jeudi 17 novembre 2016

Harry Potter et l'Enfant Maudit (Harry Potter, Tome 8) - J. K. Rowling, Jack Thorne & John Tiffany

Titre VO : Harry Potter and the Cursed Child (Harry Potter, #8)
Titre VF : Harry Potter et l'Enfant Maudit (Harry Potter, #8)
Auteur : J. K. Rowling
Editeurs : Gallimard Jeunesse 
1ère Edition : 2016 (VO) - 2016 (VF)
Genre : Fantasy, Jeunesse, Théâtre
Pages : 360

1. Harry Potter à l'école des Sorciers || 2. Harry Potter et la Chambre des Secrets || 3. Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban || 4. Harry Potter et la Coupe de Feu || 5. Harry Potter et l'Ordre du Phoenix || 6. Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé || 7. Harry Potter et les Reliques de la Morts || 8. Harry Potter et l'Enfant Maudit.
Extras : Le Quidditch à travers les Âges || Les Animaux Fantastiques || Les Contes de Beedle le Barde.
Nouvelles : Poudlard Le Guide Pas Complet et Pas Fiable du Tout || Nouvelles de Poudlard Héroïsme, Tribulations et Passe-Temps Dangereux || Nouvelles de Poudlard Pouvoir, Politique et Esprits Frappeurs Enquiquinants.
Série complète en 8 Tomes + 3 Hors-série + 3 Nouvelles.

Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Sans grande surprise, je n'ai pas trop tarder à me plonger dans ce nouvel opus des aventures de ce très célèbre sorcier qu'est devenu Harry Potter. Je reconnais que j'ai été plutôt curieuse de découvrir ce que les auteurs nous ont proposé au travers de cette pièce de théâtre qui prend place bien des années après l'ultime roman de la série.

L'histoire commence par l'entrée à Poudlar du fils cadet de la famille Potter : Albus Severus. Un jeune garçon un peu mal dans sa peau qui a du mal à trouver sa place entre la célébrité de la famille et ce qu'il souhaite réellement. Et là, sa vie va prendre un tour plutôt inattendu puisqu'il va rejoindre la maison de Serpentard et se lier d'amitié avec un certain Scorpius Malefoy, à la réputation plus que douteuse. Le temps va passer et les jeunes gens vont devenir proche, mais voilà qu'Amos Diggory, le père de Cédric va venir semer le trouble au sein du foyer Potter en demandant à Harry de sauver son fils grâce au Retourneur du Temps que le ministère de la magie détient... C'est en cela que Albus voit l'opportunité de trouver sa place au sein de sa famille, même si rien ne se passera comme il l'attendait.
Cette pièce de théâtre va donc nous proposer de jouer avec le temps au sein de l'histoire d'Albus. En effet, dès les premières pages nous sont proposées des ellipses temporelle afin de nous faire cerner un peu mieux le vécu d'Albus à Poudlard et ses reflexion quand à la place qu'il cherche. Ce n'est que lorsqu'Amos entrera en jeu, et avec lui sa nièce Delphi, qui joueront un rôle plus important qu'on ne le croit dans l'histoire et seront derrière notre nouveau héros à le pousser dans le sens qu'il souhaite. C'est en partie à cause d'eux qu'Albus finira par se retrouver en possession du fameux Retourneur du Temps convoité, et qu'il commencera à en faire usage, nous permettant ainsi de replonger dans le passé de la série et plus particulièrement au cœur du quatrième opus et du Tournois des Trois Sorciers. J'ai aimé redécouvrir ces scènes avec un point de vue légèrement différent, mais également une histoire qui tend à changer en fonction de ce qu'ils veulent. Nous allons ainsi retrouver pour notre plus grand bonheur certains personnages cher à nos cœur. Ce que les auteurs ont en revanche plutôt bien réussi, c'est la notion de conséquence sur le futur. En effet, après chacun des voyage dans le passé, nos héros reviendront dans leur temps présent qu'ils vont retrouver bien changé à chaque fois... et pas toujours dans un bon sens. Chacune de ses situations sont autant de cheminement crédible au vu des événements qui en sont à l'origine. J'ai trouvé ce récit assez logique et bien construit. Le seul reproche que je ferais malgré tout à cette intrigue est sa trop grande facilité de résolution qui prend parfois des chemins un peu trop rapide et facile pour arriver à un final correct.
Ce qui m'a surtout plu dans ce livre, c'est son petit côté fan service. Comme beaucoup, j'ai grandit avec Harry Potter et j'ai donc été plus que ravie de retrouver tout les personnages que j'ai aimé dans cette nouvelle aventure, mais également la génération suivante. Les deux groupes vont parfaitement se fondre entre eux et nous proposer des scènes plutôt jolies à de nombreuses reprises. J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les héros de la première génération avec les caractères qu'on leur connaît, ce qui est une assez bonne réussite.

Au niveau des personnages, j'ai plutôt bien accroché dans l'ensemble. Comme je le disait un peu plus haut, on retrouve une certaine continuité avec les héros que l'on connaissaient jusqu'à présent, ce qui est pour moi LE plus gros point positifs du récit, et sur lequel beaucoup attendaient les auteurs. Mais, les auteurs ont également choisis de mettre en avant de nouveaux protagonistes que l'on apprend à connaître un peu mieux. J'ai tout particulièrement apprécié les personnages d'Albus et Scorpius, tout deux vont se révéler plus proche que de ne l'aurait cru dans leurs ressenti quand à leur passé familial. Et pourtant, ils sont prêt à tout pour que tout cela cesse et qu'ils arrivent à avoir une vie simple et libéré de toutes ces rumeurs et attentes que le monde a sur leur compte.

Enfin, au niveau du style, on se retrouve dans une pièce de théâtre. De ce fait, le récit est plutôt simpliste comparé à un roman. En effet, on va directement à l'essentiel, se contentant des dialogues et de descriptions succinctes via les didascalies. Le récit devient alors très visuel, je me suis surprise plus souvent de d'ordinaire à visualiser les scènes qui se déroulaient devant moi (et étrangement, en mettant plutôt les visage des acteurs des films sur les personnages plutôt que ceux des acteurs de la pièce). Néanmoins, l'ambiance pleine de magie sera une vrai réussite dans le roman, j'ai vraiment eu l'impression de retrouver dans le monde des sorciers tel que je le connaissait, et ça, c'est un carton plein pour moi.

Une histoire intéressante construite avec beaucoup de logique, surtout en ce qui concernent les ellipses et autres voyages temporels. Un petit côté fan service qui a su me charmer. Des personnages que l'on prend plaisir à retrouver et/ou à connaître. Un style d'écriture assez simpliste, mais qui donne malgré tout un récit très visuel et qui se révèle malgré tout accrocheur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire