jeudi 14 juin 2012

Nos Vies Rêvées - Barbara Israël

Titre VF : Nos Vies Rêvées
Auteur : Barbara Israël
Éditeur : Flammarion, 10-18 
1ère Édition : 2010
Genre : Contemporain
Pages : 325


A 35 ans, Betty, Alex et Zeno, trio oisif et nonchalant, font le bilan. Où en sont-ils de leur vie affective, de leurs velléités créatives, de leurs rêves ? Comment opérer en douceur un changement de cap sans être incohérent avec ses aspirations ?


'Nos Vies Rêvées' nous fait suivre le quotidien de Betty, une jeune femme originaire d'une famille assez aisée qui ne fait rien d'autre que de profiter de la vie. Oui mais voila qu'à 30 ans rien ne va plus : son petit copain l'a quitté, son chien lui fait mener une vie d'enfer, sa famille se fait du souci pour elle et son meilleur ami ne pense qu'à leur groupe qui peine à décoller en 6 ans d’existence. La jeune femme profite alors de ce changement de dizaine dans son âge pour faire le point sur sa vie et nous racontés ses souvenirs et ses rêves de lorsqu'elle était plus jeune.

Au final, je ressort de ce livre avec un avis plutôt mitigé. Dans le fond, nous vivons les aventures des personnages comme des épisodes de leurs vies qui n'ont pas forcément de lien entre eux. On oscille entre l'époque actuelle ainsi que l'adolescence de notre héroïne. Si durant pratiquement tout le livre Betty nous raconte sa vie telle qu'elle a vécu, vivant indéfiniment par le passé. Elle se rendra tout de même compte dans les derniers chapitres qu'elle aurait pu mener sa vie autrement si elle l'avait souhaité. Malgré tout, ce changement d'attitude arrive de façon assez brutale ce que j'ai trouvé assez dommage. Certes dans le fond le lecteur se doute d'entrée de jeu comment l'histoire va se conclure une fois que l'on aura bien cerné les personnages.

Concernant les personnages, ils sont assez simple dans l'ensemble. Le trio principal est originaire d'un milieu aisé, de ce fait ils peuvent laisser couler leur vie comme ils l'entendent puisqu'ils auront toujours (ou presque) papa/maman pour subvenir à leurs besoin.
Betty, l’héroïne, est une jeune femme qui vit dans le passé et surtout qui refuse de dire au revoir à son adolescence malgré son âge. Certes, elle vit seule et travaille dans une boutique de chaussure de luxe (seulement 2 jours par semaine), mais le reste du temps elle le passe soit à materner son chien soit à sortir jusqu'à pas d'heure ou alors à se morfondre sur sa relation avec Alex. Relation ou elle finira quand même à mettre les points sur les I pour un dénouement sans aucune surprise.
Zeno, le meilleur ami de Betty, sera sans conteste LE personnage qui cours le plus après un rêve à savoir que leur groupe 'Total Eclipse' connaisse la notoriété qu'il souhaite... et en 6 ans d’existence on peu dire qu'ils en sont loin. Honnêtement quand on voit la façon dont ils 'travaillent' ce n'est pas une très grande surprise.
Alex est un personnage qui apparaît plus en retrait depuis qu'il a quitté Betty, mais il fera peu à peu de nouveau surface dans sa vie. Du trio, il semble être celui qui a le plus les pieds sur terre quand à la réalité de leur situation, ce qui remonte un peu le niveau.

Le style de l'auteur est très agréable à lire. Assez simple, il se contente de narrer les aventures de ses personnages qui dans le fond ne sont pas si extraordinaire que cela. L'ensemble est ponctué par des mini-chapitres qui nous relatent le passé de nos personnages. Dans le fond, ce sont ces chapitres que j'ai le plus apprécié et qui apportaient une certaine dimension à l'histoire.

Pour terminer, un petit mot sur la couverture que je trouve très jolie et qui m'a énormément donné envie de lire ce livre de par ses couleurs pétillantes.


Avis très mitigé au final pour un livre qui ne fait que nous relater les vies d'un trio de personnages qui ont du mal à dire adieux à leur adolescence et qui restera sans grande surprise au final.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire