mardi 26 octobre 2010

La Promesse (La Vampire, Tome 1) - Christopher Pike

Titre VO : The Last Vampire (The Last Vampire, #1)
Titre VF : La Promesse (La Vampire, #1)
Auteur : Christopher Pike
Editeurs : Fleuve Noir, J'ai Lu. Existe aussi en Intégrale parue chez J'ai Lu.
1ère Edition : 1994 (VO) - 1999 (VF)
Genre : Fantastique, Bit-Lit
Pages : 188


1. La Promesse || 2. Sang Noir || 3. Tapis Rouge || 4. Fantôme || 5. La Soif du Mal || 6. Les Immortels.
Série complète en 6 Tomes.


"Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un vrai appétit de vivre. J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électriques. Bref, a priori, tout pour plaire et être heureuse... Il n'y a qu'un microscopique problème. On me donne dix-huit ans, mais j'en ai plus de cinq mille... Et je suis une vampire. La dernière de mon espèce. Parfois, je me sens terriblement seule, surtout maintenant qu'un mystérieux ennemi me traque sans relâche..."


Et oui, encore des histoire de vampires, comme si il y en avait pas assez. L'œuvre de Christopher Pike nous plonge à notre époque où il ne reste plus qu'une seule de ces créatures encore en vie (enfin presque, pour plus de détail, je vous renvoi au livre). Nous faisons la connaissance d'Alisa/Sita/Lara, tant de nom pour une jeune demoiselle, enfin pas si jeune que ça puisque la belle a tout de même 5000 ans. Cette dernière se retrouve dans le bureau d'un détective privé qui aurait enquêté sur elle, rencontre qui ne va pas forcément se passer en bons termes. Nous apprenons donc que Sita est traquée par un être étrange dont elle ne pense rien savoir.
Elle sera amenée à intégrer un lycée afin de découvrir qui se cache derrière toute cette histoire, parallèlement à sa quête elle nous narre son histoire : son enfance, la naissance du premier vampire du monde, comment elle est devenu vampire à son tour. On en apprend ainsi plus sur son peuple basé sur les croyances hindou, chose que j'ai pas mal apprécier (bien que je ne m'y connaisse pas des masses là dedans... hormis la très célèbre Kali, sauf qu'on ne parle pas d'elle).
En revanche, j'ai moyennement aimé le personnage de Sita en elle-même, qui paraît un peu trop sûre d'elle et orgueilleuse. Second bémol (et pas des moindre), les vampires de cette série sont décrit de la même façon que des surhomme, un peu trop à mon out : toutes les croyances populaires sur ces créatures sont reniés, cela paraît assez sympa au départ, mais à la longue je trouve ça un peu trop gros.
Malgré tout, j'ai assez aimé l'histoire dans son ensemble (malgré la fin assez abrupte) et je pense que je poursuivrait la série.


Un début sympathique avec des idées pas mal mais des vampires un peu trop sur-homme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire