dimanche 6 août 2017

Ce qui nous lie - Samantha Bailly

Titre VF : Ce qui nous lie
Auteur : Samantha Bailly
Editeur : Milady
1ère Edition : 2013
Genre : Romance Contemporaine, Fantastique
Pages : 283

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open-space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

'Ce qui nous lie' fait parti de ces titres qui traînent dans ma PAL depuis presque leurs sorties et que je n'ai jamais réussi à sortir, jusqu'à présent.
On nous propose de découvrir l'histoire d'Alice qui, du jour au lendemain, a reçu le don de discerner les liens entre les individus.  Le jour où elle commence son nouveau boulot, elle découvre qu'elle ne voit pas ceux de son chef, Raphaël, et elle est bien déterminée à comprendre pourquoi.

Je dois reconnaître que c'est le résume de ce roman qui m'a fait craquer au départ. L'idée du don d'Alice m'a beaucoup plu. Il reste plutôt simple en soi puisqu'il apparaît tout simplement sous forme de filament plus ou moins épais partant de la poitrine d'un individu. Je me suis posée de nombreuses questions quand à ce pouvoir et surtout son origine. Si l'on nous propose une explication au cours du récit, il manquait à mon sens quelque chose de vraiment concret pour le rattacher à Alice. Ok, le contexte dans lequel elle se rend compte de cette capacité y est pour beaucoup, mais c'est tout et pour moi il manquait un petit quelque chose niveau cohérence. Ceci dit, cela ne m'a empêcher en rien d'apprécié ma lecture.
Tout comme notre héroïne, j'ai été plutôt intriguée par son énigmatique patron. Assez réservé au départ, j'étais moi aussi très curieuse de voir quelle relation la jeune femme allait développé avec lui. Car je me doutais bien qu'il se passerais quelque chose entre eux vu qu'il semble annihilé le don de la demoiselle. Mais pour autant, l'auteur ne tombe pas dans la facilité de leur faire vivre une simple romance. Il nous est proposé quelque chose de différent et de plus subtil qui a su beaucoup me plaire. Et c'est lien qui sera au cœur du récit, ce qui a su me charmer. De plus, au travers de cette histoire, Samantha Bailly nous propose une réflexion sur les relations entre les individus : depuis leur création jusqu'à leur évolution qui n'est pas sans rappeler ce que l'on vit au quotidien. De quoi nous faire nous poser quelques questions.
La manière dont l'histoire est raconté m'a beaucoup plu même si je reconnais avoir eu du mal. Les chapitres sont découpés en deux parties : l'une se déroulant dans le présent, tandis que l'autre prend place dans le passé. J'ai eu du mal au départ avec ces cassures, mais au fil des pages, j'ai réussi à m'y faire et surtout à comprendre où l'auteur a voulu m'emmener. Une fois la dernière page du roman tournée, je n'ai pas eu de sensation de manque et j'aurais même voulu passer un peu plus de temps en compagnie de la jeune femme.

Concernant les personnages, Alice sera au cœur du récit. On nous propose de découvrir une jeune femme quelque peu solitaire qui a une activité un peu étrange au début du récit. Mais au fond, elle nous montrera qu'elle est quelqu'un qui possède un très grand cœur et surtout un sens de la justice aiguisé. Elle perdra un peu son côté solitaire dès qu'elle entrera dans sa nouvelle entreprise, s'ouvrant davantage aux autres. J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir tisser certains liens.
Autour d'elle vont graviter une poignée de personnages secondaires, pratiquement tous issus de l'entreprise quelle va rejoindre. Parmi eux, on retiendra entre autre Raphaël, l’énigmatique chef. Un peu froid au départ, notre héroïne parviendra à l'apprivoiser... peut-être un peu trop, mais avec lui elle est sûre d'être comprise vis-à-vis de son don. D'autres personnage en revanche seront un peu moins présent, mais m'ont paru tout aussi sympathique malgré le fait que certains soient quelque peu des clichés du genre : le coureur de jupon, la fille prête à tout pour ne pas être seule, la timide... Un peu dommage car je pense que certains avaient un bon potentiel.

Enfin, le style d'écriture m'a convaincue. Il reste assez simple et épurée mais pour autant il colle parfaitement bien à l'ambiance que l'auteur a voulu donner à son histoire. Le rythme en revanche est un peu plus bancal à mon sens : j'ai eu l'impression que l'histoire traînait un peu en longueur par moment, alors qu'à d'autres tout allait très vite, dommage.


Une histoire intéressante avec au héroïne au don peu commun qui pousse a la réflexion. Une romance qui n'en est pas réellement une mais qui a su me convaincre. Une temporalité avec laquelle j'ai eu un peu de mal. Des personnages sympathique malgré les clichés que véhiculent certains. Un style d'écriture simple mais efficace malgré les inégalité de rythme.

2 commentaires:

  1. Je suis curieuse de découvrir cette auteur mais j'avoue que ce livre me tente moyen vue ta chronique...
    Peut être une lecture pour se changer les idées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que le second titre de cet auteur que je lis, et pour le moment ma préférence va aux Stagiaires qui me parle davantage. Malgré tout, je compte bien découvrir ses autres textes.

      Supprimer