jeudi 1 décembre 2011

Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti - Judy Blundell

Titre VO : What I saw and how I lied
Titre VF : Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti
Auteur : Judy Blundell
Editeur : Gallimard Jeunesse [Hors Collection & Pôle Fiction]
1ère Edition : 2008 (VO) - 2009 (VF)
Genre : Thriller, Jeunesse
Pages : 324


Floride, 1947...
Un ancien soldat au passé trouble, une femme trop belle, un homme aussi séduisant qu'énigmatique... quel fil invisible les relie?
Dans un hôtel au luxe défraîchi et la chaleur étouffante de septembre, Evie surprend l'ombre de mensonges et de terribles secrets.


Habituellement, je ne suis pas spécialement une addict des romans se déroulant aux alentours de la seconde guerre mondiale. Mais les chroniques positives que j'ai pu lire sur ce lire m'ont donné très envie, et à force de le laisser mariner pendant des semaines dans ma PAL, j'ai enfin réussit à l'en sortir et ce fut sans regret.
Direction les Etats-Unis après la guerre, les GI sont tous retournés à leur vie paisible et ne veulent plus entendre parler des conflits. Nous rencontrons Evelyn (Evie de son petit nom) une adolescente insouciante qui vit sa vie au jour le jour, tout en supportant sa mère un peu trop maternelle, qui refuse de la voir grandir et la traite toujours comme une gamine. Son père, un ex-GI, décide de les emmener en vacances en Floride. Ce sont des vacances que la demoiselle n'est pas prête d'oublier...
Une ambiance sombre et mystérieuse plane tout le long du roman. Secrets et mensonges s'entremêlent dans une toile qui se tend au fil des pages autour de notre jeune héroïne. Durant ses vacances, elle rencontrera les Grayson, un couple charmant prêt à investir avec son père, mais qui cache un lourd secret qui pourrais leur valoir l'exclusion de la Floride... Mais aussi Peter, qui sera son premier amour et dont le destin forcera le passage d'Evie vers l'âge adulte. Tout au long de ma lecture, j'ai été assez sceptique par rapport au titre du roman, car je le dis tout net, je ne voyais pas le lien. Ce n'est que dans les derniers chapitres que tout s'éclaire et devient plus cohérent, mais aussi et surtout plus captivant. On découvre ce qui se cachait sous l'histoire de vacances d'Evie, ce qui est assez sombre dans le fond.

Côté personnages, nous suivons donc Evie, adolescente lambda, qui a envie de grandir comme toute les jeunes filles de son âge, sans porter des robes de gamine. Elle n'a qu'un souhaite être considéré comme une vrai femme et en être une tout simplement. Les événements qui vont se dérouler au cours de ce séjour vont la faire réfléchir et surtout mûrir, ce que j'ai beaucoup aimé dans l'ensemble. Sans compter qu'on est bien loin de la gamine nunuche et égoïste. Pour ce qui est des autres personnages dans leur ensemble, je les ai trouvé assez bien travaillé. Mon seul reproche serait sur Peter que j'ai trouvé un peu trop parfait dans l'histoire. Certes, cette dernière est vécu du point de vu de l'adolescente, amoureuse de lui, mais je sais pas... ça m'a un peu chiffonné malgré tout. Bien que cela n'a en rien gâcher ma lecture je tiens à le préciser.

Enfin, pour ce qui est du style de l'auteur je l'ai troué très agréable et approprié au texte. Elle sait nous en dire suffisamment pour ne pas gâcher l'ambiance mystérieuse qui plane, mais en même temps assez pour nous permettre de nous y plonger dedans.


Un thriller jeunesse assez intéressant dans lequel le mystère plane sans cesse et dont on est curieux de connaître le mot de la fin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire