31/05/2018

Les Dragons de la Cité Rouge - Erik Wietzel

Titre VF : Les Dragons de la Cité Rouge
Auteur : Erik Wietzel
Editeurs : Bragelonne, Milady
1ère Edition : 2009
Genre : Fantasy
Pages : 379


Le prince héritier de Redfelt a été enlevé. La rançon? Une épée magique, jusque-là conservée dans les profondeurs de la citadelle. Sa lame retiendrait prisonnières les âmes des dragons qui ont failli réduire Redfelt en poussière trois siècles plus tôt. Mais les émissaires royaux ont disparu, ainsi que la rançon. La reine Éline se tourne alors vers Alec Deraan, un chasseur de primes. Ils furent amants à l'époque où il était un officier de la couronne promis à un brillant avenir. Aujourd'hui, c'est un loup solitaire dont le seul ami est un dragon. Car Alec cache un secret: il est possédé par une démone aussi séduisante que dangereuse, un succube qui lui prête main-forte en échange de l'exclusivité de ses faveurs. Troublé par ses retrouvailles avec une souveraine qu'il lui est interdit d'aimer, Alec accepte la quête à contrecœur et s'envole vers des contrées lointaines. Le temps presse: les dragons de l'épée pourraient se réveiller et achever la destruction interrompue il y a trois cents ans.

'Les Dragons de la Cité Rouge' est un titre que je souhaitais lire depuis très longtemps. J'ai profiter de sa ré-édition en poche pour craquer. En même temps, la couverture de Magali Villeneuve est totalement à tomber. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai passer un super moment en sa compagnie.

L'histoire est celle d'Alec, chasseur de prime de son état, qui lors de sa dernière mission entre en possession avec un artefact qui va le mettre en relation avec Eline, Reine de Redfelt. Cette dernière va alors quémander son aide pour sauver son fils unique kidnapper quelques temps plus tôt. C'est donc accompagné de son dragon Arkan qu'il va faire ce qui est en son pouvoir pour sauver l'enfant de son ancienne amante.
J'ai totalement adoré cet univers. Il faut dire que dès qu'il est question de dragon, je suis totalement sous le charme. Ils ne sont que peu nombreux au final dans l'histoire, et très souvent relégué au simple état de monture. Heureusement Arkan relève un peu le niveau puisqu'il sera davantage exploité que les autres. Et il sera d'une aide précieuse à notre héros dans sa quête. L'intrigue du sauvetage du prince héritier a su le tenir en haleine d'un bout à l'autre. Il faut dire que les rebondissement seront légion. Ce qui a su aussi me captiver tout au long de l'histoire, c'est que l'on ne va pas seulement se cantonner à l'histoire d'Alec. Ainsi, nous allons voir ce qu'il se passe du côté de Redfelt, où la Reine Eline fait ce qu'elle peut pour rester sauve alors que sa couronne et même son royaume sont menacé tout en ne perdant pas de vue la mission qu'elle a confié au chasseur de prime. Et dans un troisième temps, c'est Nathan, le jeune héritier, et ses ravisseurs qui nous intéresseront. Il s'agira-là d'un peuple aux coutumes assez étranges et qui a capturé le jeune garçon dans un but précis. Mais ce dernier est bien déterminé à ne pas se laisser faire.
La magie sera également présente au cours du récit, mais simplement par petites touches. Une idée plutôt sympathique qui a su me convaincre, même si je le reconnait j'en aurai bien voulu un peu plus. Dans le même genre, il y a un personnage sur lequel aujourd'hui encore je me pose de nombreuses questions et qui, pour moi, aurait mérité de davantage de développement : Shen-Sey. Une démone lié à Alec d'une manière un peu obscure. Où, quand, comment, pourquoi... si l'on a quelques pistes de réponses dans le roman j'en aurai bien voulu un peu plus.

Côté personnages, ils seront assez nombreux et globalement l'ensemble d'entre eux m'ont plu.
Alec est un ancien soldat de Redfelt qui a fui la capitale et qui désormais mène une vie à peu près tranquille de chasseurs de primes. C'est un peu l'archétype classique du guerrier accompagné de son fidèle acolyte. J'ai beaucoup apprécié son côté héros qui veut sauver les personnes en détresse, même si ce n'est pas le premier trait de caractère qu'on l'on découvre chez lui. Il reste un homme au grand cœur, mais aussi et surtout un homme qui veux réaliser son rêve aussi simple soit-il.
Arkan son compagnon dragon est un peu la voix de la sagesse. Au fond, ils ont beaucoup de point commun et s'assortisse assez bien. J'ai trouvé par ailleurs l'histoire du dragon et de sa rencontre avec notre héros assez touchante.
Eline est une femme qui doit composer entre sa position de Reine et celle de mère. Elle va faire preuve d'une sacré force de caractère pour ne pas flancher. Et quand on voit tut ce qui lui tombe dessus, il faut qu'elle en ai.
Nathan de son côté est une jeune garçon qui a du faire preuve de maturité rapidement par la force des choses. S'il se sent un peu perdu au début de son histoire, il va très vite trouver en lui les ressources pour surmonter ça et ne pas attendre de sauveur comme une damoiselle en détresse.
En ce qui concerne les personnages secondaires, ils seront assez nombreux. Vu qu'ils jouent en général sur différents plan, impossible de se mélanger les pinceaux, surtout que nombre d'entre eux joueront un rôle important dans les intrigues que l'auteur a choisi de nous développer.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me convaincre. Il reste simple et fluide, mais il est surtout très accrocheur. L'histoire est assez bien rythmé et a su me tenir en haleine d'un bout à l'autre... malgré une petite déception : une fois la dernière page du roman tournée, j'ai eu comme une sensation d'inachevée. L'auteur a pris le partie de faire un one-shot de son histoire, mais pour moi il y a certains aspects qui reste encore assez floue et qui auraient mérité plus d'approfondissement. Qui sait... peut-être qu'un jour, l'auteur nous prolongera un peu cette histoire dans une suite. En tout cas, pour ma part, je le souhaite de tout cœur.


Une intrigue prenante et riche malgré une fin qui m'a laissé un gout d'inachevé. Un univers qui a su me charmer avec des dragons et un soupçon de magie. Des personnages qui m'ont beaucoup plu. Un style d'écriture simple mais efficace. Un format one-shot qui appelle à une suite.

4 commentaires:

  1. je ne connais pas mais le résumé me tente ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis régalée avec ce titre, je te le recommande chaudement.

      Supprimer
  2. Effectivement, ça donne envie^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut vraiment le coup, je te le conseille.

      Supprimer