jeudi 5 avril 2012

Chien du Heaume (Chien du Heaume, Tome 1) - Justine Niogret

Titre VF : Chien du Heaume (Chien du Heaume, #1)
Auteur : Justine Niogret
Éditeurs : Mnémos, J'ai Lu 
1ère Édition : 2009
Genre : Fantasy
Pages : 208

Récompenses :
2010 > Grand Prix de l'Imaginaire
2010 > Prix des Imaginales


1. Chien du Heaume || 2. Mordre le Bouclier.
Série complète en 2 Tomes.


On l'appelle Chien du Heaume parce qu'elle n'a plus ni nom ni passé, juste une hache ornée de serpents à qui elle a confié sa vie. La quête de ses origines la mène sur les terres brumeuses du chevalier Sanglier, qui règne sans partage sur le castel de Broe. Elle y rencontre Regehir, le forgeron à la gueule barrée d'une croix, Iynge, le jeune guerrier à la voix douce, mais aussi des ennemis à la langue fourbe ou à l'épée traîtresse. Comme la Salamandre, cauchemar des hommes de guerre... On l'appelle Chien du Heaume parce qu'à chaque bataille, c'est elle qu'on siffle. Dans l'univers âpre et sans merci du haut Moyen Âge, loin de l'image idéalisée que l'on se fait de ces temps cruels, une femme se bat pour retrouver ce qu'elle a de plus cher, son passé et son identité.


Dans ce roman, nous faisons la connaissance avec une jeune femme répondant au nom de Chien du Heaume, un nom qu'elle a gagné durant ses missions et batailles au prix du sang et de sa hache. Seulement, la jeune femme sait qu'il ne s'agit pas de son véritable nom, aussi s'est elle mis en quête de ce dernier. Au cours d'un hiver, elle trouvera refuge au château du Chevalier Sanglier qui lui accordera l'hospitalité et où la jeune femme découvrira autre chose qu'une quête où elle erre sans but.

J'ai beaucoup aimé ce roman avec une trame assez simple qui se déroule dans le Haut Moyen Age. Les personnages que nous allons rencontrés sont tous des guerriers ou bien des mercenaires... ou presque. La quête de Chien se déroulera tout au long de la première moitié du roman où les voyages se déroulent de façon assez rapide d'un castel à l'autre. Mais au final, la demoiselle se rendra compte qu'elle tournera en rond et retournera pratiquement à son point de départ.
On y découvre également un côté assez sombre du Moyen Âge. Ici exit les tournois de chevalerie tout mignons où les chevaliers concourent pour les beaux yeux des damoiselles tandis que les hommes se concentrent sur des tâches plus politiques. Dans ce roman, nous découvrons un aspect plus noir où le sang coule et où la loi du plus fort est la meilleure. Une gamine de 10 ans tout juste qui arrache les yeux d'une chouette simplement parce qu'elle l'avait effrayé en faisant du bruit, ce n'est pas ce que l'on retrouve forcément ailleurs. Les suzerains gagnent les château à la force du sang qui coulent et s'entourent de brave qui pensent plus à leur arme qu'autre chose.
Ce sera justement l'occasion de découvrir un peu le fonctionnement de ces château mais également comment certains artisan pratiquent leur art, et plus particulièrement les forgeron grâce au personnage de Regehir, un personnage que j'ai dans le fond bien apprécier.

Côté personnage nous rencontrons donc Chien du Heaume, une jeune femme au physique totalement banal mais assez forte psychologiquement parlant. Solitaire et assez froide, son cœur trouvera un peu de chaleur au château du Sanglier. Un peu trop à mon sens car plutôt que de continuer à courir sur les routes pour trouver son nom, elle passera hiver après hiver là-bas. Une question qui lui est posée par un autre personnage qui n'obtiendra pas de réelle réponses, seulement des piste pour nous autre lecteur.
Le Chevalier Sanglier, le maître du Castel de Broe, est un solide chevalier qui connait le prix du sang de par ses expériences antérieures. Marié un peu sans le vouloir à une enfant de 10 ans tout juste, il s'occupe d'elle comme d'un trésor précieux plus qu'autre chose. C'est un homme au grand cœur que j'ai beaucoup apprécié malgré son côté un peu aveugle vis-à-vis des manigances de son épouse. Épouse qui d'ailleurs se révélera très cruelle avec autrui. Égoïste et narcissique, Noalle croit que tout lui est acquis et fera tout ce qui est en son pouvoir pour que son mari perde son castel afin qu'elle soit la seule maîtresse à bord. Calculatrice et froide, c'est un personnage très noir qui m'a énormément surprise, je ne m'y attendais pas du tout de sa part.
Regehir, le forgeron, est une rencontre que Chien du Heaume fera au cours de sa quête. C'est un artisan doué de ses mains qui saura apporter de la chaleur et du réconfort à notre héroïne. Pas gâté par la vie, il ne cessera malgré tout de penser à son épouse qui est partie du jour au lendemain, même s'il ne l'exprimera pas clairement.

Le style d'écriture du roman est très beau. On y retrouve énormément de vocabulaire de l'époque, ce qui nous permet de bien nous plonger dans cet univers médiéval si riche. Un petit lexique en fin de livre est présent, ce qui aidera quelque peu le lecteur (même si tout les mots ne seront pas présent). Les descriptions sont à la fois simple et détaillées ce qui nous permet de bien visualiser les scène auxquelles nous assistons, sans pour autant alourdir le texte et nous lasser.
Je n'ai plus qu'une hâte : que le second tome sorte en poche à présent pour découvrir la suite des aventures de cette héroïne si particulière.


Des personnages fort dans un univers médiéval assez sombre. Le tout servi par un style d'écriture très joli et très recherché qui colle bien à l'époque.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire