dimanche 10 mai 2009

Le Fil du Destin (Le Clan des Otori, Tome 5) - Lian Hearn

Titre VO : Heaven's Net is Wide (Tales of Otori, #5)
Titre VF : Le Fil du Destin (Le Clan des Otori, #5)
Auteur : Lian Hearn
1ère Édition : 2007 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Aventure, Historique, Fantastique
Pages : 600


1. Le Silence du Rossignol || 2. Les Neiges de l'Exil || 3. La Clarté de la Lune || 4. Le Vol du Héron || 5. Le Fil du Destin.
Série complète en 5 Tomes.


Complots, trahisons, vengeances, mais aussi amitiés loyales et amours passionnées.... Shigeru grandit dans l’ atmosphère oppressante du château de Hagi, fief du Clan des Otori dont il est l’héritier. Il a l’étoffe d’un chef, un caractère noble et droit, une éducation accomplie qui le portent à régner. Mais il doit faire face aux appétits de conquêtes de son voisin, l’ambitieux Iida, et aux machinations et traîtrises de ses propres oncles. À la sanglante bataille de Yaegahara, son destin semble scellé. Pourtant, préparant dans le secret sa revanche , Shigeru attend son heure - lorsqu’il apprend qu’un jeune garçon vivant dans les montagnes lui ressemble étrangement...
Le Fil du destin s’achève ainsi là où commence Le Silence du Rossignol…


Dernier volet de la Sage du Clan des Otori de Lian Hearn.
Contrairement à ce que l'on pourrais croire, il ne s'agit pas d'une suite, mais plutôt d'un préquel à la série. On y retrouve certes des personnages que l'on a apprécier dans le tout premier tome de la série (à savoir : Le silence du Rossignol) : Dame Maruyama Naomi, sa fille Mariko (âgé de même pas dix ans pour l'occasion), notre cher Takeo et sa douce Kaede, Sire Shigeru et même le très cruel Iida Sadamu.

Ce volet nous transporte des années avant l'histoire du Silence du Rossignol. Nous y découvrons l'enfance qu'à vécu Sire Shigeru depuis quasiment sa naissance jusqu'au moment où il rencontre Takeo. On découvre donc avec joie son cher frère dont on a tant entendu parler, la raison pour laquelle Takeo serait réellement un Otori. La naissance de la Relation entre Sire Shigeru et Dame Maruyama. Leurs mariages respectifs avec les malheur qui s'en suivirent, l'ascension au pouvoir d'Iida Sadamu ainsi que la raison pour laquelle il haï férocement Sire Shigeru.

Pour moi, c'est sans nul doute le meilleur volet de la série. Les actions s'enchaîne et ne traînent pas en longueur (j'avoue avoir eu du mal à me plonger dans le silence du rossignol à l'époque à cause de la lenteur dans le début de l'histoire). Suite à ce volet, on a limite plus qu'une seule envie : recommencer la série du début car en lisant les derniers chapitres on se rend compte que Le Silence du rossignol est sa réelle suite. Si je peux donner un conseil, je vous recommande plutôt de lire ce tome avant de vous attaquer à la série afin de tout lire dans le bon ordre.


Un vrai coup de cœur pour moi dans ce volume *_*.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire