mardi 3 mars 2015

Odalisque (Percheron, Tome 1) - Fiona McIntosh

Titre VO : Odalisque (The Percheron Saga, #1)
Titre VF : Odalisque (Percheron, #1)
Auteur : Fiona McIntosh
Editeur : Bragelonne, Milady 
1ère Edition : 2005 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 539


1. Odalisque || 2. Émissaire || 3. Déesse.
Série Complète en 3 Tomes.


Le Zar de Percheron vient de mourir. Le jeune Boaz, fils de sa favorite, lui succède sur le trône. Ambitieuse et calculatrice, sa mère fait éliminer tous ses rivaux et entreprend de constituer un nouveau harem. Ana, l’odalisque, découvre un monde où elle ne manquera de rien, sauf de liberté. Elle tente de fuir avec ses seuls amis, Lazar, l’Éperon de Percheron, un homme aussi secret que séduisant, et Pez, un nain apparemment fou. Cette évasion entraîne des conséquences dramatiques...


Fiona McIntosh est une auteur de fantasy qui a su me charmer avec sa première trilogie : Le Dernier Souffle. Aussi lorsque l'une de ses dernières série en date est enfin sortie en format poche, je me suis jeté sur ce titre d'où je suis ressortie une fois de plus le sourire aux lèvres : sa magie a su une fois de plus opérer avec moi.

L'histoire prend place dans la somptueuse ville de Percheron, le joyau du royaume dont elle est la capitale. Nous allons surtout nous attarder dans le palais du Zar, le souverain local où nous allons découvrir un peu de quelle manière est constitué sa cour ainsi que les différents enjeux et intrigues qui vont devenir le centre du roman. Le Zar actuel, Joreb meurt des suites tragiques d'un accident de cheval et c'est le fils de sa favorite qui va lui succéder sur le trône : Boaz, âgé de tout juste une quinzaine d'année mais prêt à assurer son devoir sous les bons conseil de sa mère, Herezah la nouvelle Valide Zara. Cette dernière compte bien profiter de la situation et régenter le royaume à sa façon. Le tout se passant sur fond d'une guerre divine qui n'en est alors qu'à ses prémices comme vont le découvrir certains personnages plus ou moins proche du pouvoir.
Fiona McIntosh a réussi à me transporter auprès de l'ensemble de ses personnages avec qui j'ai prit beaucoup de plaisir à découvrir cet univers. L'intrigue va principale déroulé entre deux lieux :tout d'abord le palais où de nombreuses intrigues vont commencer à se dévoiler peu à peu : l'emprise que la Valide Zara veut garder sur le pouvoir, un jeune Zar qui veut faire ses preuve tout en eviter de se retrouver seul, une jeune demoiselle acheté à sa famille pour gonfler les rang du harem qui ne va pas avoir la vie facile, une histoire de réincarnations de divinités qui vont à nouveau s'opposer... L'ensemble nous donne un cocktail plus que passionnant et qui donne envie de savoir de quelle manière les choses vont tourner. On se demande quelles manigances tel ou tel personnage va déployer, qu'est-ce qui se cache sous certains mystères qui ne sont qu'aborder, les héros seront-ils capable de garder la tête haute jusqu'au bout... et tant d'autres question qui aujourd'hui encore me donne envie de me jeter sur la suite. Le second lieu qui sera mis en avant est la ville de Perchron elle-même, ou plus précisément un certain temple. Ici, on va plutôt évoluer en compagnie de personnages qui ne s'intéresse pas spécialement au pouvoir mais qui vont jouer un rôle dans la guerre divine qui approche à grands pas. Si les rôles de chacun ne sont pas encore clairement attribuer à tout les personnages, on a quelques pistes concernant certains d'entre eux que l'on a hâte de savoir si ces idées sont juste ou non.
Dans ce premier tome, l'univers nous est présenté mais reste au final assez simple du fait de la simplicité des lieux dans lesquels nous nous trouvons. On sent que la magie est présente mais elle reste encore assez éloigné, hormis lors de quelques scènes qui se compte sur les doigts de la main. Si certains personnages possèdent Le Don, c'est-à-dire un pouvoir magique, on ne saura que peu de chose sur son origine et ce en quoi il consiste réellement. Certains voiles seront levés mais la magie n'est pas forcément utilisé avec tout son potentiel de manière volontaire, ce qui nous réserve de très bonnes surprises pour la suite. En revanche, le contexte est très bien présenté et exploité ici. On apprend de quelle manière est organisé le palais avec le Zar et son entourage sans oublier le fameux harem que nous allons découvrir à travers les yeux de la jeune Ana, fraîchement arrivé, surtout en ce qui concerne les traditions qui concernent ceux qui y vivent, hommes comme femmes. Les divinités seront également abordés dans ce première opus où l'on nous racontera l'histoire de deux d'entre elles qui se font la guerre depuis des siècles et dont la prochaine étape ne saurait tarder. Elément qui sont d'ors et déjà mis en place et de manière plutôt réussi, mais je suis curieuse de voir où tout cela va aller.

Au niveau des personnages, difficile de savoir qui est réellement le plus important. Ils sont assez nombreux à nous être présentés ici et nous les découvrons sous de nombreux aspect qui présage de bons éléments dans le développement de l'intrigue : 
- Le jeune Zar Boaz qui veut prouver à tout le monde qu'il est capable d'occuper sa position seul et de prendre les bonnes décisions sans se laisser influencé par son entourage proche. Mais il nous prouvera qu'il n'en restera pas moins un jeune comme les autres qui cherchera simplement une relation amicale franche, sincère et surtout désintéressée.
- La Valide Zara Herezah, la mère du précédent. Elle voit en son fils un simple outil pour assurer son statut et son pouvoir. Son rêve est de devenir la seule maîtresse de Percheron, mais son rejetons aura le cran de ne pas se laisser faire. C'est une jeune femme au passé plutôt sombre qui a du se battre pour en arrivé là où elle est aujourd'hui. Au fond, c'est ne femme ambitieuse et déterminée.
- Ana est une demoiselle qui a été acheté afin d'entrer dans le harem. C'est une jeune fille déterminée et un tantinet rebelle, ce qui lui causera de nombreux souci. Elle a su beaucoup me toucher dans cette histoire, prenant des décisions assez difficile afin de protéger autrui quitte à se sacrifier. Le personnage d'Ana m' énormément plu et j'ai hâte de la retrouver car elle a ses chances d'aller loin.
- Lazar est l'Eperon du Zar, son plus fidèle général. C'est un étranger venu trouver son bonheur à Percheron même si son chemin pour arrivé là ne fut pas si simple. C'est un homme très loyal qui endurera beaucoup dans ce tome et qui a su me laisser un excellent souvenir malgré sa fin : un moment qui m'a prit aux tripes et qui a su me faire haïr un personnage pour de bon !
- Pez est le nain Bouffon du Zar. Un personnage grotesque mais qui présente plusieurs visages ce dont il joue parfaitement à mes yeux. Il est très sympathique tout en sachant être mystérieux lorsque cela est nécessaire.
- Salméo, le grand maître des eunuques. LE personnage le plus exécrable de tout le roman. Il joue son rôle à la perfection à tel point qu'on a presque envie d'entrer dans le livre pour le tuer nous même après tout ce qu'il a fait. Il dirige d'une main de maître tout le harem tout en sachant en profiter au détriment des pauvres filles qui vont s'y retrouver.
- Tariq, le grand vizir. Un personnage assez effacé au départ mais qui va apporté de bonnes surprise et ce pour le fil rouge de la série en elle-même lorsqu'il se décidera à agir... même si cela va se retourner contre lui. Un personnage qui a su me surprendre et je pense que c'est loin d'être fini.
Quelques personnages secondaires graviteront autour de ce groupe principal. Chacun apportant son petit quelque chose à l'histoire : un avancement dans l'intrigue, une relation sans faille à l'un des précédent allant jusqu'à la loyauté aveugle. J'espère de tout cœur qu'ils resteront présent.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me transporter une fois de plus. Elle alterne avec brio les scènes entre tout ses protagonistes sans pour autant perdre le lecteur. L'ambiance de chaque scène est bien retranscrite de sorte que l'on est vraiment prit dans le roman et que l'on vit réellement les scènes avec eux. Certaines nous prenant réellement aux tripes. Le décors dans lequel nous évoluons est parfaitement retranscrit tout comme l'univers qui nous est présenté d'une très belle façon.


Coup de coeur pour ce premier opus de Percheron qui met bien en place la série tout en avançant dans l'intrigue de manière parfaite. Des personnages dont on se sent proche. Un style d'écriture qui arrive à nous prendre aux tripes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire