vendredi 5 novembre 2010

Voyage Extraordinaire au Royaume des Sept Tours (Voyages Extraordinaires, Tome 1) - Arthur Ténor

Titre VF : Voyage extraordinaire au Royaume des Sept Tours (Voyages Extraordinaires, #1)
Auteur : Arthur Ténor
Editeurs : Plon, Pocket Jeunesse 
1ère Edition : 2006
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 394


1. Voyage Extraordinaire au Royaume des Sept Tours || 2. Voyage Extraordinaire sur le Continent des Epopées || 3. Voyage Extraordinaire dans l'Empire des Mondes || 4. Voyage Extraordinaire sur les terres du Comte Dracula.
Série Complète en 4 Tomes.


Partir dans des mondes parallèles fantastiques ? C'est devenu possible ! Certains infinimondes de l'imaginaire deviennent de nouvelles destinations touristiques ! C'est au royaume des Sept Tours que Thédric Tibert, étudiant en mal d'aventures, a choisi de vivre un raid Émotions Fortes. Mais il n'était pas du tout prévu que le royaume des Sept Tours entrerait en guerre contre les forces de l'Immonde, empêchant tout retour des touristes sur Terre...


A l'origine, l'envie de lire ce livre m'était venue en lisant le résumé que j'avais trouvé très tentant. Au final, je ressort de ce livre avec un avis un peu partagé.
Dans l'ensemble, j'ai trouvé le concept de l'histoire assez sympathique, surtout l'idée des voyages dans des mondes parallèles via une agence de voyage comme on pourrait en trouver chez nous. Ainsi, on peut être amené à voyager dans différents mondes  (ce qui dans le fond sera le cas, puisque d'après ce que j'ai comprit chaque tome de la série nous transportera dans un autre monde). 
En revanche, là où j'ai eu un pu plus de mal à me plonger dans le livre, c'est lorsque notre héros, Thédric, arrive dans le Royaume des Sept Tours. Il nous fait découvrir ses premières expériences dans ce monde avec ses inquiétudes, ses étonnements, ce qui en soi est assez sympa. Mais les choses se déroule d'une façon assez lente. Surtout pour ce qui est de la mise en place de cette fameuse guerre qui retardera le retour de tout les Terriens chez eux. Pour ma part, je n'ai réellement été prise dans l'histoire que vers la moitié, lorsque l'imaginoport a eu ses porte closes. Notre héros n'aura donc pas d'autre choix que lui aussi prendre part à ses événements.
Comme on se doute bien, Thédric n'est pas un personnage comme les autres malgré ce que l'auteur tend à nous faire croire. A mesure que l'on avance dans l'histoire, on se doute très bien que Thédric n'est pas étranger à toute cette histoire (même si il n'en est pas réellement conscient) à la fois déclencheur et solution à tout ça. J'ai trouvé ça un peu lourd pour les épaules de notre simple étudiant parisien venu passé des vacances qui sortent de l'ordinaire ici.
Côté personnage, on fait surtout la connaissance du peuple des Litiths aux quels notre jeune héros sera lié pour la bonne et simple raison que son guide touristique en était un. Un peu bateau comme raison... Bien entendu, l'amour sera aussi au rendez-vous pour Thédric en la personne de Lizlide, l'elfe (qui je doit l'avouer est le seul personnage que j'ai trouvé à peu près crédible dans l'histoire). Viennent enfin les dirigeants de ce royaume qui au final ne font office que de figuration dans l'histoire et n'ont été réellement développé que vers la fin. Enfin, pour ce qui est du méchant de l'histoire, j'ai trouvé ça un peu tordu dans le fond : un coup c'est qu'une illusion, un coup c'est un traître (j'avoue que là on a vraiment eu la sensation d'avoir un méchant en face de nous... seul bémol, ça ne dure que 50 petites pages).
Pour conclure quand même sur quelque chose de positif, j'ai complètement adhéré au style de l'auteur, simple, léger, fluide, nous faisant plus ou moins plonger dans ce monde parallèle.
Lirai-je la suite ? Ça, honnêtement je ne le sais pas du tout. Mais dans tout les cas, ce ne sera pas dans l'immédiat.


Un concept assez sympa dans l'histoire, mais qui nous donne quand même quelque chose d'un peu tordu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire