dimanche 20 novembre 2011

Ailes de Feu (Ailes de Feu, Tome 1) - Laura Gallego Garcia

Titre VO : Alas de Fuego (Alas de Fuego, #1)
Titre VF : Ailes de Feu (Ailes de Feu, #1)
Editeur : BAAM!
1ère Edition : 2009 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Fantastique, Young Adult
Pages : 221


1. Ailes de Feu || 2. Ailes Noires.
Série Complète en 2 Tomes.


Ahriel est un ange, elle a pour mission d'éduquer et de protéger Marla, la jeune reine de Karish, un territoire florissant très convoité par ses ambitieux voisins. Lorque l'émissaire d'un royaume limitrophe est retrouvé assassiné par une arme karishienne, il n'y a plus de doute possible : cette fois, le complot est entré dans l'enceinte même du palais. En intervenant pour y mettre fin, Ahriel risque bien de se brûler les ailes.


C'est une nouvelle histoire d'anges que nous offre Laura Gallego Garcia avec ce diptyque, où nous rencontrons Ahriel. Demoiselle et ange gardien d'une toute jeune reine qu'elle protège et conseille. Mais des événements étranges vont se produire, mettant la puce à l'oreille de nous angélique héroïne : une guerre se préparerais entre Karish et Saria, suite à la mystérieuse disparition d'un comte du royaume ennemi. (Comte pacifique et favorable à la paix au passage). Ahriel va donc lever le voile sur ce complot et découvrir que sa douce protégée n'en est autre que l'instigatrice et qu'elle manie la magie noire. L'Ange est arrêtée sur le champ, un sortilège lui est jeté pour qu'elle n'ait plus la possibilité de voler et est envoyée dans la mystérieuse prison de Gorlian où nul n'a jamais pu s'échapper. Là, elle réapprendra à survivre mais aussi à vivr tout simplement.
J'ai beaucoup aimé ce roman dans son ensemble. L'histoire des anges gardiens et de leur prophétie (dont certes je ne parle pas trop pour ne rien vous gâcher) m'ont assez plu. Observateurs, ils se contente seulement d'observer leurs protégés sans pour autant trop intervenir dans leur affaires de façon directe afin de les remettre dans leur droit chemin si nécessaire. Bon, certes, on ne rencontre que 2 des membres de ce peuple dans tout ce roman, mais ils nous donnent quand même une bonne vue d'ensemble et nous intrigue beaucoup. J'avoue que j'aurais été assez curieuse de voir comment les choses étaient vécue de là-haut.
Si la vie en Karish, et plus particulièrement à la cour, la vie à la prison de Gorlian est radicalement différente : peuplée des criminels de la pire espèce (mais pas que quand même) et de créatures toute plus immondes les unes que les autres, dans un décors qui oscillent entre désolation, désert et marais putrides. Survivre dans ce milieu hostile est le maître mot, mais cela ne sera pas toujours chose aisé, surtout pour notre ange privée de ses ailes. Heureusement, elle rencontrera Bran qui l'aidera à s'adapter... mais pas seulement. Ahriel a beaucoup de mal à savoir où est sa place dans ce monde : elle ne vole plus donc elle n'est plus un ange, alors qu'est-elle devenu ? La quête de l'identité sera un élément assez important de cette période dans la vie de la jeune demoiselle.
L'évolution de la suite de l'histoire est en revanche sans surprise, on s'attend à ce que 95% des éléments arrivent. Cependant, cela ne dérange en rien la lecture. Vu la fin de l'histoire, on reste malgré tout assez curieux de savoir ce que va nous révéler le second volume de cette série. Bien que l'on ait quand même une petite idée de sa trame au vue de l'épilogue.
Côté personnage, Ahriel est assez agréable à suivre. Droite, franche et sincère, elle est le portrait de l'ange idéal dans toute circonstance. Cependant, je lui reprocherais quand même d'avoir été un petit peu longue à la détente par moment. Principalement lorsqu'elle se trouve à Gorlian où elle a du mal à bien cerner ce qui viens de lui arriver. Mais une fois qu'elle se réveille et prend les devant, c'est du pur bonheur. Bran est un personnage assez sympathique en soi et qui fera évoluer notre charmante héroïne pour notre plus grand plaisir. Et on se plait à voir leur relation évoluer au fil des pages, même si j'ai regretté qu'il manque certains passages dans l'histoire qui les lie (principalement ce qui concerne les événements finaux qui vont contraindre Ahriel à repartir à Gorlian dans la suite). Marla est un personnage assez énigmatique au départ mais qui a su relativement bien cachée son jeu, je l'ai trouvée assez réussie. Pour les autres, ils ne m'auront pas plus marqué que cela, mes préférés resteront quand même Ahriel et Bran.
Enfin, pour conclure, petit mot sur le style de l'auteur. Vraiment petit car il est toujours égal à lui même : simple et très agréable à lire. Peu de descriptions mais qui nous permettent néanmoins de bien nous immerger dans l'histoire sans pour autant être rébarbatif. Plus centré sur l'action et les dialogues qui nous offre une lecture rapide et rythmée à la fois.


Un histoire d'ange assez sympathique dont on est relativement curieux de connaître la suite, bien qu'on sache déjà à peu près à quoi s'attendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire