jeudi 26 mars 2015

Renaissance (Once upon a Time, Tome 1) - Odette Beane

Titre VO : Reawakened (Once upon a Time Tale, #01)
Titre VF : Renaissance (Once upon a Time, #01)
Auteur : Odette Beane
Éditeur : Michel Lafon
1ère Edition : 2013 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Fantastique, Novélisation
Pages : 336



Série arrêtée.


ADAPTATION DE : Once upon a Time (5 Saisons. En cours).


Il existe une ville dans le Maine où tous les personnages de contes de notre enfance sont piégés entre deux mondes, sous l'emprise de la terrible malédiction de la Méchante Reine. Pour Henry, dix ans, seule Emma, sa mère biologique qu'il n'a jamais connue, peut les délivrer. 
Lorsque le garçon la retrouve et lui annonce qu'elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant, Emma pense qu'il s'invente des histoires. Inquiète, elle décide de le ramener chez lui, à Storybrooke, où elle fait la rencontre de Regina, l'inquiétante mère adoptive de Henry. Dans cette ville à l'atmosphère irréelle, Emma devra accepter son destin, car face à l'amour véritable, même les pires maléfices sont impuissants.


Once upon a time est une série que j'affectionne tout particulièrement. Je suis d'ailleurs plongée dans la saison 4 à l'heure où j'écris ces lignes. Aussi la novélisation de cette série a très vite rejoint ma WishList même si sa lecture a un peu traîner à cause des avis négatif que j'avais lu à son sujet, mais finalement je me suis décidée à sauter le pas.

Ce premier tome reprend trait pour trait la première saison de la série... ou du moins les grandes lignes dans la mesure où les 22 épisodes on état condensé dans un romans de 300 pages. C'est d'ailleurs je pense le gros point noir de ce roman. La série est à la base assez dense au niveau du contexte et celui-ci est simplement survolé d'un chapitre à l'autre de ce fait on se plonge un peu moins dans le roman que ce qu'on peut le faire avec les séries. 
L'histoire en elle-même reste assez sympathique. Emma une jeune femme sans attache est retrouvé par lr fils qu'elle a abandonné afin qu'elle sauve une ville entière d'une malédiction l'entraînant ainsi dans un monde de contes de fées. Globalement, on arrive à avoir un intrigue à peu près bien construite malgré la rapidité avec laquelle elle est résolu (ce qui rejoint encore une fois l'idée de la longueur insuffisante pour exploiter correctement tout le potentiel de la série). Cela reste un assez bon résumé de cette première saison mais sans pour autant apporté quelque chose de nouveau ce qui est dommage, je m'attendais à ce que l'on nous propose davantage de détail sur certains personnages afin d'avoir quelque chose d'inédit dans ce nouveau support.... mais ce ne fut pas le cas.
L'univers reste globalement assez agréable. On alterne d'une assez bonne façon les scènes qui se passent dans le monde réel ainsi que celle qui se sont passé dans le monde des contes (Mysthaven de son nom si je me rappelle bien même si ce n'est pas dit dans le roman).

Les personnages sont assez satisfaisant dans la mesure où ils sont plutôt fidèle à leurs représentation télévisuelle même si je déplore que le contexte de certain soit complètement bâclé (le shérif Graham en est un parfait exemple), tant on se concentre sur tout ce qui gravite autour du conte de Blanche-Neige, alors certes, c'est vrai que ce conte est au cœur de la série mais dès le saison 1, nous étions transportés dans d'autres contes qui étaient plutôt bien développé alors qu'ici ils font simplement office de figuration. Je pense notamment à Cendrillon et au Chapelier Fou qui m'ont donné l'impression de ne faire ici qu'un simple acte de présence à tel point que s'il n'avaient pas été présent... ben ça n'aurait strictement rien changé.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est plutôt simpliste, visant un public assez jeunesse mais aussi et surtout les fans de la série de par ses nombreux manques. 
Cela reste une lecture divertissante mais sans nous apporter de sang neuf ou une exploitation correcte du riche univers qu'est celui de la série. Pour le coup, je comprend un peu mieux tout les avis négatif que j'ai vu passé ainsi que l'arrêt de cette série de roman puisque aucune suite n'a vu le jour en support roman.


Une novélisation qui m'a paru bancale de par son condensé de la saison sous-exploitant pas mal d'élément voire de personnages et qui n'apporte en rien de la nouveauté. Cela reste néanmoins une bonne piqûre de rappel si cela fait longtemps que l'on a pas vu la saison en question.
Un style d'écriture un peu trop simpliste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire