06/10/2017

Les Jumelles - Claire Douglas

Titre VO : The Sisters
Titre VF : Les Jumelles
Auteur : Claire Douglas
Editeur : HarperCollins [Noir]
1ère Edition : 2015 (VO) - 2016 (VF)
Genre : Thriller
Pages : 341



Journaliste freelance, Abi Cavendish a fait une tentative de suicide et un séjour en hôpital psychiatrique après la mort de sa soeur jumelle dix-huit mois plus tôt. Fragilisée par cette disparition dont elle se sent responsable, elle tombe sous l’emprise de Beatrice, une inconnue au charme fascinant chez laquelle elle emménage. Beatrice Price est quant à elle la soeur jumelle de Ben. A la mort de ses parents adoptifs, elle a acheté un hôtel particulier à Bath, où elle vit avec Ben, et s’est lancée dans la création de bijoux. Ben, dont elle n’a découvert l’existence qu’à 19 ans, souffre de problèmes psychologiques...
Entre les membres de ce trio se nouent des liens de fascination, de désir et de répulsion, entretenus par les secrets les plus noirs...

'Les Jumelles' est un titre qui me tentait depuis sa sortie et lorsque le #DéfiPKJ de Septembre nous demandais de lire une thriller, je n'ai que peu hésité avant de me lancer dans celui-ci.
L'histoire nous propose de suivre Abi, une demoiselle qui se sent coupable de la mort de sa jumelle Lucy dans l'accident de voiture dont elle est responsable. Sa rencontre avec Béatrice, une jeune femme qui a des airs de ressemblance avec sa jumelle disparu va venir bouleverser sa vie mais pas de la manière dont elle espérait.

J'ai plutôt bien apprécié l'intrigue de ce roman. Abi est un personnage intéressant même si parfois elle m'a fait me poser des questions. Elle va bien vite emménager dans la maison de Béatrice alors qu'elle ne se connaissent que depuis une poignée de jours. Peu à peu les personnages présents dans la maison vont commencer à avoir des comportements étranges qui vont peu à peu inquiété notre héroïne qui va commencer, tout comme le lecteur à se poser des questions. Cette ambiance qui va devenir étrange au fur et à mesure que l'on avance a su titiller ma curiosité car Abi va s'interroger sur les autres occupants de la maison et un peu sa santé mentale. Je reconnais m'être amusé a essayer les tenants et aboutissant de l'intrigue quand à ce qu'il se passe réellement dans cette maison, et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai été soufflée par les révélations finales qui étaient loin de ce à quoi je m'étais attendue.
En revanche, je me pose encore maintenant des questions sur le titre qui ne colle pas tellement au récit en lui-même. Je m'étais attendue à quelque chose d'un peu plus centré sur la gémellité, ou à défaut sur le lien entre Lucy et Abi, ce qui n'a finalement pas été le cas. ou du moins pas dans le sens auquel je m'étais attendue. C'est bien un roman sur les liens tortueux qu'il peu y avoir dans une fratrie, mais ce n'est pas ce que l'on croit au premiers abord. L'auteur a plutôt bien jouer dans son récit pour nous perdre et surtout nous surprendre au fur et à mesure que l'on avance.
Un autre élément qui m'a plutôt surpris, c'est la romance. Je ne m'attendais absolument pas à retrouver cet aspect dans le récit. Mais pour autant, l'auteur ne trombe pas dans la facilité en nous proposant quelque chose de bateau. On a ici quelque chose de très travaillé et surtout à l'image de l'intrigue en elle-même : avec un peu un peu torturé.

Les personnages m'ont plutôt bien plu dans leur ensemble. 
Abi est une jeune femme très touchée par le décès de sa jumelle. Malgré le temps qui a passé, elle a du mal à faire le deuil et croit la voir partout autour d'elle. Un peu perdu, elle commencera à se raccroché à quelque chose de plus concret lorsqu'elle fera entre Béatrice et tout les occupants de sa maison dans sa vie. En revanche, j'ai totalement adoré la manière dont l'auteur traite sa santé mentale qui sera mise à rude épreuve tout au long du récit. On ne sait pas finalement sur quel pied danser, et j'ai eu des doutes jusqu'au dernier moment.
Les habitants de la maison seront assez hauts en couleurs et plutôt intriguant parmi lesquels on retiendra :
- Béatrice est une jeune créatrice de bijoux pétillante et pleine de vie. Généreuse, elle héberge d'autres artistes comme elle et se sent bien dans ce petit cocon qu'elle s'est constitué. Elle est très protectrice envers son jumeaux, ce qui engendrera des scènes plutôt suspecte vis-à-vis d'Abi malgré l'amitié qui s'était crée entre elles dès leur première rencontre.
- Ben, le frère de la précédente, est une jeune homme lambda qui a une vie professionnelle plutôt normale et qui s'entend bien avec les autres occupants de la maison, y compris Abi. On sent qu'il étouffe dans ce contexte au sein duquel il vit depuis plusieurs années et compte bien profiter de notre héroïne pour se sortir de là et respirer enfin.
Les autres personnages sont également sympathique même si certains s'entre eux apporteront peu de chose au récit en lui-même.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me convaincre. S'il reste assez simple et fluide, l'auteur arrivera parfaitement à gérer l'ambiance qu'elle a souhaité donner à son histoire : de plus en plus oppressante au fur et à mesure que l'on avance.


Une intrigue prenante et pleine de surprises qui a fait toutes les théories que je me suis échafaudées. Des personnages sympathiques et assez bien travaillés. Un style d'écriture simple qui retranscrit parfaitement l'ambiance voulu par l'auteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire