vendredi 13 avril 2012

Le Mauve Empire - V. K. Valev

Titre VF : Le Mauve Empire
Auteur : V. K. Valev
Éditeur : Petit Caveau
1ère Édition : 2009
Genre : Science-Fiction, Fantastique
Pages : 264


Séverin Desjaunes mène une vie effrénée. Jeune ingénieur de la firme Fun Technologies, il se rend dès la nuit tombée dans l’hôpital où il exerce son talent de magnétiseur, à la demande d’un ami – le docteur Pravédine. Pourtant, le don surnaturel dont bénéficie Séverin ne semble pas suffisant pour venir en aide à la seule personne qu’il souhaite vraiment guérir : sa femme, Arline, qui souffre d’une variante super-résistante de la tuberculose. Afin d’essayer de sauver son épouse, le jeune homme doit remonter jusqu’à l’origine de son pouvoir. Commence alors un voyage dans un monde où rien ne semble être ce qu’il paraît, où les médecins sont des tueurs, où les vampires sauvent la vie, et où la mort n’est qu’un passage. Finalement, c’est au sein de ce chaos, quand les notions d’opposition et de complémentarité s’effondrent, qu’une vie et une humanité nouvelles prendront forme.


Dans 'Le Mauve Empire' nous allons partir en direction d'une monde futuriste, où la technologie domine. Si les robots ne sont pas réellement présent, nous allons découvrir de nombreuses avancées qui facilitent la vie des hommes. 'Fun Technologie' est l'une de ces boites qui a fait fortune sur ce marché, c'est au sein de cette dernière que travaille Séverin Desjaunes, un jeune homme, en tant que consultant. Entre la vie de sa compagne qui ne tiens plus qu'à un fil et son étrange pouvoir, le jeune homme ne sait plus trop à quel saint se vouer.

L’histoire en elle-même est relativement intéressante. Le mélange entre monde futuriste et éléments fantastique est assez bien réussi même s'il ne se fait pas forcément d'entrée de jeu. Le livre se découpe en deux parties bien distinctes.
Tout d'abord, dans la première partie, nous prenons connaissance de la situation dans laquelle nous nous trouvons. On y découvre l'univers dans lequel notre héros évolue ainsi que l'environnement dans lequel il vit. Sa femme, Arline, est gravement malade (atteinte d'une variante résistante de la Tuberculose). Ainsi sa vie oscille entre 3 lieux bien distinct : sa maison, le milieu hospitalier et son travail. Mais le milieu médical n'apparaît pas seulement par le biais du devenir d'Arline. En effet, Séverin possède un don : celui de guérir, qu'il utilise sur les patient de son ami : le Dr Pravédine. Une idée assez intéressante et bien construite, j'ai beaucoup aimé par ailleurs les scènes où Séverin emploi son talent. Cette première partie met donc l'histoire en place, si elle apporte des éléments relativement intéressants elle m'a paru néanmoins un peu longue.
La seconde partie de l'histoire de son côté est beaucoup plus dynamique. C'est à partir de là que les éléments fantastiques entrent en jeu dans l'histoire et plus particulièrement les vampires. Organisés en clans, ces derniers sont définis par rapport à l'atteinte d'un virus qui les transformerais après leur mort. Mais à part cela, leurs caractéristiques sont relativement identique à celles d'un roman vampirique classique. Autre détail assez intéressant, ils sont organisé dans une sorte de religion (secte ?) qui vénère une femme nommée Ouma, qui a été la première personne atteinte par l'agent viral. J'ai trouvé ces idées assez intéressantes et bien mené tout au long du livre. Cette seconde partie s'articule également sur l'éradication de ce virus par le corps médical, ce qui entraîne tout un tas de scènes où l'action est présente, rendant ainsi la lecture beaucoup plus rythmée.

Le concept du pouvoir ou plutôt du 'Don' de Séverin est assez intéressant. S'il l'utilise à bon escient en sauvant la vie de personnes malade, il est loin d'être tout puissant. Pour preuve, il est incapable de s'en servir sur sa compagne.Ainsi, son pouvoir est beaucoup plus réaliste. Il se révèlera également très surprenant dans les dernières pages lorsque notre héros comprendra réellement comment ce dernier fonctionne, car il est beaucoup plus complexe qu'il ne le croit au premier abord. La manière dont il l'emploi est assez simple en soi : il lui fait appel et sait si cela va marcher ou non, selon la présence d'Ouma ou non (à noter qu'à ce moment-là, il ignore complètement la véritable nature de la jeune femme). Assez simple en soi, mais j'ai beaucoup aimé.
Enfin, qui dit vampire dit aussi chasseurs de vampires. Ici, ils sont incarné par un groupe de médecin (et certains de leurs anciens patients). Ce sont eux qui mèneront l'assaut final. L'idée que ce sont des membres du groupe médical qui s'en occupe m'a totalement charmé. Pour le coup, cela nous permet de découvrir un peu le milieu hospitalier de cet univers mais aussi le lien entre le vampirisme et le fameux virus qui en est la cause.

Du coté des personnages, nous suivons donc Séverin, un jeune homme lambda qui travaille pour une société électronique. Lassé par son travail de jour, il trouve beaucoup plus de réconfort dans celui qu'il pratique la nuit à l'hôpital bien qu'il ai du mal à le cerner. Solitaire depuis la maladie de sa compagne, il fait ce qu'il peu pour concilier ses deux vies professionnelles et le peu de vie amoureuse qu'il lui reste. Il se révélera assez surprenant dans ces réactions envers les autres personnages (j'ai été très surprise par ses dernières scènes avec sa collègue et psychologue).
Du côté des personnages secondaires, nous retrouvons : 
- la collègue de Séverin qui tentera de l'aider à surmonter les épreuves même si elle ne sera pas au courant de la totalité des éléments. Sans compter, son côté charmeur qui laissera pour majorité de glace notre héros.
- le Docteur Pravédine, le directeur de l'hôpital local. Au courant du don de Séverin, il l'utilisera sur les patients qui se trouve dans son établissement après des mois de petites expériences pour en connaître la vrai nature. Il est également le leader des chasseurs de vampires de l'histoire, qu'il mène d'une main de maître.
- Justin l'interne. Mine de rien c'est un personnage un peu important , il travaille au sein du même hôpital (et service) que Pravédine. Il sera introduit dans le cercle des chasseurs de vampires dont il deviendra un élément clé dont nous suivrons en partie la formation.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire. Bien dosé en descriptions, il n'est pas trop alourdi par ces dernières. Les différentes scènes d'actions et de dialogues quand à elle rythme bien le récit, de sorte que l'on ne voit pas les pages au fur et à mesure qu'elles défilent. Le mélange entre monde futuriste et éléments fantastique est très bien réalisé, de sorte que l'on se retrouve plongé dans un univers qui pourrait paraître réel.


Un histoire très intéressante qui mêle habilement vampires, technologie très avancée et pouvoirs surnaturels. Si la première partie est un peu longuette pour nous poser les bases de l'histoire, la seconde rattrape très bien le coup pour ce qui est de l'action.
Un grand merci aux Editions du Petit Caveau de m'avoir permis de découvrir ce titre dans le cadre de leur opération Croc'ebook.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire