mardi 9 décembre 2014

Les Aventuriers de la Mer, Intégrale I - Robin Hobb

Titre VO : Ship of Magic (The Liveship Traders Trilogy, #1)
Titre VF : Les Aventuriers de la Mer, Intégrale I (Les Aventuriers de la Mer, #1)
Auteur : Robin Hobb
Editeurs : Pygmalion, J'ai Lu. Chaque tome composant cette intégrale est disponible séparément chez Pygmalion et J'ai Lu. A noter, que chez le premier la série s'intitule : L'Arche des Ombres.
1ère Edition : 1998 (VO) - 2005 (VF - Intégrale) / 2001 (VF - Tomes Séparés)
Genre : Fantasy
Pages : 951

Note : Le découpage sous forme d'Intégrale en VF correspond au découpage VO d'origine de la saga. La tomaison présente dans la chronique ci-dessous correspond à la première édition française, soit celle où les tomes avaient été découpés.


1. Intégrale I || 2. Intégrale II || 3. Intégrale III.
Série complète en 3 Tomes.

SPIN-OFF de : L'Assassin Royal de Robin Hobb.
ADAPTATION - BD : Les Aventuriers de la Mer d'Audrey Alwett, Dimet & Cyril Vincent.


Une famille de grands propriétaires terriens se retrouve ruinée. Sa seule richesse réside dans la possession d'un magnifique bateau en bois-sorcier, La Vivacia, jusqu'ici consacré au transport de marchandises. Or, peu avant de mourir, le capitaine Vestrit le lègue à l'époux de sa fille aînée, homme autoritaire et entêté, qui tente honteusement de restaurer la fortune d'antan en se livrant au transport d'esclaves. Cet héritage lèse ainsi la cadette, Althéa, qui entretient pourtant une complicité étroite et des liens passionnés avec le bateau sur lequel elle navigue depuis sa plus tendre enfance. Elle jure alors de le reconquérir coûte que coûte. Emportée dans une spirale de malheurs, la famille Vestrit va affronter les épreuves les plus terribles. Car la discorde divise désormais ses membres.

TOME I - LE VAISSEAU MAGIQUE

Pirates, magie, complots et créatures fantastiques... Je doit dire que ce roman avait tout pour m'accrocher, et je peux affirmer qu'il y a bien réussit. J'ai prit un grand plaisir à découvrir les différents personnages que nous suivront au court de cette longue histoire (puisque je le rappelle, il s'agit du premier volet d'une série). 

Nous oscillons ici entre 3 mondes différents mais qui, l'on se doute, se rapprocheront bien vite. On y découvre en premier lieu le peuple des serpents de mer, créatures marine qui règnent sur les océans et signe de mauvais présage pour quiconque les rencontre. Les descriptions nous donnent par moment l'impression d'être l'un des leurs. Puis nous découvrons l'univers des pirates avec l'un d'entre eux qui ne rêve que d'une chose : avoir tout les autres sous sa coupe. Vint ensuite les différents membres de la famille Vestrit qui représentent le cœur de ce premier volet : la mort du patriarche et l'éveil de leur bateau sont les principaux évènements auxquels nous assistons mais les choses ne sont pas prêtes de s'arrêter là car, Vivacia, bien qu'elle ai déjà un capitaine sera l'un des principaux sujets de discorde dans la suite. Certes, les choses commence dès ce volet avec Altéa et Kyle mais je doute fort que cela s'arrête-là. Et j'ai hâte de découvrir la suite, même si j'ai déjà ma petite idée sur comment les choses vont tournées.

Comme dit plus haut j'ai souhaité me plonger dans cet univers car j'avais entendu beaucoup de choses positives à son sujet. Certes le cycle des aventuriers n'est pas forcément le meilleur cycle pour débuter (je ne compte plus le nombre de personne qui m'ont dit que j'aurai mieux fait de commencer avec celui de L'Assassin Royal), cependant Les Aventuriers de la Mer étant plus court j'ai préféré me plonger dedans. Et j'avoue que je ne le regrette pas, car je compte bien lire la suite ainsi que d'autres cycle de cette auteure. 
Au cours de ce premier volume, j'ai beaucoup apprécier sa plume, légère et agréable à lire qui nous immerge complètement dans son univers.

TOME II - LE NAVIRE AUX ESCLAVES

La nouvelle session du LDPA que j'ai effectué en compagnie de Iani, a été pour moi l'occasion de faire sortir ce titre de ma PAL près de 3 ans après ma lecture de son prédécesseur. Au final, ce fut pour moi une belle lecture même si j'ai passé beaucoup de temps sur ce titre.

On se retrouve directement à la fin du précédent volet, dans la suite directe de ses évènements. Althéa cherche un moyen de retrouver le navire dont elle aurait du hérité. Hiemain subit la vie que son père lui a choisi. Malta en a assez d'être considérée comme une enfant. Kennit continue de s'imposer en tant que futur Roi des Pirates.
De nombreux personnages aux destins qui vont tantôt se rapprocher tantôt s’éloigner, mais qui ont au final des points communs entre eux : une envie de liberté et un amour des mers.
Niveau intrigue et surtout sa construction, j'avoue avoir été un peu perdu dans les tout premiers chapitres. Après, c'est un peu ma faute puisque j'ai laissé couler beaucoup de temps entre les deux volumes qui en VO n'en forment qu'un seul (et il en va de même pour le suivant). Mais, le découpage a été réalisé d'une manière assez agréable et pour le coup, on arrive à un moment à s'y retrouver. Ce qui est un énorme bon point. Après, pour ce qui est du contenu de cette intrigue, j'ai été assez charmé. Nous suivons pleins de personnages dans leurs aventures ce qui nous permet de changer d'air tout en y apportant du rythme. On est curieux de découvrir ce qui arrive aux autres quand on est chez l'un d'eux.

L'univers qui nous est offert est toujours aussi captivant. L'idée des vivenefs (bateau vivant et conscient) me charme toujours autant. Une bonne idée qui fait entré la magie en ce monde. Je prend d'ailleurs beaucoup de plaisir à découvrir l'histoire du point de vue de ces personnages si particuliers et qui sont très différents des simples humains.
Le second élément fantastique reste les serpent de mers qui encore une fois n'apparaissent que de façon assez brèves, mais suffisamment pour nous intrigué. Là encore, on se plait à découvrir l'histoire avec une vision et un rapport au monde totalement différents.

Côté personnages, ils sont toute une série parmi lesquels on notera plus particulièrement : 
- Althéa Vestrit. Sa détermination est grande et elle n'hésite pas à mentir afin de faire ses preuves. Obligé de masqué sa féminité pour s'imposer, elle saura devenir un véritable mousse et même plus. Un personnage que j'ai adoré.
- Hiémain Havre/Verstrit. Jeune religieux enlevé de son monastère afin de suivre les traces de son père. Il n'est pas du tout fait pour la vie de marin et l'équipage ne se gênera pas pour le lui faire comprendre.
- Malta Havre/Vestrit. La petite sœur du précédent qui, a des kilomètres de ce dernier, ne pense qu'à devenir une femme avant l'âge 'normal'. Espiègle mais pas forcément très futée, elle devra se confronté aux adultes pour mener sa vie comme elle le souhaiterais.
- Ronica Vestrit. La mère d'Althéa gère les biens de sa famille d'une main de maître depuis la mort de son époux. Mais les dettes vont s'accumuler rapidement et elle devra donc faire des choix.
- Kennit. Le futur roi des pirate continue peu à peu à étendre son empire marin tout en visant un certain objectif : posséder une vivenef afin de régner en maître. Mais avant cela, il devra prendre garde à ceux qui veulent son trône.
- Vivacia, vivenef de la famille Vestrit. Tout juste réveillée pour la première fois, elle découvre le monde des humains et essai de le comprendre. Elle se liera d'amitié avec ceux qui lui semblent juste. Un personnage que m'a beaucoup touché et que j'ai adoré une fois encore.

Enfin, le style d'écriture de Robin Hobb m'a encore fait tomber sous son charme. S'il reste assez équilibré niveau description et le reste. j'ai adoré l'alternance des points de vue des différents personnages que l'on suit. Cela apporte beaucoup de rythme à l'histoire mais sans pour autant que cela nous lasse. (Mais ça ne m'aura pas empêcher de passer pas mal de jour dans le livre...)
En tout cas, je continuerais cette saga avec grand plaisir en espérant que je ne mette pas encore 3 ans avant de lire le prochain volume.

TOME III - LA CONQUÊTE DE LA LIBERTÉ

Troisième opus de a série des Aventuriers de la Mer, ce tome clôture le premier opus de la tomaison en Version Originale. Nous retrouvons les personnages au point où nous les avions laissés à la fin du second roman : Althea officie en tant que mousse à bord d'un navire sous l'identité d'un jeune garçon, Hiémain tente de fuir son père en faisant le moins de mal possible à Vivacia, Kennit est prêt à tout pour s'emparer d'une vivenef, les femmes Vestrit restées à terre tente de garder la réputation de leur famille intacte.

L'intrigue de cet opus se déroule donc dans la continuité des précédents. Nous allons alterner l'histoire dans différents lieux et différents personnages qui vont se retrouver confrontés à bien des problèmes. Je dois reconnaître que chacune de ces petites intrigues à su me satisfaire mais aussi titillé ma curiosité car j'étais très curieuse de voir de quelle manière les choses allaient tourner, surtout pour certains personnages qui se sont retrouver en fâcheuse posture. Les mini intrigues sont chacune centrées sur un personnage ou groupe de personnages, nous retrouvons ainsi : 
- Althea qui voit la fin de ses travaux à bord du Moissonneur arriver et qui espère recevoir enfin le sésame qui lui permettra de réclamer Vivacia à son beau-frère : son étiquette de marin. Mais lorsqu'elle dévoilera sa véritable identité, rien ne se passera comme prévu et se retrouvera contrainte de retourner à Terrilville d'une autre manière. Le combat d'une femme qui tente de se faire accepter dans un milieu majoritairement masculin m'a beaucoup plu, Althea est vraiment prête à tout pour qu'on la reconnaisse pour ses qualité de marin et non seulement son nom et sa réputation. Sa relation avec Bashen sera également un peu mise en avant suite à leur précédent rapprochement, je regrette un peu que leurs chemins se soient séparés, mais je pense que l'auteur n'en a pas fini avec eux de ce point de vue-là, et je me réjouit de voir ce que ça va donner plus tard.
- Hiémain de son côté va se retrouver confronté à l'esclavage. On en avait déjà entendu parler dans les opus précédent mais ici nous allons découvrir ce milieu de l'intérieur puisque le jeune garçon se fera convertir malgré lui. C'est un monde sombre fait de maladie et de détresse. Lorsque son père le retrouvera ce sera en compagnie de la cargaison d'esclave qu'il compte faire embarquer sur Vivacia et leur traversée qui va être plus que mouvementée. Vivacia sera également mise en avant dans cette intrigue ainsi que par ses angoisses et ses craintes que ce soit à cause des "marchandises" qu'elle transportent ou des serpents qui la suivent à la trace et qui semble lui parler. Elle a beau être un navire, elle n'en reste pas moins jeune et pleine de découverte. Néanmoins, elle arrivera à affirmer sa position et à peser son poids lors de certaines négociations.
- Kennit est l'ancien esclave devenu célèbre pirate qui libère les esclaves. Suite à un abordage qui va mal tourner, il va se retrouver privé d'une jambe et affaibli tant que le plan physique que moral. Il perçoit le souci de ses proches comme une faiblesse et refuse qu'on le touche et ce même si ce qui lui reste de jambe commence lentement à pourrir. Ce qui va lui donner un regain d'énergie est une vivenef qui va passer non loin de lui et qu'il veut posséder. La détermination dont le jeune homme fait preuve ici est immense et vu son état de santé ce n'est pas chose facile pour lui. Il a tout mes respect, vu la tournure des événements le concernant dans la fin de ce tome, je suis curieuse de voir comment la suite va se dérouler et s'il arrivera à convaincre la Vivenef qu'il a aborder à naviguer pour lui.
- Les femmes Vestrit de leur côté feront bonne figure lors du conseil des Marchands, jusqu'à ce que Malta la fille de Kyle et Keffria commette une gaffe et se retrouve courtisée par l'un des fils des Marchands du Désert des Pluie les plus puissant... au grand désarroi de la demoiselle, alors qu'elle n'attendait que cela. Malta est une demoiselle que je n'apprécie pas des masses de par son côté enfant gâté et fier. Elle ne se rend pas compte de la porté de ses actes qu'elle ne voit que comme des jeux. Elle souhaite commander toute la maisonnée pour vivre sa vie de rêve alors que la famille n'en a pas les moyens. En revanche, Keffria m' a beaucoup surprise. Elle arrive enfin à s'affirmer et à s'imposer dans sa famille, une bonne chose pour elle et j'espère de tout cœur qu'elle va continuer sur cette voie.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a une fois de plus conquise. Si j'ai mis plus de temps qu'à l'accoutumé pour lire ce titre, je me suis totalement régalé. L'alternance des personnages et des intrigues apporte un très bon rythme à l'histoire. Les descriptions sont plutôt bien dosé et ne viennent pas alourdir l'histoire.


Coup de cœur pour ce début de série qui nous offre une histoire riche en intrigue, aventures et personnages dont certains vont venir se croiser. Un univers passionnant qui nous intrigue toujours plus. Le tome de conclusion nous promet de belles choses pour la suite. 
Le tout servi par un style d'écriture qui a su faire mouche à la fois bien construit et très rythmé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire