vendredi 12 octobre 2012

Farlander (Le Coeur du Monde, Tome 1) - Col Buchanan

Titre VO : Farlander (The Heart of the World, #01)
Titre VF : Farlander (Le Cœur du Monde, #01)
Auteur : Col Buchanan
Editeurs : Bragelonne, Milady
1ère Edition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 478


1. Farlander || 2. Farlander II : Entre Chien et Loup || 3. Farlander III : Le Rêve Noir.


Ne juge pas un homme au chemin qu'il choisit.
Ash est un Farlander, un "homme du lointain" venu d'une île où les hommes ont la peau noire. Il appartient à un ordre d'assassins d'élite, les Roshun, qui fournissent une protection fondée sur la vendetta: qui menacerait la vie de leurs clients deviendrait leur cible. Nul ne s'y risque, car nul n'échappe aux Roshun. Mais Ash est vieux et malade. Le temps est venu de prendre un apprenti qui lui succèdera. Il choisi Nico, un gamin de la cité de Bar-Khos, assiégée depuis dis ans, dernière à résister à un empire d'une atroce cruauté. Affamé, désespéré, Nico n'a pas de meilleur choix que de suivre le vieil homme au monastère des Roshun où il apprendra le meurtre, mais aussi l'amitié et l'amour... Le jour où l'héritier de l'Empire égorge délibérément une jeune fille portant le sceau des Roshun, l'ordre exige d'assassiner l'homme le mieux protégé du monde. Les Roshun échouent l'un après l'autre. Ash se propose, il n'a plus rien à perdre. Le jeune Nico l'accompagne.


'Farlander' était l'un des gros coup de cœur de Fantasy de l'éditeur lors de l'an passé. J'étais très curieuse de le lire aussi lorsque Thalia, Iluze et Nath m'ont proposé de les accompagnée dans cette LC, je n'ai pas hésité une seule seconde.
Dès le départ, nous faisons la connaissance de Ash, un Roshun, assez âgé il est temps pour lui de prendre un apprenti afin de passer la main lorsque son heure sera venu. Son histoire va croiser celle de Nico, un jeune garçon vivant dans un cité assiégée. Pour Ash, c'est comme un déclic : ce sera lui son apprenti. Après une rencontre assez impromptu entre les deux protagonistes, nous allons suivre l’apprentissage du premier tout en suivant les intrigues politiques qui tissent la toile de fond de ce premier roman.

Ce premier volume pose les bases de l'univers créer par Col Buchanan. C'est un univers de fantasy auquel se greffe ça et là quelques petites tendances steampunk (on notera surtout les transports et les système de paiement 'automatique' dans les auberges), un univers dans le fond classique dont ces petites touches apportent une certaine originalité. 
En faisant la rencontre d'Ash, nous allons peu à peu apprendre à connaître les Roshun, ces hommes du lointains que l'on appelle plus communément 'Farlander'. Ils ne sont ni plu ni moins que des assassins, mais leurs crimes ne sont pas commis de manière aléatoire ou commandité, comme un banal assassin dans d'autres roman du même genre. Ici, l'auteur nous crée un système de sceaux que porte les protégés des Roshun. Lorsque ce dernier vient à être détruit ou bien lorsque son porteur meurt. Les hommes du lointain partent en quête du coupable afin d'accomplir une certaine vengeance, et de clore une fois pour toute ce cycle infernal (faut dire que si tout le monde doit se venger à la suite d'un meurtre, ce serait un peu une hécatombe). C'est un concept que le vieux Ash va enseigner à son apprenti et qui m'a assez charmé. Les hommes du lointain sont organisé en confrérie assez soudée dans le fond, mais qui nous a chiffonné sur un petit point mes co-lectrices et moi-même : aucune femme ne fait parti de cet ordre. Et ce ne sont pas les bribes d'explications qui nous sont offerte qui nous ont fait voir les choses autrement. En revanche pour ma part, c'est le personnage de Sérèse (dont je parlerais un peu plus loin) qui m'a convaincue qu'une femme ferais un bon Roshun.
La situation politique de cet univers n'est pas toute rose (comme bien souvent d'ailleurs), nous avons, Roshun non inclus, deux puissances qui s'affrontent : le culte de Mann et la ville de Bar-Khos, dont nous allons suivre le siège par les précédent au travers d'un certain soldat. Je ne reviendrais pas plus que cela sur la pauvre ville de Bar-Khos, en revanche je me pencherais un peu plus sur celui de Mann. Ce culte est assez étrange et pas des aspect m'a un peu fait pensé à une secte. Il s'agit non seulement d'un culte religieux mais aussi carrément un empire qui a soif de conquête à la tête duquel se trouve une femme : Sasheen. C'est un culte assez cruel qui trouve son plaisir dans le sang et le massacre, ce qui paraît un peu glauque. Au fond, ce qu'ils visent surtout c'est une certaine divinité. J'avoue être assez sceptique sur ce point. En quoi tuer des innocent fait de vous un dieu ? Aussi, lorsque par un caprice (oui pour moi c'est purement ça), le prince héritier tue une porteuse de sceau, la situation va radicalement changé pour Mann.
Parallèlement à ces intrigues politique, nous allons surtout suivre l'enseignement qu'Ash dispense à Nico ainsi que celui que le jeune homme va recevoir dans le temple des Roshun. C'est principalement par ses questions et ses découvertes que nous allons apprendre de nombreuses choses sur l'univers qui nous entoure.

Côté personnages, le roman se révèle assez riche. Nous allons suivre en premier lieu Ash et Nico, le duo maître-élève. Ash est un Roshun depuis des années et le poids de ses dernières commence à se faire sentir sur ses épaules. Épaules qui, comme son entourage, lui disent qu'il serait temps de passer le relais à une nouvelle génération. Mais Ash n'est décidément pas convaincue, il faut dire que hormis ses migraines sa vie actuelle lui convient. Au cours de certaines scènes, nous allons découvrir que sous sa façade assez bourru voire peut-être un peu froide (sans vouloir faire de mauvais jeu de mot en lien avec le premier chapitre) se cache un homme aux multiples blessure. Sa relation avec son élève aura un peu de mal à se mettre en place, mais une fois là, elle se renforcera au fil des pages devenant pratiquement paternelle. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé sa réaction dans les derniers chapitres vis-à-vis de ce qui est arrivé à Nico. Nico, le jeune élève, est un garçon de Bar-Khos. C'est suite à une tentative de vol qui a mal tourné qu'il se retrouvera à devenir l'élève du Farlander. Une situation qui m'a un peu rappelé celle d'Azoth (dans 'L'Ange de la Nuit' de Brent Weeks). C'est un personnage que j'ai eu un peu de mal à cerner dès les premiers chapitres. Il était difficile de savoir s'il était naïf ou tout simplement stupide du fait de son comportement avant sa rencontre avec Ash (la mort de son chien pour prouver qu'il pouvait survivre seul, la façon dont il se fait entraîner), mais finalement l'éducation qu'il recevra auprès des Roshun le changera radicalement et c'est un personnage que j'ai prit beaucoup de plaisir à suivre par la suite.
En ce qui concerne les personnages secondaires, je ne vais pas tous les cités mais on notera principalement : 
- Baracha, l'Alhazii. Un Roshun assez strict qui sera toujours en compétition avec Ash depuis un certain événement. Au départ, pas très net on apprendra un peu mieux à le connaître au fil de ses apparitions.
- Sérère, sa fille. Seule fille dans le camp des Roshun, c'est un bout de jeune femme que j'ai beaucoup appréciée. Très débrouillarde et ayant un caractère assez fort du fait qu'elle ai en parti grandit au temple des Roshun. J'ai adoré la suivre et j'espère vivement la retrouver plus tard.
- Aléas, l'Apprenti de Baracha. Mais c'est aussi et surtout le compagnon de Nico. Les deux jeunes hommes seront liés par une amitié et même une loyauté profonde. C'est un personnage très agréable et qui je pense pourrais aller loin dans cette voie.
- Sasheen, la Matriarche de Mann. La Reine suprême de cet empire. C'est une femme forte et déterminé qui règne telle une main de fer dans un gant de velours. C'est un personnage très intéressant malgré le fait qu'elle fasse parti d'un culte aux rites assez particuliers. Mais elle restera aussi et surtout une mère prête à tout pour son fils.
- Kirkus, le fils de la Matriarche. Capricieux au possible, c'est un personnage qui m'a horripilé. Dans un sens, lorsqu'il tue une porteuse du sceau des Roshun, je me dit qu'il n'a pas volé cette punition au vue de ses actes. C'est un jeune homme très vaniteux et désagréable mais dont la fin m'a beaucoup surprise (et pas en bien malheureusement).
- Ché, un ancien Roshun aujourd'hui partisan des Manniens. Il apparaît de manière assez tardive et un peu trop rapide à mon gout. Nous avons droit en un seul chapitre à un résumé de sa vie. Une vie riche qui en fait un personnage très riche. Il nous intrigue beaucoup de part le fait qu'il a retourné sa veste et nous promet de bon moment dans la suite de cette histoire.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est assez agréable à lire dans son ensemble. J'avoue avoir eu un peu de mal à avancer dans les premiers chapitres qui passaient un peu du coq à l'âne. Mais une fois le fil trouvé, on a du mal à décroché. En revanche, ce premier volet est plutôt une introduction à la saga toute entière et qui nous promet de belles découvertes par la suite. Je suis assez intrigué de voir les chemins qu'on prit Ash et Ché (entre autre).


Un premier volume qui pose les bases d'un univers assez riche. Des personnages assez fort que l'on prend plaisir à suivre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire