, pou ce qui est du style de l'auteur, il est toujours aussi constant dans la série. Facile à lire et simple, comportant quelques références à la culture pop actuelle. On ne voit pas défiler les pages tant on a peu de difficulté à s'immerger dans l'histoire. Beaucoup de questions restent en suspend à la fin du volume et l'on est curieux de découvrir leurs réponses.

Un suite dans la lignée de la série. Toujours aussi dynamique bien que les personnages soient toujours un peu clichés, encore que on aurait peut-être la sensation de les voir s'arranger un peu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire