vendredi 1 octobre 2010

Cœur d'Encre (Cœur d'Encre, Tome 1) - Cornelia Funke

Titre VO : Tintenherz (Tintenherz, #1)
Titre VF : Cœur d'Encre (Cœur d'Encre, #1)
Auteur : Cornelia Funke
Éditeur : Gallimard Jeunesse [Grand Format & Folio Junior], Hachette Jeunesse, Folio Junior & Le Livre de Poche Jeunesse
1ère Edition : 2003 (VO) - 2004 (VF)
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 653

1. Cœur d'Encre || 2. Sang d'Encre || 3. Mort d'Encre.
Série Complète en 3 Tomes.

ADAPTATION - Film : Cœur d'Encre (2008).


Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours...


Ayant déjà vu et adoré le film, j'avais très envie de découvrir le roman originel, ce qui est désormais chose faite et sans aucun regrets.
Tout commence lorsqu'un étrange personnage rend visite à Meggie et son père, pour une affaire que la jeune fille n'était pas censée entendre. Mais peu à peu leur vie va basculer et les secrets autour de la disparition de la mère de la petite demoiselle vont refaire surface. J'ai beaucoup aimé l'idée des personnages qui sortent des livres pour devenirs réels, sans compter qu'ils s'adaptent parfaitement à la vie dans notre monde. On voit d'ailleurs cette adaptation à travers le personnage de Farid, arraché aux 1001 nuits et qui finalement n'a plus envie d'y retourner. Mais, tout le monde ne s'adapte pas si facilement à cet univers, comme Doigts de Poussière qui lui ne demande qu'une seule chose : retourner dans son monde de fées et de kobolds.
Meggie et son père, aidés par Elinor une tante complètement dingue de livres ainsi que par Farid et tantôt Doigts de Poussière, se retrouveront bien vite confronté à un ennemi de taille : Capricorne associé de ses fidèles Basta, Mortola, Nez Aplati et bien d'autre. Les personnages quel qu'ils soient n'auront qu'un seul objectif : récupérer Cœur d'Encre pour en tirer un personnage qu'ils veulent revoir.
Même si j'ai beaucoup aimé le livre, on sent bien qu'il s'agit d'un roman jeunesse : une écriture simple et fluide ponctuée par des illustrations en fin de chapitres (plus ou moins courts), ainsi que des personnages aux traits plus ou moins stéréotypés (si je me souvient bien la descriptions de Capricorne parlait de lui comme l'un des plus méchant des méchants...). Mais le plaisir de la lecture n'est pas du tout gâcher, loin de là, puisque les 650 et quelques pages défilent à vitesse grand V tant l'on est captivé par l'histoire.


Un premier tome passionnant que l'on a du mal à lâcher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire