vendredi 4 juin 2010

Confessions d'une Accro du Shopping (L'Accro du Shopping, Tome 1) - Sophie Kinsella

Titre VO : Confessions of a Shopaholic (Shopaholic, #1)
Titre VF : Confessions d'une Accro du Shopping (L'Accro du Shopping, #1)
Auteur : Sophie Kinsella
Editeur : Belfond, Pocket, VDB 
1ère Edition : 2002 (VO) - 2002 (VF)
Genre : Chick-Lit
Pages : 371


1. Confessions d'une Accro du Shopping || 2. L'Accro du Shopping à Manhattan || 3. L'Accro du Shopping dit oui || 3.5. Shopaholic on Honeymoon || 4. L'Accro du Shopping à une sœur || 5. L'Accro du Shopping attend un bébé || 6. Mini-Accro du Shopping || 7. L'Accro du Shopping à Hollywood || 8. L'Accro du Shopping à la Rescousse.
Série en cours (?).

ADAPTATION - Film : Confessions d'une Accro du Shopping (2009).


Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu'un peu de shopping pour se remonter le moral... C'est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de 25 ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussure, accessoires, maquillage ou fringues sublimes... rien ne peut contenir sa fière acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu'au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s'efforce de s'amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes... Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l'achat et à l'appel vibrant des soldes ?


Confessions d'une accro du shopping réunit tout les ingrédient d'un pur livre girly : des histoires de fringues, du shopping et une histoire d'amour (même si il faut l'avouer cette dernière est reléguée au dernier plan) et bien entendu sans oublier un humour décapant. On prend plaisir à suivre les aventures de Becky pourchassée par ses créanciers mais qui ne semble pas s'en soucier le moins de monde, n'hésitant pas à construire les pires excuses du genre ma tante est morte. 
Cependant, je trouvais l'histoire peu évidente à démarrer au départ mais une fois bien plongée dedans, je ne l'ai pas vu défiler. De plus, j'ai bien aimé les lettres des banques qui clôturent chaque chapitre, mais j'avoue que par moment j'aurai bien aimé découvrir ce que Becky leur avait répondu. De la même manière, j'aurai été curieuse de lire l'article qu'elle écrit chez ses parents (et qui déclenchera toute la fin), après je comprend que l'on a pas voulu ennuyer le lecteur en exposant des choses financières. Enfin, un seul point négatif à redire et qui concerne les lettres à 2-3 reprises, il en a qui sont écrites en finnois, ça aurait été peut-être bien de nous les traduire (je reconnais avoir comprit quelques mots mais sans plus, je pense que cela aurai pu être intéressant). Néanmoins, j'ai beaucoup aimé le style d'écriture de Sophie Kinsella : simple et qui va à l'essentiel.
Enfin, pour conclure je referais juste une petite parenthèse à propos du film que j'avais vu il y a quelques temps. J'ai été assez surprise au cours de ma lecture de me rendre compte que peu d'éléments du livres était fidèles. Néanmoins, il reste sympathique à voir.


Un roman purement girly rafraîchissant et divertissant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire