vendredi 9 février 2007

Shaggartha - Jacques Sadoul

Titre VF : Shaggartha
Auteur : Jacques Sadoul
Editeur : J'ai Lu
1ère Edition : 2007
Genre : Fantasy
Pages : 637


Dans notre monde, 4 personnes (un paléontologue américain, une shampouineuse Toulousaine, une actrice de film d'art martiaux chinoise et un guide de safari africain). Tout les 4 se retrouvent aspiré dans le monde de Shaggartha (une terre parallèle à la notre), mais ils n'ont pas été seul. D'une autre terre parallèle, une nymphe du nom de Mylène a été aspiré également. Marie, Sven, Ahmidou, Chingamay et Mylène forment désormais l'argane dont la mission est de sauver le monde de la terrible Noirceur. Magie, Voyage Temporels, Dragons, Hordes Barbares et de nombreux autres dangers les attendent.


Bon je reconnais que le nom de méchant est pas très original mais c'est comme ça qu'elle s'appelle. Tantôt sous la forme d'un nuage noir tantôt sous la forme d'un dragon. Mais ceci ne concerne que la 1ère (et plus longue) partie du livre. Dans cette partie on découvre énormément le monde de Shaggartha et notamment les différents peuples ainsi que les habitudes. Croyez-le ou non mais je n'aurai jamais voulu être une fille là-bas... Vu comment elles sont traitées ça donne envie de faire un génocide chez les mecs. Ceci dit certains passage sont assez choquant pour un public trop jeune (notamment le chapitre 2 avec le massacre d'un village qui ferai limite vomir). Venons-en maintenant à la deuxième partie du livre. On retrouve là encore nos 5 protagonistes de l'Argane dont cette fois-ci la mission est de se débarrasser d'Héliara qui a couper l'accès de la population à la magie et qui ainsi s'en garde le monopole, mais grâce l'intervention de la fine équipe tout s'arrangera. Cette deuxième partie beaucoup plus courte que l'autre est justement trop courte. On a pas trop le temps de voir les choses se produire et les voyages temporels trouble assez l'histoire, impossible de situer précisément l'époque où ils se trouvent. Notamment lorsque certains personnages sont tués puis ramenés à la vie. Pour être plus générale, j'ai beaucoup apprécier. L'écriture est assez simple et assez poétique à certains moment. Et l'univers de Shaggartha est assez sympa, on y passerai bien ses vacances.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire