lundi 6 septembre 2010

Tout le monde en parle (Gossip Girl, Tome 4) - Cecily von Ziegesar

Titre VO : Because I'm Worth It (Gossip Girl, #4)
Titre VF : Tout le monde en parle (Gossip Girl, #4)
Auteur : Cecily von Ziegesar
Éditeur : Fleuve Noir
1ere Édition : 2002 (VO) - 2004 (VF)
Genre : Chick-Lit
Pages : 310

0.5. Nous étions fait pour nous entendre || 1. Ça fait tellement du bien de dire du mal || 2. Vous m'adorez, ne dites pas le contraire || 3. Je veux tout, tout de suite || 4. Tout le monde en parle || 5. C'est pour ça qu'on l'aime || 6. C'est toi que je veux || 7. Je suis parfaite, et alors ? || 8. Ma Meilleure Ennemie || 9. Même pas en rêve || 10. Comme si j'allais te mentir || 11. T'as pas intérêt à m'oublier || 12. Le Trio Infernal || 13. On n'en a jamais assez ! || 14. C'est quand tu veux ! || 15. C'est toujours mieux ailleurs || 16. On s'aimera toujours.
Série Complète en 17 Tomes.

SPIN-OFF : 'It Girl' de Cecily von Ziegesar.
ADAPTATION - Série TV : Gossip Girl (6 Saisons. Terminée).

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d'immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus sélectes. nous ne sommes pas toujours des modèles d'amabilité, mais nous avons le physique et la classe, ça compense.
Cette semaine, un agaçant petit groupe de personnes parmi nous va savoir si oui ou non leur candidature anticipée aux meilleures universités du pays a été acceptée. Ça y est. Il n'est plus temps pour les parents de faire bâtir une nouvelle aile à la bibliothèque. Ni de soudoyer quelque ancien élève estimé pour qu'ils envoie au doyen une lttre de recommandation. Les enveloppes sont déjà au courrier. (...)
Je crois pouvoir affirmer que nous souffrons tous de la fièvre hivernale qui précède les réponses des universités. C'est le moment de se déchaîner ! Pensez, plus nos soirées se prolongent, moins nous sentirons les jours passer. Et croyez-moi, nos quatre cents coups seront tous disséqués, célébrés et exagérés en toute mauvaise foi ici même, par mes soins. Vous ai'je déjà déçus ?

On replonge direct dans l'Upper East Side pour retrouver notre bande de joyeux drille pleins aux as. Tous (ou presque) ont d'ors et déjà fait leurs demandes d'admissions dans les plus célèbres universités sur pays, et les premières réponses commencent à tomber mais pas forcément celles qu'ils souhaiteraient. Après tout, on se dit que c'est un peu bien fait pour eux parce que même si tout ces personnages ont la vie facile, la réalité est toute autre.
Ce volume suit le précédent qui se déroulait pendant les fêtes de Noël, cette fois-ci nous célébrerons la Fashion Week de Février qui donnera l'occasion à certains de nos héros de révélés leurs talents cachés. Comme quoi même en étant friqué on peut arriver à faire quelque chose un tant soit peu constructif, ce qui change assez des précédents où tout leur tombait dessus sans qu'il fasse quoique ce soit.
Dans ce volet, j'ai assez aimé l'évolution des personnage de Jenny et Olivia (d'ailleurs à propos de cette dernière je n'aurais jamais cru qu'elle en arrive-là capillairement parlant... elle qui était si fière de sa coiffure). Pour ceux qui suivent la série télévisée, un personnage bien connu fait son entrée en scène d'une façon qui au final lui ressemble bien mais qui encore une fois n'a rien à voir avec ce que l'on connaissait d'elle via l'adaptation : je veux bien sur parler de G, alias Georgina Sparks. Autant, j'avais du mal avec elle dans la série autant là ça passe un peu mieux. Mais elle ne sera pas la seule à apparaître ici, on rencontrera également la... euh l'auteure en devenir Mystery Case ainsi que Elise, une amie (voire plus ?) de Jenny. Mais en contrepartie on s'intéresse moins à d'autres personnages dont on aurai eu envie de savoir ce qui leur arriver, notamment Chuck.
En tout cas, j'ai hâte de découvrir la suite au vue des derniers événements en date : tromperies, cure de désintox, nouvelles amourettes etc...

Un retour réussit dans l'Upper East Side dans les pas des précédents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire