vendredi 19 juillet 2013

Génèse (La Guilde de Nod, Tome 1) - Cecilia Correia

Titre VF : Génèse (La Guilde de Nod, #1)
Auteur : Cécilia Correia
Éditeur : Rebelle
1ère Édition : 2012
Genre : Fantastique
Pages : 368


1. Génèse || 2. Le Livre des Sibyllins.
Série en cours.


Londres, fin du XIXe siècle. Elisabeth Rosebury, dite Lily, tente d’échapper à un mariage forcé. Elle est sauvée de justesse d’une agression par Guillaume, un vampire mélancolique vivant dans un étrange château. Lily porte en elle un lourd héritage, elle fait partie de ceux que l’on nomme les descendants de la malédiction. Eux seuls peuvent devenir vampires, et Guillaume, forcé par les lois obscures de la Guilde, n’a d’autre choix que de faire d’elle sa première éveillée. Mais cette transformation leur réservera des surprises, elle les entraînera dans une aventure passionnante, à la recherche d’un mystérieux Maître mage…


Lorsqu'elle rencontre son futur époux, Elisabeth Rosebury n'a qu'une seule envie : fuir ce mariage arrangé par n'importe quel moyen. Sans s'y attendre, elle se fera agressée au détour d'une ruelle par deux ivrogne avant d'être sauvé in extremis par un mystérieux jeune homme : Guillaume. Ce dernier va la ramener chez lui afin de la soigné, mais la demoiselle est bien loin de se douter que sa vie va se retrouver transformer à cause de cet homme.

Ce premier tome sert d’introduction à l'univers qui nous est proposé par Cecilia Correia. L'intrigue se concentre donc sur les découvertes de notre héroïne au fil des pages : sa nouvelle condition de descendante, l'univers des vampires auquel elle va se retrouvée liée... ainsi qu'une certaine histoire de prophétie dont elle ne serait pas si étrangère que cela. En plus de toutes ces découvertes, nous allons également être amené à suivre Elisabeth et ses nouveaux amis dans une quête : une quête de savoir principalement, mais qui se verra évoluée dans les ultimes chapitres. J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur nous amène tout ces éléments, tout en mettant en place la quête de nos personnages. De ce fait, ce premier opus entre directement dans le vif de l'histoire et ne se cantonne pas à une simple mise en place de l'univers.
L'univers parlons-en un peu. Tout d'abord nous allons découvrir un peu mieux le monde des vampires. Dès le début de l'histoire, nous verrons que leurs caractéristiques sont assez simples : ils boivent du sang humain, craignent la lumière du jour et peuvent être tué par une simple décapitation. Jusque là pas de grande nouveauté, mais on aura également quelques petites originalités avec entre autre leurs larmes de sang, certains d'entre eux pratiquent la magie et leur mythologie bourrée de références bibliques (je ne dirai rien de plus à ce sujet sinon, je vous gâcherais le plaisir). Enfin, ils sont également plus ou moins organisé en guilde et ou groupe de mercenaires (qui accessoirement ont un peu des tendances mégalomanes).
Le second aspect de l'univers qui a su beaucoup me plaire nous apparait surtout grâce au personnage de Marcus : il s'agit d'un univers Steampunk. En effet, il s'agit d'un inventeur bourré d'idée qui a su profiter de certaines petites avancées technologiques. Nous allons ainsi découvrir des machines capables de se mouvoir seule sur terre (Helios) ou dans les airs (Icarios), ou encore de Pigeons Mécaniques afin d'assurer une correspondance efficace. J'ai trouvé ces idées très sympathiques et j'ai hâte de me plonger dans la suite afin d'en découvrir de nouvelles.

Côté personnage, nous allons suivre principalement Elisabeth 'Lily' Rosebury. Fille unique d'une noble famille, son père la destine a faire une union qui lui serait profitable. Mais à choisir, la jeune demoiselle préfèrerais s'en passer : elle n'aspire qu'à une seule chose : être libre. Ce sera grâce à sa rencontre impromptu avec Guillaume qu'elle pourra vivre son rêve. Lors de son changement en 'descendante', elle aura du mal à accepter cette idée et tentera même de mettre fin à ses jours... sans aucun succès. Finalement, elle arrivera à rebondir d'une assez bonne manière et deviendra en quête de savoir à son sujet mais aussi vis-à-vis des vampires.
Elle sera accompagnée dans son histoire par Guillaume de Gardenac, un lord qui la sauvera un peu par hasard simplement en étant là au bon moment.C'est un jeune homme assez solitaire et qui donne l'impression de ne pas avoir envie de remédier à cela, hormis pour une question d'honneur comme ce fut le cas lors de sa rencontre avec Elisabeth. Cependant, il se montera très généreux envers la demoiselle bien qu'il la change un peu par contrainte. Par la suite, il développera un certain sentiment de protection envers elle, bien qu'elle fera en sorte de lui montrer qu'elle n'est pas une fille fragile.
De là, naîtra comme l'on se doute une petit romance entre eux. Une romance à la 'Je t'aime moi non plus' ou encore 'Je ne peux pas l'aimer car je ne la mérite pas', si au bout de quelques chapitres cela deviendrai limite lassant, l'auteur arrive à faire en sorte que les choses avancent.
Autour de ce petit couple, graviteront quelques personnages secondaires parmi lesquels on notera un peu plus : 
- Marcus Clemens, un vampire alchimiste ex-légionnaire. C'(est un inventeur de génie et c'est grâce à lui que nous allons découvrir tout le côté steampunk de cet univers. C'est un personnage qui nous cache un passé lourd voir même un peu sombre. Il est le meilleur ami de Guillaume et un peu une sorte de grand frère pour Elisabeth. J'ai d'ailleurs bien aimé la mise en place de sa relation avec la jeune femme, qui s'est fait de manière un peu mouvementée.
- Lamek, le sage vampire. Il est celui qui connait tout sur cette race et qui nous apportera de nombreux éléments sur leur mythologie. C'est un personnage qui surprend assez surtout quand on connait son identité réelle.
- Armand, un vampire devin. Il arrivera dans l'histoire sur le tard mais sera d'une certaine aide envers nos compagnon. Il semble en savoir beaucoup plus qu'il ne le pense. C'est un personnage qui m'a beaucoup intrigué.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me plaire. Il reste assez simple et centré principalement sur les actions et dialogue. De ce fait l'histoire est très rythmée et l'on est curieux de découvrir la suite des événements. Les descriptions sont néanmoins bien présentes sans pour autant lassé le lecteur. Les chapitres sont assez court, mais je doit dire que l'auteur a le don pour couper le chapitre pile au moment où l'on ne le souhaite surtout pas, rendant ainsi l'histoire encore plus addictive.


Une intrigue qui passionne. Un univers riche. Des personnages attachants. Un style simple mais efficace. Un vrai coup de cœur pour ce premier opus. Vivement la suite.

Challenge ABC 2013 : 6/26

2 commentaires:

  1. Ce roman a l'air pas mal, mais je ne sais pas s'il me plairait... J'hésite, j'hésite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était vraiment sympa comme roman, après je regrette que la suite ne soit toujours pas sortie (j'en suis même à douter qu'on l'ai un de ces jours).

      Supprimer