mardi 2 novembre 2010

Le Magasin des Suicides - Jean Teulé

Titre VF : Le Magasin des Suicides
Auteur : Jean Teulé
Editeurs : Julliard, Pocket 
1ère Edition : 2007
Genre : Contemporain
Pages : 157


ADAPTATION - Film : Le Magasin des Suicides (2012).


Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !
Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix génération tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...


L'envie de me plonger dans ce court roman m'est venue après en avoir entendu de nombreuses critiques positives. De plus étant, assez court (aux alentour de 150 pages), il se lit très rapidement.
L'auteur nous projette dans un magasin pour le moins étrange vendant toute sorte d'objets pour réussir son suicide. Et pour ça ils ont des choses très variées, allant des grand classique (pendaison, noyade, poison) à des choses beaucoup plus originales (je pense notamment au kit Turner avec la toile à peindre et la pomme empoisonner, même si cette dernière rend l'ensemble classique la mise en scène prête à sourire). Sans oublier que la mort est accessible à tous : des enfants avec les bonbons empoisonné 1chance /2 aux SDF sans le sou qui s'offriront une asphyxie avec le sac de la boutique. C'est donc un humour assez sombre qui nous est dépeint ici mais l'on se surprend malgré tout à en rire.
Si l'ensemble de la famille Tuvache est d'humeur morose, toujours à penser au pire et à penser aux catastrophes, Alan le petit dernier lui est carrément à l'opposé. Avec une joie de vivre et un optimisme sans borne, il est le point central de cette histoire. Malgré tout les efforts de ses parents pour le rendre comme eux, le petit dernier n'en fera qu'à sa tête et ce même jusqu'au camp d'entraînement censé le change. Grâce à lui, peu à peu, la joie de vivre entrera de plus en plus dans le foyer Tuvache et le magasin s'en verra changé peu à peu au grand dam de son père.
J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'auteur à la fois simple, fluide et très agréable à lire, se contentant de peu de descriptions mais qui nous fait directement entré dans cet univers étrange. Cela m'a d'ailleurs donné envie de découvrir d'autres romans de cet auteur.
Cette histoire sera adaptée en film d'animation dans les mois à venir. Sa sortie est prévue pour le Printemps 2012. Nul doute que j'essayerais de le voir.


Un roman d'humour noir où la lumière entre peu à peu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire