jeudi 20 février 2014

Alice au Pays des Zombies (Chroniques de Zombieland, Tome 1) - Gena Showalter

Titre VO : Alice in Zombieland (White Rabbit Chronicle, #1)
Titre VF : Alice au Pays des Zombies (Chroniques de Zombieland, #1)
Auteur : Gena Showalter
Editeur : Darkiss
1ère Edition : 2012 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Fantastique, Romance, Young Adult
Pages : 521


1. Alice au Pays des Zombies || 2. Alice et le Miroir des Maléfices || 3. La Reine des Zombies || 4. Zombie Party || 5. Kat in Zombieland.
Série complète en 5 Tomes.


Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.


Alice et sa famille vivent en fonction de la peur de son père de se faire tuer et dévorer par des monstres qu'aucun des siens n'a jamais vu : interdiction de sortir la nuit et nécessaire de survie en cas de grande catastrophe. Mais lorsque le jour de son anniversaire, Alice les voit dévorer les siens. Sa vision du monde ne sera plus jamais la même.

A la vue du titre et du résumé, je m'attendais à une histoire totalement différente de celle que j'ai lu ici. Pour moi, nous allions prendre les bases du monde d'Alice au Pays des Merveilles et évoluer dans un monde proche de Wonderland mais qui regorge de zombie. Point du tout ici. Nous évoluons dans un monde identique au notre où la nuit sortes les zombies. Ma foi, cela m'a assez surprise mais dans le bon sens car dans le fond, j'ai plutôt bien apprécié ce roman. L'univers que nous propose l'auteur est à la base plutôt simple, mais relativement bien travaillé. Surtout pour ce qui des zombies en eux-même. On notera quand même la présence de petit clin d'oeil à l'historie de Lewis Caroll grâce au nom de l'héroïne, aux titres des chapitres ainsi que quelques petits éléments disséminés dans le roman. Cela reste malgré tout très léger.
Concernant les zombies, ces dernier m'ont paru plutôt étrange au premier abord. Je dois avouer que j'avais un peu de mal à bien les cerner. Ils ont une apparence plutôt classique : en loque aussi bien leurs vêtements que leurs corps et muent par leur seule faim de chair humaine (vivante de préférence, tant qu'à faire autant avoir des goûts de luxe). L'originalité dans ces créatures est le plan sur lequel les protagonistes qui vont les combattre. Tout se passe au niveau de l'esprit, les chasseurs se détachent de leurs corps pour se battre à l'aide de diverses armes et achever par brûler leurs victimes. A noter que, les blessures subit par les esprits se répercutent sur les corps. C'est un aspect du roman que j'ai trouvé plutôt original et qui a su me plaire, même si à certains moments, j'ai eu du mal à voir sur quel plan on se trouvait.
L'intrigue est relativement simple et se découpe en plusieurs parties. Tout d'abord, Alice prend conscience de la réalité des zombies. Quelque chose de difficile à accepter pour la jeune fille qui a toujours vu son père comme un malade mental à cause de ces créatures. Puis, suite à la disparition de sa famille, elle va être amené à changer d'établissement scolaire où nous allons suivre son intégration. Je dois avouer que j'ai moyennement apprécié ces passages, que j'ai trouvé assez plat (et la mise en place de la romance ne m'y a pas forcément aidé). Et enfin, la demoiselle se décide enfin à passer à l'action et rejoint le groupe de son lycée qui passe la nuit à éradiquer ces créatures, tout en apprenant à utiliser son esprit plutôt que son corps. Au final, malgré sa simplicité, l'intrigue de ce premier opus m'a plutôt bien plu dans la mesure où elle nous présente l'univers tout en étant plutôt captivante. J'étais assez curieuse de voir comment les choses allaient tourner à mesure que j'avançais. Néanmoins, il y a eu quand même un petit point noir de ce côté-là chez moi. Dans les ultimes chapitres, il se déroulent tout un tas de choses peut-être un peu trop et de manière trop rapide. Je pense que certains éléments auraient pu être mieux exploité et de manière un peu plus creusée. Certes, ça aurait fait un livre avec peut-être une bonne centaine de pages de plus (voire carrément un tome supplémentaire à la série), mais du coup, ça m'a donné un peu l'impression d'être bâclé. Dommage. Néanmoins, je lirai lirai malgré tout la suite car je suis très curieuse de voir ce qu'il va arriver à notre héroïne.

Alice est une jeune fille que j'ai trouvé très sympathique en début de roman. C'est une grande soeur plutôt gentille tout comme avec ses parents, bien qu'elle soit un peu trop docile. Honnêtement, à sa place et vu les règles du paternel, je crois que j'aurais fait le mur depuis belle lurette. La disparition de sa famille va la changer énormément : elle va devenir un peu plus renfermée sur elle-même. Mais bien vite, sa vrai nature va prendre le pas et elle va nous offrir ainsi des petites répliques piquantes et devenir une réelle actrice de son histoire (parce que oui, au départ, elle semble beaucoup plus la subir).
Les personnages secondaires sont au final assez peu nombreux et plutôt sympathique. On notera principalement :
- Cole, le leader du groupe de chasseur. Un garçon plutôt badboys qui traîne avec une bande qui lui ressemble au lycée. Sans grande surprise, il ne laissera pas notre héroïne indifférente, surtout avec le petit lien qui se fait lorsque leurs regards se croisent.
- le reste de la bande de Cole. Un peu calqué sur le même moule physiquement. Ils jouent les durs niveau caractère mais seront plutôt amicaux dans le fond. J'ai particulièrement bien apprécié Frosty.
- Kat, la nouvelle meilleure amie d'Alice. La boule d'énergie de l'histoire, j'ai totalement adoré ce personnage déjanté et toujours de bonne humeur malgré son petit secret. J'ai surtout bien apprécié les petites piques lancée à Frosty.
- les grand-parents d'Alice. La seule famille qu'il lui reste. C'est un couple plutôt adorable, prêt à tout pour protéger leur petite-fille. Il m'ont également beaucoup fait sourire lorsqu'ils essayent de parler 'jeune'.

Le style d'écriture de l'auteur est ma foi assez simple. Néanmoins, il nous permet de bien plonger dans l'univers qui nous est proposé ici. Le seul petit hic est qu'à certains moment, on peut avoir du mal à savoir si ce que les personnages vivent est bel et bien réel.


Une intrigue captivante mais trop rapide sur le final. Un univers plutôt bien construit. Des personnages agréables. Un style d'écriture simple.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire